-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 8 Jan - 18:13

Cela faisait prêt d'une semaine que Shojito était rentré à la maison et déjà il s'était fait à cette petite vie de famille mais il n'empêchait pas que le solitaire avait de temps à autre besoin de le redevenir.  Aujourd'hui était un jour spécial, pour la première fois depuis qu'il était revenu Nijiko avait un examen à passer auprès de son sensei tandis que Osamu elle était à son jour de congé. Elles qui avaient l'habitude de passer les congés d'Osamu ensemble, allaient avoir du mal à se faire à se changement de programme soudaine. Shojito quant à lui n'avait rien de spécial à faire et comptait profiter de la journée pour aller flâner et ville comme à son habitude et pourquoi pas se rendre au bureau de la Mizukage pour y quérir une mission. Évidemment il comptait bien réalisé cette action seul, il n'avait besoin de l'aide de personne.

Le petit matin tout le monde était réveillé et se souhaitait une bonne journée, Nijiko toujours aussi collante envers ses parents avait signalé à mainte reprise qu'elle aurai préférer passer la journée avec eux mais le destin en avait décidé autrement. Une fois la gamine partie il ne restait que les époux autour d'une table, ambiance plutôt silencieuse du moins du côté de l'Ikezawa qui ne tarda pas à briser le silence pour informer sa femme de son programme. Non pas dans l'espoir qu'elle le suive mais surtout qu'elle comprenne qu'il avait besoin d'un moment à lui. "Je vais aller me promener en ville et surement passer au bureau de la Mizukage pour reprendre les missions, cela fait un petit temps que je me prélasse." Avait-il annoncé à sa moitié en rangeant les affaires du petit déjeuner. Difficile à croire mais Shojito avait littéralement remplacer la femme de ménage lorsqu'il était à la maison.

Suite à cela il observait Osamu qui s'était apprêter pour partir et intrigué par la raison il haussait les sourcils pensant qu'elle préférerai rester à domicile pour son jour de congé. "Et tu t'en va aussi ? Ou vas-tu ?" Demandait-il innocemment.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeVen 10 Jan - 23:25

Décidément, beaucoup de choses étaient destinées à changer ces temps-ci. Déjà, elles ne vivaient plus à deux, les Kaguyette, mais à trois sous ce toit avec une figure absente pendant dix ans. Mais en plus, voilà que la fusion éternelle qui semblait inébranlable s’effritait. On aurait dit que le conflit étant plus ou moins réglé, la fillette se sentait plus sereine et n’avait plus besoin de se greffer à chaque pas de sa génitrice. Voilà qui lui offrait soudainement beaucoup de temps libre, beaucoup trop. Osamu n’était pas spécialement friande de travailler plus, elle en faisait assez comme ça et cela dans la mesure de ce qu’il avait besoin chez elle…

Avec un brin de déception, elle avait ainsi regardé sa fille quittait la maison pour s’occuper de sa future petite vie. Bon c’était un peu exagéré, mais c’était comme ça qu’elle le voyait ce jour-là… Son attention se reportait alors sur Shojito, qui lui, était en train de se préparer… Comment ça ? Il ne comptait pas passer la journée avec elle ?

Hors de question.

Avec toi bien sûr ! Fit-elle le plus innocemment possible. ”

Ce n’était pas qu’elle n’avait pas compris qu’il comptait sortir tout seul, mais juste qu’elle n’avait quant à elle pas envie de rester seule. Comme elle envisageait aisément qu’il aurait des argumentaires, la femme s'empressa de lui couper l’herbe sous le pied.

Je dois aussi me rendre au bureau des missions. Faisons le chemin ensemble ! Sourire qui n’annonçait rien de bon. En amoureux. Ça encore moins. “

Voilà sa première étape pour le coller réussie. Ce n’était pas tant qu’elle n’avait rien à faire de son côté ou qu’elle ne pouvait plus se passer de lui, que le fait qu’elle n’était pas sereine à l’idée qu’il revienne après une sortie… Ouvrant la marche, sa femme s’était greffé à son bras, elle savait bien qu’il n’aimait pas particulièrement la proximité de ce genre, encore moins en publique, mais mutine à souhait, c’était plus fort qu’elle de l’embêter à la première occasion.

Je crois bien qu’on ne s’est jamais promené comme ça tous les deux… Même pas avant la naissance de Nijiko.

La réflexion la laissait perplexe. Quel genre de couple avaient-ils ou étaient-ils au juste ? Un concept à part, ça c’était certain.

Et si on faisait un détour pour prendre une glace ? Tu m’en offrais souvent avant.

Plus que dix de ça, largement plus...
Etape deux, gagner du temps !
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 0:30

Une fois de plus elle avait réussi à trouver un moyen de lui taper sur le système. L'Ikezawa avait à peine décidé quoi faire de sa journée que sa femme avait déjà décidé de la lui pourrir. Pourquoi ne pouvait-elle pas simplement accepté qu'il avait besoin de moment à lui. Quoi qu'il en soit il devait s'en nul doute s'en accommoder et ce n'était pas le fait qu'elle vienne lui agripper le bras tel une petite fille à son papa qui allait lui prouver le contraire. "C'est obligé ça ?..." Lui demandait-il déjà complètement ennuyé par ce besoin de montrer une affection en permanence. Bien entendu il trouvait cela agréable dans le privé lorsqu'ils n'étaient que tout le deux mais personne ne lui avait demander d'afficher ce genre de chose au grand publique. Sans même avoir une réponse il se faisait trainer dehors comme un toutou en laisse bien sage par la terrifiante Kaguya. 

Après plusieurs minutes de marche et de silence bien gênant la jeune femme décidait de le briser et le sujet était une glace prétextant qu'à l'époque le père de famille lui en offrait tout le temps. Ce n'était pas totalement faux mais cela faisait bien longtemps que ce n'était plus arrivé. "Une glace ? C'est vrai... Mais avant nous n'avions pas beaucoup de contrainte et j'adorais les glaces. Mais si tu veux, allons t'en chercher une." Avait-il répondu nonchalamment. 

Arrivé devant le marchand celui-ci reconnaissait instantanément le couple et ne manque pas de le signaler. "Osamu et Shojito... Combien de temps cela fait-il ?! Cela fait presque 15 ans non ? Oh... Vous étiez si mignon à l'époque et aujourd'hui regarder vous. Deux beaux adulte main dans la main ! Ca me remémore plein de chose ! Allez je vous offre vos glaces habituel en souvenir du bon vieux temps !" Avait déclaré le vieux marchand de glace alors qu'il semblait véritablement se souvenir des goûts des deux. Shojito, impressionné par cette mémoire des plus précise n'avait rien dis et c'était contenté de remercier le vielle homme. 

Plus loin sur le chemin glace à la main il était encore sous le choc de cette retrouvaille des plus étrange comme si le destin essayais de leurs rappeler des bons moment cependant. "C'était quoi son nom déjà au vieux ?" Shojito semblait carrément avoir oublier cette période...
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 0:59

Il avait cédé à son caprice, mais que c’était suspect, il ralait à peine… Osamu s’était attendu à ce qu’il se montre plus virulent que ça, mais il fallait croire que le temps l'adoucissait ou le rendait las. La question, las de quoi…

La femme s’arrêtait, puis se retournait vers le marchant quand son époux lui posait sa question. Un petit temps se passait, comme si elle marquait ce petit instant dans son esprit, alors qu’elle gagnait encore une fois, du temps.

Tu as vraiment oublié ça  ?... C’était une intonation douce, mais la question était accusatrice. Mijiro. Son nom est MIjiro. L’informait-elle en faisant la moue après s’être retourné pour poursuivre sa marche....”

Quelle mémoire… Non, elle avait juste repéré en arrivant que la pancarte contenait le nom de famille. C’était précisé en plus, Glacerie père et fils Mijiro… Cette escroc. Voilà qu’à son tour elle faisait mine de bouder, comme si le détail était important. C’était encore une entourloupe pour le faire douter et le suivre un peu plus longtemps dans la journée. La dégustation des glaces se faisait dans le silence dès lors et ce goujat l’avait directement conduite pendant ce temps vers le bureau administratif. La kunoichi lui lançait un regard perçant devant les portes… Il était donc si pressé de se débarrasser d’elle ?

Il ne payait rien pour attendre.
Son sourire contraint, qui lui aussi n’annonçait jamais rien de bon, la Kaguya pénétrait la première dans l’établissement. Quand elle fit face à la pauvre secrétaire chargée de la tâche, la terrifiante réputation clanique qu’elle se traînait prener tout son sens. Son aura était meurtrière, son regard semblait accabler de plusieurs tonnes la pauvre employée.

Je viens chercher une mission. Fit-elle d’un ton d’appel pour le suivant moins courtois. Mon cher époux aussi. Ses paupières plissaient pour fixer la pauvre créature en face. La Kaguya bougeait alors ses lèvres à l’abri du regard Ikezawa, mais aucun son n’en sortait… Dépêche toi j’ai pas que ça à faire. Secouait-elle sa victime en prime.”

Malaisante situation pour la jeune femme fouillant dans ses papiers, elle cherchait la fiche des ninjas en face d’elle et de quoi les satisfaire. Finalement, elle levait la tête vers eux avec deux papiers en mains, mais à nouveau d’un regard, la Kaguya la dissuadait de continuer dans cette lancée. La secrétaire posait le second en essayant d’être le plus crédible possible…

Il ne reste qu’une seule tâche pour aujourd’hui… Peut-être pourriez vous la partager ?

Elle regardait sa bourreau tout le long pour s’assurer qu’elle disait bien ce qu’elle voulait entendre. Visiblement oui, puisque le visage d’Osamu s’était enfin éclairé, la kunoichi confisquait le papier pour le ranger dans son kimono, tandis que la bureaucrate leur précisait que le départ n’était que pour l’après midi…

C’est cocasse ça alors ! Comment tu veux occuper notre temps jusqu’au moment de partir travailler ? Elle avait dit ça en s’étant approcher pour ajuster les vêtements de l’homme, avant de lever le nez pour le regarder.”

Autours, quelques homologues masculins souriaient devant la scène...
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 1:16

Bien entendu qu'il avait oublié et cela ne semblait même pas le faire sourciller lorsque la Kaguya faisait mine d'être vexé par ce fait. "Et alors ? Tu as surement oublié plein d'autre truc toi aussi." Lui avait-il répondu de son air habituel froid et distant. Après cela les deux se retrouvaient à l'endroit visé de base, le bureau de la Mizukage. La secrétaire bien que faisant un travail remarquable à elle seule avait l'air nerveuse face à l'Osamu en pleine possession de ses moyens les plus tordu pour intimidé. Shojito quant à lui derrière observant la scène avec attention eut un long soupire comprenant rapidement ce qu'il se tramait devant lui à quelques mètres. Kiri manquer de mission ? Ce n'était qu'une mauvaise blague orchestré par la démone Kaguya. Lorsqu'elle se retournait vers son mari il soupirait a nouveau et regardais ensuite la secrétaire derrière celle-ci.  "Si vous n'avez pas de mission pour les heures à venir inutile de nous en donner une qui aura lieu aujourd'hui. Demain ou après demain ferai amplement l'affaire." Annonçait-il en regardant la Kaguya droit dans les yeux. "Si tu veux passer du temps avec moi. Inutile de faire toute ces simagrées, demande le. Tu es d'un ennui." C'était sortit du plus profond de son coeur. Ce n'était pas nouveau et pourtant peut-être se sentirait-elle vexée mais c'était un fait. Les gens ennuyait Shojito qu'importe leurs provenance.

Suite à cela les deux eut une mission plus éloigné dans le temps leurs permettant ainsi de passer beaucoup plus de temps ensemble. Après tout c'était le souhait d'Osamu et donc pourquoi en bon mari, ne pas lui offrir ce dont elle avait besoin ? Tout les petits plan qu'elle semblait échafauder pour le mettre en rogne échouait coup sur coup comme si l'Ikezawa était désormais résigner. A vrai dire il ne l'était pas tant que cela mais il essayait de se comporter comme il l'aurait fait à l'époque ou Nijiko n'était pas encore née. Persuadé qu'elle y retrouverait ce qu'elle avait aimé chez lui. Un homme détaché de tout et sans vraiment d'attache si ce n'est la femme qui l'accompagnait au quotidien. "J'ai pas vraiment envie de faire quoi que ce soit. Faisons comme d'habitude, ce que toi tu aimes et moi qui suivrait derrière." C'était ainsi que ca avait toujours fonctionner. La capricieuse et le suiveur, jamais les deux n'avait véritablement fait quelques chose que l'homme aimait. Il se demandait même si sa femme connaissait ses goûts. Réflexion qu'il eut à voix haute sans vraiment s'en rendre compte. Mais peut-être Osamu elle même ne s'en était pas rendue compte elle n'écoutant qu'elle même. 

Attention Shojito n'était pas du tout contre le fait de suivre partout sa chère et tendre au contraire il le faisait toujours sans broncher aujourd'hui comme il y a 20 ans. Seulement il aimerait pouvoir dire qu'elle le connaissait aussi bien que lui la connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 1:43

Des simagrés ? Le sourcil de la femme se relevait bien haut devant la réflexion, elle se demandait bien qui l’avait incité à en faire tant de ces choses “pertes temps” dont il se plaignait justement. Elle soupira lourdement en suivant, il ne réalisait même pas à quel point il était difficile à côtoyer, cela même juste pour rester à ses côtés. Sur le coup, la femme avait bien envie de lui jeter dans la face que sans ça, ils n’auraient pas Nijiko… Mais c’était aussi à cause de ça qu’ils s'étaient séparé à l’époque. S’il découvrait maintenant que c’était une énième entourloupe… Elle allait en prendre pour son grade.

C’est bien ça le problème. Je ne devrais pas à avoir à te le demander ! Mais ça aussi ça a toujours été comme ça.  

Elle tournait les talons pour partir, de toute façon, il allait la suivre, il le faisait toujours, râler, l’insulter, la blâmer; mais irrémédiablement, jamais il ne s’éloignait tant qu’il n’était pas certain qu’elle soit apaisé… OU au moins assez calme pour ne pas céder à son impulsivité. Cet imbécile ne s’en rendait même pas compte, Osamu en était certaine. Et tandis qu’elle le maudissait, il exprimait à vive voix, bien que ironique, ce qu’elle venait de penser. Agacée, tout à coup, la Kaguya n’était plus tant certaine de vouloir passer sa journée avec… Une vraie girouette. C’était justement de ça qu’il se méfiait probablement le plus en fait. Puis alors qu’elle était tenté de partir vers une énième chicane, seule chose qui ne l’énnuyait jamais en passant… il laissait glisser d’entres ses lèvres une pensée qui la laissait aussi aphone, que clouée à sa place… Dans tous les sens du terme, à bon entendeur !

Elle le fixa longuement pour constater s’il avait réalisé ou non ce qu’il venait de laisser passer. Si là il ne comprenait pas qu’elle avait filtré l’information, on ne pouvait rien pour lui…

Ce que tu aimes ? Ou ce que tu aimes faire ? Elle affichait une petite moue. Rien avec moi de toute évidence. Tu aimes le silence. Fit-elle en faisant volte face pour reprendre sa marche. Et je suis bavarde et bruyante dans touttttes les situations. Ses pas se poursuivaient, elle avait clairement l’air agacé même si elle n’aurait pas voulu le montrer plus que ça. Tu aimes être seul et c’est encore une préférence qui m’écarte. Au final, ensemble, impossible de faire ce que tu aimes, sauf de jouer à se chamailler, ça, ça n’à jamais l’air de t’ennuyer ! Son tour d’avoir un ton ironique.”

Elle lui fit un grand geste de la main par dessus son épaule pour le saluer ou lui dire de dégager au choix, avant de conclure :

Va boire ton sake tranquille, ça aussi tu aimes. Va je t'en pris ! Pour ma part je rentre.

Sans lui, c’était une évidence, une autre était qu’il l’avait vexée…

Sacrée Osamu.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 2:00

C'était sur cette fois, l'Ikezawa avait réussi. Jamais il n'avait pensé que cela se passerai de la sorte, depuis son retour il avait tout fait pour éviter de véritablement blessé sa conjointe outre-mesure. C'était pour lui et elle un jeu, se lancer des piques à longueur de journée pour se chamailler mais cette fois-ci il avait dit quelques chose de piquant sans même sans rendre compte. Affublé d'être l'éternel solitaire doublé d'un alcoolique la jeune femme lui faisait comprendre qu'elle en avait assez de tout ce cinéma et qu'elle souhaitait rentré chez elle... chez eux. Shojito eut un énième soupire en la regardant faire. Bien entendu il le savait, elle ne voulait pas réellement partir et elle voulait qu'il la rattrape. Ce qu'il fit, une fois de plus le caprice était comblé. "Bien évidemment que tu ne sais pas ce que j'aime. Mais pourquoi t'en voudrais-je ? C'est comme cela que nous avons toujours fonctionné Osamu. Et je t'aime pour ces raisons là. Même si tu ne connais rien de mes envies, au moins tu me connais mieux que n'importe qui." Il lui avait saisit la main pour ne pas qu'elle parte et oui, il avait en effet pour la première fois depuis vingt ans, fait une déclaration d'amour. Peut-être la seule qu'il ne lui fera jamais et peut-être n'était en rien une chose surprenante pour le nouvel être qu'il était devenu en quelques semaine.

Il se plaçait alors devant elle et eut l'espace d'un instant ce qui se rapprochait le plus d'un sourire en la regardant dans les yeux. "J'aime te suivre n'importe ou et oui. J'aime quand tu m'apportes de l'attention en cherchant à m'ennuyer." Avait-il fini avant de lui prendre le visage entre ses mains et de continuer de la regarder mais pas comme d'habitude cette fois. Cette fois il l'a regardait amoureusement au du moins, c'était sa version du regard amoureux. "Tu sais ces deux choses que j'aime. Et vas-tu t'en servir ? Oui, mais tu le faisais déjà bien avant de le savoir." Concluait-il avant de venir déposer ses lèvres contre les siennes. 

Suite à cela il tendait son bras comme pour lui montrer qu'il acceptait qu'elle le prennes comme à son habitude. "Allons faire du shopping ou ce que tu veux. T'es d'autant plus chiante quand t'es vexé que quand t'es au naturel. J'vais finir par croire que t'aime pas ma compagnie." Finissait-il légèrement amusé par sa petite femme boudeuse.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 2:28

C’était qu’il prenait le risque de se faire empaler sur place là… En l’arrêtant dans son élan. Bien que sa femme était adepte des caprices à tout va, cette fois, il n’en s’agissait pas d’un, il l’avait bel et bien blessé dans son petit orgueil, ou ailleurs aussi peut-être. Nulle doute que pour le bien de tous, il était opportun qu’en devenant maman, elle avait oublié ses petits réflexes de sorties instantanées de nonos… Question de sécurité pour sa fille, bref !

Elle allait lui exploser à la face, pour ne pas changer, quand il lui coupait l’herbe sous le pied en se montrant aussi loquace que doux dans ses propos. Si bien que sa femme ne réagissait pas immédiatement, repassant la phrase dans sa tête pour être sûre de ne pas être en train d’halluciner son contenu. Il s’approchait tendrement pour l’embrasser et l’air de rien, elle avait mis sa main sur son front pour vérifier qu’il n’était pas fiévreux pendant leur échange. Osamu ne changerait jamais… C’était un fait.

Pire encore, quand sa première réaction fut un regard suspicieux.

Qu’est-ce que tu as fait ?

Imaginez la tête de l’Ikezawa devant ce genre de réaction.

Humm… ça va vraiment m’énerver pour que tu ailles jusque là…

Elle avait toujours sa tête à quelques centimètres de la sienne en passant, et ses mains bien ancrées dans ses vêtements pour ne pas le laisser filer. Soudain, la Kaguya faisait des grands yeux, comme si elle avait une révélation…

Tu vas pas m’annoncer qu’il y a eu une autre femme, ou un autre enfant? OU que tu comptes quitter le pays ?

Les théories allaient bon train, mais avant de la juger, il fallait comprendre que toute leur relation tenait sur un je t’aime moi non plus. Se dire des gentillesses n’étaient déjà pas au programme, alors des mots d’amour… Nouvelle illumination :

Je ne te ferais pas un autre enfant pour que tu ais ton fifils tant attendu. Je t’avertis, c’est non.

Elle avait tiré un peu sur son col en disant ça, histoire de le menacer aussi un peu avant de glisser plus spontanément que volontairement un timide…

Je t’aime aussi. Vite absorber par son débit de paroles, sûrement volontaire à ce moment là, ces choses là la mettaient mal à l’aise… Question d’éducation Kaguyenne.  Tu as parlé de shopping ? ça veut dire que c’est toi qui offre ? Et oui, des fois je te ne supporte plus, mais quand tu n’es plus là tu me manques. Va chercher une logique à ça. Le sourire était de retour. Sinon… On pourrait s’entraîner ensemble. On aimait bien faire ça tous les deux avant.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 11 Jan - 2:45

Les réactions se faisait du tac au tac. "Je n'ai rien fait." Disait-il d'un aire neutre jusqu'à la prochaine rafale de question. "Je n'ai rien fait je te le répète." Soufflait-il commençant à être prit d'agacement. "Oui bien entendu, j'ai cinq autre femme, sept enfant et je pars demain." Il était entré dans son jeu car d'un côté la réaction l'amusait. "Ceci reste à voir." Bien qu'il n'avait pas envie pour l'heure, un autre enfant n'aurait pas été pour lui déplaire. Un fils. Que demander de mieux. "Et ca redescends... Encore un petit... Bingo, le shopping." Finissait-il dans un long soupire. 

Soudainement l'idée du shopping tombait à l'eau et c'était une toute autre activité que proposait la Kaguya, une activité que l'Ikezawa n'avait plus pratiqué depuis trop longtemps lui qui avait l'habitude de se concacrer corps et âme à cela usuellement. "Vas pour un entraînement dans ce cas." Elle avait envie de se défouler après autant d'émotion et Shojito n'était pas contre une remise en forme et puis cela faisait en effet bien longtemps que les deux ne s'étaient pas retrouver sur un terrain d'entrainement.

Direction le terrain le plus proche et donc pas très loin puisqu'ils étaient au bureau de la mizukage. Arrivé sur place Shojito ne perdait pas de temps en bavardage et se positionnait face à la Kaguya en la regardant droit dans les yeux. Il n'allait pas lui faire de cadeau et la regardait comme un ennemi. Sérieux et concentré il prenait une grand inspiration tandis qu'une masse de foudre venait s'emparer de son corps tout entier pour finalement augmenter sa vitesse de déplacement de façons drastique. Il avait donné l'effet de disparaître durant quelques secondes avant de réapparaître dans le dos de la Kaguya. Une clef de bras tenté pour la mise en bouche et pour rappeler à cette arrogante petite femme qui était l'homme à la maison. "Tu ne va pas me dire qu'il est si facile de te mater ? J'aurais du commencer par là." Disait-il avec beaucoup trop de confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMar 14 Jan - 10:54

Il se moquait d’elle en plus. Et déjà elle faisait des petits bonds sur place, car combien même elle savait qu’il mentait, l’entendre la dérangeait quand même. Quelle étrange créature. Mais au moins, la Kaguya pouvait se satisfaire de sa collaboration pour la suite des activités.

« Si tu en avais les capacités, tu l’aurais fait depuis longtemps. Boutade pour se mettre en condition, ils étaient plus doués pour cela que pour les mots doux, c’était une évidence. Ne me fais pas rire. »

Ils entraient dans la danse avant même d’avoir eu le temps de faire ouf. La principale difficulté d’Osamu avec Shojito était de l’attraper, l’homme était d’une rapidité bien supérieure à la sienne, mais heureusement pour la kunoichi, elle était pour sa part d’une résistance à toutes épreuves. Aussi pouvait-elle encaisser jusqu’à ce qu’une ouverture et donc l’occasion de se rendre viendrait.

Évidement, il savait d’office le danger que cela constituer de se coller à un Kaguya, ces bêtes là pouvaient faire sortir leurs os de tous les côtés et ils étaient vifs quand il était question d’empaler une cible vivante. Alors sans surprise, elle jouait les porc-épic, mais il était trop véloce pour se laisser avoir, un bond leste de sa part allait suffire et sa femme le savait parfaitement, voilà pourquoi elle ne lui accordait aucun répit.  Aussitôt sortis, ses os étaient propulsé dans l'élan de sa danse avec elle autour d’elle pour venir attraper l’impudent qui faisait le mariole.

Puis comme cela ne suffirait pas, ils étaient là pour ralentir ou gêner ses mouvements, histoire de donner une chance à la femme, cette dernière était en train de le charger durant sa danse. Il était adepte des jeux de mains, elle était partisane des coups de pieds. D’ailleurs, la Kaguya tentait déjà de lui en caler un bien dans le bide quand ils se retrouvaient à nouveau au coude à coude…

Vu l’expression sur le visage de sa femme, Shojito pouvait facilement deviner qu’ils étaient encore au final, entrain de faire quelque chose qu’elle adorait… En même temps, sur la génétique de la demoiselle… Voilà qui promettait d’être long, à moins que l’homme ne tente le coup de foudre de la première fois…

A voir s’il l’aurait une second fois ou non.


Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMar 14 Jan - 19:00

L'ambiance était pour le moins... Électrisante sans mauvais jeu de mot. Si la Kaguya était en extase de pouvoir ainsi s'entrainer et danser avec son mari, il n'en était pas moins pour lui qui la voyant réagir aussi rapidement et agressivement se voyait un sourire dessiner sur son visage. Ce n'était que dans ce genre de moment précis que l'Ikezawa laissait court à toute ses émotions refoulée, peut-être était-ce d'ailleurs pour cette raison qu'Osamu aimait tant le combattre et peut-être était-ce également une façons de se montrer amour et respect pour les deux. Quoi qu'il en soit il n'avait en effet pas grand mal pour esquiver les attaques à répétition cependant, la tâche était bien plus difficile lorsqu'elle se mettait à tenter de l'attraper au vol se rapprochant un peu plus de la victoire. Qu'elle le fasses exprès ou non, la Kaguya arrivait à mettre Shojito en difficulté avec sa manie de balancer des os dans tous les sens, ceux-ci créaient des trajectoires qu'il n'avait pas forcément décidé de prendre et pour ne rien arrangé à la sortie de celle-ci les prises tentait de l'attraper.

Il lui fallait un plan pour se sortir d'une telle situation et quoi de mieux pour battre une Kaguya que de feindre d'être en position de faiblesse ? Il l'a connaissait mieux que n'importe qui cette femme et il pouvait attesté de toute sources qu'au moindre signe de faiblesse elle n'hésiterai pas à donner le coup de grâce même pour un entraînement. L'Ikezawa bien décidé à gagner ce balais s'était arrêter et les assaut de sa femme faisait tous mouche, du moins en apparence car la capacité de l'homme n'avait absolument rien à envié à celle de la femme. Les os fusaient de tout côté et à travers le corps de Shojito, oui à travers, il ne s'était pas arrêter juste pour faire bonne figure. Le sourire aux lèvres il se mettait à avancer à travers ce champs de bataille sans jamais se faire toujours, les projectiles le transperçait sans même le faire saigner. Cette technique qu'utilisait l'Ikezawa était une grande première, jamais il ne l'avait montrer à qui que ce soit il s'agissait d'une de ses plus puissante mais également ce genre de technique vous amenant directement dans les bas fond, vidé de chakra à mesure que vous l'utiliser. "Raiton, corps éthérique." 

Jusqu'à là jamais personne n'avait eut la possibilité d'admirer le corps éthérique de l'Ikezawa consistant à rendre son corps totalement fait de foudre réagissant à la moindre venue pour le frapper, la foudre se déplaçait et donnait l'impression que le solide traversait le corps de l'utilisateur. Soudainement il fonçait à toute vitesse sur la Kaguya et c'était un uppercut qui attendant le belle geisha lorsqu'il décidait de désactivé sa technique très coûteuse en chakra. "La baffe du mari." Laissait-il échapper de ses lèvres avec amusement.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMar 14 Jan - 19:46

Quelle était donc cette diablerie ? La kunoichi voyait bel et bien ses os traversaient le corps de l’Ikezawa, mais alors pourquoi ne semblait-il pas atteint ? Était-ce encore une de ses fourberies de magicien de pacotille, comme elle disait en étant de mauvaise foi ; qui lui donner l’occasion de s’esquiver … ?

Son allure était étrange, comme vaporeuse, il ne faisait pas de genjutsu à sa connaissance… Aussi la femme restait perplexe devant ce changement, elle s’attendait à devoir subir la foudre, comme toujours, voilà pourquoi elle avait renforcé ses os pour encaisser le choc et surtout rester sur place via son nouveau poids. Peut-être sa stratégie qui lui faisait alors défaut, car elle était incapable d’esquiver ou au moins de tenter de le faire, la poing qui fusait sur sa face.

Qu’importe, c’était une Kaguya.

Le poing se fracassait sur son ossature clanique et si la femme tournait un poil la tête quand même avec l’élan, elle ne tardait pas à se redresser pour faire face comme si de rien n’était. Enfin presque. De son sourire de carnassier s’échappait le sang de tous les vaisseaux sanguins ou autre qu’il avait explosé dans son contact. Ceci dit, sa faculté de se durcir et s’alourdir, la rendait difficile à abattre ou réellement blessée…

La femme ne semblait pas plus perturber que cela bien au contraire, elle avait l’air de s’en ravir.

«  Tu t’es pas fais mal mon chou ? »

Au delà du troll, c’était le risque d’aller au corps à corps avec ces monstres là. S’ils étaient résistant, ils pouvaient faire mal rien que par ce fait sans bouger un doigt. Frapper un bloc de pierre avec beaucoup d’élan et sans chakra pour voir le résultat…

Quoi qu’il en soit, il l’avait abîmé mine de rien. Bon elle s’en foutait avec le système régénérant qu’elle avait, la Kaguya serait réparé en un rien de temps, mais quand même ! Soudain un craquement gênant dans sa mâchoire et elle avait du mal à l’ouvrir à nouveau. La gêne se propageait, l’obligeant à tenir cette dernière avec ses mains.

Brisée ? Impossible.

Nouvelle tentative, mais sa mâchoire restait bloquée…
A ce moment-là, on aurait pu lire toute la détresse du monde dans son regard…
Avant qu’elle ne se rappelle qu’elle était une Kaguya et qu’elle pouvait remédier à cela en remodelant ses os. Quoi qu’il en soit, voilà quelques minutes qu’elle avait mis un stop sur l’entraînement.

«  Comment tu as fait ça ? Questionnait-elle directement après avoir réparé les dégâts. »

Jamais personne à sa connaissance, n’avait brisé les os renforcés d’un Kaguya...
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMar 14 Jan - 20:20

Un bruit assourdissant venant de se faire entendre, des craquements d'os comme si les deux parties avaient réussi l'exploit de se blesser pour un entrainement si anodin. Seulement l'un des deux n'avait pas la capacité régénératrice de l'autre et était un peu plus embêter de voir ses phalanges complètement démolit par un coup qu'il n'aurait pas pensé si puissant. Se reculant de quelques pas après avoir frapper, Shojito secouait la main pour signifié la douleur qu'il avait ressentit à l'impact. "Je crois que tu m'a brisé toutes les phalanges." Déclarait-il en grimaçant de douleur. Vive et insistante, la douleur se propageait jusqu'à son avant bras tant le coup avait été puissant mais l'Ikezawa se questionnait encore sur la raison d'une tel violence. Bien qu'il avait longtemps préparer cette technique de corps éthérique, il n'avait jamais encore frappé après la désactivation de celle-ci. 

Soudain son sang ne fit qu'un tour et l'explication lui vint en même temps qu'il répondait à la Kaguya. "Le corps éthérique. Lorsque j'ai amorcé mon coup de poing, j'étais toujours sous l'effet de ma technique j'ai donc considérablement gagner en vitesse jusqu'à l'impact ou j'ai désactiver. En sommes, le coup n'était pas puissant mais rapide." Concluait-il en saisissant de sa main gauche un baume dans l'une de ses nombreuses sacoche ornant sa ceinture. "Tu aurais pu te solidifié un peu moins, comment je vais faire moi demain pour la mission ?" Grognait-il en appliquant le baume sur sa main tout en continuer de grimacer.

Il décidait de s'asseoir au sol en soupirant avant de ranger le baume et de sortir un bandage qu'il utilise pour entourer sa main afin de la maintenir. Les premiers soin, tout bon shinobi était capable de les appliquer y compris à lui même, ce n'était qu'un principe de base. Un long soupire suivait sa complainte alors qu'il s'allongeait et s'adressait à la Kaguya. "Décidément, tu n'a jamais réussi à faire doucement même pour un entrainement." Déclarait l'homme ayant brisé la mâchoire de sa femme sans vraiment s'en rendre compte. "Tu fais chier." Finissait-il en déposant sa main handicapé sur son front tout en fermant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 20:31


Elle était plus pratique que technique… les explications lui passaient toujours au dessus, sans que la Kaguya ne les comprennent jamais réellement. Enfin bon, jusque là, même sans être intellectuelle,  elle s’en était toujours bien sortie… Après tout, son art clanique à elle constituait à massacrer ou apprendre par cœur ses danse traditionnelle. Pas à réfléchir. C’était le principe même du bête et méchant...

Aussi, combien même elle avait hoché la tête, ils savaient tous les deux qu’elle n’avait absolument rien compris… ça se lisait sur sa face en même temps. Au moins, ce qui était clair dans son esprit en plus d’être satisfaisant, c’était le fait qu’elle lui ai fait mal. Son petit sourire de counasse s’affichait, ce qu’elle pouvait être mauvaise… C’était définitivement plus fort qu’elle.

«  Quelle idée de rentrer au corps à corps avec une Kaguya toi aussi… Depuis le temps t’es le mieux placé pour le savoir en plus. »

Elle secouait sa tête en le regardant se soigner comme il le pouvait. Pensez-vous qu’il lui viendrait à l’esprit de l’aider ? Ce n’était pas le genre de la maison. Mais ce manque d’attention n’était au final, qu’une forme de respect entres guerriers. Osamu le regardait alors s’étaler au sol. Quoi pour si peu ? Ils s’étaient à peine échauffer ! Même si, un instant, il lui avait donné des sueurs froides…

« Oublie cette histoire de mission. Quelle idée de l’avoir reporté au lendemain. Il n’est pas question de laisser Nijiko toute seule alors que maintenant nous sommes deux pour nous en occuper. »

Elle s’installait alors à ses côtés.

« C’était aujourd’hui que je voulais passer du temps avec toi. Tir de langue qu’il ne pourrait sûrement pas voir avec sa main devant le visage. Tu veux qu’on passe voir un médecin ? Dans tous les cas, ta fille sera ravie de s’occuper de toi. »

Elle rigolait doucement en imaginant la scène… Avant de se rappeler qu’elle allait subir les reproches de cette dernière pour avoir abîmé son père...

« Tu avais réussi à briser mes os malgré mon renfort mine de rien. C’est surprenant...»

La pensée la laissait alors songeuse, la femme n’était peut-être pas aussi invulnérable qu’elle le pensait jusque là…

«  On dirait bien que toute notre vie, tu auras toujours un peu d’avance... »

Constatation qui était aussi un peu une reproche. Elle avait pris du retard dans sa vie de kunoichi, c’était certain. Et ils en avaient pris aussi avec ces années de disputes futiles.

«  D’ailleurs, ce n’est peut-être pas le moment, mais… Quand est-ce que tu comptes emménager réellement ? Elle faisait la moue. Tu ne vas pas me faire croire que toutes tes affaires contenaient dans le seul sac à dos qui traîne dans la maison ? »

Peut-être que si en fait, ça ne serait pas surprenant… Mais c’était une excuse comme une autre pour faire l’état de lieux sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 20:59

Il n'avait en effet pas réfléchit bien longtemps avant de passer de la théorie à l'acte concernant le fait de venir frapper la Kaguya à mains nues. Il fallait aussi dire que cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pu mettre une véritable mandale à Osamu et quel plaisir avait-il ressentit avant de réaliser la douleur. "Boh, tu sais... J'aime à croire que je suis encore capable de te tenir en respect au moins dans ce domaine. A défaut que tu n'en ai aucun dans la vie quotidienne, je sais qu'en combat c'est différent." Annonçait-il dans un soupire. Suite à cela la jeune femme lui demandait d'oublier cette histoire de mission, prétextant qu'il fallait qu'ils se préoccupe avant tout de leurs filles. Finalement même si il lui était dur de l'admettre la journée passé avec elle lui avait fait du bien et il se contentait de laisser échapper un. "C'est vrai. C'était sympa. Non, j'ai pas d'argent à mettre dans ces conneries." 

Il ne répondit pas au compliment caché qu'il avait prit pour ironique. Selon lui casser les os d'un Kaguya n'avait rien de très compliqué lorsqu'on connaissaient la technique et lui la connaissait parfaitement. Autant dire que cela n'avait rien d'un compliment pour lui. La suite des paroles fut des plus surprenante pour Shojito, lui qui avait toujours tout fait pour resté devant elle en termes de puissance se voyait gratifié d'une confirmation de la part de sa femme. Comme si enfin elle réalisait les efforts de son mari. "Disons que tu ne le remarque qu'aujourd'hui." Avait répondu le prétentieux mari.

Soudainement il se relevait en observant la Kaguya à ses côtés dire des bêtises plus grosse que sa vénalité. "Emménagé réellement ? Par-ce-que je suis un invité pour l'instant ?" S'offusquait-il faussement pour lui faire comprendre qu'il n'avait jamais eut l'intention de partir depuis qu'il était revenu. "Tu veux quoi ? Que j'achète une grande garde robe avec plein de vêtement et autres babiole inutile ? J'ai toujours voyagé léger et j'ai déjà rompu le baille de l'appartement que j'avais. J'ai aussi contacté le propriétaire de la maison et dés ce mois-ci je payerai la moitié du loyer avec toi." Annonçait-il comme l'évidence même qui aurait déjà du être intégré dans la petite tête de la kunoichi.

L'Ikezawa exaspéré de flâner à ne rien faire au sol tendait sa main valide en direction d'Osamu pour l'aider à se relever. "On rentre, Nijiko ne devrait pas tarder à rentrer et j'ai pas envie qu'elle me fasse chier pendant que j'fais à bouffer donc." Finissait-il avant de prendre la direction de la maison dans l'espoir que sa main ne l'empêche pas de cuisiner.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 21:34

Quel vantard celui-ci, mais c’était comme ça aussi qu’elle l’appréçiait, combien même elle avait levé les yeux au ciel en l’écoutant. Néanmoins, la femme était trop satisfaite pour faire des histoires ou chercher la chicane, elle venait enfin d’entendre ce qu’elle voulait. Cette fois, cela avait quelque chose d’officiel.

«  C’est Nijiko qui serait contente de t’entendre parler comme ça... Elle lui tirait la langue. Et si on récupérait à manger plutôt ou que l’on mangeait dehors. »

Bien qu’elle n’allait pas lui dire directement, sa femme lui faisait comprendre qu’il ne serait pas en état de cuisiner, ni de faire quoi que ce soit d’ailleurs avec pendant quelques temps. Long soupir, puis elle l’attrapait par le bras pour le traîner vers un autre endroit après qu’il eut aidé à se relever.

«  Tu as dis que tu ferais ce dont j’avais envie pas vrai ? »

La Kaguya l’avait emmené jusqu’à un ninja médecin. Étrangement, elle avait l’impression que Shojito n’aimait pas beaucoup les soins, surtout prodigués par les autres. Au delà de la négociation et du résultat qui leur avait fait perdre un temps fou, ils arrivaient finalement en retard pour récupérer leur fille. Elle qui était dans une forme olympique.

Tout d’abord, la fillette monopolisait la conversation en racontant toute sa journée en détail. Sa vie de ninja semblait la passionner, c’était déjà un bon point… Enfin, tout ce passait bien  jusqu’à ce qu’elle réouvre un vieux sujet. Ou plutôt un secret.

«  Oh maman ! On passe devant chez Papi Ikezawa ! On peut aller prendre le goûter avec lui et Tatie comme la dernière fois ?!! Allez maman, allez ! »

La face de la Kaguya se décomposait, même si elle tentait de faire encore bonne impression. Cette sale gosse était-elle réellement obligé de dire ça devant son père ? Elle sentait déjà le poids des reproches qui allaient l’accabler…

« Bien joué Nijiko… Marmonnait sa mère... »

« Allez Papa ! Tatie a promis de finir de m’apprendre comment finir ma nouvelle tunique. »

Et voilà qu’elle l’enfonçait encore plus…

« Allons, allons, rentrons, Papa et Maman sont fatigués... »

« NON ! Je veux aller chez Papi IKEZAWA. Le ton de la gamine était ferme. »

Soudainement, elle leur tirait la langue avant de jeter un fumigène à leurs pieds pour prendre la fuite vers la boutique à quelques mètres.  Battant des bras, sa mère chassait la fumée qui l’avait surprise. Tu parles d’une junin…

«  CETTE GAMINE! Rageait-elle avant de chercher Shojito du regard… »
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 22:01

Bien qu'il n'en avait pas envie et ce malgré le temps perdu à essayer de ne pas y aller, Shojito s'était finalement retrouvé chez un ninja médecin traîné par la Kaguya. Ce n'était pas tant qu'il n'aimait pas les soins mais plutôt qu'il ne voulait pas admettre qu'il avait terriblement mal en face de sa femme. Finalement il avait consulté seul en expliquant au médecin que la douleur était insoutenable et ce dernier prit soin de le soigné au mieux même si cela prendrai plusieurs semaine avant d'aller véritablement mieux. Sortit du cabinet, les parents était en retard pour aller rechercher leurs enfants et outre ce fait que Nijiko passait très vite, elle agaçait énormément l'Ikezawa qui n'en avait vraiment que faire de comment s'était passé sa journée. 

Son entrain, ses remarques, ses joies, cela lui faisait un petit plaisir de la savoir si heureuse, cependant il avait l'impression de l'entendre dire encore et toujours la même chose en boucle. Ce qu'elle pouvait être agaçante, un agacement qui n'était sans lui rappeler la version en grand. Un long soupir se faisait entendre lorsqu'elle laissait enfin une minute de répit à ses deux parents. Soudaine le drame... Bien qu'il se doutait que la Kaguya ferais quelques choses de semblable pour l'énerver, jamais il ne se serait douté qu'elle puisse à ce point le trahir. Si Shojito n'aimait pas le père de sa femme, il avait une profonde haine pour ce qui était du sien. Et puis... "Tatie ?..." Qui cela pouvait-elle être ? Une profonde réflexion et enfin il se souvenait d'une petite soeur, une soeur qu'il avait décidé d'abandonné alors même qu'elle était tout ce que l'Ikezawa avait envie de protéger de sa famille, le seul héritage Ikezawa qui aurait valu la peine d'être défendu. Qu'était-elle devenue ?... Il ne le réalisait pas mais il l'avait déjà croisé depuis toute ses années sans même l'avoir reconnue.

Avant même de prendre une décision, les deux s'étaient embrouillé et désormais une nuage de fumée entouraient le couple tandis que la gamine était déjà en fuite pour aller voir son grand père paternel. "Laisse Osamu." Disait-il d'une voix des plus sereine, ce qui n'était pas naturel pour lui lorsqu'il s'agissait d'un sujet aussi sensible. "Allons voir mon père. J'ai des comptes à rendre." Ajoutait-il alors que la fumée retombait et qu'enfin les deux pouvait apercevoir au loin la boutique convoitée par Nijiko.  

Les démons du passé avait la vue dur et les chasser étaient bien inutile, ce jour était là pour le prouver à Shojito qui passait la porte de la boutique sous le son de la clochette d'entrée. Lui qui était habitué à ne pas avoir de contact physique avait saisit la main d'Osamu et la serrait si fort d'énervement qu'il lui en broyait presque les os. La nervosité devait probablement jouer un rôle particulier dans cette histoire. Face à eux se trouvait une femme que Shojito avait prit pour une simple employée la dernière fois et Nijiko l'appelant "Tatie..." Répétait-il après sa fille pour réaliser qui il avait face à lui. La jeune femme déposait son regard sur son ainé et celui-ci se décomposait, bien entendu elle reconnaissait son frère, ce n'était pas du à son dernier passage mais parce qu’elle avait toujours gardé un oeil sur lui.

Le corps figé et sa main valide en train de broyer celle d'Osamu commençaient légèrement à se détendre tandis qu'il prenait une grande inspiration en fixant la couturière. "Tayana... Je..." A peine avait-il ouvert la bouche que celle-ci se tournait vers Nijiko tout sourire et la prenait dans ses bras. "Héhé, ma petite Nijiko, je suis si contente de te voir. Papi est dans l'arrière boutique si tu veux allez lui dire bonjour. " Finissait-elle en la reposant. 

Tayana était très différent de Shojito physiquement, rousse et un regard écarlate, elle tenait tout de leurs mère. Rien d'étonnant puisque lui avait tout hériter du père. "Je ne m'attendais pas à te revoir deux fois en une si petite période." Adressait-elle à son aîné avant de déporter son regard sur Osamu. "Je suis ravies de te revoir Osamu, n'avais-tu pas dis que vous ne reviendriez pas avant l'anniversaire de Nijiko ?" Demandait-elle surprise et souriante à l'instar du regard qu'elle portait à Shojito.

Figé incapable de répondre à sa soeur Shojito baissait la tête. Tétanisé, il était face à son plus gros démon et il n'avait envie que d'une seule chose, partir, partir loin. Il lâchait lentement la main d'Osamu paré à décoller... Décollage, imminent.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 23:07

Quelle ne fut pas sa surprise devant sa réaction. Un instant, la femme fut tenté de le retenir et l’obliger à rentrer avec elle chez eux, mais la détermination était autant dans sa poigne, que dans son esprit. C’était peu rassurée que la Kaguya le suivait dans la boutique, confuse par le malaise qui allait venir sous peu. Pourtant, quelque chose d’étrange était entrain de se passer. Elle sentait la compression sur sa main d’une densité telle qu’elle commençait à avoir mal… Elle une Kaguya.

«  Bonjour Tayana, Nijiko n’a pas pu attendre… Et Shojito non plus visiblement. »

Osamu avait reprise l’emprise sur cette main qui venait de libérer, l’air de lui faire comprendre en silence qu’il était trop tard pour s’échapper. Comme leur querelle futile de dix années, cette mascarade familiale n’avait elle aussi que trop duré. Dans l’arrière boutique, on entendait Nijiko rire joyeusement et parler comme une pipelette aussi.

«  On vit de nouveau ensemble tu sais. Informait-elle la petite sœur de son mari qui avait son regard fixé sur le contact physique reliant  les deux shinobis. »

La dernière fois qu’elle les avait vu ensemble, ils étaient plutôt tendu. Et la jeune femme savait à travers Kiri qu’ils étaient séparés depuis bien longtemps…  A quoi bon lui faire la précision vous me direz ? Peut-être que la Kaguya essayait de faire passer subtilement un message là dedans.

Un long soupire échappait de la maman tandis que plusieurs minutes silencieuses s’étaient écoulées.  Elle tirait alors sur le bras de son époux pour l’entrainer à l’intérieur, tout en attrapant au passage la cadette de cette famille pour en faire autant. Ainsi, sans avoir eu le choix, frère et sœur se retrouvaient dans l’arrière boutique en compagnie de la fillette et du vieil homme. La Kaguya saluait alors chaleureusement le patriarche avant de pousser en avant son fils pour démontrer sa présence ici « volontaire ».

«  Pardonnez nous cette visite improvisée, mais vous manquiez à Nijiko et pour une fois qu’on était tous les trois… Autant en profiter pour se retrouver en famille. »

Elle avait pris soin dans le choix de ses mots.

«  En fait… Nous avions dans l’idée de manger tous ensembles… si vous n’avez rien de prévu bien sûr. »

Évidement, la proposition laissait tout le monde pantois, excepté Nijiko qui bondissait déjà sur place en pensant à cette perspective. Voilà pourquoi la kunoichi tournait sa tête vers sa moitié en glissant son regard dans le sien. Silencieusement, elle lui demandait peut-être un effort quant au déroulé de l’événement. La scène était aussi étrange d’improbable et la femme avait l’impression d’être entre deux tirs sans la capacité de sortir son drapeau blanc. Heureusement, elle avait le meilleur des boucliers avec elle pour tout le monde : sa fille.

«  Papa sait trop bien cuisiner, il m’a appris plein de choses Tatie ! Papi tu veux qu’on te cuisine un plat comme à la maison ? »

Mauvaise pioche en sachant qu’il était blessé, alors bien qu’Osamu détestait ça, elle acceptait de faire un mande honorable…

«  Je t’aiderais pour la préparation, tu n’auras qu’à encore te glisser derrière moi. Lui chuchotait-elle taquine avant de lui tirer la mangue pour détendre l’atmosphère... »
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeMer 15 Jan - 23:33

Bouche-bée par une Kaguya aussi avenante, la cadette se laissait emporter comme son frère qui n'avait pas sur dire non malgré son envie de fuir le plus loin possible. Arrivé dans l'arrière boutique Shojito fixait cette figure qui lui donnait littéralement envie de vomir. Un père cette chose ? Pas le moins du monde et encore moins un grand père ! Comment pouvait-il essayer de se lier avec sa petite fille lui le monstre ?! Pourquoi personne ne le voyait comme il était véritablement... Si, une personne au moins, et elle avait du subir ce que son lâche de frère n'avait plus voulu subir. Un soupire s'était laisser entendre tandis que Shojito venait prendre la parole. "Pour Nijiko. D'accord." Avait-il laissé échapper de ses lèvres avant d'être totalement horrifié en tournant la tête vers sa cadette de soeur. La vivacité d'Osamu avait fait en sorte de soulever cette grande chevelure rousse et laissant désormais apparaître de grande marque dans son dos. Si la mère de famille y avait porté l'oeil elle pouvait très clairement y reconnaître le même genre de marque qu'avait son mari dans le dos. Les poings serrer et les dents se mettant à grincer enfin il réalisait ce qu'il avait laissé derrière lui. Une petite fille a la joug de son père violent. Lâche...

A nouveau Shojito prenait une grande inspiration et soudainement il souriait. Oui, lui. "Parfait, cuisinons ce soir. Je vais préparer un bout petit plat pour toi. Papa." Déclarait-il le sourire aux lèvres alors qu'il se dirige vers la cuisine, le chemin il le connaissait, bien entendu. Au passage il avait saisit Tayana et avant même que Nijiko ou qui que ce soit ne puisse entrer il avait fermer la porte derrière lui. "Tayana. Je suis... Désolé." Ce fut les seuls paroles que les gens derrière la porte avait pu entendre. Shojito avait décider de faire le repas et lorsqu'on lui avait demander pourquoi il ne laissait entrer personne pour l'aider ce dernier déclarait. "J'ai besoin de me retrouver avec ma soeur. Joue avec papi ma chérie." Il semblait heureux en parlant et pourtant se repas serait plus salé que prévu.

Après une petite demi-heure Shojito et sa soeur ressortait de la cuisine, les yeux rouge pour les deux ceux-ci semblait très complice. Pas de plat, plusieurs assiettes en mains. Le jeune Ikezawa en tenait trois et sa soeur en tenait deux, celle-ci déposait les assiettes de ce jolie ragout qui semblait de plus appétissant face aux deux filles de la pièce tandis que Shojito lui en déposait une devant sa place, l'autre devant celle de Tayana et d'une façons bien différente il déposait une assiette devant son père. Déposant une main sur l'épaule du grand-père il lui souriant à pleine dents. "Mange doucement Papa. Ce ragout va te donner un... coup de fouet !" Déclarait-il avait de s'asseoir tandis qu'une goutte de sueur coulait véritablement sur le front du vieillard.

Désormais Shojito déposait son regard sur Osamu et lui souriait avant de regarder Nijiko toujours tout aussi souriant. "Merci ma puce, grâce à toi papa peut faire face à ses vieux démons. C'est bon d'être en famille." Laissait-il échapper de son sourire sournois et plus qu’effrayant. "Bonne appétit tout le monde !" Ajoutait-il en saisissant sa cuillère et en commençant à manger tout regardant droit dans les yeux son paternel. 

Papi Ikezawa lui était soudainement bien plus silencieux qu'il ne l'avait jamais été en présence de Nijiko et ce dernier n'osait même pas essayer de manger ne serait-ce qu'une cuillère de son plat. "Tu ne manges pas ? Voyons, j'ai préparer ce ragout avec Tayana, on l'a fait pour te remercier pour tout ce que tu as fais pour nous. Tu sais, à ton âge c'est important de manger à sa faim. Tu verra il est bien épicé, ca va te faire l'effet d'une... claque." A nouveau il lui souriant pleine bouche tandis que la sueur du front du vieillard ne désemplissait pas bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeVen 17 Jan - 14:09

Quelle ambiance. La Kaguya ne comprenait pas tout de ce qui était entrain de se passer, sa fille non plus d’ailleurs, et bien qu’elles auraient dû se satisfaire de la complicité retrouvée entre le frère et la sœur… La façon dont ils avaient servi leur père les laisser perplexe. Elles n’avaient pas assez d’informations pour comprendre quel genre de vieux démons harcelaient les esprits de cette famille…  Et devant le malaise et l’hésitation du grand-père, la kunoichi prenait l’initiative d’échanger leurs assiettes. C’était visiblement l’origine du problème.
      

 Inversons Beau-père, ils ont exagéré sur la quantité qu’ils vous ont servi ah ah !



Sa fille jusque là crispée se mettait à rire joyeusement avec sa mère, comme si sa jovialité, bien qu’artificielle, lui était communicative. Sans hésitation, Osamu dévorait son plat, quelle folie ou témérité ? Pas du tout. Jamais Shojito ne ferait quelque chose pouvant choquer sa fille, quelque soit ce que pouvait penser ce vieux fou. Ainsi le dîner fut tendu et au final, les Kaguyettes l’animaient comme elles le pouvaient. Surtout la mère pour cacher à sa fille les tensions. Enfin, venait le moment fatidique…

«  Dites… Pourquoi j’ai jamais rencontré mamie ? Elle regardait son père. C’est comme la maman de maman ?... »

Osamu n’avait plus de mère depuis ses quatre ans… Et elle n’aimait pas ouvrir ce sujet.

«  Je débarrasse. La tâche lui servait échappatoire. »

Mais on pouvait aisément se douter que du côté des Ikezawa, le sujet serait tout aussi sensible. La petite sœur en profitait d’ailleurs pour suivre la femme de son frangin, elle proposait alors à la petite  de se joindre à elles, après avoir laissé un peu de temps à Shojito pour lui répondre si besoin était.

Voilà que les deux hommes se retrouvaient en tête à tête, peut-être en avaient-ils besoin pour mettre certaines choses au clair. Dans la cuisine, la mère de famille faisait diversion auprès de sa fille, si bien que leur hôte les abandonnait à leur vaisselle pour rejoindre les deux hommes de sa famille après quelques minutes. Il serait fâcheux de les laisser s’entre-tuer.

«  Maman… ça devient bizarre en ce moment... »
« Quoi donc ? Lui demandait sa mère confuse en essuyant un bol. »
« Tout… La petite fille baissait la tête en continuant de frotter un autre bol »
« Hum… ? »

L’attention des Kaguya se portait vers la pièce d’à côté à la suite de leur conversation...



Dernière édition par Kaguya Osamu le Sam 18 Jan - 19:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ikezawa Shojito
Jônin Prometteur de Kiri
Jônin Prometteur de Kiri
Ikezawa Shojito


Messages : 96
Date d'inscription : 08/09/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 218
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeVen 17 Jan - 15:03

Quel ambiance des plus tendue avait créer Shojito, il était en plein dans son élément. Tout le monde le rendait mal à l'aise et pourtant personne ne s'en rendait vraiment compte. Comme un poisson dans l'eau en voyant son père tétanisé par l'action de sa femme. Bien entendu qu'il n'avait pas empoisonné le plat de ce dernier mais la Kaguya allait avoir une petite diarrhée non contrôlée... "Navré pour ça, Osamu." Avait-il déclarer comme s'il s'excusait pour l'ambiance en retrouvant son faciès de d'habitude. Le reste du repas se faisait silencieusement et tout tournais autour des deux Kaguya comme si sans elles cette soirée ne pouvait pas se passer bien. C'était le cas. Soudain Nijiko posait la question ultime, ou était passé la mère de famille Ikezawa ? Shojito eut un sourire suite à la question, un véritable sourire pour le coup, sincère et doux il s'approchait de sa fille et la prenait dans ses bras pour l'emmener face à un cadre ou la photo de sa mère se trouvait. "La voici ta grand-mère. Elle était... est exceptionnel. C'est une grande chercheuse. Ta mami elle avait les idées claire et lorsque Papa est parti de la maison elle la décidé de partir pour un long voyage. Un jour quand elle reviendra, tu pourra la voir." Avait-il déclarer en lui donnant un baisé sur le front.

Désormais Shojito se retrouvait en tête à tête avec son père qui restait silencieux comme il avait été tout au long du repas. Bien qu'il n'avait pas envie de lui dire quoi que ce soit cela fut plus fort que lui. Un sourire sournois se dessinait sur son visage. "Aujourd'hui tout va bien. Tu vis une belle vie mais bientôt ce sera la fin et ce jour là. Personne ne te pleurera. Et je vais tout faire pour que plus jamais tu ne puisse voir Nijiko car le jour ou tu oses levé la main sur elle comme tu l'a fais pour moi ou pour Tayana, je t'éventre vivant en place publique et je te traîne jusqu'à la poubelle la plus éloigné du village en te gardant éveillé avec mon raiton pour que tu sentes la vie quitter lentement ton corps. Mais avant tout ça, promis, je vais faire de ta vie un enfer." Lui avait-il annoncé sans même se soucier si quelqu'un l'entendait ou non, il s'était ensuite levé pour aller chercher ses deux femmes et au passage il avait croisé sa soeur à qui il avait donné un papier. "C'est l'appart que j'ai récemment libéré. Si tu le veux, je le payerai pour toi. Tu n'a pas à subir la présence de cette chose." Et il avait continuer son chemin.

"Nijiko, désolé mais papa est fatigué. Tu veux bien qu'on rentre maintenant ? Maman aussi est fatiguée pas vrai ?" Demandait-il à sa femme en la regardant dans les yeux. La soirée avait tourné autour de lui et il détestait être le centre d'attention donc il avait besoin de retrouver une vie normal a défaut de pouvoir retrouver une vie solitaire. En sortant de la boutique Shojito soufflait un grand coup quand soudainement Nijiko venait se placer entre ses deux parents et tenir les mains de ceux-ci tout sourire. "C'est quand même mieux quand c'est que nous trois non ?" Déclarait-elle tandis que l'Ikezawa eut une nouvelle fois un sourire sincère et même un léger rire. Nerveux ? Peut-être. Ou peut-être était-il en train de complètement changé. "Ce serait mieux rien que nous deux." Répondait-il en faisant un clin d'oeil à sa fille pour charrier Osamu. Rien de tel que le retour à la normal...
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitimeSam 18 Jan - 12:14


La Kaguya aurait voulu répondre à la provocation de son mari sur sa dernière remarque, mais… Quelque chose ne tournait pas rond dans son estomac. Soudainement, elle se repliait un peu sur elle-même comme sous l’emprise d’une douleur. Étonnant, les Kaguya étaient plutôt résistant, même face aux maladies. De vrais parasites ceux-là.

Elle avait levé un poing menaçant vers l’Ikezawa, avant d’abandonner l’idée et les planter ici aussi…

      

 Je pars devant, je me sens pas très bien…



Soudain, ses neurones se connectaient entre elles, elle se rappelait la scène, les événements et la cause probable de son malaise…
      

Shojito espèce de… Tu as quel âge franchement ?!!!



C’était elle agacée avant de disparaître à la vitesse de l’éclair sous le regard perdue de leur fille. Une qui questionnait son père pour savoir ce qui arrivait à sa maman soudainement…

Le lendemain…

L’ambiance était… tendue. Au bout de la table, Osamu boudait devant son thé fumant. A sa droite Shojito et Nijiko déjeunaient tranquillement, tandis que la femme n’osait plus faire entrer quelque sorte de nourriture dans sa bouche de peur d’être malade… 
    

 Maman, tu vas quand même pas bouder toute la semaine !



La fillette lui tirait la langue et sa mère tournait sa tête mécontente vers la fenêtre, ce qui faisait rire sa gamine bien évidemment. Elle lui rappelait que c’était elle qui avait voulu échangé son assiette… Ce qui avait eu le don d’exciter la Kaguya de bon matin. Et tandis qu’elle s’agitait, l’heure tournait et bientôt tous allaient devoir retourner à leurs obligations. Au moins, Osamu se satisfaisait du fait que l’Ikezawa allait sacrément galérer avec sa main blessée…

Ce n’était que justice.

Et bien entendu, leur fille s’exaspérait de les voir se disputer à nouveau comme lorsqu’ils étaient séparé et cela pour une stupide blague de rien du tout.  Heureusement que c’était bientôt son anniversaire et que cela allait pouvoir apaiser toutes les tensions de faire un peu la fête en famille. Cela serait la première fois qu’ils seraient tous réunis en réalité… Jusque là, la gamine avait toujours du se partager en deux.

Si bien, que cette joyeuse perspective lui faisait oublier le retour des chamailleries qu’elle imaginait alors provisoire. Le voyage vers chez Papi Kaguya risquait d’être plus tendu qu’elle le pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Vide
MessageSujet: Re: Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu   Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Moment en solitaire... à deux... Ft Kaguya Osamu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Habitats-