Le Deal du moment : -14%
Climatiseur réversible mobile (chaud et froid) ...
Voir le deal
299.99 €

Partagez
 

 {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shimizu Ayame
Nukenin
Nukenin
Shimizu Ayame


Messages : 292
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 24

Feuille de Personnage
Réputation: 150
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 400

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Vide
MessageSujet: {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame   {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Icon_minitimeLun 13 Jan - 18:47

PRÉSENTATION


Nom : Shimizu
Prénom : Ayame
Age : 28 ans 
Sexe : Femme 
Grade :  Nukenin de Rang B
Capacité Spéciale : Aucune 
Style de Combat : Soin / combat au sabre 
Spécialité : Iroujutsu / Bukijutsu/ Fuinjustu
Affinité : Aucune
Village : Ancienne de Konoha
Nindo : Le tournant de la vie est parfois serré Attention au virage, un précipice s'y cache. 

Description du Personnage :  

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Drakengard-3-515d5bd061381


Prends un miroir. Regarde toi. Tu pourras voir qui tu aurais pu être. Cette douce et adorable jeune femme au visage aussi fin qu'une feuille, dont la peau brille surtout quand le soleil vient jouer de ses rayons laissant une teinte dorée. Tu verras ensuite le plus frappant chez toi. La fausse tendresse de ton regard, l'amande de tes yeux. Leur couleur rosée pourrait laisser entrevoir un air de bonté, mais tout en lui exprime le sadisme de ton âme. Perdu dans ces yeux clairs à la forme tendre, un sourire naîtra et alors ton attention sera consacrée à ta bouche. Doucement pulpeuse, avec une jolie forme. Tu observeras tes dents, d'une blancheur éclatante, donc, l'alignement parfait, te prouveras que tu en prends soin. 
Quand tu te rendras compte que tu as oublié, un détail, tes yeux remonteront vers ton nez. Cette petite bosse légèrement ronde, qui te permet de sentir les odeurs que ce monde t'offre.. Chaque senteur peut être vivifiante ou au contraire écœurante pour ton odorat plutôt fin. Tu as une taille d'enfant, quoique un peu musclée au niveau des épaules. Ce qui ne peut être qu'à ton avantage. Pour la voie que tu as choisie. 
Tu es vraiment une belle fille Ayame. Mais, comme les roses, tu n'es pas sa défense. Malgré la douceur, la tendresse, la légèreté de tes mouvements, tu caches une force importante. Tes bras sont solides, même si, en regardant de loin comme de près, ils semblent fragiles. Tes longues jambes te procurent une assez grande rapidité et une importante endurance. Tu es d'une beauté naturelle, et telle une fleur, tu grandis, tu t'épanouis pour le plus grand malheur de tous..
Une tache de naissance parcours le long de ton cou, telle une fine cicatrice qui aurait pu être causée par une épée. On ne la voit que si l'on regarde bien. Bien de gens ne la voient pas. Tu la caches souvent, voire tous les temps. Tu n'es pas vraiment attaché à cette tâche. Elle reste donc sous tes longs cheveux. Cheveux d’une blancheur pure avec quelques reflets bleutés quand la luminosité est importante. Tu glisses dans ta chevelure un iris rose. Tu es d'un naturel complet. Par là, je veux dire que tu ne mets jamais de cosmétique. C'est inexistant de te voir, avec du maquillage sur la caboche. On te dit que tu es une gamine de ne pas te maquiller, mais tu laisses parler. Les gens ont tendance à être méchants pour rien. 
Tout cela te donne l'impression d'être parfait ? Ne crois pas cela. Certes, tu es très jolie, tu as une physique plaisant, ton sourire est adorable, tu es une jeune demoiselle avec un charme sans pareil. Mais un défaut en dit long sur ton état psychologique. Tes ongles. Ils sont très souvent rongés, suite à des émotions. Ton tic est dérangeant, surtout lorsque tu portes la main à la bouche en pleine discussion.
Tu ne possèdes pas grand-chose. Ta tenue est de couleur blanche et grise. Tu es à l'aise à l'intérieur et c'est tout ce qui compte. Libre de tes mouvements, tu arrives aisément à combattre avec ton sabre. Sabre assorti à ta tenue.
Pleine de vie, et volontaire, tu aimes les défis. Qu'ils soient pour tes capacités au combat ou bien un travail sur toi. C'est lorsque tu te rends compte que tu es parfaitement capable de faire ce que l'on te demande malgré la difficulté, qu'un sentiment de fierté né en toi. Il se caractéristique généralement par ce petit crépitement que tu as dans la poitrine. C'est de là que grandisse toutes tes émotions. 
Lorsque tu ne connais pas, et lorsque le cadre n'est pas le combat, tu es du genre timide et réservée. 
Tu ne t’attaches pas facilement au gens, mais quand la vie te réserve une rencontre particulièrement instructive, tu peux devenir d'une fidélité sans faille et une amie hors pair. Tu aimes rendre service, tu ne chouines pas lorsqu'on te demande de faire telle ou telle tâche. Tu as toujours était volontaire, active, et désireuse de découvrir le monde.. Enfin,tout cela c’était avant… Avant sa trahison… Avant ta soif de vengeance.. 
Histoire du Personnage : 


{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame 4ca024352a37f2432cf0c0cb2f20cf6a


Un instant de doute. Une peur palpable. Les quelques gens présents retiennent leurs respirations. L'inquiétude est telle que le stress crépiterait  presque comme le bois dans la cheminé. Et soudainement tu cris enfin ! Ton premier cris fut tardif.. Et lorsque ta petite voix perce le silence, ta mère t'accompagne dans des pleurs de soulagement. La tension retombe. Les gens se laisse enfin le droit de respirer. Ton père te regarde avec admiration, ta mère est dans un tel état de soulagement que rien n'arrive à l’empêcher de verser des larmes de joie. Et toi, toi tu continue de crier, comme si tu voulais dire un long discours. Quand l'air te manque tu t'arrête. Tu sembles heureuse.. Nous sommes dans un petit village du pays du Feu.. 
-Ayame..
Lorsque tu entend la voix de ta maman, tu lève la tête vers elle. Un sourire grandit sur ton petit visage. Le sourire que t'offre ta maman et tellement beau que tes grands yeux rose la regarde avec une admiration de bébé et tu pousse une sorte de jappement joyeux. Toutes ses nouvelles choses qui te changes du ventre rassurant de ta mère te fatigue et, avec lenteur tu t'endors contre la poitrine de ta maman. Tu luttes un peu, contre le sommeil, cherchant à garder les yeux ouvert cherchant les yeux de mère. Trouvé ! Sous ses deux pupilles noires qui veillent sur toi, tu pars dans une longue nuit bien mérité. 
Quand tu te réveilles, tu ressens quelque chose dans ton ventre. Tu ne sais pas ce que c'est ! Alors tu appelle fort quelqu'un en espérant qu'il sache que faire. C'est ta maman qui répond à ton appel. Elle te prend contre elle et te présente son sein. Sans trop savoir comment, tu sais qu'il faut l'attraper. Tu attrapes la tétine dans ta bouche et tu laisse l'instinct faire le reste. Lorsque un drôle de liquide surgis, tu sembles sursauter. Quel est donc cette nouvelle sensation ? Sans que tu fasse quoi que ce soit, ton corps sait qu'il doit avaler ce liquide pour ne plus avoir mal ventre.
Tu grandis. chaque jours tu deviens plus belle, tu semble t'épanouir comme une fleur que l'on a plantée dans un sol de paradis et qui grandit dans un monde aux multiples dangers. Un monde où le moindre faux pas peut devenir fatal. Tu es une petite fille intelligente. Et ça tes parents l'ont compris tôt
- Areuh mmh Mama ! 
Ta mère en fut la plus heureuse et de là, les conversations avec elle n'en deviennent que de plus en plus longue. Tu aimes parler. Comme à ta naissance, tu offres à ton entourage de long discours avec des mots tel que "mama, reeeuh, gaga, papa, mmmmh" . Mais à part ça tu es une enfant très sage. Calme..
***


-Ayame ! Reviens ici ! Non ! Descend de cet arbre ! Tu vas te faire mal !

-Mais non papa ! Je ne risque rien ! Je suis protégée !


-Le fait que tu contrôle ton chakra ne te protège en rien tant que tu est indisciplinée et que tu n’as pas appris à le manipuler ! tu peux très bien te tuer toi même comme faire mal à quelqu'un !

Tu te résigne alors à écouter ton père et laisse tes petits pieds toucher le sol. Puis tu cours jusqu'à lui et saute dans ses bras pour le serrer très fort. Tu aimes tes parents. Et tu ne voudrais jamais les quitter. Pourtant, depuis que tu as découvert ton affinité , tu as qu’un seul désir. Devenir une kunoichi. Par sens du devoir tu souhaite protéger Konoha.. Mais chaque jours tu te poses cette question.. Est-ce que faire la guerre c’est protéger le monde ? N’y a t-il pas d’autre possibilité ? Un jour, tu poseras cette question à ton sensei. Un jour tu sera genin ! 
Ton père embrasse ta joue et il te garde contre lui. Tu n’as que 5 ans, et pourtant, tu parles comme si tu en avais le double. 
-Quelqu’un voudrait te parler ma chérie….

Tu sens dans la voix de ton père une certaine inquiétude, un semblant d'impuissance, une tristesse naissante. Est- ce que c'est quelque chose de grave est arrivé à Maman ?
Mais tes doutes se doutent quand tu entres dans le salon et que tu vois ta mère discuter avec un inconnu. Tu te sens aussitôt attiré par lui et tu sautes des bras de ton père pour aller voir l'homme qui te tourne le dos. Tu passes sur le côté et te retrouves en face de lui. 
-Bonjour Monsieur ! Je suis Ayame. Papa m'a dit que tu voulais me parler ? 
Alors oui.. Tu n'as pas pour habitude de vouvoyer les gens et ta mère te donne une petite tape sur l'épaule pour te faire changer de ton. Tu la regardes et rougis.
-Pardonne...nez moi Monsieur, vous voulez me parler ? 


-Oui, en effet Ayame. Je suis Haneki. Je suis un ninja et j'ai cru comprendre que tu es une enfant avec avec une grande sensibilité au chakra....
Ton regard s'illumine. Et pour la première fois de ta vie, tu te retrouves sans voix. Tu sens des larmes de joie couler sur ta joue. Tu as la bouche ouverte comme pour dire quelque chose, mais la présence de cet homme te coupe littéralement la parole. Un Ninja est venu te chercher !
Quelle est cette histoire ? Pourquoi cela ne semble choquer personne ? Qui est cet homme ? Tu ne le savait pas encore, mais le suivre fut ta première erreur..

L' Académie  

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Images?q=tbn:ANd9GcS60T7YK2Imx6voGCj2ned-GEwHJDt1yy8H4tX5NhIldXqqlR4K&s

Tu suis gentiment le…

- NON ! C'est moi qui raconte maintenant ! Je suis assez grande ! J'ai envie de dévoiler mon histoire à partir de maintenant ! 
-Très bien, je te laisse la parole jeune fille !


Donc, je suis le Ninja. Sage demeure un grand mot quand même. Je suis telle une petite puce qui sautille pour avancer. Je jette un regard à mes parents et leurs fait un dernier coucou avant de regarder devant moi. Haneki me sourit calmement. Sur le chemin, il n'adresse pas un seul mot. Moi, je n’y fais pas attention. Lorsque enfin, nous arrivons aux portes de Konoha, Haneki s’arrête et me regarde. 

-Je ne peux aller plus loin. Lorsque tu sera prête, et si tu en a envie… Retrouve-moi à ton village.. Si tu en as envie. Mais tu comprendras vite que c’est la seule chose à faire.. Me rejoindre. Apprend ce que l'académie à a t’apprendre, et rejoins moi.. 

Pleine d'innocence, je ne fais pas attention à ce comportement suspect. Et pourtant, j'aurais dû. Mais ça, je ne le compris jamais... Après avoir dit au revoir à mon ami, j'observe les portes massives... Et me tourne une dernière fois pour le remercier. Mais, tout ce que je trouve à place du Ninja, c'est une petite boite. Et ma grande erreur fut de la ramasser. Elle était bleue, jolie, avec des décorations dorées. "Haneki" était écrit sur la boite. Naïve, je garde la boite en souriant... Et entre dans le village. 

Très vite, un homme m’accoste gentiment. Il me demande qui je suis et qu’est ce que fait une si petite fille seule, dans le village caché de la Feuille. 

-Je veux devenir une Kunoichi. Même que je sais soigné des petits insectes pour le moment, je ne sais pas faire plus, mais j’ai du chakra et je sais m’en servir, mais il faut que j’apprenne et…

-Tu es venue ici seule ? Tes parents ne t’ont pas accompagné ? 

-Je n’habite pas très loin, mais c’est Haneki qui m’a accompagné.. Il est parti avant que je passe les portes… Il m’a dit d’apprendre tout ce que je pouvais apprendre à l'académie. Mais en fait, je ne le connais pas… Je pensais que c’était un konohajin..

-Je ne connais pas d’Haneki. C’est étrange. Ecoute, viens, je t'emmène voir l’Hokage


Aurais-je dû comprendre à ce moment-là ? Si c’est le cas, il n’en est rien. Petite fille de 7 ans, je suis le shinobi sans imaginer un seul instant, qui était ce Ninja qui m’a donné rendez-vous chez moi lorsque je serais prête… 

La rencontre avec Inuzuka Taka est quelque peu.. Perturbante. Je ne voyais pas l’Hokage si impressionnant. Assez mal à l’aise face à cette figure de puissance, je n’ai montré aucun signe de mal-être.

-Il n’est pas commun de faire rentrer un élève à mi-saison. Encore moins sans ses parents pour les dossiers d’inscription. Je ne comprends pas comment ils ont pu te laisser partir avec un inconnu. Connais-tu la raison ?

-Non… Mais mon papa été bizarre. Et puis ils avaient l’air tristes mon papa et ma maman. 

-Cette histoire est de plus en plus étrange. Köhan, avec ton équipe, va chez les parents de…?
-Ayame.
-Nous partons sur le champs. 


J’étais loin de concevoir les nouvelles que nous rapporterait notre protagoniste. Assise dans le couloir, étant donné que l’Hokage se prépare pour une réunion. L’attente n’est pas si longue que ça, et une heure plus tard, alors que je commençais à m’endormir.. 

-Ayame …?

En ouvrant les yeux, j’observe le visage de l’homme. Il semble… Mal. Très mal. Sa voix me semble lointaine lorsque il m'annonce la nouvelle. Mes parents, ne sont plus là. Notre maison à brûler. Notre village. Est en flamme. 

-Non… 
***


Voilà maintenant une semaine que j’ai intégrée les rangs de l'académie. Tant de questions et si peux de réponses.. Qu’est-ce que je fais là ? Où sont mes parents ? Sont t-ils mort ? Est l’oeuvre de dame nature ou est-ce un attentat ? Mes parents étaient-ils au courant est c’est pour cela qu’ils m’ont laissé à cet inconnu ? En parlant de lui, pourquoi n’est t-il pas connu de Konoha ? Qu’elle est cette boite qu’il m’a donné, pour qui j’attache une si grande importance que mon subconscient refuse d’en parler ? 

-Ayame ? Je réitère ma question. Comment se nomme l'affinité au feu ?
- Le Katon, professeur. 
-Il serait intéressant mademoiselle Shimizu, que vos pensées soit dirigé vers mon cours. Toutes vos questions sont légitimes, mais vous y trouverez des réponses plus facilement, lorsque vous serait une Kunoichi accomplie. Pour le moment, concentrez-vous sur la classe. 
-Pardon, professeur.


Rêveuse, mais studieuse, j’ai beau sembler être ailleurs, j’attends et retiens tout ce qui se dit dans la pièce. Ainsi, même si j'exaspère Yugo Sensei par mon manque d’attention évident, je réponds à toutes ses questions. 
Si on oublie ma rêverie maladive, je suis une excellente élève. Pas la meilleure… Seulement seconde. Mais je n’aime pas la compétition. Je suis là pour un seul et unique but. Savoir ce qui est arrivé à mes parents. Avant, j’aurai été fière de me tenir là. Maintenant, j’y vois juste un moyen de comprendre, et surtout de devenir plus forte pour retrouver Haneki. 

-Allez Shimi ! Tu peux le faire ! 

Ce chat est blessé. Mais un chat, ce n’est pas un insecte.. Je ferme les yeux et me concentre. Au bout de quelques secondes, les exclamations d’émerveillement que j'entends m’informent que je suis en train de réussir. Pour voir moi aussi, j’ouvre les yeux et peux voir que la blessure et en train de guérir. Mais la joie est de courte duré. Je n’ai pas assez de réserve et m'écroule, le sourire aux lèvres.
À mon réveil, ma tutrice est à côté de moi. 
-Ayame ! À quel moment tu t’es dit qu'à 9 ans, tu auras assez de chakra pour soigner un chat ? Il faut de l'apprentissage. Beaucoup d'apprentissage. Je sais que tu étais douée pour les insectes, mais là, c’est encore un autre niveau.. Si tu le souhaites… Je connais quelqu’un qui peut te l'enseigner mieux qu’a l'académie.. Si tu le souhaites, elle pourra te recevoir après tes cours
-J’accepte. 

... 

 -Yüna-Sensei ?
-Oui Ayame ?
-Pourquoi je n’ai pas réussi à soigner ce chat ?
-Tu ne contrôles pas assez ton chakra. Et tu n’as pas assez de réserve. Mais c’est parfaitement ordinaire. Tu es très jeune. Je vais t’entraîner. Tu vas t’évanouir quelque fois.. Mais avant, une petite question.. Depuis quand utilises-tu l’art médical ?
-Depuis que j’ai 5 ans. Sur des insectes.

Vérités ou mensonges ? 


{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame E2ba685569113de7bc048a96acf8d699da6f8ea6b23232c65da76ec9ec047210


Voilà maintenant 4 ans que je suis les cours à l'académie, et que je suis l’apprentissage de Yüna. Une Kunoichi qui travaille à l’hôpital. J’ai 12 ans, mais j’apprends vite. Aujourd'hui, j’arrive à soigner des petite blessures et à scanner le patient pour savoir ce qu’il a. Si au début je m’entraîner sur des petits animaux, j’ai franchi un cap qui me permet de suivre Yüna-Sensei en salle d’examen. Mon apprentissage se passe merveilleusement bien et mes professeurs sont fiers de moi. Et moi aussi….

Vous vous souvenez de cette petite boite avec le nom d’Haneki ? Et bien, plus je grandis, plus elle me semble étrange. Plus je la vois, plus j’ai envie de la protéger. Voilà maintenant 7 ans que j’ai rejoints l'académie. J’approche de mon 14e anniversaire et surtout de la fin de ma scolarité. L’examen pour devenir Genin approche. Et cette boite… Je ne la lâche plus. Elle est toujours avec moi. Et plus je la garde, plus mon cœur se remplie de colère.. Mais je suis encore trop jeune pour me rendre compte de quoi que ce soit.

-Ayame ! Tu vas le tuer !

Je regarde le garçon sous mon corps. Je lâche son cou et me recule. Il m’avait insulté de gamine à faire suivre cette boite partout. Il avait insulté mon objet d’inutile. Pourquoi j’ai réagi comme ça… Ce n’est qu’une boite… Partant en courant, je laisse mon camarade de classe aux soins des autres et m'éclipse. Dans ma chambre, assise sur mon lit, je regarde cette maudite boite.


-Pourquoi !? Pourquoi je suis si violente depuis que tu es là ? Qu’est-ce que tu es ?

Comme si j'attendais une réponse, je regarde l’objet, mais rien ne se passe. Évidemment. Je m’apprête à la jeter contre un mur. Mais une force inconnue m’en empêche. Haneki… J’espère que tu auras de bonnes explications quand je te retrouverais.. Car je jure de te retrouver… Même si l’Hokage me l’a interdit.


Les jours sont passés calmement depuis cet incident, et rien de notable n’est à signaler. Quand finalement, j’arrive à ce grand jour. Nous étions dans l’académie, et nous allions recevoir notre bandeau. Toute la classe avait été promue Genin. Pas un ne fut recalé et ce fut une grande fierté autant pour nous que notre professeur.
Après avoir reçu mon bandeau… Je ne me souviens plus très bien de ce qui s’est passé. On m’annonce que l’équipe qui chercher la trace de cet Haneki et morte. Tous. Un tremblement incontrôlable prend possession de mon corps et c’est le vide. Le trou noir. Personne ne comprit ce qui s’était passé ce jour-là. Mais je ne fut plus jamais la même. Et la boite… La boite que je n’ai jamais pu ouverte n’avait plus son couvercle. Une simple requête figure au fond de la boite. “rejoins moi. Je te dirais tout ce que tu veux savoir.”

Ils étaient partis à la recherche de cet homme. Et ils étaient morts. Alors pourquoi. Pourquoi cette irrésistible envie de le joindre me tiraille de plus en plus. C’est donc le soir même de mon affectation à l’équipe 3 que je décide de partir voir Haneki. J’avais besoin de réponse. Il fallait que je sache. Si à Konoha, ils ne voulaient pas me répondre, alors j’irais voir celui qui me promet des explications…

Arrivé dans mon village, je constate une chose. Si la nature à repris ses droits, les vestiges de l’incendie résident bel et bien. Mais une maison attire mon attention. La mienne. Je m’approche lentement et touche une pierre, proche de ce qui aurait dû être la porte. Et enfin, je pleure… Pour la première fois depuis mon arrivée à Konoha, des chaudes et douloureuses larmes coulent sur mon visage. J’ai mal. Tellement mal d’être si proche…

-Tu as donc répondu à mon appel… Bien… Comment vas-tu, Ayame ?
-Toi… Tu as intérêt à me donner des explications…
-Du calme, du calme, petite feuille de Konoha.. Comme je te l’ai dit, je suis Haneki. Ce que tu ne sais pas, c’est que je suis un ancien de membre proche de l’Hokage.
-C’est faux ! Il ne te connaît même pas !
-Oh.. C’est ce qu’il t'a dit… Figure toi qu’en plus de bien me connaître, j’étais l’ami de son père. Sauf qu’a cette époque, j’étais persuadé que Konoha était les prestigieux défenseurs des innocents. Si t’es parents t’on laisser partir avec moi, c’est qu’il savait ce qui allait se passer. Une rumeur disait que des pilleurs aller venir. Et l’Hokage à refuser d’envoyer des troupes dans ce village. Et aujourd'hui, il cherche à me faire porter le chapeau.
-Qui avait lancé cette rumeur… ? Pourquoi je n’ai rien su ?
-ça n’a pas d’importance. Ce qui te faut savoir, c’est qu’il ne faut pas leur faire confiance. T’ont t’ils seulement donner une seule réponses à tes questions ?
-Non…
-Et c’est normal… Comment auraient-ils pu te dire que c’était sa faute… ? Retourne à Konoha. Poursuis ta formation. et observe bien les réactions de tout le monde là-bas

À ce moment, j’aurais dû comprendre que cet homme me faisais un lavage de cerveau. Mais la colère envers Konoha prenait de l'ampleur. Ma haine contre cet homme qui se dit être le ninja le plus puissant du village, mais qui préfère laisser brûler un village et mentir à la seule rescapée…

C’est donc le cœur lourd et l’esprit dans un brouillard de colère que je retrouve le village. Demain, on va faire la connaissance de notre Sensei…


L’équipe 3 se trouve proche des portes de la ville. C’est le matin, et je suis la dernière.

-Ayame ! Te voilà enfin !

La voix enjouée de mon sensei sonne faux après la discussion de la veille. 
-Nous t'attendions, Gin, Hairi et moi-même ! Je m’appelle Heizaburō, mais vous pouvez m'appeler Heiza.
l’homme affiche un grand sourire et c’est ainsi que commence mon apprentissage ninja….

Ma violence ne fait que grandir, et je suis de plus en plus instable. Une voix dans ma tête me rappelant sans cesse de ne pas faire confiance aux Shinobi… Et depuis plusieurs mois maintenant, le même cauchemar en boucle obscurcissait mes nuits. L’Hokage, mettant le feu à mon village, son loup hurlant avec sadisme, et dans leurs yeux, une lueur démoniaque…
j’aurais dû en parler. Mais j’en étais incapable. Ils auraient trouvé une parade pour arrêter mes questions…

La désertion... 


{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Thumb-10


Une routine se crée. Une routine de lavage de cerveau et de conditionnement pour maintenir cette haine et cette colère envers les villages cachés. Sans même que je ne m’en rends pas compte, la proximité d’Haneki est devenu une chose agréable. Comme le père que j’ai perdu, il s’efforce de me mettre à l’aise. Plus le temps passe et plus j’ai envie de rester avec lui. La manipulation qu’il exerce sur moi depuis des années est tellement forte et puissante que je n’y vois rien. Les fréquences des rencontre avec l’homme sont de plus en plus rapprochées et surtout, plus longues à mesure que le temps passe.

Voilà maintenant 14 bonnes années que nous enchaînons les missions. Mon panel de techniques de soins n’est pas très élevé, mais elles sont de plus en plus efficaces. En parallèle, j’apprends le maniement du sabre, avec Haneki. Le Kenjutsu est difficile pour moi, car je ne suis pas une combattante. Mais fidèle à moi-même, j’apprends vite.

J’ai atteint le grade de Jonnin, il y a peut. Agée de 28ans j’ai un nouveau désir qui né en moi. Je veux rester à temps plein avec Haneki. Je ne veux plus de ce village. De ses règles et de pseudo rêves à la noix. Je ne peux pas couper l’arbre, mais je vais arracher quelques branches principales..
C’est donc de nuit que je m’introduis dans les archives interdites. Après avoir volé plusieurs parchemins sur des techniques d'Iroujutsu et d’autre encore sur le fuinjutsu, je me retiens d’y mettre feu. Une autre fois peut-être.. Pour l’instant, je veux être discrète…

-Ayame ? Que fait tu dans la partie des archives inter…

Je ne lui laisse pas finir sa phrase que je lui lance un scalpel de charka dans le cou. Ça ne le tue pas, mais Gin est un ami… Je préfère l’imaginer me haïr d’avoir déserté plutôt que de le tuer. De plus, ils pourront m'ajouter dans la liste des Nukenin de Konoha…

Le Ninja de garde à vite découvert Gin. Et c’est donc rapidement que l’alerte est lancer. Et merde. Heureusement, je suis aux portes…

-Ayame.. ? Où est-ce que tu vas ? Il y a alerte… Et que fait tu avec ses parchemins ?

Le temps que mon ancien sensei parle, j’ai déjà mis une certaine distance entre nous. Je lui lance un adieu, ce fut un homme de bien.. Me voilà parti. Avec Haneki, nous préparons nos affaires et partons pour le Pays des Vagues où il a une base….



LE JOUEUR


Prénom : Sarah
Age : bientôt 24..
Sexe : Femme
Comment avez vous connu le forum : hummm.... Hummm...
Avatar : Zero > Drakengard 3

Signature du Règlement :Lu et approuvé

_________________

Nindo : Le tournant de la vie est parfois serré Attention au virage, un précipice s'y cache.
©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Shimizu Ayame
Nukenin
Nukenin
Shimizu Ayame


Messages : 292
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 24

Feuille de Personnage
Réputation: 150
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 400

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Vide
MessageSujet: Re: {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame   {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Icon_minitimeDim 19 Jan - 21:00

Ma fiche est finie...  cheers

_________________

Nindo : Le tournant de la vie est parfois serré Attention au virage, un précipice s'y cache.
©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 95
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Vide
MessageSujet: Re: {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame   {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Icon_minitimeLun 20 Jan - 8:38

Hellolutation ! Je vais avoir le bonheur ( Faux, c'est un vrai calvaire de lire si long. ) de m'occuper de ta présentation ! Je vais y aller point par point pour être le plus objectif possible Razz 

Commençons par le descriptif du personne. Le problème avec les textes à la deuxième personne c'est cette répétition incessante du "Tu" qui décroche très rapidement le lecteur, le cerveau humain aime les répétition lorsqu'elle est musique, à lire c'est un peu indigeste. Mais ça ce n'est qu'un point de vue subjectif et c'est aussi pour signaler que tu en as fais pas mal. Aussi dans ce descriptif tu as fais quelques coquilles qui malheureusement gâche un peu la lecture mais dans l'ensemble, c'est vraiment pour trouver des défauts car tout est bien construit et on comprends parfaitement à quoi ressemble ton personne et physique et au niveau du caractère. Bémol, j'aurai aimé savoir comment elle se comporte maintenant qu'elle à été trahi ? Car tu laisse entendre que cela fait partie du passé.

Pour la partie histoire désormais. Long mais nécessaire ! Eh bien c'est sympas tout ça ! Même remarque qu'au dessus. J'ai bien aimé ce fil rouge de la boîte qui suit partout cette jeune fille pour l'influencer. Je n'ai pas relever trop d'erreur même si oui il y a encore quelques coquilles mais voilà. Après je suis simplement très légèrement gêné par la narration qui tout au long du récit, laisse pensé que le personnage sait qu'il est manipulé mais ne le sais pas vraiment. C'est selon moi et c'est une nouvelle fois objectif une erreur de narration. Mais dans l'ensemble rien de tout ca n'a pour but de te saquer mais simplement pour te donner un avis sur ta présentation qui a mis du temps à voir le jour. Je sais combien il est agréable d'être lu et avoir des avis. 

Sur ce tu connais la chanson mieux que n'importe qui ! Je valide ! FT et Suivi t'ouvrent leurs bras !
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Vide
MessageSujet: Re: {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame   {Reroll de Megumi} Shimizu Ayame Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

{Reroll de Megumi} Shimizu Ayame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Prélude :: Présentations :: Présentations Validées :: Nukenins-