-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Senju Kamakiri
Indépendant
Indépendant
Senju Kamakiri


Messages : 24
Date d'inscription : 10/04/2020

Feuille de Personnage
Réputation: 210
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 0

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeLun 18 Mai - 10:04


Depuis quelques temps c'est tout Konoha qui était sur le pied de guerre et c'est un étrange sentiment de déjà-vu auquel Kamakiri devait faire face. L'époque où il courait après Tenshi ne lui semble pas si lointaine lorsqu'il voit des équipes entières de l'ANBU se mettre en route pour les frontières. Au moins il n'a plus à se soucier de tout ça, pas pour l'instant en tous cas. Nul doute que tôt ou tard l'Hokage mandatera l'aide tous les shinobis ralliés au Pays du Feu et apte au combat.
Focus sur Kojima Irua et ses manigances à Kiri, Inuzuka Taka en oubli presque ses propres terres et ce qui se trame dans l'ombre de la traîtresse de l'eau. Pourquoi Kamakiri continuait à glaner des infos sur le sujet ? Il se maudit chaque fois qu'il se pose cette question. Konoha a toujours tenu une certaine place dans son cœur et encore plus maintenant qu'il y a des personnes à qui il tient plus qu'à sa propre vie. Néanmoins il n'est pas certain que ça le concerne encore.
La petite Sae a bien grandi et lorsqu'elle a su que son parrain viendrait la voir elle s'est préparée comme il se doit. Perchée sur un meuble du salon à l'insu de sa mère, elle patiente jusqu'à l'arrivée de l'ermite. Une fois que ce dernier entre elle envoie un kunaï facilement esquivé avant de lui sauter dessus. Kamakiri réceptionne la gamine pour la chatouiller sans pitié. Les rires éclatent alors que Sae supplie son parrain d'arrêter.

— Pourquoi faut-il toujours que vos retrouvailles se finissent dans les cris, soupir Mae avant de sourire et d'enlacer chaleureusement son ancien élève.
— Mae, ça fait plaisir de te revoir.
— Et moi alors ?!
Peste la petite fille qui fait la moue.

Pour se rattraper Kamakiri la prend dans ses bras et la fait décoller, faisant à nouveau rire la petite. Six mois c'est bien trop long, il a l'impression qu'elle a encore grandi.
Le calme revenu c'est autour du thé que Mae retrouve son ancien élève et ami, un garçon qu'elle a toujours grand plaisir à revoir même si c'est souvent synonyme de problème. Chaque fois que Kamakiri est en ville il se passe quelque chose, c'est inévitable. Sauf que cette fois-ci ça s'est passé bien avant son retour, Mae se demande d'ailleurs si Konoha n'aurait pas eu besoin de lui au Sommet des Kages. Tant d'erreurs ont été commises par le passé et elle ne tient pas à revivre tout ça.

— Alors Mae, comment ça passe la vie de maman ? S'enquière Kamakiri qui souffle sur son thé avant de boire une gorgée.
— Épuisante, répond Mae qui tire la langue à sa fille. Mais gratifiante, je ne regrette rien.
— Pas même une mission avec le célèbre Senju Kamakiri ?
Reprend l'ermite qui prend la pose pour convaincre.
— Célèbre ? Et depuis quand ? À part Konoha, donne-moi un pays dont tu n'as pas été banni à coup de pied au cul.

Une réplique qui ne manque pas de faire rire tout le monde, mais qui rappelle aussi que Kamkiri a un don inné pour se mettre dans les ennuis. Pour rassurer son ancienne sensei il promet qu'il n'a rien de dangereux sur le feu, certainement pas une organisation criminelle qui œuvre pour le chaos et la destruction à l'insu des grandes nations de ce monde. Voyons, pour quelle raison s'engagerait-il dans cette folie…
Mae et Sae ne sont pas les seules personnes que Kamakiri est venu voir à Konoha et l'entrevue, trop courte pour la kunoichi en herbes, touche vite à sa fin. En vérité il espère obtenir une réunion avec l'Hokage en personne, mais il sait que ce serait impossible. L'héritier des Senju n'a pas laissé que de bons souvenirs en prenant la voie des moines – et ce malgré la bravoure dont il a fait preuve. Pourtant il en va à nouveau de la sécurité du Pays du Feu, de tous les pays.
L'ermite n'a même pas le temps de finir la bouteille de saké qu'il avait commandé pour faire glisser quelques boulettes de Yakitori, qu'un homme en toge s'approche de lui. Un visage qui ne lui est pas inconnu puisqu'il s'agit de l'un des moines du Temple du Feu.

— Sho, qu'est-ce qui t'amène à Konoha ? Un petit verre peut-être ?
— Kamakiri-sama vous… vous buvez du saké à cette heure si ? Mais il n'est que dix heures du matin,
soupir le jeune moine qui ne voulait pas croire à ce qu'on lui avait raconté.
— Fallait bien faire passer les boulettes.

Là encore Sho est stupéfait par la pile d'assiettes sur le comptoir, aurait-il tout manger ? Si tôt ? Il en oubli presque ce qui l'amène avant de reprendre et retrouver son sérieux.

— Maître Jûro aimerait vous voir, nous avons un souci et il aimerait que vous nous aidiez si vous avez le temps, espère le jeune moine qui se montre cordial et respectueux.
— File prévenir Jûro que je me mets en route, je n'avais rien de mieux à faire de toutes façons.

Un mensonge que le jeune Sho ne pourrait saisir, puisque personne ne connait réellement les intentions de Kamakiri, pas même Kamakiri lui-même parfois.
Revigoré par un copieux déjeuner matinal et bien arrosé, l'ermite se prépare pour se mettre en route quand il passe tout près du terrain d'entraînement. C'est plus fort que lui, emporté par un élan de nostalgie Kamakiri décide de faire un court détour. Rien n'a changé, tout est comme dans ses souvenirs. Il se revoit avec Saeko en train de s'entraîner et développer sa maîtrise du Mokuton, il voit son cœur se serrer, mais c'est avec le sourire qu'il se remémore ce souvenir.
L'instant nostalgie prend fin quand un peu plus loin Kamakiri aperçoit un jeune ninja en plein entraînement et quelle ne fut pas sa surprise quand celui-ci maîtrisait le Mokuton. Il observa un instant ce garçon pour décrypter son style, il remarqua d'ailleurs que celui-ci était blessé. Le jeune ninja qu'il était lui aussi à l'époque ne laissait aucune blessure le freiner dans sa progression, une soif de puissance qui s'est tarie avec le temps.

— Pas mal pour un Senju, lance Kamakiri alors qu'il s'est approché du ninja. Moi c'est Kamakiri, je suis de passage à Konoha, mais dans mes souvenirs les Senju s'entraînaient entre eux, non ?

Le Clan Senju n'en faisait pas l'une de leurs précieuses règles, cependant il tenait à ce que les jeunes ninjas du clan soit entraîné par les plus expérimenté. Kamakiri n'a jamais pu profiter de ce privilège, c'est certainement pour ça qu'au fil des années c'est son ninjutsu qui s'est amélioré au même titre que son Mokuton. Un détail qu'il se garde bien de partager avec ce garçon, car il a soudainement une idée un peu folle.

— Écoute, je partais justement en mission pour le Temple du Feu, ça te dirait de m'accompagner ? Oh ce ne sera certainement rien de très épique, mais j'ai toujours voulu rencontrer un Senju et puis qui sait, je pourrais peut-être t'apprendre deux ou trois choses.

Habile menteur, Kamakiri se fait convaincant, mais il peut encore essuyer un refus même si sa comédie est parfaite. Il a une étrange impression concernant ce gamin. Blessé, à l'écart, peut-être n'est-il pas si différent de lui finalement et c'est ce qu'il aimerait vérifier. Puis c'est un Senju, aucun membre de ce clan ne refuserait une mystérieuse mission… à moins que Kamakiri soit le seul à se jeter à corps perdu dans une bataille dont il ignore tout.

_________________
Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Ll6m
Revenir en haut Aller en bas
Senju Kaito
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Senju Kaito


Messages : 262
Date d'inscription : 08/08/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 155
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 424

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeDim 24 Mai - 5:17

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]
Kaito s’était levé de très bonne heure. Malgré les blessures engendrées par sa dernière mission, il ne voulait manquer aucune occasion de s’entrainer pour que cela ne se reproduise pas. Il avait bien failli y laisser la peau contre se ninja de Kiri. Il refit habilement son bandage et sorti de chez lui, direction le terrain d’entrainement.

Rendu sur place, le jeune Senju commença son entrainement par des exercices d’échauffements et d’étirements, ensuite se fut au tour des exercices pour bien malaxer et contrôler son chakra. Une fois cette série d’échauffements effectués, Kaito commença à marteler de toutes ses forces un pauvre mannequin de bois. Il le frappait à coups de pieds et à coups de poing. En fait, Kaito frappait si fort que ses jointures se mirent à saigner légèrement. Lorsqu’il le remarqua, le jeune Senju décida qu’il était temps. Il effectua quelques mudra et activa son armure de bois. Le but était qu’elle puisse rester sur lui en permanence sans prendre trop de chakra. Une fois l’armure en place, il recommença à frapper le mannequin de toutes ses forces. Après environ six coups, l’armure éclata. Kaito pesta et décida de se concentrer sur son ninjutsu. Il exécuta plusieurs mudra, créant une sphère de bois et fit pousser quelques fleurs explosives dessus. Par la suite, il lança la sphère de toutes ses forces sur le mannequin. Au dernier moment, il fit exploser les fleurs, sans perde une seule seconde, Kaito enchaîna avec sa technique d’enlacements des ronces. Alors que les racines commençaient à immobiliser le mannequin, Kaito exécuta de nouveau mudra et fit pousser un grand labyrinthe parsemé de centaines de fleurs explosives.

Au moment où le labyrinthe émergeait du sol et encerclait le mannequin, le jeune Senju entendit derrière lui :

- Pas mal pour un Senju, lance Kamakiri alors qu'il s'est approché du ninja. Moi c'est Kamakiri, je suis de passage à Konoha, mais dans mes souvenirs les Senju s'entraînaient entre eux, non ?

Kaito se retourna, surprit. Le soleil était déjà au dans le ciel et il s’était tellement concentré sur son entrainement qu’il n’avait pas fait attention à son entourage. Il avisa l’homme qui venait de lui parler et l’inspecta de la tête au pied. Kaito remarqua tout de suite qu’il avait devant un moine. Il ignorait pourquoi ou comment il le savait, mais il était sûr qu’il s’agissait d’un moine. Alors qu’il l’inspectait, l’étranger continua :

- Écoute, je partais justement en mission pour le Temple du Feu, ça te dirait de m'accompagner ? Oh ce ne sera certainement rien de très épique, mais j'ai toujours voulu rencontrer un Senju et puis qui sait, je pourrais peut-être t'apprendre deux ou trois choses.

Kaito fut si surpris qu’il en cessa de respirer quelques secondes. Un autre Senju. Kaito savait qu’il y avait d’autres membres du clan dans le village mais ceux-ci n’avait pas vraiment porté attention à lui ni même à sa famille. Et là, cet étranger venait de lui apprendre qu’avant, les aînés du clan entrainaient les plus jeunes.

- Je suis navré Kamakiri-sempai, mais vu mon état actuel je ne puis vous suivre dans une nouvelle mission, aussi inoffensive soit-elle. Non seulement ma mère me tuerait mais aussi, je risque d’aggraver ma blessure.

Il remercia tout de même l’étranger pour sa proposition et le regarda s’en aller. Il retourna à son entrainement. Quelques secondes après s’être retourné, le jeune Senju s’arrêta. Il pesta contre lui-même, ramassa ses effets personnel et couru rejoindre l’étranger.

-Kamakiri-sempai, je vais me joindre à vous. Qui sait, il est possible que cette mission soit des plus enrichissantes.

Le jeune Kaito mis son sac sur ses épaules et rangea ses armes dans sa pochettes qu’il portait à la cuisse.

-Qui plus est, j’ai déjà tout mon matériel, nous pouvons donc partir maintenant.

Le jeune Senju sourit, prêt pour une nouvelle aventure mystérieuse.


Bon ok, j'ignore pourquoi mais mes thème de fond ne fonctionne pas...j'en suis bien navré...

_________________
Never fear the legend. Be the LEGEND

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] 68429111
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Senju Kamakiri
Indépendant
Indépendant
Senju Kamakiri


Messages : 24
Date d'inscription : 10/04/2020

Feuille de Personnage
Réputation: 210
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 0

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeDim 24 Mai - 20:36

usf5.png
Au même âge que ce Senju, Kamakiri aurait rêvé que l'un des membres du village lui proposer une mission ou ne serait-ce qu'un peu d'action. Seulement ce jeune genin était blessé de sa précédente mission, son refus fut tout à fait logique – même s'il semblait plus déçu que contraint. C'est vrai que les inconnus qui déclinent à peine leur identité c'est plutôt bizarre, surtout avec pareilles intentions et ce discours. Voir un Senju à l'œuvre ? Il est vrai que l'ermite n'est jamais parvenu à se rapprocher de son clan au point de le considérer comme une famille.
Peu importe, Kamakiri saluait chaleureusement le garçon et tourna les talons pour s'en aller à ses responsabilités. Il ne fallu pas longtemps au jeune adepte du Mokuton pour rappeler l'ermite et finalement le suivre dans cette nouvelle aventure, ce qui enchanta ce dernier. Tout ce qu'espérais Kamakiri maintenant c'est qu'il n'allait pas s'attirer plus d'ennuis auprès des Senju. Emmener un genin hors du village, Senju ou pas, c'est plutôt risqué avec la situation qui s'enlise à Kiri et la conjoncture que cela provoque.

— Ravi que tu aies changé d'avis ! Maintenant si tu me disais comment tu t'appelles ? Histoire de passer définitivement les incontournables présentations.

Le jeune ninja n'avait jusqu'à présent aucune raison de se présenter puisqu'il avait décliné l'invitation, mais maintenant qu'ils allaient faire un bout de route ensemble ça faciliterait la suite du voyage.
La mission serait certainement d'une facilité enfantine, même pour un genin, mais Kamakiri voyait plutôt là l'occasion de sonder la jeune génération de Konoha. Mae lui répète sans cesse qu'il devrait guider les plus jeunes, plutôt que de courir après l'aventure. Pourquoi ne pas concilier les deux dans ce cas ? Une idée qui a germée dans l'esprit de l'ermite lorsqu'il a aperçu ce garçon s'entraîner aussi ardemment. Tout comme lui à son âge il s'entraînait pour devenir plus fort et prouver à tout le monde qu'il était digne de porter le bandeau à la feuille.
Finalement Kamakiri a abandonné et s'est évertué à faire de sa vie une aventure et quelle aventure ! Iwa, Oni… tant de souvenirs qui lui rappellent comme le monde sait être surprenant. Pour autant il n'oubliera jamais ses racines et ce qu'il doit à ceux qui ont cru en lui dès les premières heures. C'est ce qui motive l'aide qu'il apporte au Temple du Feu.

— Tu verras, les moines du Temple du Feu sont très sympas et puis à cette période de l'année c'est les récoltes, alors avec un peu de chance tu auras droit à quelques douceurs au miel, lance Kamakiri avec un grand sourire qui espère bien récupérer quelques bouteilles de saké au passage. Et puis ne te méprends pas, ce ne sont pas des moines comme les autres… enfin tu verras bien !

Hors de question pour Kamakiri de gâcher la surprise. Entre le spirituel et ancien ninja Jûro et Tonkatsu et son appétit gargantuesque, le Temple du Feu ne manque pas d'excentrique. Tous ont une histoire que l'ermite à pris grand plaisir à écouter. Tant d'anecdotes et de confidences qui l’ont poussé à voyager et découvrir le monde. Choix qu'il ne regrette absolument pas, même s'il voit bien qu'il néglige ses responsabilités à la fois envers le temple et Konoha. Maintenant de retour, il compte bien se rattraper et pout ça il a quelques projets sur le feu.

_________________
Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Ll6m
Revenir en haut Aller en bas
Senju Kaito
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Senju Kaito


Messages : 262
Date d'inscription : 08/08/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 155
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 424

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeVen 29 Mai - 0:31

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]
Kamakiri-sempai semblait ravi que Kaito ait changé d’avis. Il lui demanda même son nom, puisqu’il allait faire la route ensemble pendant quelques jours. C’est donc heureux de pouvoir faire une mission plutôt mystérieuse dans un endroit presque inconnu que Kaito s’exclama :

-Senju Kaito, ravi de vous rencontrer Kamakiri-sempai.

Kaito, de manière bien trop formelle, s’inclina devant lui avant de se relever. Une fois redresser, Kamakiri-sempai commença à lui parler de la vie au Temple du feu et de comment était les moines. Apparemment, moine était un bien grand mot avec eux. Il lui vanta les délices aux miels et le l’informa, comme s’y attendais Kaito, que les moines étaient...différents des autres. En quoi étaient-ils différent, ça le jeune genin l’ignorait, mais une chose était sûr, il allait bientôt le découvrir. Kaito s’assura qu’il avait tout dans son sac. Bandages, armes, argents, il ne manquait absolument rien. Une fois les vérifications terminées, le jeune genin regarda Kamakiri-sempai et lui fit signe qu’ils pouvaient partir.

Le jeune Kaito n’était pas déçu d’avoir finalement accepté d’y aller. Ce n’était pas tous les jours qu’il pouvait partir en mission pratiquement secrète et encore moins avec un membre de son propre clan. Qui plus ait, Kamakiri-sempai lui faisait miroiter la possibilité d’apprendre de nouvelles techniques, que demandez de mieux ? Jamais auparavant Kaito n’avait envisagé de s’entrainer avec quelqu’un de son clan, mis à part son père qui lui avait enseigné comment utiliser des bâtons de Kali, les techniques Mokuton, elles, Kaito avait dut les apprendre par lui-même, puisque ni son père ni sa mère n’en était des adeptes.

C’est donc tout content qu’il emboita le pas de son nouvel ami, même s’il ne le connaissait que depuis quelques minutes à peine...après tout, ils étaient du même clan. Soudainement, Kaito eu une question :

-Je ne t’ai jamais vu à Konoha, et vu tout ce que tu sais sur les moines du Temple du Feu, tu as surement passé plusieurs années là-bas, du coup, pourquoi as-tu quitté Konoha et qu’est-ce qui t’as poussé à revenir au village ?

Une chose que Kamakiri-sempai allait apprendre très prochainement, c’était que Kaito était peut-être gentil et attentif à ce qu’on lui dit, mais il n’a pas sa langue dans sa poche et se moque bien d’être indiscret. Cependant, il sait rester poli. Il n’avait pas non plus voulu être indiscret, si la réponse était plutôt personnelle, il pouvait comprendre qu’il ne souhaite pas en parler. Mais rien ne l’empêchait de le bombarder de questions jusqu’à ce qu’il ait une réponse.

C’est donc content, espiègle et la tête pleine de questions pour le voyage que Kaito suivi Kamakiri-sempai en direction du Temple du Feu.

_________________
Never fear the legend. Be the LEGEND

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] 68429111
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Senju Kamakiri
Indépendant
Indépendant
Senju Kamakiri


Messages : 24
Date d'inscription : 10/04/2020

Feuille de Personnage
Réputation: 210
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 0

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeLun 1 Juin - 19:56

usf5.png
En échange du prénom de ce garçon Kamakiri ne s'attendait pas à devoir répondre à ses questions, mais c'est de bonne guerre après tout. Puis il est bon de rappeler que c'est l'ermite qui a insisté pour que le jeune Senju le suive dans l'une de ses aventures – qui virent trop souvent à la catastrophe. Au fond il ne s'en plaint pas, puis n'est-ce pas là le but de pareille quête ? Faire connaissance et resserrer les liens. D'ailleurs Kamakiri avait l'étrange impression que ce jeune ninja n'était pas si différent de lui au même âge, un peu perdu et la tête pleine de question.
Les Senju sont connus pour leur sagesse et pourtant ils peinent encore après toutes ses années à entraîner et aider les plus jeunes de leurs membres. Rien ne change à Konoha et c'est ce qui désole ce pauvre Kamakiri qui aurait espéré retrouver autre chose, n'importe quoi, sans pour autant pouvoir mettre des mots dessus.

— Je pourrais te raconter que je suis partie en mission pendant plusieurs années et que j'ai voyagé avec un moine pendant tout ce temps… mais la vérité, c'est que je n'ai jamais trouvé ma place à Konoha.

Au moins la tirade de l'ermite ne laissait aucune place à l'imagination, c'était clair et concis. Il n'a aucune raison de cacher la vérité à ce garçon, tôt ou tard il entendra une version plus ou moins détournées du départ de l'ermite pour le Temple du Feu. Certains prétendront qu'il a déserté, pendant que d'autres affirmeront qu'il a abandonné Konoha. La vérité n'est pas si simple à expliquer, même pour Kamakiri et au fond tout le monde à une part de vrai dans sa version.

— Contrairement à toi je n'ai pas grandi à Konoha au sein d'un clan aussi estimé que les Senju, commence par expliquer l'ermite tout en prenant une lampée de Saké. Pour tout te dire j'ai grandi dans un bordel avec ma mère, je n'ai jamais connu mon père.

Là où commence la légende de Senju Kamakiri, les bas-fonds du Pays du Feu, voilà qui a de quoi inspirer bardes et poètes. Pourtant Kamakiri est le seul à n'avoir jamais renié ses racines, encore moins son passé. Contrairement aux Senju qui n'ont jamais su oublier l'affront du retour de l'enfant bâtard d'un sinistre inconnu. Peut-être que si ce jour-là Tenshi l'avait tué…

— Une chose en entraînant une autre, Konoha a pris la vie de ma mère et je me suis retrouvé à l'académie avant de pouvoir faire mon deuil, révèle Kamakiri avec philosophie alors qu'il arbore un fin sourire. Ironique, tragique… pense ce que tu veux, mais ma mère n'était pas une sainte, comme Konoha n'a rien du refuge que je m'étais imaginé.

L'histoire aurait dû s'arrêter là : Kamakiri qui devient un fier et grand ninja de Konoha, une revanche sur la vie. Au lieu de ça, elle continue et s'enlise dans un drame qui aurait certainement plu aux théâtres les plus excentriques.

— Ne te méprends pas, je ne déteste pas Konoha, je lui dois beaucoup même… mais ce que j'ai en horreur c'est la politique et ces manœuvres perfides, poursuit Kamakiri cette fois-ci avec plus de fougue. J'ai été déçu j'imagine, le Temple du Feu m'apparu après une énième nuit de beuverie, une halte bénéfique et très instructive.

Kamakiri pouvait se montrer charmeur et souriant, mais au fond de lui il avait cette haine farouche qui grondait et qui réclamait vengeance. Seulement il ne pouvait rien faire, pas même défendre un village qui s'évertuait à poursuivre une philosophie dont il ne voulait pas. L'honneur du sacrifice ou encore la mort d'une seule personne pour en sauver des milliers. Tout ça, Kamakiri n'en voulait plus.

— Les Moines m'ont montré qu'il n'y avait pas que Konoha à défendre, mais tout un monde… je n'ai jamais vraiment quitté Konoha et je continuerais à défendre le village qui m'a accueilli alors même qu'il me poignarderait dans le dos, s'amuse Kamakiri qui théâtralise sa pensée. Parce j'ai découvert une chose, je ne suis pas un enfant de Konoha, je suis un enfant du monde.

L'ermite avait le don pour les grandes tirades et les jolies formules, mais ça ne changeait rien à sa situation : il avait abandonné Konoha et c'est pour cette raison qu'il revient aujourd'hui. Sauf qu'entre temps Kamakiri a grandi et il s'est fait une promesse.

— J'ai beaucoup voyagé, j'ai beaucoup appris aussi et alors que je m'émerveillais devant un monde surprenant et coloré je me suis fait une promesse : défendre le monde dans lequel nous vivons plutôt que quelques personnes, conclu Kamakiri avec passion. Tu saisi ? Ou tout ce que je dis ce sont les délires d'un ermite trop porté par la boisson…

Kamakiri avait la fâcheuse habitude de se laisser emporter par ses propres pensées quand ça devenait trop personnel et quoi de plus personnel que son histoire. Tout ce qu'il voulait dire par cette interminable tirade, c'est ceci : au fond on défend son clan, sa famille ou son pays, mais si tout ceci n'était que les braises de nouvelles discordes ? Alors la guerre gronderait à nouveau et monde serait en proie au chaos. Kamakiri est un idéaliste doublé d'un rêveur, il croit qu'en choisissant de défendre tout un monde il peut le préserver de la folie des hommes. Heureusement le Temple du Feu était maintenant en vue, un nouveau fragment de son passé qui refait surface – timing parfait.

_________________
Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Ll6m
Revenir en haut Aller en bas
Senju Kaito
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Senju Kaito


Messages : 262
Date d'inscription : 08/08/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 155
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 424

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitimeDim 21 Juin - 14:12

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]
PUF.png

Suite à sa question, Kamakiri-sempai se mit à raconter une histoire sur le fait qu’il ne se sentait pas à sa place à Konoha. Il était donc parti en quête de réponse et avait passé plusieurs années avec les moines du Temple du Feu. Kaito devait reconnaître que parfois il n’était pas évident de rester à Konoha, mais pour un Genin comme lui, ce genre de questionnement n’avait pas encore vu le jour. Il adorait Konoha et s’y sentait bien, malgré certaines missions plutôt difficiles. Kaito aimait beaucoup les défis.

- J’aimerais pouvoir dire que je peux comprendre comment on se sent avec une histoire comme la vôtre mais se serait mentir. Ce que je peux affirmer cependant c’est que même si je fais partie du clan Senju, mes parents m’ont tout de même tenu un peu à l’écart des membres du clan. Mon père m’a appris à me battre avec des armes non conventionnel et ma enseigné qu’il n’y avait pas que le clan ni même le village, il n’y a que des gens à protéger, peu importe leur origine ou leur village. J’entends bien propager cette philosophie d’équité autour de moi une fois que je serai Chuunin.

Il continua d’écouter l’histoire de l’ermite sans porter de jugement. Chacun avait une vie différente et des enseignements différents. Le fait qu’il ait vu le jour dans un bordel ne changeait rien au fait que le jeune Kaito admirait tout de même l’ermite pour le chemin qu’il avait parcouru. Il était devenu un ninja connu de tous, un ermite qui avait eu les enseignements des moines. Une légende quoi. Kaito n’était pas du genre à juger les gens pour leur passé et il tenait absolument à ce que Kamakiri-Sempai en soit informé.

- Je ne porte absolument aucun jugement, le passé appartient au passé. C’est grâce à lui si vous êtes devenu ce que vous êtes aujourd’hui. Peu importe votre histoire, vous êtes ce que vous êtes, ce que vous avez fait ou ce que vous avez vécu par le passé n’importe peu, ce qui importe c’est ce que vous allez faire aujourd’hui....c’est ce que mon père m’a appris.

Au fur et à mesure qu’il parlait, Kaito avait une légère crainte. Celle d’ennuyer son interlocuteur, de sembler trop naïve et trop rêveur. Il espérait que l’ermite ne lui dise pas de se taire, qu’il ne savait pas de quoi il parlait car il n’était qu’un enfant,  son père lui avait inculqué cette manière de voir les choses, il espérait seulement qu’on l’écoute.

- Ça devait vraiment être génial de voyager comme vous l’avez fait. Si cela peut vous rassurer, voici le point de vu d’un genin probablement trop jeune pour comprendre les problèmes des adultes...vous aviez vos raisons de quitter le village, pour moi vous n’êtes pas un déserteur et je ne pense pas que vous ayez abandonné le village, sinon vous ne seriez pas revenu...comme vous dites, il n’y a pas que le village et ses habitants qui ont besoin de protection.
Alors qu’il lui disait sa manière de penser, la silhouette impressionnante du Temple du Feu pointa le bout de son nez. Le voyage tirait donc à sa fin et la mission mystérieuse allait enfin pouvoir commencer.

Senju Kaito, le ninja intérpide


désolé pour l'attente, j'ai été très occupé au travail. Mais maintenant je suis de retour.

_________________
Never fear the legend. Be the LEGEND

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] 68429111
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Vide
MessageSujet: Re: Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]   Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pérégrinations d'un ermite de retour au Pays du Feu [PV - Senju Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Hi no Kuni :: Autres Lieux-