-14%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile (chaud et froid) – 3530 W – 12000 ...
299.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeLun 20 Jan - 14:50

Une nouvelle journée commence. Aujourd'hui je n'ai rien strictement rien à faire. Moi qui pensait que mes journées serait plus remplie maintenant que j'ai un travail me voilà dans un emploi ou le travail se donne goutte par goutte. Quelle déception. Pour certain cela est une aubaine, mais pour moi qui ne connais personne et ne connais pas particulièrement les civilités ordinaire ce genre de journée peux vite devenir une épreuve de tout moment. Qu'importe les difficultés je me suis fixé un objectif aujourd'hui. Après toute une phrase dont j'ai souvent entendue de la bouche des autres, m'a longuement interpellé, j'y ai pensé puis mis sous papier pour ensuite débattre dessus. On n'a rien sans rien. Plutôt philosophique, mais pas dénué d'une certaine logique. Donc je me suis décidé. Je vais trouver la femme de ma Sensei.

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti 1010
 

Me voilà donc sorti, une tenue habituelle, je parcoure la route à la recherche de la moindre information pouvant me servir à dénicher cette personne. D'idée je verrais bien une petite toute chétive apte et appréciant la soumission. Donc mes premières idées pour trouver cette fameuse personne était une des boites de nuit que le petit ami de l'SDF devant chez moi fréquente. « Hala paska prieuse. » C'est donc arrivé devant que mes premières investigations commence. La boite d'ennuis fermé je regarde les alentours quand une personne a la tenue plutôt coloré pose ça main sur mon épaule:

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Downlo10

-Coucou mon mignon qu'es que tu viens te perdre ici ?

- Je cherche une personne ,je ne connais pas son nom ni à quoi il ressemble et encore moi s'il est déjà venu ici. Es que vous pouvez m'aider ?


Je vous passe la suite du débat, il a crut que je me fous de sa tronche j'ai pris note pour me rappeler de se que j'ai fait de mal et pouvoir réviser en temps voulue ce qu'il a pris encore plus mal. Étonnant en sachant que ses mêmes notes sont faites pour éviter que je ne l'ennuis à nos potentielles prochaines rencontres. Après tout, rien ne me dis encore qu'il ne connaît pas la personne vivant avec ma Sensei. Après plusieurs lieux insolite. Ruelle de toxicomane, bar de quartier pas très Up, j'ai pu mettre la main sur une de ses photos dans des chiottes publiques ou plusieurs hommes se sentant seul se retrouve. Fin bref, ne jugeons pas à chacun son délire et tant que c'est que de l'amour.

on en ayant fait le tour j'ai tout de même avancer, mais difficile de trouver juste avec ça, j'ai donc décidé de partir dans une zone bondé, le parc d'attraction. Marchant dans la rue tout en montrant la photo que j'ai en main (Et le lieu où je l'ai trouvé) à tous ceux devant moi je commence à fixer une personne. Puis je fixe la photo, puis de nouveau cette personne et crie :

-Ha mais c'est lui. Mais t'es . (regarde de haut en bas ) Qu'importe?

J'avais eu l'idée que c'était une femme, puis en voyant la photo j'en étais devenue certain. Puis la surprie en fait non, ça semble potentiellement être un homme. Bon maigre, petit et semblant aimer le masochisme, mais bien un homme :

- Bonjour, je suis le nouvel élève de Kaguya Osamu.

Regardant à droite puis à gauche, j'observe les lieux et sachant le penchant de ma Sensei j'ai prévue le coup :

- Je vous défis.

Sortant un Kunai, je continue en pointant avec le Kunai tous les stands :

- Dans le grand challenge des stands de la fête foraine. A vos frais bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeLun 20 Jan - 19:15


Une rencontre des plus étrange...

Q
uel idée avait-il encore eut cette fois. Sans vraiment trop se rendre compte de la stupidité de ses actes Shojito était partit de jour en disant à sa femme qu'il avait quelques chose à faire. Sans vraiment trop savoir quoi faire d'ailleurs mais il avait décidé de partir se balader. Pour se faire il avait un plan bien précis, raconter au deux pot de colle une bêtise du genre "Je reviens dans quelques minutes." pour filer le plus loin possible et profiter un maximum d'un moment à lui, mais une fois dehors il lui fallait un endroit ou se reposer. Un endroit non soupçonner par ses deux femmes, un endroit ou personne ne pensera jamais aller le chercher. Bingo, la fête foraine. Shojito déteste la compagnie et le bruit d'une foule intempestif, aussi il avait un sainte horreur de tout ces jeux vide de sens et bien trop simple pour un esprit aussi vif que celui d'un shinobi. C'était, décidé, cette place d'horreur serait sa place pour fuir Osamu et Nijiko. Mais savaient-elle au moins qu'il détestait cet endroit ?...

Quoi qu'il en soit l'heure n'était pas à la réflexion mais à l'action. L'Ikezawa déterminé à passé une journée en solitaire s'était mis à pas de souris à ouvrir la porte et commencer à sortir quand soudain... "Papa ? Tu vas ou ? On t'attends dans le salon nous... Maman ma dis de venir voir après toi..." Mince ! Encore un peu il y arrivait à s'extirpé en douce seulement dans un reflèxe purement débile et comme s'il avait été un gamin prit sur le fait Shojito déballa tout. "La fête foraine." Quel monstre avait-il créer ?... Ni une, ni deux la gamine avait perdu toute envie d'un moment en famille des plus simple et désormais elle était devenu comme hystérique. "C'est vrai ?! On va à la fête foraine ?! MAMAN ! Papa m'emmène à la fête foraine ! On y va !" Avait-elle gueulé à travers la maison tandis que sans trop savoir comment Shojito c'était retrouvé à passer un moment privilégie avec sa fille, sans Osamu et en plus dans un endroit qu'il détestait. La pire des situations pour lui...

Le voici désormais dans cette endroit des plus ennuyeux à dépenser de l'argent sans compter pour le bonheur de sa princesse. Qui l'eut cru qu'un jour Shojito se retrouverait dans un tel endroit à faire comme les gens normaux ? Pas lui, mais une situation des plus cocasse vint très rapidement lui rappeler qu'il n'était pas possesseur d'une vie normal, bien au contraire. Un jeune garçons l'avait interpellé en criant, sans même prendre la peine de se présenter, il prétendait être l'élève d'Osamu et qu'il voulait le défier dans un duel de jeu de fête foraine. Son regard se tournait lentement vers la personne lui ayant adresser se défi tandis que Nijiko elle était bien trop occupé à justement jouer à l'un de ces fameux stand. "Pardon ?" Avait-il laissé échapper de ses lèvres en haussant un sourcil en voyant le gamin lui parler de la sorte. "Ton nom ?" Avait-il demander le regard impassible. Il en était presque effrayant cet Ikezawa lorsqu'il prenait la parole. Aucune émotion, un robot des plus froid et désintéresse de tout. "Lorsqu'on provoque une personne en duel on se présente, c'est le minimum requis." Déclarait-il alors qu'il avait parfaitement conscience du nom de cet impétueux petit homme. Hakuma Shord. Comment pouvait-il oublier un nom aussi peut commun ? Osamu ne lui en avait parler que très brièvement mais à l'instar d'une Kaguya, lui savait écouter ce qu'on lui racontes, bien que cela le plongeait dans un profond ennui.

"Je ne vais pas t'affronter en duel dans des jeux de fêtes foraine gamin. J'ai horreur de ça. D'ailleurs pourquoi souhaites-tu affronter le mari de ton sensei ? Ne me dis pas que tu es ce genre à penser qu'un sensei doit se consacré à un élève uniquement ? Tu fais fausse route si c'est le cas." Finissait-il en croisant les bras avant de laisser un long soupir suite à ses propos. "Soit, tu sembles déterminé et confiant. Tu veux un défi ? Essayes de convaincre la gamine la bas que son père est une mauviette." Avait-il déclarer en pointant sa propre fille du doigt. Si Shord ne la connaissait pas, il en était une toute autre histoire pour Shojito qui lui savait comment réagissait le monstre lorsqu'on parlait de son père en mal. S'il voulait un test à sa hauteur, l'Ikezawa était ravi de le lui donné, de plus il était également ravi de pouvoir mettre sa propre fille à l'épreuve pour une fois.


Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMar 21 Jan - 15:47

Le défi ne fus pas ce que j'espère. Au lieu de simplement l'accepter cette personne demande mon nom, puis ensuite me lance un autre défie, celui que je fasse passer le père de cette jeune fille pour une mauviette. Comment peut-on refuser un défie venant d'une personne vous hurlant dessus devant une foule sans la moindre raison ? Vraiment les gens sont étranges. Réfléchissons un peu. Il vient de me dire qu'il n'aime pas les fêtes foraine et pourtant il y est bien, ensuite il me fait un défie étrange, sans compter que ma Sensei m'a aussi signalé qu'elle à une fille. Mes doutes sur l'identité de cette fille semble me conduire sur leur lien parentés. La regardent un peu plus je trouve cette fille bien trop belle par rapport à son potentiel père. Comme quoi des chiens d'égouts peuvent aussi bien faire des chats . Oublions tout ça, mon véritable objectif de la journée est d'arriver à lier des contactes et pour cela je tente sur des connaissances de connaissances, soit du coup la famille de ma Sensei. Sans compter qu'elle ne semble pas contre à la vue d'une certaine proposition. C'est donc dans cette optique que quand il demande pourquoi je souhaite le défier et si je pense qu'une sensei ne se partage pas. Je réponds d'un aire neutre:

-Ha bon, par ce qu'elle a proposé à d'autre élèves de venir vivre chez elle ? Vous êtes combien chez vous ? Personnellement ça ne me dérange pas. Moi qui pense gêner. Qu'importe si cela vous fait plaisir.

Après tout, je me tente au relationnel donc pourquoi pas. Réfléchissant à comment arriver à conclusion. Ao m'aurait sûrement conseillé de tourner cela à mon avantage, mais comment je ne connais pas du tout les fêtes foraines. Cette fille à par qu'elle est sûrement son enfant je ne la connais pas. Personnellement lui dire de but en blanc est l'idée à laquelle j'opterais, mais si les autres seraient encore là, je me serais fait démolir. Je me lance. Je fais quelques pats déterminée à arriver à ma fin. Puis arrive juste derrière elle. Elle joue au stand de lancé de balle sur des boite de conserve :

-Salut. C'est Shord. Es-que la personne juste-là c'est ton père ?

Après tout déjà commencer par une petite phrase d'accroche est une bonne idée non ? Ensuite, prenant une des balles du stand tout en la regardant je lance la balle en direction de ses fameuses boites :

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Zegsd_10

- Dans le mile.

Bon pas vraiment, ayant dit ça avant même que la balle soit arrivée à son point final ce dernier tombe bien à plusieurs centimètres à côté de la moindre cible. Bordel. Dire que j'ai entendue cette histoire balancer des vingtaines de foi par l'une de mes anciennes personnalités, c'était donc bien du fake, car s'il savait le faire je saurais aussi le faire, après tout on a le même corps. Cela semble pourtant facile à l'écris, mais en fin de compte viser pour pouvoir toucher est plutôt dans l'ordre des choses. Dessus mes bras se mirent à tomber tout en disant.  

- Je crois qu' Osa Sensei a du travaille. Je suis clairement mauvais en Taijutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMar 21 Jan - 16:25


Une rencontre des plus étrange...

L
a révélation fut un véritable choc pour l'Ikezawa qui bouillonnait déjà de l'intérieur. Deux idées lui venaient alors en tête pour l'heure. Soit il tuait le gosse et cachait son corps pour que personne ne le retrouve soit il faisait en sorte que ce dernier refuse toute interaction avec lui ou sa fille. A quoi avait pensé la Kaguya exactement ? Quel genre de problème avait-elle pour avoir fait une proposition aussi absurde ? Laisser un jeune homme de l'âge de Nijiko vivre avec eux ? Hors de question. Elle allait l'entendre et par l'entendre il comptait bien lui faire regretter d'avoir un jour osé imaginer qu'un gamin aussi bizarre pourrait côtoyer sa fille dans le quotidien. La décision était prise, Hakuma Shord allait regretter amèrement d'être venu rencontrer le mari de son sensei. "Pauvre petit garçon..." Avait-il souffler sans pour autant essayer de se faire entendre. Il regardait alors le garçon s'approcher de sa fille qui était en train de jouer au chamboule-tout jeu occidental consistant à lancer des balles sur des conserves pour en faire tomber un maximum. Shord n'avait pas mal visé en vérité. Son tir était certes maladroit mais il était dans la trajectoire des conserves. Mais il s'agissait ici d'une fête foraine du village caché de Kiri. Il n'était pas si simple de gagner, sinon le forain seraient ruiné en un rien de temps.

Quoi qu'il en soit la petite fille avait regarder faire le gamin qui lui avait adresser la parole en haussant un sourcil. "Hey ! C'est mes balles ! Si tu en veux tu n'a qu'à demander de l'argent à tes parents !" Avait-il réprimander ce dernier en reprenant les balles de son côté. "Oui, c'est mon père. Pourquoi ?" Demandait-elle avant d'effectuer plusieurs lancé de balles pour créer une réaction en chaîne. Tel était le moyen de gagner à ce stand. Le premier lancé était droit et commençait à se faire dévié par le système tandis que le deuxième lancé venait percuté la première balle pour la remettre sur sa trajectoire et le troisième tire venait propulser la balle final jusque dans les conserves. "T'es nulle Shord ! C'est comme ça qu'on fait ! C'est pas ma mère qui ta appris ça. Tu es tellement nul que tu perdrais même face à moi." Avait-elle annoncer en se tournant vers le gamin. "Tu lui veux quoi à mon papa ?" Ajoutait-elle curieuse de ce que pouvait bien vouloir l'élève de sa mère à son père.

Bien que la Kaguyette avait le physique de sa mère elle possédait la particularité unique selon Shojito, d'avoir les mêmes yeux que lui. Son regard bleu azur fixait le genin tandis qu'elle semblait chercher chez lui une quelconque note de charisme, ou quelques choses ayant justifié le choix de sa mère qui était très sélectif en ce qui concernait ses élèves. L'Ikezawa ayant observé la scène de loin d'avançait finalement. "Toi aussi Nijiko... Tu te demandes pourquoi un être aussi faiblard que ce gamin as été choisis par ta mère. Je vais te répondre, il à du cran. Je connais ta maman, elle aime les personnes qui ont du cran. Bien que s'il reste aussi faible... Osamu ne vas pas le garder bien longtemps. Espérons qu'elle ne commette pas un énième meurtre d'élève..." Avait-il soupirer en regardant Shord attentivement. "Qu'en dis-tu petit ? Tu voulais un défi, pourquoi tu ne te mesure pas à quelques de ta taille ? Du moins... De ton âge. Car Nijiko ne ferait qu'une bouchée de toi." Finissait-il en croisant les bras.


Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMer 22 Jan - 15:15

Beaucoup de choses s'enchaînent. Un premier défis lancé demandant que je le fasse passer pour une mauviette par ça fille pour ensuite changer d'idée et du coup proposer un combat face à cette jeune fille. Sans compter qu'elle est la fille de Osa. Comment prendrais telle un tel événement, je ne suis pas vraiment capable de savoir si même gagner me serais avantageux. Perdre un proche pour tenter d'en gagner d'autre. Plus le temps passer plus j'ai du mal à comprendre ce que je dois réellement cher. Cependant, une chose semble les mettre d'accords. La force. Cette famille semble voir la force comme une loi permettant de juger une personne a cette puissance. Je suis faible. Ma maîtrise du Taijutsu est médiocre et mon physique ne le cache pas. Même en combat quel qu'il soit je n'ai guère que peu de chance d'en sortir vainqueur et de leur dire si cela reste ainsi je risque d'être une parmi tant d'autres des victimes de cette fameuse manieuse d'os. Je n'avais qu'un seul but. Rester vivant. Vivre même si je n'avais pas vraiment de raison accablante pour cela. Je n'en avais même pas peur. La mort est juste une fin dont l'on ne connaît pas réellement ce qu'elle entoure. Me grattant le bas de la nuque sous les vêtements tout en y apposant un sceau, je réponds :


-Franchement, je ne le sais pas moi même. Pourquoi elle m'a choisie. Je suis faible, vraiment faible, mourir n'est pas une des options dont je crains ou que je renie. Cependant.

Je m'éloigne de la fête foraine faisant plusieurs pas, je retourne ma tête en disant:

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti 0610

Puis continue toute en étant suivis de la famille de ma professeur. Je n'apprécie clairement pas la situation dont je fais face en ce moment précis et je ne sais pas non plus qu'es qui en sortira. Regrettant amèrement cette initiative de sortit. Je ne peux perdre ou me défiler et gagner, consisterais à blesser cette fille qui est la fille d'Osa. Comment prendrais telle cette affront. Elle pourrait ne plus vouloir être ma sensei après ça. Comme j'ai dis beaucoups de choses s'emmêlent. Pendant cette marche j'analysais combien de parchemin j'ai amené avec moi. Vraiment peu, mais au moins j'en ai. Puis j'ai réussi à poser mon atout juste avant le combat. Nous voilà tous les deux l'un devant l'autre. A quatre ou cinq mètres M'inclinant je dis :

- Désolé je tenterais de t'infliger le moins de blessure possible. Quant à moi ne t'en soucie pas donnons tout ce que nous avons.

Ceci dis le combat peut enfin commencer. Posant mes paume l'une à l'autre devant mon visage je mit sur chacune d'elle un sceau, je me mets en position de combat. A elle l'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMer 22 Jan - 16:13


Une rencontre des plus étrange...

A
u moins la réponse qu'avait apporté le jeune Shord avait le mérite d'être clair, lui même ne savait pas trop comment il s'était retrouvé à être l'élève de la Kaguya. Mais ce qui était inquiétant n'était pas tant qu'il ignorait les raisons, mais qu'il affirmait lui même être faible. Bien que l'Ikezawa l'ait poussé à aller dans son sens, il s'attendait à un peu plus de répondant de la part d'un élève de sa bien aimé. Cela ne faisait donc plus aucun sens. Selon lui, connaître ses faiblesses était un atout, mais il fallait tout de même croire en soit et dans les progrès que l'on était capable de faire. Mais avant qu'il ne puisse prendre la parole Shord montrait une certaine forme de courage. Il disait ne pas avoir peur de la mort et cela n'était en rien commun même pour un shinobi. C'était clairement un manque chez une personne de ne pas être effrayé par la fatalité. Bien qu'on puisse accepter de l'affronter avec courage, il n'était jamais bon de ne pas en avoir peur. Les craintes chez la plupart des gens pousse à la survie, chaque crainte fondée ou non était un tremplin sur ce chemin qu'était la vie.

Shojito suivait alors les deux enfants en restant en retrait jusqu'à ce qu'il prenne finalement la parole. "Très bien les enfants à mon top, vous pourrez démarrer." Déclarait-il en croisant les bras et en observant les deux pour tenter de sentir une pression quelconque. Soudainement l'Hakuma fit un trait d'humour qui sommes toute avait réussi à faire sourire l'Ikezawa. Il allait essayé de ne pas blesser Nijiko... Une chose était sur, c'était qu'elle à essayé de ne pas le tuer. Quoi qu'il en soit il aspirait un grand coup avant de laisser échapper de ses lèvres le tant attendu. "Top !"

A peine le départ avait été donné que la Kaguya c'était mit à courir vers son adversaire. Son bras droit se disloquait et en ressortait un os aussi grand et affiné qu'un katana. Une force herculéenne qu'elle tenait de sa mère mélangé à une vitesse inouï du côté de son père, la petite Nijiko n'avait rien à envié à ses camarades genin. C'était avec ces atouts là qu'elle avait lancé son attaque sur Shord, si ce dernier ne bougeait pas très rapidement il allait très clairement se faire décapité. Un sourire plus que malsain se dessinait alors sur les lèvres de la gamine qui semblait totalement différente en situation de combat. "Si tu oses encore insinuer que je suis faible et que tu es capable de me blessé, papa vas devoir expliquer à maman comment ca se fait qu'elle n'a plus d'élève." Déclarait-elle alors qu'elle avait explicitement dévié son coup à la dernière seconde comme pour vérifié que le jeune genin avait les capacités d'esquiver.

Shojito observait toujours le spectacle en étant stoïque comme à son habitude avant d'ajouter. "Ne prends pas Nijiko pour une fillette inoffensive. A l'heure actuelle, tu as en face de toi une petite fille capable de te tuer sans même sourciller." Disait-il en gardant son regard sur le combat impatient de voir ce que le jeune homme avait dans le ventre.


Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMer 22 Jan - 19:00

Goren -Si quelqu'un t'attaque tu lui défonces la gueule tu fais encore qu'il ne puisse plus recommencer et s'il le faut, tue ce chien.

Ao  - Ouai il a raison, enfonce lui ses boules tellement loin dans la gorge qu'il les aura de nouveau en place.

Katano – Ce genre de réaction me semble tout de même un peu exagéré, certaine situation demande une réaction modéré. Imaginez toutes les réactions que cela peut engendrer.

Goren- Putain mais non, qu'en as-tu à foutre des conséquences.

Ao- bien dit Goren pour une fois le crétin a raison.

Shord- Ha ha

Katano- Qu'importe la raison, selon la circonstance vaut mieux réagir selon la situation.

Shord : Après là ça semble plutôt être un exercice. Ouai ça a beau être son père pourquoi il lui forcer la main il n'y arrive pas il n'y arrive pas, ce n'est pas bien important après tout.


PPourquoi je me rappel de cette discution avec ses moi intérieur dans ce genre de moment. Cela n'est pas vraiment le moment puis d'un coup « Top »

La Kaguya commence à lancer l'assaut tout en me disant d'arrêter de la sous estimer. Cependant, ce n'est pas du tout le cas. Je pense même clairement qu'elle est plus forte, c'est même pour cela que je dois certainement pas la sous estimer au contraire. Un os sort d'un de ses bras, un du genre très affutés. C'est de là que j'eus une idée pour conclure plus facilement mon plan. C'est plutôt une tentative nouvelle pour moi et qui peut même se retourner contre moi. Ça vitesse est impressionnant, sans compter qu'elle semble aussi forte que rapide. Cependant, sa mère est plus rapide et sûrement aussi plus forte. Elle je peux la voir bouger. Me laissant tomber en arrière, je mets une de mes mains dans son angle d'attaque comme pour bloquer son Katana affûte. Et de l'autre main je prends un parchemin. Quand d'un coup je remarque avec stupéfaction qu'elle dévie son attaque. Ses yeux fixe le moindre de mes actions comme si elle m'analyse et je peux aussi voir ses capacités extraordinaires en combat rapproché. Changeant la formation de ma main étant posée pour bloquer l'arme. Je fais de cette main un signe de rupture pendant que je tente de l'autre côté d'attraper mon adversaire pendant cette diversion . En faisant ainsi j'imagine deux manières d'agir. Esquiver d'un bon en arrière affin que je reçoives seul mes propres dégâts, soit une défense sur la totalité de son corps avec des os durcies. Cependant la secondes doit être d'un trop haut niveau. Reculant aussi si elle recule je dois sûrement juste la frôler et ainsi arriver à poser un sceau sur elle tout en gardant cette réaction naturelle. Profiter de la supériorité de son adversaire pour cacher ses propres actions.

-Kamikaze Jutsu Rupture

L'attaque est un leurre total. Au lieu d'une explosion se fut un fumigène qui s'active. Sûrement parfait pour l'énerver encore plus si j'ai bien compris son caractère et tant qu'on y est Bon agissons comme Goren aurait put le faire. Lui il sait comment se rendre agaçant :

-J'espère que tu peux faire mieux. Ce n'est pas ta meilleure technique au moins ?

De la pure provocation pour qu'elle me montre ça meilleur attaque. Tout en m'éloignant d'un bon en arrière. La fumée devant moi maintenant posant un sceau juste à sa sortie profitant de tout le temps qu'elle me laisse pour m'éloigner. Fixant le moindre mouvement sortant de cette fumée.


Hrp :
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMer 22 Jan - 19:23


Une rencontre des plus étrange...

N
ijiko n'avait pas le moins du monde été surprise par les actions de son adversaire. A vrai dire elle semblait même plutôt à l'aise avec le fait que son adversaire mette des distances entre eux. Elle décidait alors de sortir du fumigène du côté opposé ou se trouvait Shord pour ensuite planter son os dans le sol et commencer à faire quelques mudra. La provocation ne semblait même pas l'atteindre, si bien qu'elle restait silencieuse sans même prendre le temps d'y répondre. Une fois la série de mudra terminé, Nijiko laissait échapper un petit rire alors qu'une masse de chakra raiton se condensait entre ses mains. La technique qu'elle avait mis au point, elle ne la tenait pas de sa mère, c'était une idée sortie de la tête de son père qui lui avait apprit celle-ci qui était encore au stade expérimentale. Les mains tendue vers l'avant elle créait plusieurs projectile à base de phalange. Chaque tire était insuflé de raiton et donc potentiellement plus tranchant, et capable de paralyser.

Shojito qui observait toujours le combat s'apprêtait à tout moment à réagir. Il se pouvait très bien que l'un ou l'autre tente de dépasser les limites et Nijiko était à deux doigt, même s'il avait détester l'arrogance du jeune garçon, jamais il ne le laisserai mourir ou même se blesser. C'était pour cette raison qu'il restait passif paré à toute éventualité que ce soit pour sa fille ou pas Shord. 

Shord ne verra jamais Nijiko resortir de la fumée mais plutôt des dizaines de projectiles plus rapide les uns que les autres capable de littéralement vous transpercer le corps tant la puissance de l'attaque était inouï. "Que vas-tu faire maintenant petit ?" Se questionnait Shojito qui avait hâte de voir le dénouement de ce combat. Soudainement, Nijiko qui avait fini son assaut contournait la fumée, persuadé que Shord serait trop occupé à paré ses projectiles, elle s'était avisé à tenter de se mettre dans son dos sabre à la main et pointer sur sa nuque au cas ou elle y parviendrait elle avait même préparer une petite phrase d'accroche. "Je ne comptes pas utiliser ma meilleur technique contre quelqu'un incapable d'établir une véritable stratégie." Soufflait-elle heureuse d'avoir réussi une technique que lui avait soufflé son père. Une technique dont elle était l'inventrice en fin de compte.

L'observation se faisait de plus en plus longue et ennuyeuse mais l'Ikezawa avait déjà vu la fin du combat au moment même ou ce dernier avait commencer. Ni l'un, ni l'autre n'allait avoir l'ascendant sur l'autre. Premièrement car Nijiko avait déjà user bien trop de chakra pour une entrée en matière et deuxièmement car dés que Shord s'essayera à une tactique, l'expérience d'une Kaguya habitué à se battre contre sa mère allait parler. Jamais elle ne cessera de retrouver le corps à corps. Match nul, pensait Shojito.


Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeMer 22 Jan - 22:18

Cette fille est une kaguya. Après la rencontre avec Osa, j'ai pris un peu de temps pour en connaître plus sur ce fameux clan. Certain livres parle de son clan, bien sûr ce ne sont que des bases rudimentaires que les Kaguya utilisent. Le fouet d'os la lame d'os le coup des phalanges ou des attaques avec des os sortant de toute part. Ce clan doit vraiment voir un professionnel. Ce genre de choses est loin d'être naturel.

Pour le moment tous ce déroule plus ou moins comme je l'espère. Du moins presque. M'éloignant De la fumée Reculent de plus en plus je ne vois toujours rien arriver. Bon. Puis, qu'elle laisse du temps à un manieur du Fuinjutsu le temps de se préparer autant en profiter. Tout en gardant un œil sur cet écran de fumé J'appose un autre sceau sur mon torse quand d'un coup sans crier garde un, non plusieurs projectiles apparaît à une vitesse affolante. Ses dernières semblent étonnamment hyper puissant. Sans le temps de réfléchir, j'active les deux sceaux sur mes mains avant que ses dernières m'atteignent. Cette attaque est clairement d'un niveau au-dessus d'un Genin lambda Sinon un seul de mes sceaux auraient suffit à parer l'attaque. L'un absorbant le Chakra Raiton l'autre fait disparaître les phalanges, un seul vient frôler une de mes côtes. Prenant avec elle un petit morceau de chaire. Je n'ai guère le temps de prendre mon souffle que cette furie vient à toute vitesse chercher de nouveau la confrontation. J'eus à peine le temps de la voir passer derrière moi. ça vitesse est impressionnante et ça manière de combattre est étonnamment identique au combat que j'ai eux avec mère. Tout y est. Le premier front fonçant droit sur moi avec un os à la main, ça mère me l'a fait. L'attaque des phalanges profitant du fumigène pour me prendre par surprise et ensuite tenter de venir sur mes arrières. Se fut les mêmes actions au même moment pendant ces deux combats différents, sauf qu'encore une fois même si par rapport au première assaut elle fut plus rapide j'ai pu la voir un bref instant. Un petit sourire de satisfaction. Un genou à terre à cause de la réaction intempestive des projectiles ma main devant le ventre avec un signe de rupture déjà prêt je commence à entendre :

Je n.....

Je lui ai laissé un tout petit temps de répit, juste assez pour lui laissé penser la victoire sienne. Comme sa mère elle me prit en joue pour juste après m'accepter en tant qu'élève, comme quoi ce monde me donne une deuxième chance de changer cette fresque du passé et-peut être qu'elle aussi acceptera de me voir autrement. Comme quoi c'est ironique car juste avant le combat en me grattant la nuque le sceau que j'ai apposé sous mes vêtements le sceau contenant l'attaque que sa mère m'a envoyé. J'ai encaissé deux de ses phalanges pour arriver à en stoker une et maintenant la voilà lâché sur sa fille. Merci Sensei. Juste après, me projetant en avant pour m'éloigner de nouveau. je pose une de mes mains en direction de mon adversaire pendant cette fuite faisant un sceau de rupture. Les phalanges pris dans mon sceau sort de la même force et vitesse qu'elle me les a envoyée mais cela sans Raiton dessus:

-Plutôt drôle ton truc.

Encore une provocation, car cette attaque m'a donnée des sueurs froides. Sans cette préparation et la connaissance de base des ninjas . La dernière fois ça n'a pas marché, mais avec un raté. Qui sais, peut être qu'elle est rancunière.

Posant un nouveau sceau sur ma main n'ayant plus de sceau dessus si bien sûr j'ai le temps de le faire. Je garde un œil sur cette femme.

Hrp:

récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeJeu 23 Jan - 10:24


Une rencontre des plus étrange...

N
ijiko était en mauvaise posture, du moins c'était ce que le genin pensait. Elle n'avait absolument pas prévu de se retrouver face à une attaque aussi puissante de sa part mais quel erreur avait-il commit... Comment pouvait-il seulement croire que lui envoyé une attaque de son propre clan arrivait à l'atteindre ? Si un Kaguya savait une chose, c'était qu'il était très important de s'adapter mais avant tout de connaître ses propres faiblesse et la technique des phalanges en avait une qu'elle connaissait sur le bout des doigts sans mauvais jeu de mot. Il existe un regroupement d'os dans notre corps aussi solide de flexible et il était d'une efficacité sans nom pour une défense ainsi qu'une attaque, la colonne vertébrale qu'un Kaguya était leurs arme la plus dangereuse. Un bruit sourd de craquement se faisait alors entendre tandis que Nijiko laissait ses os dorsaux sortir rapidement alors qu'elle les saisissait de sa main droite et désormais elle possédait une épée flexible faites d'os et d'un coup sec elle fit en sorte de balayer toutes les phalanges fonçant vers elle. Désormais elle était dans ses derniers retranchement car elle avait user de beaucoup trop de chakra pour pouvoir continuer le combat. 

Shojito grimaçait en la voyant faire. Bien qu'il la savait puissante, il n'aurait jamais imaginé qu'elle tente à deux reprise d'user d'une technique bien plus élevé que son niveau. Tentait-elle d'impressionner son père alors spectateur jusqu'à la ? Rien n'était moins sur mais désormais l'Ikezawa était beaucoup moins serein vis à vis de ce match d'entrainement. Sa fille en faisait beaucoup trop et cela n'étais pas pour l'aider, elle allait s'épuiser avant même d'avoir pu toucher son adversaire. Pourquoi Nijiko avait-elle besoin d'essayer de se surpasser ? Elle se mettait stupidement en danger sans aucunes véritable raison. Les poings du père se serrait et désormais il était plus que prêt à arrêter le combat qui tournerait très certainement à la catastrophe.

De son côté la gamine ne perdait pas son sourire sombre tandis qu'une nouvelle fois elle fonçait sur son adversaire pour tenter de l'attraper avec son épée flexible et ainsi l'emprisonner tout en le blessant. Plus rien ne comptait à ses yeux si ce n'était le fait de briller face à son père, quitte à s'épuiser vainement dans un combat d'entrainement elle n'avait plus que la victoire. La vitesse de l'attaque était fulgurante et même si Shord tentait d'esquiver, il n'arriverait pas à échapper à cette longueur qui ne faisait aucun doute : Nijiko avait volontairement agrandit la taille de sa colonne vertébrale. 

Mortelle, l'attaque l'était véritablement et même s'il ne doutait pas que Shord puisse trouver un moyen pour la paré, ce dernier était bien trop occupé à tenter de se munir d'un nouveau sceau pour faire quoi que ce soit. Sans plus attendre Shojito s'entourait de son armure de foudre et venait stopper l'attaque d'une main. Même un jonin expérimenté tel que lui ne pouvait pas encaisser une telle attaque sans se blesser, cela ajouté a sa main cassé par Osamu et Shojito se retrouvait avec une colonne vertébrale planter dans le bras et une grimace sur le visage. "Ca suffit Nijiko !" Réprimandait-il sa fille en fronçant les sourcils. "Tu en fais beaucoup trop ! A ce rythme là, non seulement tu vas perdre, mais en plus tu vas te retrouver à l’hôpital ! C'est ce que tu veux ? Finir cette belle journée dans un lit ?" Questionnait-il en s'enlevant l'arme de la main non sans grimacer très légèrement. Bien entendu il se retournait ensuite vers Shord et s'adressait à lui. "Tu aura au moins tenu ta promesse. Tu ne l'a pas blessé. Tu as gagné. Nijiko est bien trop épuisé pour continuer." Ce n'était en rien en mensonge même si on ne saura pas vraiment si il aurait véritablement gagné sans l'aide de Shojito ayant arrêter l'attaque de sa fille. 

Nijiko fronçait les sourcils et faisait ensuite la moue en regardant son père. "Papa tu es pas drôle ! Maman elle m'aurait laissé finir mon combat ! T'es toujours comme ça ! T'aime pas quand on s'amuse !" Boudait-elle en croisant les bras avant de souffler et de regarder l'Hakuma. "C'est bon pour cette fois. Ta gagné. Mais la prochaine fois, je te ferais payé ton arrogance !" Soufflait-elle en continuant de bouder et en se retournant et en retrouvant son sourire comme si de rien n'était. "On retourne à la fête ?! Hein dis papa ?! J'ai envie d'une barbe à papa !" Demandait-elle enjoué tandis que l'Ikezawa soufflait d'ennuie en saisissant un bandage dans sa sacoche ninja pour panser la blessure faites pas l'attaque de sa fille.

"Tu t'y prends mal gamin." Annonçait Shojito à Shord en le continuant de se bander la main. Devint ou simplement clairvoyant, il avait compris ce qu'était venu faire le gamin ici. "C'est pas comme ça que tu ressemblera à quelqu'un de normal. Crois en l'expérience d'un homme, ca ne sert à rien d'essayer de se faire des amis. Les amis ne sont que des personnes à qui tu dois rendre des comptes. Tu es jeune, ne rends de compte à personne." Finissait-il avant de se mettre à lentement suivre sa furie de fille déjà devant le marchand de barbe à papa. "Nijiko..." Soufflait-il avant de s'arrêter et de se retourner vers le gamin. "Eh bien ? T'attends quoi ? T'en veut pas une aussi ?" Lui demandait-il en haussant un sourcil comme si il était tout à fait naturel qu'il soit invité.


Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitimeJeu 23 Jan - 15:14

Se fut impressionnant. Je n'aurais pas vraiment imaginé qu'elle reste indemne à la mesure que j'ai pris en cas d'attaque par derrière. Voila donc ce fameux fouet dont certains livres parle. Je n'en suis pas certain, mais à la vue de l'attaque de projectile qu'elle m'a envoyé dernièrement et sachant que ce genre de technique est une des favorites de leur clan. Cela m'étonne qu'elle ne sache l'utiliser. Cependant, je ne crois pas que ce fouet soit si redoutable. Grossière erreur, à un bras et une épée de distance cette fille réussie à parer ce projectile sortant de mon dos. Par chance j'eux tout de même le temps de m'avancer et utiliser d'autres projectile pour me permettre d'éviter de me faire prendre dans ce fouet car là si la dernière fut parré ses dernières aller l'être aussi. Ces attaques sont d'un tout autre calibre que les miens. Je ne vois même pas comment j'ai réellement pue tenir jusque là. Cette fille a un dont certain et ça m'en donne des sueurs. Au final je rengaine les mots que j'aurais souhaité lui dire pour la provoquer. Sans compter qu'elle semble déjà en transe dans ce combat. La preuve en elle même ses techniques sont loin d'être celle d'un étudiant académique, ils ne sont même pas de mon propre niveau. J'ai pue éviter la majorité de ses projectiles en usant de mes deux sceaux favoris de manière commune et encore un de ses derniers est passé en emportant un morceau de chaire avec lui et maintenant ça. Je n'avais qu'un sceau de poser et en poser un second comme j'avais prévue en prenant de la distance est vain. Je n'ai guère le temps pour ça elle est bien trop rapide. C'est le moment de passer à la caisse, car là sans en subir gros je ne peux m'en sortir ce qui signifie. Pour un entraînement c'est la fin.

D'un coup la fin du combat fut annoncé par son père criant des mots puis arrêtant l'attaque juste avant qu'elle ne fondent sur moi. D'après ce que j'ai compris cette fille commencent à s'épuiser en chakra à cause de ses techniques très coûteuses. Du moins c'est ce que j'en conclue. Au moins mon amour propre est intacte cependant de là à me déclarer vainqueur. Je n'ai pas vraiment l'impression d'être celui qui à gagner dans le lot. La regardant bougonner et ensuite accepter cette conclusion je répond :

-En réalité je ne pense pas que je m'en serais sortit sur le dernier coup. J'ai déjà eux beaucoup de mal à tenir jusque là. T'es vraiment impressionnante Nijiko.

Elle a beau être resté dans l'académie que ce soit en expérience ou en technique elle me surclasse. Après un bref instant de silence je lui dis :


- Se serais avec plaisir d'en apprendre plus face à d'autre affrontement face à toi.


Ce combat fut une grande expérience et j'espérais pouvoir un jour lui montrer une représentation plus glorieuse que d'arriver à peine à suivre le rythme. Pendant que la Kunioshi part en direction de ça nouvelle convoitise son père pense çà blessure à la main me faisant rappeler la douleur du coup reçue et fis de même. Ce fut au tour de son père de me parler. Il me donne un conseil. L'écoutant attentivement ses propos ont un goue amère, mais sincère. Ce dernier pense que ses liens que les gents tentes d'avoir son tune perte de temps ou du moins une charge d'ennuis. De ce que j'ai compris et même si cela peut être interprété autrement :

-Cela semble bien triste ce que vous dites. J'ai suffisamment goutter à cette vie solitaire. Mais vous avez une fille une femme. Je comprends cette sensation qu'on ressent quand l'on part seul. Cependant, même si vous étes physiquement seul des gens vous attendent. Des gens qui vous casse peut être les pieds ou peut être même vous semble nuisible, mais étonnamment vos pas reviennent sans arrêt vers eux quelque soit le temps passé seul. J'aimerais sentir ça un jour. J'aimerais aussi le faire ressentir. Qu'importe ce qui peut arriver je me battrais pour ces acquit et je suis certain que vous le feriez pour les votres aussi. Enfin sûrement.

Un brun de déception, je fis demis tout pour partir chez moi quand j’entends la voit de l'homme me dire de les rejoindre. De la barbe a papa. De nom ça semble être une bonne chose :

-J'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Vide
MessageSujet: Re: A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti   A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du marie de ma Sensei. FT Shojiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Rues-