-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool Air – Bleu / Gris
229 € 339 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mauvaises augures - FT Shord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeMer 15 Jan - 20:22



En sortant de sa convocation chez la Kage, Osamu était un peu perplexe, "voilà que l’on ne savait pourquoi", selon elle;  son équipe avait totalement été réaffectée… Bon fallait dire aussi que le fait qu’ils soient hospitalisé tous les trois mois, pendant six mois… n’aidait pas beaucoup à plaider en sa faveur.

      

  Tss… Bande de mauviettes. Larves impuissantes, marchamalos mal foutus ! … Elle pestait comme pas possible en se rendant vers son prochain rendez-vous.



Néanmoins, elle avait réussie à la convaincre de lui laisser une nouvelle chance. D’où sa présence ici. Le terrain d’entraînement était bombé, parmi toute cette masse, que des petits genins à peine promus ou nommés, attendant un sensei bienveillant pour les porter vers le sommet. Ils étaient mal barrés d’avance les futurs protégés de la Kaguya. Elle en avait tué déjà trois (les premiers) par accident en s’entraînant. Estropié un de sa seconde équipe, crevé l’œil d’un autre et fendu le crane du troisième le rendant végétatif… Pour couronner le tout, sa troisième équipe avait manqué d’y passer dès le premier entraînement, rebelote au second… On venait de les lui retirer. Autant dire que la femme se traînait une sacrée réputation faisant frémir les jeunes shinobis de Kiri…

Quoi qu’il en soit, la Mizukage avait dit que cela serait son dernier essai pour l’enseignement…

Son regard améthyste se posait sur chaque individu et quasi tous détournaient leur regard en espérant lui échapper… Sauf un. Bon il avait l'air plus simplet que courageux… Mais c’était justement ce qui allait lui plaire si c’était avéré…

La kunoichi se rapprochait alors de lui avec un pas léger, toute la grâce des pas d’un Kaguya, comme si elle était en représentation permanente dans un ballet. A quelques centimètres, elle se figeait devant lui, son petit sourire de démon s’affichait, le malaise était palpable autours auprès des autres senseis venu chercher leurs élèves… Personne ne souhaitait à qui que ce soit de finir entres ses griffes…

      

 Sais-tu qui je suis ? Fit-elle au jeune homme qui avait eu le malheur de céder à sa curiosité ou autre chose. La personne que tu verras le plus dans ta vie à partir de maintenant. Sourire de carnassier.



Et aucun autre ne semblait alors plus l'intéressé.

      

Tu peux m’appeler Sensei ou Osamu, peu importe, oh et, je suis du clan Kaguya. Son expression était significative en disant ça, non seulement elle en était fière, mais en plus elle lui annonçait la couleur. Ramasse tes affaires, on va commencer par vérifier tes capacités dans un combat. Là bas tiens !



Elle lui pointait un coin du terrain non utilisé avant d’emboiter le pas, prendre place et déjà sortir ses os prête à l’empaler…

      

 Dépêche toi ou je t’empale. Hésites et je t’empale. Fuis et je te tue. Survis et tu seras récompensé.



Suite à quoi, elle le chargeait déjà pour l'empaler avec un os sorti de son corps à la main.




Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeMer 15 Jan - 20:54

Voici donc mes premiers jours en tant que future ninja. Prenant ma meilleur tenue. Étant aussi la seul que j'ai. Je pris la route pour ma convocation. Ce fus simple et facile à comprendre. Je dois faire acte de présence, montré le meilleur de moi affin d'avoir un travaille stable et trouver la voie d'une vie normal. Me motivant en me disant qu'avec toutes ses expérience vécue dans se village ses deux dernières mois. Je ne peux faire d’erreur. Règle numéros une. Tripoter une femme permet d'avoir une chambre douillette gratuitement en cellule, mais cela ne semble pas être correctement acceptable. Quand on te sourie, toujours rendre le même sourire, c'est de se que l'ivrogne du coin m'a dit en disant une chose du genre,

« c'est une question de politesse connard. »


Et pas mal d'autre sans compter tout les conseils que m'ont apportés Goren et tout les autres. Je ne vois absolument aucune raison pour que cela se passe mal. Marchant, d'un pas sur et motivé. Se qui ne se voit pas du tout d'un œil extérieur. J'arrive dans un terrain d’entraînement bondé de monde, tous biens posés les uns à côté des autres. Je me mis dans cette suite de personnes regardant les Sensei nous regarder comme des bétails. Sûrement une tradition Kirijin. Je prend note. Quand un adulte regarde de jeunes hommes c'est bon signe pour son avenir.

De la une femme commence à s'approcher en ma direction. Une démarche un peu étrange qui semble déranger tout les autres jeunes hommes tournant dans l'autre sens leur regard. Qu'importe se qui les déranges. Si sa démarche ressemblant à rien les déranges, personnellement j'ai l'habitude. L'ivrogne vivant devant la porte de ma maison a plus ou moins la même démarche quand il brandis dans tout les sens ça bouteille et je le vie pas trop mal.



Sais-tu qui je suis ?


Mon intuition me dis que c'est une Sensei. J’eus une hésitation entre cette réponse qui peut aussi signifier qu'elle est vielle et celle de lui demander si elle est de la même famille que mon voisin SDF. Non je ne peux prendre de risque, j'eus donc comme seul réponse un grattage de tête interrogatoire. Cela semble être la bonne réponse. Un sourire à ses lèvres elle me fit part de sa décision de me prendre en élève. Je ne sais pas comment réagir, puis je me rappel des conseils de ce fameux SDF. Quand une personne te sourie répond lui par un sourire aussi. « connard ». Me mettent d'un aire hésitant à sourire de la meilleur manière carnassière que je puisse prendre, je prend mes affaire comme elle me demande et la suis.


Elle souhaite donc tester mes capacités au combat ? Mince eux comment dire. Mes capacités sont plutôt restrinc. Prenant donc la place désigne je la regarde et dis :

C'est quoi un Kaguya ?

La phrase même pas fini elle, commence déjà à attaquer. Et avec ce fameux os sortit de son bras. Elle attaque déjà. Elle est beaucoup, beaucoup plus rapide que moi et encore C'est certain elle y va tranquillement. Le coup arrive et je fis une rupture de sceau. Un sceau servant à scéler dedans une arme. Je ne sais pas encore si je l'ai activé avant ou après coup. Ça vitesse es tellement rapide que je ne peux que faire ma rupture et voir si je fus suffisamment rapide pour sceller l'os avant ou après coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeMer 15 Jan - 21:13


Il souriait bêtement, soit ce gamin était complètement ahuri ou stupide, soit son courage était à la hauteur de son culot. Quoi qu’il en soit, qu’importe ce qui en fut la raison, cela lui permettait de faire bonne impression auprès de la Kaguya. Nom qu’il ne connaissait de toutes évidences pas… réellement ? D’où il sortait celui-là ?

Un rire franc et limite joyeux s’était échappé de la femme à cet énoncé, pas pour autant qu’elle avait diminué sa cadence sur ses intentions de l’empaler. Mais tout de même, celui-ci, elle ferait attention à ne pas le tuer. Pour le moment, la kunoichi n’avait pas d’intention de s’en débarrasser comme les autres… Mais rien ne garantissait que ça ne finirait pas par lui venir à l’idée.

On allait vite être fixé, vu qu’ils entraient au corps à corps…
3… 2… 1….

Une petite fumée, un bruit étrange, mais pourtant très caractéristique et la kunoichi était désarmée.

Aussi intéressée que surprise, elle constatait que sa main était vide. Bon, bien joué, mais si ça le sauvait de se faire empaler… ça n’allait pas lui épargner le crochet qu’elle lui collait dans le ventre avec son autre main…

Difficile de croire qu’il aurait le temps d’esquiver celui ci et donc de ne pas cracher ses tripes, mais comme la kunoichi était aussi sadique que prévoyante, elle enchaînait en tentant de lui faire une prise pour le faire voler avant de l’écraser au sol…

Fallait croire qu’elle ne lui épargnerait vraiment rien.

      

 Bien bien, tu es réactif au moins… Tu fais donc du Fuinjutsu. Mais encore ?



Cette fois, elle faisait pousser plusieurs os sur ses bras et son dos. Son premier tour de passe passe n’allait pas être suffisant…

      

Les Kaguya ont la capacité de manier leur os à volonté. Généralement, ce sont des pros du taijutsu.



Elle l’aidait pas mal en lui indiquant à quoi s’attendre… enfin, peut-être que le savoir n’allait pas le sauver pour autant de blessures et multiples conclusions.
      

Tu étais sur une bonne lancée jusque là. Continue.


Elle le chargeait à nouveau, cette fois en exécutant une danse clanique, qui bien sûr, n’était pas aussi véloce, ni accablante qu’elle l’aurait été dans une vraie attaque. La femme voulait juste voir sa capacité à se défendre, esquiver et surtout : Contre-attaquer.




Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeMer 15 Jan - 22:07

L'attaque fut esquivé. C'est de la pure chance. Bon le plan est plutôt réussi, mais à ce niveau il me faut réagir plus vite. Déjà j'ai un bon atout sur ce côté du combat. Je ne réfléchis pas, oui une stratégie utilisant l'idée que le temps mis sur la réflexion est utilisée pour réagir plus vite. Ouais, une belle logique d'imbécile heureux. L'arme disparaissant je nai pas'eu le temps d'agir qu'un coup vient me frapper de plein fouet. Je sens mes entrailles se replacer pour laisser entrer les phalanges de cette dernière. Se ne fut pas fini. Elle continue tout pour faire voler par dessus le dos. Dans un autre monde on aurait put appeler ça un hippon en mode catapulte.

Poser son corps contre le mien. De rumeur quand une femme vient d'elle même au contact vers un homme cela est un signe d'affection. Et si cela mène d'un contacte physique menant deux corps en contact il y a de grande chance d'un signe montrant une proposition sexuelle. Les fait était là. Je me fais harponner par une couguar.

Qu'importe les idées lubriques de cette dame, je suis plutôt pudique et avec autant de monde cela devient un peu compliqué. Profitant de cette prise pour laisser le premier sceau qui me passait par la tête sur la première chose qui passait au contacte de ma main. Je fis un voyage dans les aires. Direction le retour dans l'angle du terrain d’entraînement. Mauvaise posture. En plus de m'en mettre plein la tronche elle fait en sorte que je ne puisse fuir.

Bordel maintenant elle commence à me donner des explications sur son clan. Une pro du Taijutsu. Vue les effets qu'elle me montre depuis tout à l'heure se fut plutôt facile à comprendre. Bon Tant qu'il y a une pause réfléchissons. Si je me rappel bien, elle m'a donné comme ordre de survivre avec comme option de fuite le fait que cela était si j'en ai la possibilité. D'accord. Bon même si cela semble infaisable, faisant en sorte de satisfaire notre potentiel future Sensei.

Je n'ai plus le choix elle fonce de nouveau sur moi. Créant de mes mains deux sceaux posé au sol et regardant le plafond je fis un bon en arrière suffisamment grand pour voir que mon saut finit sur le mur derrière moi. Éviter le corps à corps à tout prix Et cela en faisant sortir de ma manche un parchemin avec dedans un autre sceau que je désactive laissant sortir du sceau un fumigène. La zone de notre combat fut totalement prise dans la fumée. Reposant sur le mur deux nouveaux sceaux, je me mets à foncer droit dans la direction ou la Couguar était avant tous ces changement. Deux sceaux est a ce même endroit ce qui me laisse supposer qu'elle a changé ses plants et n'a pas posé le pied sur un potentiel piège. Ce chemin était le moins probable et en même temps le plus sur. Enfin j'espère. Cependant, il faut que j'arrive à me débloquer de ce maudis angle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeVen 17 Jan - 14:05


Le fumigène, s’était bien joué. Dommage pour lui que la bête Kaguyenne était aussi une sensorielle. Avec ou sans vision, s’il ne dissimulait pas son chakra, elle pouvait le traquer en suivant ses instincts… Si on pouvait appeler ça comme ça.

Le chakra contenu dans les sceaux lui dénonçait les éventuels pièges, ce petit était plus malin qu’il en avait l’air. Qui plus est, combatif, plutôt que fuir, il voulait s’offrir du temps et pouvoir ainsi attendre une opportunité. C’était aussi gonflé qu’intéressant.  Surtout devant une Kaguya.

Le sourire de carnassier était inscrit sur la face de la kunoichi dommage qu’il ne pouvait pas le voir. Effectivement, elle avait changé ses plans. S’immobilisant au milieu dans la fumée après avoir bougé de sa position initiale, elle se servait de ses dons sensoriels pour cibler son nouvel élève.

Son doigt se pointait dans sa direction, un mouvement et une phalange s’expulsait du bout de son doigt comme s’’il avait s’agit d’une balle de revolver.  Et la bougresse avait usé de toutes ses phalanges pour le faire suer.

Pour le premier tir, elle l’avait volontairement frôlé au visage. Histoire de l’avertir que le danger n’était plus au corps à corps dans l’immédiat… Ainsi que sa fumée le pénalisait plus qu’autre chose maintenant. A moins qu’il soit senso aussi ?

On allait vite le savoir.

Le second tir quant à lui avait pour but de lui arracher un bout de chair, s’il échouait, le troisième dans le sens opposé avait la même fonction. Une esquive à gauche ou droite ne le sauverait pas, ni un saut d’ailleurs. Le seul répit qu’elle lui offrait était au sol au final. Et encore, en temps normal, elle ne le ferait pas, c’était juste pour tester ses réflexes et son instinct de survie…

      

 Allez mon lapin, essaie encore.



Lui donnait-elle comme dernière indication sur sa présence tandis qu’il avait foncé sur son ancienne position, vide depuis quelques secondes déjà. Il lui suffisait de suivre le son de sa voix. Aussi le fait qu’il prenne le parti de la charger la laissait intriguer, voilà pourquoi elle ne tentait pas de se dérober s’il poursuivait sa course vers elle pour finir son action. De quoi pouvait-il bien être capable ?

Plutôt satisfaite jusque là de sa sélection, la kunoichi attendait la suite de son idée…
Avec une réserve pour se défendre quand même, on ne savait jamais !



Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 18:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeVen 17 Jan - 15:40

Bon ce n'est pas gagné Continuant dans mon objectif qui me disait d'aller vers mes sceaux pour éviter de la rejoindre au corps à corps je sens un projectile me frôler le visage laissant une petite balafre prendre place. Bordel elle y voit donc encore. A la vus de la précision aucun doute. Je nais de toute façon pas le choix et cela même si mon plan fut mis en déroute. J'avais quand même pris mes précautions en cas d'imprévu de ce genre. Cependant je ne pouvais les gaspiller D'autre projectile arrivais. Deux d'entre eux arrivèrent à mon contact l'un se faisant aspirer comme l'arme précédemant l'autre vaut me toucher sur l'épaule m'arrache la chaire:
Allons mon lapin, essaie encore.
De plus elle me nargue. Je vois déjà comment Goren aurait péter un câble dans cette situation là. Il aurait certainement déjà pris ma place s'il n'était pas déjà partis définitivement. Je ne pouvais garder ça en moi. Je vais lui faire payer d'une manière ou d'une autre. Au moins je n'aurais pas de remord

Bon, je n'ai pas le choix à ce que je vois le corps à corps va être obligatoires. Qu'importe il me faut juste passer. Mon ventre me lance encore et la chaire entaillé à l'épaule n'aide pas vraiment, elle semble simplement vouloir me faire des dégats légués cependant. Après tout c'est un test et en arrivant quand je vois les autres élèves elle y va bien plus fort. Ben dans un sens on est les seuls à combattre. Certain lance des Kunai d'autre montre leurs techniques, mais aucun combat, vue le nombre c'est un peu logique, je n'imagine pas tout le monde faire ce que l'on fait. Posant un autre sceau sur moi d'une main de l'autre je prends deux Kunais. Portant chacun des sceaux dessus de ma sacoche.
Nous y voilà. Me mettant à glisser au sol j'attends une vue sur elle. La voilà je suis à ses pieds glissant au sol je lance un Des Kunai entre ses jambes Mes lancés sont loin d'être bon même plutôt mauvais, mais la précision de mes lancés je m'en fous un peu à cette distance lancer un kunai n'est pas bien dure. Puis ce n'est rien. Shord mode Kamikase lvl 1 Le Bras ayant lancé l'arme gardait un autre dans la main venais protéger mon visage pendant que l'autre est tendue droit en direction de cette chère Sensei.

Situation extrème, Action extrème.

La main crée un sceau sur un petit parchemin se dépliant en même temps que la main L'autre main tenant toujours le Kunai faisant un signe de rupture. Oui le mode Kamikaze est bien ce que vous penser. Un lancé simple n'aurais pas suffi à l'éloigner. Une explotion l'oblige à faire le choix de s'éloigner. En tout cas c'est ce que j'espérais. Et à la vue du Kunai lancé dérrière elle l'empèche de sauter en arrière pour bloker mon trajectoir est aussi à rester exposer à une autre explosion.

Rupture.

Hein eux quoi rien ce passe. Malgré le chakra circulant dans ma main, le sceau était foireux. Donc aucune explosion. Juste un leurre. Attaquer cette Kaguya n'est pas mon objectif premier. Je dois survivre et aussi lui faire payer. Posant un autre cependant j'utilise le premier sceau que j'ai utilisé pendant ce combat. Une petite surprise qui j'espère la surprendre sufisament pour me laisser prendre de la distance. Je ne savais pas dans quelle trajectoire elle aurait pris si le choix est gauche droit ou en sautant. Cependant mon sceau fixe cette femme.

Rupture.

La l'arme de la Kaguyas apparait d'un coup pour la planter si elle tente de s'approche de moi. Ensuite je lance le second Kunai tout en courant vers l'élève le plus proche.Un espèce de grand gayard. Dérrière lui je dis:

Régle ninja. Toujours faire confiance à ces camarades. Mes deux mains posant des sceaux sur les vêtements du garçon je lui dis:
Heu excuse moi, mais j'ai mis des explosifs sur tes vêtements tu peux foncer sur ma Sensei s'il te plait?


Bon au moment où il entendue explosif sur tes vêtements cette personne à la corpulence excessive ce mit à se décaper. Bon le lvl 2 du cher Kamikase mode Allier. N'est pas une très grosse réussite. Ce dernier ayant ses vêtements enlevés j'en mets un autre sur son caleçon avant de continuer ma fuite le plus loin possible de la Kaguya. Continuant le plan initial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeSam 18 Jan - 11:47


Et puis le voilà qui arrivait. Tel un kamikaze dans la gueule du loup. La femme avait fini sa préparation préventive, ses os étaient déjà en train de se moduler quand il lançait son premier kunai. Aussi la kunochi ne tentait même pas de l’esquiver, le laissant se planter partiellement dans sa jambe… En effet, sous la couche de peau, il était comme comment dire… tombé sur un os. Un qui n’était pas là d’origine. Aussi la blessure saignait à peine et ne la dérangeait pas le moins du monde.

Elle notait dans son esprit de lui apprendre que fasse à un Kaguya, les dégâts physiques restreints ne servaient généralement à rien.  Enfin, peut-être l’avait-il compris de lui même, vu qu’il optait pour une « explosion ». Par réflexe, la femme s’était « planqué » derrière le long bouclier osseux sorti de son avant-bras. Au final, il ne la protégeait que d’un pétard mouillé. Pourtant, elle était contente en comprenant qu’elle venait de se faire berner , plus encore en constatant que c’était sa propre arme qu’il venait de planter dans son bouclier et le traverser assez pour manquer d’embrasser ses lèvres de l’autre côté.

Culotté le gamin. Mais il l’aurait mieux fait de garder cette dernière pour se défendre contre elle…

Encore que…
      

 Mais… ? Qu’est-ce qu’il fout ?



Dubitative, la sensei observait tout le côté loufoque du reste de son plan. En vrai, c’était divertissant de le voir humilié un camarade en public comme ça, même si elle ne comprenait pas vraiment où il voulait en venir dans leur combat. Le moins que l’on puisse dire était que le duo avait su attiré toute l’attention sur lui maintenant, si cela n’avait pas déjà était fait avant. La Kaguya soupirait longuement, puis lorqu’elle chargeait de façon imminente son élève en fuite, ses pieds laissaient un sol fendu sur sa dernière position…

Autant dire qu’elle n’y avait pas été de main morte lorsqu’elle s’était abattue sur lui dans son dos soudainement. Difficile de dire que le gamin aurait une autre alternative que celle que de finir écraser sous son poids multiplié par la vitesse et comme si cela ne suffisait pas, elle avait placé un avant bras transformé en lame sur sa gorge.
      

 Il m’avait semblé te dire que si tu tentais de fuir, je te tuerais. Elle soupirait, avant de rire doucement.



Elle le laissait languir longuement sur ses intentions, le public aussi n’était plus confiant sur son avenir. Ces imbéciles.
      

 Ceci dit, ta performance te donne le droit à une récompense. C’est décidé, je t’adopte comme élève. Que dirais-tu de faire connaissance autour d’un repas pour récupérer un peu des émotions du matin ? Je te parlerais de notre programme d'entrainement à venir. 



Là dessus, elle le libérait de son emprise en lui donnant le choix de la suite des événements.


Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeSam 18 Jan - 13:12

Se tenir au plan. Quoi qu'il en coûte. Je suis loin de pouvoir rivaliser en corps à corps. La distance avec ces phalanges aussi. M'éloignant tout en continuant de disperser mes Sceaux explosifs sur le terrain d'entraînement. Mes options devenais de plus en plus restreins. Putain même les fumigènes ne servent à rien. La distance et encaisser jusqu'à arriver à la résolution finale. Je n'en suis pas loin, même si je ne sais pas comment j'en suis arrivé là. La voilà de nouveau à courir en ma direction. Le souci c'est que cette fois si j'ai eu l'impression qu'elle a disparue. Là c'est à un niveau bien trop compliqué pour que je puisse y faire quoi que ce soit, je ne pouvais qu'attendre et voir la conclusion. Une arme à ma nuque voilà la résolution. Quelle con. Je n'ais mis aucun sceau sur mon dos. Et dans un sens quel sceau j'aurais pue mettre. Après tout un sceau explosif serait me produire plus de dégats à moi qu'à elle. Je n'avais rien à par un fumigène et comme dis précédemment aucun intérêt face à elle. Bon je pèse que s'en est fini. Je n'imagine même pas comment les autres m'auraient maudis pour n'avoir réussi à rien.


▬ Il m'avait semblé te dire que si tu tentais de fuir, je te tuerais.



- Pour moi vivre n'est juste qu'un objectif supplémentaire.


Cela résume plutôt clairement la valeur à là quel j'estime ma vie, ainsi que n'importe quelle autre vie.

- Cependant vous avez salie l'amour propre d'une personne qui m'est cher.

Bon de toute manière je n'avais pas le choix que d'en rester là. Pour le moment. Prenant la sortie avec ma Sensei je ne fais pas un mot marchant avec un pas de retard par rapport à elle. Mon côté inexistant repris de son effet et plus personne ne regarde en ma direction, même si encore pas mal regardent d'un œil sur le côté ma Sensei. Comme quoi une autre personne brille à côté de moi. Intéressant cet effet que peut produire une personne par ca simple prestance. Marchant dans la rue je me mets à lui dire.

-J'ai bien réfléchis Sensei. Je sais comment me venger.

Marchant encore un peu sans rien dire je me mets à reprendre de nouveau :
Vous savez, je ne fuyais pas. Si j'agissais ainsi ils m'en voudrez énormément et je ne peux les décevoir. J'ai juste mes propres méthodes de fonctionnement. Maintenant vous allez tout comprendre. Gardez en tête qu'assez de monde nous a vu sortir ensemble.
Une menace. Non juste un fait. Surtout que ma manière de dire peut prendre à confusion. Cette interprétation est souvent prise d'un on nous a vu ensemble si vous me tuez on vous suspectera alors que je le dis simplement pour dire, ils savent tousses que c'est mes sceaux qui ont explosé et ils vous ont vus avec moi.

- Rupture.


Tous les sceaux dans le terrain d'entraînement explosent Les deux sur le mur puis les deux autres au sol posé avant le fumigène sans compter les deux lancés de Kunai et les trois posés sur les vêtements de l'autre élève. Tousses exposèrent. J'en aurais bien rajouté un peu plus pour étendre les dégâts causés. Mais bon qu'importe déjà avec çà ca risque de pas mal mettre le bordel :


- Je comptais Survivre en vous obligeant d'arrêter le combat. Cependant, de se que j'ai pue voir de votre caractère, j'aurais dû les faire exploser de toute manière quoi qu'il en soit pour vous donner fautifs. Enfin c'est se qui va arriver à moine que vous me couvrez. Ha et j'aimerais des ramen au porc d'ichiraku.


Mes blessures me lancez toujours et j'ai due trop estimer de mes forces M'écroulant au sol la quantité de chakra utiliser pour tous les faire exploser m'ont épuisés. Dommage j'aurais bien voulue voir comment elle aurait masqué tout ce bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeDim 19 Jan - 9:47


Kaguya et dégâts collatéraux allaient de paires, le petit allait vite l’apprendre, personne ne vient jamais demander de compte à un Kaguya, de peur d’amplifier le carnage. Ces bêtes-là avaient tellement mauvais caractère…. Pour le moment, la femme décidait de ne pas relever, ni l’en informait, elle préférait lui laisser ce sentiment de victoire ou de vengeance accomplie en jouant le jeu auprès de lui.
      

Petit chenapan, mais c’est qu’il est teigneux, en plus d’être rancunier.  La main de la femme s’était glissée dans les cheveux du jeune homme pour les ébouriffer.  Très bien allons goûter tes ramens et ne t’en fais pas pour le terrain, je m’occuperais de ça. C’est mon rôle après tout de te protéger. Clin d’œil.



Elle continuait sa marche d’un pas léger, bien consciente qu’il était silencieux depuis plusieurs minutes, c’était comme ça qu’il exprimait sa frustration ? Pourquoi ? Il avait de quoi être fier de lui, rarement, la Kaguya s’était sentie obligé d’immobiliser un élève en cours d’entraînement pour l’arrêter. Généralement, elle les avait brisés depuis longtemps déjà. Osamu avait aussi relevé qu’il avait parlé d’êtres chers. Mais à aucun moment, la sensei ne s’était soucié de l’état dans lequel il avait laissé le terrain d’entrainement, il était temps de lui dire que ça servait à ça non ? Enfin, oui, selon elle ou quand on était une Kaguya, on pouvait se le permettre… Autant d’éléments qui allaient pouvoir alimenter leur conversation autours de la table.

Ils ne leur avaient pas fallu longtemps pour arriver à destination et prendre place l’un à côté de l’autre, quelques minutes de plus avaient suffit pour qu’ils soient servis. Ainsi, entre deux bouchées de nouilles, ils pouvaient discuter au calme.
      

Bon, je vois que tu n’es pas très loquace. Je vais commencer alors. Petit sourire taquin. Tu sais déjà comment je m’appelle, alors si tu me disais ton nom ? Je pourrais même te rajouter que j’ai trente et un ans, je suis mariée, ainsi que maman d’une fille qui vient d’entrer à l’académie ninja. Cela fait dix huit ans que je suis arrivée à Kiri et autant de temps que je suis une shinobi de la brume sanglante. J’ai une sœur aînée qui me fait aussi office de rivale depuis toujours. Et puis... j'aime les fleurs !  



Ses baguettes lui offraient quelques bouchées de plus et la Kaguya se demandait si elle allait vraiment réussir à instaurer un dialogue avec ce petit gars. Juste pour être sûre, la femme lui mettait un petit coup de coude « gentillet » pour le motiver à se livrer à son tour. Elle espérait ainsi que de lui-même, il lui parlerait de ses êtres chers, son soutien familial s’il avait un. Ou tous autres détails qui pourraient l’aider à l’avenir à améliorer le sien justement. Osamu n’était pas là que lui apprendre à devenir un shinobi accompli au final…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeDim 19 Jan - 14:36

Malgré l'agitation que provoque l'explosion, notre distance rend cette chose plus indirecte. Nous pouvons tout de même admirer les premières personnes sortir du terrain fumante d'un nuage de béton détruite par les explosifs. Les dégâts n'ont guère eux d'impacts extravagant, mais suffisant pour avoir au moins une bonne semaine de réparation. Cela ne semble pas vraiment beaucoup impacter ma nouvelle Sensei qui malgré un gène de façade prend rapidement la responsabilité. Qu'importe, je ne peux pas faire bien plus et je peux me satisfaire de cela. Sans compter que cette soudaine familiarité dont je n'avais depuis, ben jamais eux la possibilité d'y goutté me donne une sensation étrange et agréable.

Nous étions donc en route pour aller manger ses fameux Ramens. La suite du chemin fut en silence des deux côtés. Qui parleraient avec une personne ne montrant aucune personnalité flagrante et dont l'on connait que depuis quelques minutes. Nous arrivons devant le restaurant. Le même auquel je passe devant, de temps à autre m'arrêtant devant le menue sans y entrer. L'argent ne tombe pas du ciel et je n'avais clairement pas les moyens de me payer ce genre de loisir, mais ses moments de sacrifice est révolue cette fois je peux entrer oui. Me stoppant devant l'entrer Ma Sensei entrant en écartant les bandoulières servant de porte je savoure cet instant de bonheur et accomplissement. Ben pour quelqu'un ayant vécue une partie de ça vie dans une boite ce genre d'événement est plutôt important. Ne lui laissons pas suffisamment de temps pour qu'elle change d'avis.

On entre posé sur une table le repas servis je regarde le bol chaud laissant une dose de fumée régaler mes narine. J'en ait déjà vue en Photo, en boite ou même d'autre en manger au loin, mais de si près devant soit et en sachant que c'est moi qui vais le manger, je peux vous garantir c'est autre chose. Dommage qu'ils ne puissent pas savourer ca avec moi. Je vois déjà des heures à ce disputer pour savoir qui mangeraient la première bouchée. Je me demandais aussi qui gagnerait le au final. Je pense que ce serait Ao, sauf si j'aurais réussi discrètement à prendre la place pendant que les autres débattent. Oui se serait sûrement comme ça que cela aurait pus se passer a moins que la dépressive prenne la place et tente de ce suissider ou là on lui aurrait laisser. Aprés tout si elle tue le corps elle nous emmène tousses avec elle. Un petit sourrir discret apparue sur mon visage juste avant qu'une épaule ce met à me toucher. Ma tête fit un bon directe comme si je suis sorti d'un sommeille, me remémorant rapidement ce qu'elle a dit je réponds :

- Ha oui pardon.

Un autre petit silence avant de parler. Elle a une famille une fille une sœur et sûrement quelqu'un avec qui elle a fait la petite. Je ne comprends pas tout encore, si ce genre de vie est agréable ou non. Je me vois mal m'occuper d'une personne dépendante de moi. Cependant cela est un autre débat : Sho … Shord c'est mon prénom, ici depuis peu j'ai dans les seize ans. Pour le reste. Voilà la suite est compliquée. Je n'ai pas grand chose à dire. A chaque fois qu'une personne sait pour la suite résulte à un débats sans fin. Me ressassant de nouveau Cette solitude nouvelle. Comment pouvoir vivre en ayant eux une vie dont l'on ne veut plus vivre, mais qui perdue nous à démunie et enlever une chose que personne peu vraiment comprendre croyant que l'enfer d'une époque révolue laisse place à une autre vie meilleure alors qu'en réalité elle laisse juste un vide différent. J'opte donc pour une réponse simple après trois ou quatre secondes de silence :

 -Dison que j'ai vécue trop peu de choses pour pouvoir en dire quoi que ce soit.

 Simple et sans bavure. Sans m'en rendre compte je n'ai pas dis mon nom. Une chose que j'ai sue c'est que ce nom était tabou dans mon clan et le dire me fis dire qu'il ne se passerait que de mauvaise choses si je le fais. J'ai donc pris l'habitude de ne pas l'énoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeDim 19 Jan - 16:44


La femme avait relevé un sourcil en l’écoutant. C’était bien la peine qu’elle s’époumone à lui raconter sa vie pour récolter ce genre de phrase bateau. Mais soit… Elle allait respecter son choix de ne pas se livrer tout de suite auprès d’elle. Après tout, ils étaient de parfaits inconnus encore. Quand même… Il aurait pu au moins lui dire son nom. Tant pis pour lui, maintenant à vie, il serait pour elle :
      

Lapin… Son petit nom forever. Comme tu voudras, je ne vais pas te forcer à me raconter ta vie. J’espère au moins que le repas te plait. On pourrait se faire ça après chaque entrainement, allez se manger un truc ensembles.



Elle souriait tendrement en disant cela, c’était son côté « maman » qui ressortait en le voyant se régaler devant ses nouilles. D’un signe de la main, elle faisait venir le serveur pour le choix des desserts, histoire qu’ils n’aient pas à attendre après leur plat.
      

Je pense que tu as compris tout seul comment l’on va fonctionner, je compte bien récompenser chacun de tes efforts de la façon qui te motivera le plus pour progresser. D’ailleurs … On la coupait dans son élan. Hum ?



Un homologue de la brume était venu les rejoindre devant leur table, il semblait tendu en signalant sa présence auprès de la Kaguya, encore plus au moment de lui livrer son message… 
    

La Mizukage… Elle… Elle veut. Le regard de la femme le foudroyait déjà… Elle veut vous voir dans son bureau… avec le gamin aussi…  Tout de suite… Il avait bégayé la fin…



La sensei soupirait alors lourdement avant de le chasser d’un revers de main. Et sans surprise, le ninja ne demandait pas son reste pour décamper. Pas inquiétée le moins du monde, la femme elle poursuivait son repas comme si de rien n’était… Mais elle se doutait bien que pour son jeune aspirant, ce genre de convocation pourrait être impressionnante. Surtout si c’était la première…
      

Ne t’en fais pas pour ça, elle me voit si souvent qu’elle doit penser que je fais partie du décor de son bureau. Elle va râler pour la forme, rien de plus. Mange, on ira une fois nos desserts finis.



Et c’était ce qu’elle leur faisait faire, une bonne heure avait passée au moins depuis le départ de leur messager quand elle se présentait la première devant leur Kage avec son je m’en foutisme légendaire.
      

▬  Les infrastructures étaient à refaire de toute façon… La Mizukage la foudroyait du regard… Habitude ou pas, cela commençait à bien faire… Et pour le gamin qui a fini à poil… Est-ce une grande perte sa démission ?



La maîtresse de Kiri lui demandait si elle n’avait pas l’impression d’être l’abus une fois de plus avec son comportement, avant de tourner son attention sur le genin, histoire de voir ce qu’il avait à dire de tout ça… Pour sa part. Elle savait qu’elle n’allait rien sortir de la Kaguya de toute façon. Sa convocation était une simple formalité…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeDim 19 Jan - 20:29

L'oreille se mettant à s'agrandir, non, mais eux c'est.. J'ai entendu ce que j'ai entendue, ce n'est pas une exception. C'est vraiment. Oui la Kaguya aussi étonnant qu'il en soit dit que ce sera une sorte de rite à ma progression.

-Vous, vous, ce que vous dites est vrais ?

Dit il les yeux plains d'admiration en regardant ça senseï . Ils auraient tousse étais si contens et encore plus à l'entente de l'arriver du dessert. Cependant comment montrer sa gratitude se grattant la tête je me remémore mes nombreuses conversations pendant qu'un homme accoste la Kaguya pour l'informer du render vous chez le grand chef. Mon côté féminin disait toujours que les femmes aiment quand on les complimente, mais cependant il faut toujours éviter d'en faire trop et savoir modérer ses compliments trop serait pris pour de l'ironie.

-Merci sensei. Vous saviez que vous étes plutôt correcte maigres votre grand age et si je vous dis ça ce n'est pas de l'ironie.

Un compliment, mais pas trop. Bon je peux vous le dire, je ne suis pas trop sûr de moi sur ce coups là c'est bien pour ça que j'ai voulue préciser que c'est de l'ironie. Qu'importe. Nous sommes donc convoqué à un rendez vous pour d'obscure raison. Personnellement j'ai toujours pensé que de se montrer au chef est toujours une bonne chose pour ce faire apprécier. C'est donc plutôt une bonne nouvelle non ? Quoi qu'il en soit j'étais plutôt aux anges, je n'avais jamais osé regarder les desserts sur le menue de peur de me frustrer. Je n'osais même pas y toucher puis à la première bouchée se fut plutôt rapide. Une heure passent à une vitesse :


- Vous êtes la meilleur Sensei.


Nous partions donc dans le bureau du Mizukage avec une heure de retard. Après ça, moi vu que je ne sais pas vraiment ce que signifie une heure de retard pour moi tout va bien. Dans le bureau se fut plutôt partis en sucette comme je l'avais prévue. Dans un sens. Maigres les cris comme elle m'a dit ultérieurement cela semble plutôt une remise à niveau qu'une vraie remontrance, même si ce genre de choses dépasser mon niveau de compréhension social me mettant a bailler d'ennui, car j'avais coupé interrupteur, vous savez celui qui active et désactive mon cerveau. La Mizukage ce mis à me regarder après avoir parlé de la démission de celui que j'ai désigné comme partenaire temporaire :

-S'il a démissionné juste pour ça, c'est plutôt une bonne nouvelle. Fuir en mission officielle pour ce genre de chose aurait terni le village ? Heu pardon j'ai oublié, on m'a toujours dis de ne rien dire quand un supérieur me gronde ou de la frotter au bon sens du poil. Même si je ne sais pas vraiment ce que sa signifie.

(Je ne souhaite pas contrôler les fait de la Kage miss je te laisse le faire tu le fais tellement bien ^^ XD) Ma phrase dite, j'espère au moins que je n'ai rien dit de mal. A la base, mon plan est de mettre toutes les erreurs sur ma Sensei, mais là je ne peux que la remercier entre le repas et le dessert, plus cette affection qu'elle m'a donnée. Je n'avais plus de rancune. Du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeLun 20 Jan - 18:25


Elle n’avait pas spécialement relevé la remarque peu flatteuse de son élève… Préférant mettre ça que sur le compte d’une maladresse… En plus, il avait l’air content de leur future façon de procéder, donc elle n’allait pas faire d’histoire. Pour cette fois du moins, il ne fallait qu’il en prenne trop l’habitude non plus.  Aussi impulsive que pouvait être la Kaguya, avec ses élèves c’était une vraie mère poule, pédagogue et patiente. A se demander comment les précédents avaient pu finir si mal à cause d’elle…

Des accidents ni plus ni moins contrairement aux rumeurs et aux idées reçues. Des incidents survenus quand elle avait commencé à les considérer comme des partenaires, et non plus que ses élèves à part entière. Comme quoi, c’était dangereux de fréquenter une Kaguya et encore pire d’être considéré par elle.

D’ailleurs, la Mizukage ne ratait pas l’occasion de lui rappeler tous ces faits disgracieux devant son nouvel élève, qu’elle qualifiait d’aussi insolent que sa mentor. Ces deux-là s’étaient ainsi bien trouvés… Evidemment, ne pouvant pas s’en prendre directement au gamin sans devoir gérer la crise de la Kaguya et la casse qui allait y être associée, la cheffe de la brume reportait toute son attention sur sa kunoichi, l’accablant de reproches qui semblaient lui entrer par une oreille et sortir par l’autre sans laisser de trace dans son esprit.

Sa kunoichi avait l’habitude.

Accoudée sur l’accoudoir de sa chaise, Osamu la regardait s’époumonait patiemment.  Avec les révélations sur ses macabres antécédents, pas sûr que le jeune Hakuma pense toujours d’elle qu’elle était la meilleure, comme il avait pu lui clamer haut et fort plus tôt. Elle se devait de rectifier le tir auprès de lui. Question de priorités…
      

Je t’offrirais une glace en compensation de cette perte de temps… Murmurait-il à son disciple à ses côtés, sans vraiment être discrète d’ailleurs…



Ce qui avait le don de faire exploser la soupape de sa Kage, renvoyant sur le champ le jeune genin vers la salle d’attente pour finir son entretien en tête à tête avec subordonnée. Et elle avait insisté particulièrement sur ce mot hiérarchique…  Avant ça, la cheffe de Kiri laissait une dernière chance à Shord de s’exprimer, si toutefois il avait quelque chose de constructif à rajouter.

Une demi-heure plus tard, après quelques bruits suspects, un certain vacarne et des hauts et bas de brides de voix, la senseï refaisait son apparition devant le Hakuma. Visiblement pas plus chamboulée que cela par son tête à tête.
      

Alors cette glace ? Sourire de toutes ses dents. Tu pourrais me dire au moins où tu vis, que je sache te raccompagner ou venir te chercher. Cela me dérangerait d’apprendre tout de toi sur ce stupide dossier. Elle lui montrait qu’elle avait récupéré  son dossier ninja… Mon Lapin !



Car qu’on s’entende bien là-dessus, la Kaguya n’avait répondu à la convocation que pour mettre la main là-dessus sans aucun effort de recherches de sa part. D’où le chahut sur le terrain d’entraînement. Bon d’accord, elle n’avait pas prévu que son élève serait aussi destructeur, mais ça c’était la cerise sur son gâteau faite pour lui plaire davantage.
      

Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie. On ne va que s’entraîner et manger après tout… ça serait monotone tu ne trouves pas ? Moi j’aime danser, et me promener, ainsi que me déguiser avec ma fille pour passer le temps.



Elle avait dit tout ça avec une jovialité non dissimulée dans le ton de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeLun 20 Jan - 21:20

Le temps passe et j'imaginais déjà long moment de repas passer avec ma Sensei. Je ne pensais même pas une seconde qu'on ferait autre chose que de manger toute la journée, toute, toue, toute la journée. Cela à ces frait bien sûr car même si je n'ai pas beaucoup de connaissance des meures et coutume j'ai bien compris que l'argent fait tourner le monde et sans cette chose faisant brille les yeux de la majorité des adultes. D'un coup des mots raisonnant comme les clochettes du paradis . Le repas des anges. Sourillant je fis un oui de la tête. Puis la dispute continue de plus belle. Comme si j'écoutais ce qu'elle disait. Pour ma part elle parle bien trop fort pour que je ne puisse comprendre la moindre syllabe. Après un autre petit temps dans mon fort intérieur . La Mizukage me regarde et me demande si j'ai d'autre chose à dire. Réfléchissant suffisamment pour que cela devienne chiant je réponds :


- Oui
.

Je regarde ma sensei et dis :

- Deux glaces, puis une tasse de chocolat avec cette sorte de mousse dedans et ses trucs carré que beaucoup de gens mettent dans différent verre chaud.

D'une autre violence verbale j'eus compris que c'est maintenant que je dois prendre congé.

Après une demie-heure, la porte s'ouvre, je me lève puis la suis. Nous sommes maintenant partis pour un autre moment de régale. Cependant, ce fut avec la suite. Un dossier sur moi et une autre invitation à me présenter de manière plus précise. Le fait de savoir qu'elle sache m'ennuie au plus haut point. Cependant qu'elle le lise ou l'entende de ma bouche aucun des deux n'est vraiment plaisant. Je la regarde, puis regarde de nouveau vers la direction que je prends.  

- Je vis dans les bas quartier, dans cette direction.

Tout en pointant du doigt une direction. Je ne pouvais guère faire mieux les noms des rues ou même le repérage n'est pas trop mon fort :


-Cependant cela doit être écrie sur mon dossier c'est un domicile que Kiri donne aux orphelins retrouvés. Pour ce qui est de mon nom. Je ne le cache pas, mais je préfère encore que vous le lisiez dans mon dossier. Cependant, la seule fois ou je l'ai entendu fut pour me dire que ce nom a valus la mort de ma mère. Donc s'il vous plaît ne le prononcez pas.


Pas pour le moment en tout cas :

- Je préférerez que vous ne regardiez pas les détaille de ma feuille. Sinon pour répondre à votre dernière question c'est plutôt compliqué. Je n'ai jamais sue danser, je n'ai pas encore compris comment s'orienter et je ne sais même pas se qu'es un déguisement. Si je dois choisir une chose.

Me métant à réfléchir e répond :

-Manger des Ramen. Dis-je en souriant. Enfin je suppose que ce n'est pas suffisant, Cependant je ne le sais pas moi même.

Mon estomac commence à ce nouer. La peur est la gène me monte à la tête.  Je la regarde puis dis :

-Ne me détestez pas vous êtes se qui se rapproche le plus d'une personne proche vous êtes la seule à m'être adresser la parole sans raison particulière.

Je ne sais plus vraiment ou me mettre. Je regarde autour de moi puis dis :

-Je devrais rentrer. Vous devez avoir sûrement d'autre chose à faire.


Faisant des salutation  je commencés a avancer en direction de ma maison en espèrent qu'une chose ne pas l'avoir déçue sur ses dernière paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeLun 20 Jan - 21:57


Bas quartier… Orphelin… Les autres brides de ses réponses formaient une chaîne bien triste dans sa tête en se combinant. Mais il n’était pas du genre d’un Kaguya que d’insulter quelqu’un en le prenant en pitié. Parce qu’eux, c’était ainsi qu’ils voyaient la chose. Question d’éducation sûrement.  Aussi attendait-elle patiemment la fin de son moment pour s’exprimer avant de le retenir d’une main posée sur son épaule quand il pensait pouvoir partir.
      

Où tu vas ? Et cette glace alors ? Tu as oublié mon Lapin ? Puis faut que tu me montres aussi où t’as vu cette histoire de chocolat avec la crème là… On a au moins un point commun, notre amour pour la nourriture. Elle avait passé sa main par-dessus ses épaules en disant ça, elle l’enlaçait par le cou en fait. Puis du temps pour se découvrir d’autres passions, on n’en manquera pas. Déjà, si on commençait par brûler ton dossier ensemble ?  Sur cette note elle lui ébouriffait les cheveux pour la seconde fois. Il lui semblait qu’il aimait bien ça. Tout ce que j’ai besoin de savoir, c’est que tu vas bien et que si tu as des problèmes, que tu viennes me voir pour les régler. Rien de plus, rien de moins mon Lapin. Compris ? Son sourire sur sa visage maternel était chaleureux, elle se voulait rassurante peut-être. Puis de toutes façons j'aime bien ton petit nom, je ne t'aurais jamais appeler par ton nom donc... pourquoi perdre du temps avec ça ?



Comme proposé, en chemin, elle lui donnait l’occasion de brûler son dossier, s’il hésitait elle le ferait elle-même. Peu importe comment il s’appelait ou ce qu’il lui cachait encore, la Kaguya n’avait pas besoin de tout savoir de son passé, mais de savoir ce qu’il voulait faire de son avenir.
      

Alors, c’est quoi tes projets pour ton avenir ? Tu y as réfléchis ou c’est encore trop tôt pour ce genre de question.  



Elle l’avait traîné vers le salon de thé dont il rêvait entre temps. De grès ou de force… Quand cette femme avait un truc dans la tête, c’était impensable de s’imaginer pouvoir lui en sortir de l’esprit. D’ailleurs… en parlant de ça.
      

Ton quartier est pourri, je n’ose même pas imaginé ton appart ou ce qu’ils ont dû te filer. Ça l’énervait rien que d’y penser. Foi de Kaguya qu’aucun de mes élèves vivra médiocrement sous ma coupe ! Bon il ne devait pas comprendre grand-chose de son charabia, mais elle allait bientôt éclairer sa lanterne. J’ai deux choix pour toi.



Et voilà, le point de non retour pour un énième excès était sur le point d’être atteint…
      

Si tu veux vivre tout seul et profiter de ton indépendance, on ira après notre goûter te chercher un logement digne de ce nom.  Elle agitait une main devant elle. Ne t’inquiète pas des frais, Senseï va s’en occuper pour toi ! Un peu plus ou un peu moins dans ses excès budgétaire, elle n’était plus à ça près… L’important c’est que tu te sentes bien. Cela la laissait songeuse un instant, avant qu’elle n’expose sa seconde proposition. Sinon, je peux te faire une place à la maison si tu veux te faire materner. Sourire de carnassier…



Et voilà on y était, cette créature ne répondait qu’à ses instincts et impulsivités...
Voilà pourquoi elle était si heureuse dans sa vie…

Il y avait une étrange alchimie avec ce gamin qui réveillait ses instincts primaires. Mais pas les sauvages et meurtrier, plus les protecteurs et maternels dont elle usait avec sa fille.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitimeMar 21 Jan - 16:33

Elle m'arrête. Me stoppant sans me retourner je l'écoute. Elle me propose de prendre cette fameuse glace promise et aussi ce chocolat. Un signe de soulagement. Je me retourne l'écoutant elle propose de brûler ce fameux dossier tout en me caressant les cheveux.


-Merci Sensei. Ils servent cette boisson dans un restaurant où ils servent plusieurs autres boissons chaude. Je ne saurais pas trop où c'est par contre. Mais la promenade et un de vos passe-temps favoris donc je vais aussi m'y mettre.


Mais, mais je l'aime mon appartement, en plus je commence tout juste à m'entendre avec ce fameux SDF. Quand je le salus il me salut à son tour, bien sûr c'est pour me demander de l'argent que je n'ai pas et il ce trompe de nom en me parlant, mais bon personnellement qu'on me nomme autrement que Shord ne me gène pas. Après tout, l'insonorité du nom qu'il m'a donné sonne pas mal. Connard, c'est plutôt mignon regardez ma Sensei m'appelle bien lapin donc connard c'est plutôt coquet. Deux choix s'offrent à moi. Soit je vie avec elle soit elle m'aide à trouver un autre logement. Cela me fait chaud au cœur, mais en même temps ce changement soudain, je n'en suis pas vraiment prêt. J'ai déjà plus que je n'aurais imaginé. Une machine pluvieuse nommée douche un abreuvoir appelé toilette et une chose ou l'on met des trucs dedans. Je n'avais besoin que de ça sans compter que j'ai eu du mal à m'adapter à déjà autant de bien :

-Je, je ne sais pas comment vous remercier. Cependant, j'ai tellement eux du mal à m'adapter à ce que je viens d'avoir. Je préférerais rester là. Cependant, j'ai une proposition à vous faire.  Kiri m'a donné neuf mois de logement gratuit dans cette maison. Je ne compte pas prendre d'autre logement et trouver un coin dans la brume de Kiri ou dormir. Si vous voulez après cette période d'attentes je vous promets d'y réfléchir de nouveau. Puis comme vous dites.

Je la regarde et reprend une de ses phrases:

Mauvaises augures - FT Shord  0810

Cela faisais du bien un bien fou d'avoir une personne qui pense à toi. Cependant cela fait aussi peur. J'ai perdu ses seize personnes que j'ai créer pour ne pas totalement perdre raison.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mauvaises augures - FT Shord  Vide
MessageSujet: Re: Mauvaises augures - FT Shord    Mauvaises augures - FT Shord  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaises augures - FT Shord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Terrains d’Entraînements-