Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €

Partagez
 

 une disparition suspect [mission C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tamao Shin
Jônin Prometteur de Suna
Jônin Prometteur de Suna
Tamao Shin


Messages : 47
Date d'inscription : 05/11/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 210
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeDim 5 Jan - 18:56

Le soleil était déjà haut dans le ciel quand Shin arriva aux abords du petit village dans lequel la kazekage l’avait envoyé enquêter sur une suspicion de meurtre par arme blanche. Le juin avait fait le chemin sur le dos de Drake, un lézard assez imposant au caractère jovial et sympathique. Le reptile avait passé une bonne partie du voyage à chanter ce qui n’avait pas eu pour effet de détendre le petit morchlaga, éternel acolyte de Shin. Ce petit lézard aux écailles grise et violette avait un caractère des plus houleux.

« Hey ! Shin ! qu’est-ce qu'on fou là déjà ? »

« Le meurtre Morchi, tu as déjà oublié . »


Le village se trouvait au nord du pays du vent, cette région désertique était principalement peuplée de clan anciennement nomade, les ressources aussi bien vitales que commerciales se faisaient rare et cela se ressentait sur la population. Alors que les trois compères pénétraient dans la ville ils ne purent que constater l’état de précarité dans lequel se trouvait la quasi-totalité de la ville. Les maisons étaient constituées de terre et de chaume, les habitants étaient vêtus de guenille rapiécée si et là. Face à ce spectacle Shin eut un pincement au cœur, il aurait pu finir comme eux s’il n’avait pas rencontré l’Oyaji. Mais bon quoi qu’il en soit le juin n’était pas là pour rétablir la situation économique du village mais pour enquêter sur un meurtre.

« Morchi, je vais aller voir le corps pendant ce temps tu fais le tour de la ville, fais-toi discret et ne déclenche pas de bagarre »

Shin avait conscience que lâcher Morchi seul dans le village pouvait à tout moment se retourner contre lui, mais, d’un autre côté la dernière fois qu’il avait examiné un corps avec lui les choses avait tellement mal tournée qu’ils avaient tous deux finit par se faire virer sans ménagement de la morgue. Morchlaga grommela avant de sauter de la monture et disparaitre dans la ville.

« Êtes-vous bien sûr que cela soit une bonne idée ? » Demanda Drake.

« Dois-je te rappeler que la dernière fois que je l’ai amené dans une Morge il a mangé tous les orteils des cadavres qui s’y trouvait ? On parle du rapport que j’ai dû pondre à Suna après . Comment je justifie ça moi hein ! »


Rapidement tous deux arrivèrent face au bâtiment qui faisait office de Morge. L’endroit était insalubre et une odeur de présidence régnait sur les lieux. Après s’être présenté au responsable et avoir rempli les formalités administratives inhérentes à sa présence ici le juin put se mettre au travail. Il examina tout d’abord le corps, celui-ci présentait bien des marques significatives d’agression pré morte,. Le médecin qui avait réalisé l’autopsie fit part à Shin de ses observations. Shin fut désolé de voir qu’un jeune enfant avait perdu la vie de façon si brutale. Il observa ensuite les objets que possédait l’enfant quand il fut retrouvé. Le Junnin ne vit rien d’intéressant, du moins rien de pertinent au vu des informations qu’il avait jusque-là. La discussion qu’il mena avec le médecin ne lui apporta pas plus de renseignement. Sortant de la Morge le Shinobi avait l’air fermé, il fixa quelques second Drake qui l’attendait sagement devant la batisse.

« Alors ? qu’est-ce que ça donne là-dedans ? »

« Ça pue la mort et la décomposition, je déteste vraiment les morges, mais comment font-ils pour y travailler tous les jours ? Jamais je ne comprendrais… »

« Et pour le petit ? »


« Hummm difficile à dire, il a bien des traces d’agression anté-mortem mais rien qui n’ait pu être causé par un animal errant, allons voir ses parents, peut-être pourront il nous en dire plus… »


Shin passa plusieurs longues minutes à discuter avec le couple anéanti par la disparition subite de leur unique enfant. Le Shinobi releva une certaine animosité qui animait la maitresse de maison envers le châtelain du coin. En effet la famille dont était issue la victime n’était pas originaire du pays du vent mais d’un pays voisin et l’accueil que le village leur avait réservé avait vraiment laissé à désirer. Ils furent installés dans une bâtisse à l’écart du bourg, sur des terres difficilement cultivables. Les commerçants, pour une raison obscure pratiquaient des tarifs bien plus élevés pour eux où pour les natifs du village, de plus l’entre aide semblait elle aussi était quasi inexistante.

« Mais pourquoi ne pas être partis vous installer ailleurs ? » interrogeât Shin

Le couple expliqua que la santé de leur enfant ne leur permettait pas de voyager plus longtemps. Suite à leur installation le châtelain vint les trouver, leur réclamant une coquette somme de Kamas pour des raisons aussi saugrenues que l’utilisation des rues de la ville ou l’utilisation du lavoir du village. Dans l’incapacité de s’acquitter de leurs dettes le couple implora la clémence du châtelain lui exposant la santé décadente de leur enfant. L’effet produit ne fut pas le bon, le châtelain quitta leur maison persuadé qu’une épidémie allait frapper son village. C’est à partir de ce moment que la famille commença à noter qu’une présence rôdait autour de chez eux la nuit. Puis quelques jours plus tard ils retrouvèrent leur fils laissé sans vie près du portail de leur terrain. Shin demanda à voir l’endroit ou l’enfant avait été retrouvé. Après avoir examiné les lieux le Junnin dut se rendre à l’évidence, trop de temps s’était écoulé entre l’acte et son inspection, impossible d’obtenir la moindre information. Il était temps pour lui de retrouver Morchlaga, le lézard allait certainement lui apporter d’autres informations sur les activités des villageois. Il remonta donc sur Drake et après avoir salué le couple en deuil repartit en direction du village…
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ookami Gaishi
Chûnin Aspirant de Suna
Chûnin Aspirant de Suna
Ookami Gaishi


Messages : 21
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 1
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeDim 31 Mai - 20:56

Ce matin-là Gaishi s'apprêtait à effectuer sa première mission. Son chef d'équipe devait élucider une disparition et le chef de clan allait participer à l'enquête. Aujourd'hui il n'avait pas perdu de temps, il préparait ses affaires depuis un moment déjà, voulant être sur de ne rien oublier. Prenant les choses très au sérieux étant donné l'intitulé de la mission qui avait été confiée, il n'avait même pas bu une goutte de saké pour le moment (bien qu'il n’omette pas pour autant de prendre sa gourde). En effet le samurai volage considérait que ce genre de mission où les combats nécessitaient toute sa concentration et dans ces moments-là il repensait à l'objectif qu'il s'était fixé, un objectif pour lequel il aurait été prêt à tout: devenir un ninja suffisamment réputé pour faire parler de lui dans le monde entier afin que son clan se rallie.

Une fois préparé il se rendit en direction du village ou avait eut lieu la disparition accompagné de Taihei. Ayant prit beaucoup de temps à se préparer le soleil était déjà haut dans le ciel alors qu'il n'était qu'à la moitié du trajet le séparant du village, son supérieur devant déjà être pratiquement sur place, il se permit de faire une pause afin de se restaurer. En effet Taihei ayant sentit l'odeur de Shin aux porte du village de Suna, ce dernier avait de l'avance sur le chuunin. Alors qu'il savourait une boulette de riz faîte maison, il remarqua  que du sable se soulever depuis l'arrière d'une dune cassée parvint des fourrées. Taihei se dressa d'un coup sur ses pattes, Gaishi lui fit signe de rester allongé et commença à concentrer son chakra.

Tu n'as pas vu? Il n'y a pas de vent c'est bizarre, non?

Bien sûr que j'ai vu, mais quel qu’ils soient nos assaillants ne font pas preuve de beaucoup de discrétion, ils doivent être sûr de leur coup, où alors ils sont particulièrement stupides. Cependant ne montre aucun signe de méfiance, ainsi c'est nous qui les auront par surprise, tu peux déterminer leur nombre?

Non mon flair est sent des ennemis mais de là à savoir combien, il faut croire que toutes les effluves de saké que j'ai sentit ont anesthésiés mon museau bien joué.

On fera avec, dés que je bouge pars te mettre en replie, tu interviendras lorsque le jugeras opportun.

Ne faisant mine de rien, Gaishi activa sa vision d'aigle ainsi que son renforcement. Un silence pesant régnait, tel le calme avant la tempête comme on dit. Soudain  4 silhouettes surgirent de derrière la dune et lancèrent des shurikens en direction du représentant de Suna. D'un coup il se leva en dégainant et para les projectiles. Taihei de son côté, partit direction d'un groupement rocheux afin de s'éloigner des lieux du futur affrontement. Gaishi fondit sur ses adversaires sabre en main. Ceux-ci furent pris de cours face à la vitesse du guerrier qui paraissait paisiblement  en train de manger. Cet avantage permit à Gaishi de planter son katana dans le cœur d'un des premiers opposants. Cependant ses autres adversaires eurent le temps de se reprendre et dégainèrent chacun un sabre tout en encerclant Gaishi. 


Ce ne sont pas de simples brigands, normalement le coup que j'ai porté au premier aurait du bien plus les déstabiliser, de plus leurs armes sont d'assez bonnes qualités.


Je vous propose trois choix, on met fin à cet affrontement et on repart de notre côté, on s'affronte jusqu'à la mort, où l'un de vous me dit ce que vous me voulez exactement.


Pour toute réponse les agresseurs se jetèrent sur lui.


Ils ne sont pas très loquaces et ne veulent pas me laisser une seconde de répit.


Gaishi coupa sa vision d'aigle et commença à concentrer son chakra dans sa lame tout en utilisant encore le renforcement. 


La tornade du loup! ! !


Il tournoya sur lui-même formant un dôme de chakra projetant ses adversaires en arrière, la puissance du renforcement augmentant sa puissance de rotation et l'impact des zones que sa lame touchait. A ce moment-là Taihei bondit du haut d'une des roches et se jeta sur la gorge de l'assaillant le plus proche. Gaishi quand à lui se jeta sur un second ennemi resté au sol, para l''ultime tentative d'estoque de ce dernier avant d'effectuer un mouvement horizontal qui trancha la gorge de l'homme à terre, à la fin de son geste il mit sa lame à l'horizontal pour parer l'assaut du dernier assaillant qui s'était relevé. Il concentra son chakra dans son poing  et fit volte face en portant son déboîte mâchoire, ce qui mit l'homme dans les vapes. Taihei arriva vers lui le museau plein du sang de sa proie.


Tu vas bien?


Oui ne t'en fais, ils n'étaient pas là par hasard, sans être des experts ils étaient loin d'être des amateurs...


Gaishi tituba en se relevant, l'un de ses opposants avait réussit à percer sa technique de la tornade du loup avec son sabre et à lui porter une estoque au bassin. Taihei vint se mettre à côté de lui.


J'ai eut de la chance, si mon domaine n'avait pas été le corps à corps ils auraient pus me blesser sérieusement. Shin doit être au village essaye de le trouver et de le guider ici, je ne suis pas expert en interrogatoire mais je suis sur que notre amis dans les pommes pourra nous être utile. Ces hommes semblaient bien déterminés à nous empêcher de continuer. Pendant ce temps je vais le désarmer ligoter et faire en sorte qu'il me tienne compagnie.


Taihei prit la route tandis que Gaishi s'exécuta, une fois l'homme attaché, il but quelques gorgés de saké et força son prisonnier à en boire en allumant son kiseru. 


Moue...j'imaginais pas cette journée comme ça.


Lorsque l'homme reprit connaissance Gaishi tenta de l'interroger mais celui-ce ne répondit rien, fatigué le représentant de Suna le força à boire du saké, il trouvait que c'était bien plus humain qu'un coup de poing en pleine face pour neutraliser un ennemi.


--------------
De son côté Taihei arriva en vue du village? Aucune trace de Shin lorsqu'il sentit une odeur de lézard particulièrement pénible qu'il se mit à suivre.


Si il me remonte sur la tête, cette fois j'en fais mon 4h!
Revenir en haut Aller en bas
Dokuma Yoshiko
Chûnin Aspirant de Suna
Chûnin Aspirant de Suna
Dokuma Yoshiko


Messages : 66
Date d'inscription : 09/01/2020
Age : 22
Localisation : Sunakagure no Sato

Feuille de Personnage
Réputation: 87
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 8

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeLun 1 Juin - 12:51

Suspecte disparition



Notre jeune protagoniste arrive derrière son collègue visiblement blessé puis elle met sa main non loin du bassin de celui-ci, là où il s'est fait l'estoque.

Yoshiko • Technique médicale numéro 3, Chiyute no Jutsu. Ne bouge pas Ookami, laisse moi te soigner. Excuse mon retard, mon travail à l'hôpital me prend beaucoup de temps.

Le soin utilisé doit faire effet assez rapidement et apaiser la douleur de son coéquipier. La demoiselle regarde autour d'elle. Trois des quatre assaillants de Ookami sont mort et le 4e est un peu dans les vapes. "C'est bien ma veine de remplacer des infirmiers à l'hôpital à côté de faire partie d'une équipe de ninjas. Je n'ai pas pu venir l'aider plus tôt." Yoshiko s'arrête quand elle voit que la blessure a l'air cicatrisée puis elle s'approche de l'agresseur encore conscient.

Yoshiko • Technique de poison numéro 6 : Baiser vénimeux.

Elle dépose ses lèvres sur la bouche de ce bandit puis lui injecte ses toxines de sérum de vérité, puis elle le pousse par terre. "Tsss, un goût de saké à cette heure là, bof c'est pas pour moi je n'aime pas ça. M'enfin, pas grave ça ne va pas me tuer."

Yoshiko • Bien, Tu m'as l'air d'aller bien. Peux-tu être gentil et me dire ce qui t'a amené à blesser mon collègue s'il te plaît ?

Bandit • Non.. Arg J'ai mal au bide…

Yoshiko • Bien sûr… Moins tu coopère, plus tu as mal à l'estomac et plus ton envie de vomir sera forte. Le seul moyen pour te soulager est de nous dire la vérité.

Bandit • Je…

L'homme se tient le ventre, ça se voit qu'il souffre de nausées, se lamentant sur le fait de s'être laissé embrasser par cette soigneuse des enfers.

Bandit • Nous avons eu l'ordre de.. arg… tuer l'homme avec son lézard mais nous sommes tombé sur cet homme et son loup… Et maintenant toi, guérisseur des enfers… soigne moi…

Yoshiko • Tu iras mieux soit dans quelques heures soit dans deux jours. Je te conseille de boire beaucoup pour éviter de mourir de déshydratation.

Bandit • Sale peste… Tu ne me tue pas ?

Yoshiko lui tire les cheveux et le ligote dans un coin avec les cordes volées sur un autre bandit.

Yoshiko • Mmmh, non tu vas rester ici. Je n'aime pas spécialement les combats et les actes de meurtres. Tu vas attendre sagement que je te pose d'autres questions. Au fait, Ookami, toi et ton compagnon animal avez-vous croisé monsieur Tamao ? Je ne l'ai pas vu quand j'ai pris le chemin pour venir.

La demoiselle regarde le bandit. Celui-ci frissonne, se demandant ce qu'il va se passer.

Yoshiko • J'aimerai savoir qui t'envoie ici et dans quel but. Peux-tu me répondre s'il te plaît ?

Bandit, se retenant de vomir • Non… arggg…

Yoshiko • Tu n'as pas compris. Peux-tu répondre à ma question s'il te plaît ? Ceci est un ordre.

Le bandit, ne voulant pas répondre, finit par déglutir par terre.

Yoshiko • Je t'avais prévenu qu'il faut coopérer...


Code by Mizenfeia
Revenir en haut Aller en bas
Tamao Shin
Jônin Prometteur de Suna
Jônin Prometteur de Suna
Tamao Shin


Messages : 47
Date d'inscription : 05/11/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 210
Rang Ninja: A
PE (Disponibles): 600

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeJeu 4 Juin - 1:47

Voila quelques minutes que le junin était en train d’attendre son fidèle compagnon au milieu de la place principale du village. Confortablement adossé sur les coussins disposés sur le pourtour de la scelle de Drake il profitait de ce moment d’accalmie pour prendre un bain de soleil tout en savourant une bonne cigarette. Son esprit était encore occupé par les derniers mots que les parents de la victime avaient pu lui dire. Toute cette histoire était de plus en plus étrange, le chatelain ne semblait vraiment pas clair, il irait certainement le trouver dans un avenir proche de façon à éclaircir quelques zones d’ombre.

« Morchi arrive, il serait de bon ton de vous redresser… »


Drake effectua un petit coup de croupe histoire de secouer légèrement moine qui avait les yeux à moitié fermé. Celui-ci se racla la gorge tout en reprenant ses esprits.

« Mouef ! humhum… Tu as raison Drake, le soleil m’a quelque peu bercé tu sais comment je suis. »


Drake fit un clin d’œil à son compère reptilien avant de pencher la tête vers lui. Pendant que celui-ci grimpait dessus il lui murmura.

« Vas y doucement le jeune, il somnolait y’a pas deux secondes. »


D’une impulsion de la tête le quadrupède projeta la petite boule d’écaille vers le moinobi. Dans un saut aussi gracieux que contrôlé le lézard atterrit en plein visage de son maître qui ne laissa échapper qu’un « arfff !! » l’air déconcerté. Attrapant le petit lézard par la queue il se mit à le secouer dans tous les sens frénétiquement.

« Mais qu’es ce qui cloche chez toi ! AAARRRGGGHHH !!!»


Alors qu’il se balançait dans tout les sens Morchi réussit à saisir une narine de Shin ainsi que l’extrémité de sa lèvre et tira frénétiquement dessus tout en hurlant.

« YAAARRRRGGGLLAAAAA !!!!! »


Drake quant à lui avait l’air déconcerté de la scène assez surréaliste qui se déroulait sur son dos quant une chose attira son attention.

« Hé les gars ! regardez ça ! »
déclara t il sans qu’aucun des deux ne relève son intervention. Drake fit alors claqué dans l’air sa queue, obtenant ainsi leur attention.

« Regardez je vous dit, qu’es ce qu’un loup fou si loin dans le désert ? »


Cette information fit mouche dans l’esprit de Shin, il ne connaissait qu’un seul membre de cette espèce dans le secteur, c’était certainement de Taihei, le compagnon de Gaishi. Le junin se redressa laissant tomber morchi sur la selle dans un bruit sourd.

« Hey ! Shin tu fou quoi la fait un peu attention ho ! »


« Merde, c’est quoi ce bordel ? »

Shin sauta de la scelle pour aller à la rencontre du loup, posant un genou à terre il commença par le caresser doucement. Son pelage étant maculé de sang le jeune homme se posait tout un tas de questions, Taihei lui semblait assez fatigué, certainement avait-il couru sur une longue distance et souffrait de la chaleur.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »


Le loup était agité, il aboyait frénétiquement et semblait demander au moine de le suivre. Face à une tel réaction Shin fit un signe au petit lézard.

« Morchi, tu traduis. »

« Ouai, ouai, ouai, ça va j’arrive »


Sautant sur l’épaule du junin le petit lézard écouta les grognements et aboiement du canidé pendant quelques instant avant de faire son rapport.

« Humm ok visiblement Gaishi et lui se sont fait attaquer par trois, non quatre hommes à quelques kilomètres d’ici. Il a réussi à en venir à bout mais c’est fait blesser, Taihei est venu nous chercher pour l’aider mais il s’inquiète pour Gaishi. Ouai ça va je lui dit ! t’en fait pas Shin le sang est celui d’un des quatre attaquant, ha oui aussi Gaishi à fait un prisonnier. Mais bon on ferait bien de se bouger quand même. »


Shin se redressa en prenant le loup dans ses bras, il remonta sur la scelle de drake et l’installa confortablement.

« Morchi, tu traduis l’itinéraire pour draKe, et toi tu sais ce qu’il te reste à faire. On joue plus la les gars. »

« Pas de soucis Boss »
lança Morchi alors que Drake lui s’élançait à toute allure.

Shin se posa en tailleur face au loup. Il souleva un des coussins et sortit d’une sorte de renfoncement dans la scelle coupelle en bois qu’il remplit d’eau. La posant devant Taihei il continua à le caresser, puis il sortit un bout de tissus qu’il humidifia et commença à laver l’animal, vérifiant si celui-ci n’était pas aussi blesser.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ookami Gaishi
Chûnin Aspirant de Suna
Chûnin Aspirant de Suna
Ookami Gaishi


Messages : 21
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 1
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeDim 7 Juin - 22:39

Alors que Gaishi se reposait face à son adversaire quand il distingua la silhouette de sa camarde spécialisé dans les sorts médicaux. Il esquissa un sourire, bien que sa blessure ne soit pas mortelle il ne pouvait s'empêcher d'éprouver une once de soulagement à l'idée de voir son sang cesser de couler. Lorsque Yoshiko s'excuse il fit un geste de la main signifiant que cela ne lui posait guère de soucis tout en buvant quelques gorgées de saké. Lorsque sa blessure commença à cicatriser sa coéquipière s’intéressa au prisonnier que le chef du clan des loups avait réussit à capturer. Lorsqu'il la vit s’exécuter Gaishi resta perplexe et ne put s'empêcher de penser:

C'est vraiment le moment de rouler un patin à l'ennemi?


Lorsqu'il l'entendit s'expliquer ce geste lui parut cependant plus clair. C'était bien la première fois qu'il voyait ce genre de méthodes employées pour soustraire des informations à un prisonnier. De manière générale il n'avait guère souvent assisté à des séances d'interrogatoire. Cela dit, étant donné la dose de saké qu'il lui avait fait boire, il valait mieux une méthode efficace pour être sur de la véracité des informations. 

Je me demande si le nombre de cuites que j'ai pris me rendrait résistant à ce genre de techniques, quoiqu'il arrive je n'aimerais pas l'avoir comme ennemi, ce n'est surement pas le seul tour qu'elle doit avoir dans son sac.

Le bandit se mit à déblatérer les raisons de son assaut et se sentit presque vexé de n'avoir été que le second choix des assaillants. Mais fut en même temps amusé à l'idée que ces quatre guerriers voulait s'attaquer à son supérieur alors qu'il n'avait été capable de faire face au chuunin. Dokuma s'adressa au chuunin tout en poursuivant son interrogatoire qui se termina par une belle galette posé par l'étranger. Gaishi retint une grimace d’écœurement puis répondit à Yoshiko:

Shin est partit devant, son odeur était présente à la porte de Suna lorsque nous avons prit la route ce matin. Taihei est partit à la rencontre de Tamao dans le village ou à eut lieu la disparition. Il ne devrait pas tarder, je projette mes pensées dans les environs, dés qu'ils seront à portée d'oreilles j'aurais une réponse. 


__________________________


De son côté Taihei se prélassait sur le dos de la monture de Tamao en se faisant bichonner par le juunin. Même si il n'était pas blessé il n'appréciait guère le sang séché dans ses poils et ce n'était pas dans ce pays qu'il allait facilement trouver un point d'eau afin de nettoyer son pelage. Lors de leur première rencontre Taihei n'avait guère appréciait Morchi mais depuis son avis avait changé si bien qu'il acceptait parfois d'échanger avec le petit lézard. 


Voilà un homme qui a comprit sa place dans notre hiérarchie, il est à ton service depuis longtemps?


TAIHEI ! ! !


Bordel je t'ai déjà dit de penser moins fort quand tu fais de la projection afin de voir si je suis à côté! ! ! Cela raisonne comme si tu me parlais directement et j'ai les oreilles qui sifflent après! ! ! Nous ne sommes plus très loin on arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Dokuma Yoshiko
Chûnin Aspirant de Suna
Chûnin Aspirant de Suna
Dokuma Yoshiko


Messages : 66
Date d'inscription : 09/01/2020
Age : 22
Localisation : Sunakagure no Sato

Feuille de Personnage
Réputation: 87
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 8

une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitimeLun 8 Juin - 11:48

Suspecte disparition



La demoiselle écoute ce que son collègue lui dit. "Le loup est parti chercher Tamao, ok. Ils vont arriver d'une minute à l'autre. Bien."

Yoshiko • D'accord, en attendant si ce prisonnier veut bien parler…

Elle voit qu'il va sûrement faire un malaise. Elle met la main sur le front de ce bandit, front qui est étonnamment chaud. "Ça donne de la fièvre. Flûte, ça veut dire qu'il est possible que son corps s'immunise contre le poison."

Yoshiko • Dépêche toi de parler avant de finir comme tes trois imbéciles de camarades.

Bandit • Je ne vais pas me laisser abattre par une femme, aussi inférieure soit-elle…

Yoshiko écrase les castagnettes de l'homme instinctivement, avec son pied. Elle n'aime pas ce genre d'individus qui tient tête à la jeune femme. "Quel dommage qu'il ne soit pas coopératif ainsi. J'aurai voulu interroger les autres mais ils ne sont plus là pour en parler."

Cet homme souffre en silence, et pendant ce temps la demoiselle fouille dans les affaires des 4 hommes un quelconque indice. Rien, mis à part de l'armement et un peu d'argent de poche. Enfin, un peu… Ce sont de sacré liasses de billets. "On dirait qu'ils ont été payé par une personne assez riche. Je me demande…"

Bandit • Pas touche … c'est notre fric… Sir Tosa nous a bien payé pour qu'on accomplisse cette sale besogne… pas touche… j'ai des bouches à nourrir…

La demoiselle pose ses yeux sur le bandit. Elle a un déclic, cette information lui rappelant des souvenirs d'enfance. "Je… je m'en souviens… Moi aussi j'ai… enfin…" Ces odieux souvenirs qui reviennent, elle aurait aimé que ces scènes soient effacées de sa mémoire. Elle en a presque le souffle coupé, cette flamme des mauvais souvenirs ravivées lui fait mal. Après avoir respirer longuement un instant, ele se redresse et se plante en face de lui.

Yoshiko • Je ne sais pas qui t'es mais tu t'es mis dans la merde. Je n'ai pas besoin de tes piètres excuses, tu as été attiré par le fric et tu as tenté d'assassiner mon pote… Qui est ce Tosa ?

Bandit • Je… je ne sais pas je vous jure.. Mais c'est un homme riche avec une belle demeure. Et regardez… ces habitants souffrent et cet homme… Tout ce que je voulais est de récupérer un max d'argent pour aider ma famille… Crois moi…

Dokuma ne sait pas vraiment si elle doit le croire. Ce changement de comportement chez cet homme lui semble bizarre. Au fond, elle a envie d'y croire, elle qui a vécu une situation similaire, mais elle sait aussi que des personnes mentent ainsi pour s'en sortir. Il est possible que cette hésitation chez Yoshiko se ressente chez son collègue. Elle n'aime pas cette sensation, elle ne veut pas que des personnes comprennent ce qu'elle peut ressentir.

Yoshiko • Désolée. Je te comprends mais je dois t'arrêter quoi qu'il arrive. On a besoin de toi pour ton employeur. Aide nous s'il te plaît.

L'homme fixe la demoiselle. Il ne sait pas du tout quoi en penser, mais il compte bien ne pas aller en prison. Il essaye de se débattre pour défaire les liens, il veut tuer le guérisseur et l'épéiste. Il le veut réellement. Il essaye de se libérer pour atteindre son but, il veut les tuer pour protéger sa famille. Yoshiko le plaque pour qu'il arrête de bouger. Elle reçoit des coups mais ne bronche pas du tout.


Code by Mizenfeia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




une disparition suspect [mission C] Vide
MessageSujet: Re: une disparition suspect [mission C]   une disparition suspect [mission C] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

une disparition suspect [mission C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Kaze no Kuni :: Frontière du Pays-