-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Mission-C] La route hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shizu Ruka
Chûnin Aspirant de Kiri
Chûnin Aspirant de Kiri
Shizu Ruka


Messages : 65
Date d'inscription : 09/07/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 105
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 400

[Mission-C] La route hantée  Vide
MessageSujet: [Mission-C] La route hantée    [Mission-C] La route hantée  Icon_minitimeJeu 22 Aoû - 3:09

Mission
head
---


Un genou au sol et la tête baissée, la jeune femme acceptait sa mission que lui avait confié son Mizukage. Sans tarder, la kunoïchi disparaissait du bureau de son kage pour s’exécuter. On raconte d’étranges apparitions et plusieurs histoires d’épouvantes sur une petite route. Des fantômes ? Des silhouettes de toutes tailles dans les bras, des bruits terrifiants et des apparitions. Beaucoup de marchands prennent peur et rebroussent chemin, d’autres perdent leurs marchandises alors qu’ils prennent la prennent la fuite. Ces phénomènes se déroulent toujours au même endroit, seulement la nuit et se ressemblent toutes. Il était temps de mener une petite enquête sur ce qui s’y passait réellement.

Ruka n’a jamais été une personne très superstitieuse et n’était pas du genre à croire quelque chose sans preuve. Donc cette histoire de fantôme ne l’impressionnait pas vraiment. Même si beaucoup semblaient y croire dure comme fer, ce n’était pas suffisant. La kunoïchi allait voir un groupe de marchands pour s’informer au sujet de ces histoires et à quelle hauteur de la route qu’apparaissaient ces fantômes. Les trois hommes étaient unanimes sur les lieux en question. En pleine forêt, au niveau d’une fourche menant chacune au village de Kirigakure, mais faites d’embûches pour dissuader les curieux de s’y aventurer, les fantômes s’y rassemblaient pour éloigner les voyageurs. Selon la rumeur populaire, ce seraient les esprits des genins morts lors de la brume sanglante. Ils étaient persuadés qu’il s’agissait d’enfants puisqu’ils étaient en moyenne très petits.

La kunoïchi roulait les yeux en prenant les informations. Des genins vengeurs, ce qui ne fallait pas entendre. Enfin, la jeune femme faisait comme si les informations données par les marchands avaient vraiment du sens et partait seule à la recherche de ces soi-disant enfants fantômes. Ruka bondissait de branche en branche sur le bord de la route pour se rendre à la fourche en question. La chûnin atterrissait silencieusement entre les arbres et regardait autour d’elle. Ce n’était pas encore la nuit puisque la jeune femme souhaitait examiner les lieux avant d’attendre ces apparitions. À la recherche de traces, de déchets laissés derrière ou une quelque autre preuve que des gens bien vivants venaient s’y cacher. Après deux heures de recherches, rien. Peu importe ce que c’était, ça ne laissait pas de trace.

Septique, la kirijin fronçait les sourcils. « C’est impossible que ce soit de véritables fantômes, ce genre de choses n’existent pas. » Il était temps pour la kunoïchi de se cacher et attendre les apparitions. La lune était haute dans le ciel et la brume étouffait les rayons de l’astre lumineux, Il faisait terriblement sombre et seul le vent s’occupait des bruits. Le craquement des branches, les feuilles qui s’affolaient et un petit sifflement lointain, mais aucun ricanement, aucun pleur, aucune apparition. Une nuit tranquille et sans fantôme. « Ils doivent savoir que je suis là… » Se disait-elle avant de soupirer… Une nuit gâchée à attendre quelque chose qui n’existait pas. La femme attendait le crépuscule pour lever le camp. Il faudrait une meilleure tactique pour les faire sortir de leur cachette.

Ruka rentrait au village pour manger et penser à une meilleure façon de les atteindre. Ils aimaient les marchands, peut-être qu’ils avaient une raison de les embêter. Sa tenue de chûnin était pourtant assez sombre pour rentre la jeune femme invisible dans la brume et les arbres. Ces esprits devaient être brillant pour l’avoir découvert. Un petit coup de théâtre viendrait peut-être à bout de les entourlouper. La kunoïchi passait sa matinée à rassembler des babioles et un peu de vivre pour remplir un beau sac de marchand bien attirant. L’appât étant fait, la jeune femme en profitait pour se reposer afin d’être prête pour passer une deuxième nuit éveillée si jamais son plan ne fonctionnait pas.



Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shizu Ruka
Chûnin Aspirant de Kiri
Chûnin Aspirant de Kiri
Shizu Ruka


Messages : 65
Date d'inscription : 09/07/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 105
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 400

[Mission-C] La route hantée  Vide
MessageSujet: Re: [Mission-C] La route hantée    [Mission-C] La route hantée  Icon_minitimeVen 23 Aoû - 5:29

Mission
head
---


La nuit commençait à s’installer et la kunoïchi se préparait. Sa tenue ample et aux couleurs neutres ne laissaient pas entrevoir ses formes, sur sa tête un grand chapeau munie de petites clochettes pour attirer l’attention ainsi que certaines marchandises qui traînassaient de son grand sac. Comme si le marchand qu’elle prétendait être partait à la hâte au beau milieu de la nuit. Ruka arrivait à la lisière de la forêt alors qu’il faisait bien sombre. La jeune femme replaçait ses bretelles pour son confort avant d’engager le pas sur la route. Sous son sugegasa, celle-ci regardait de gauche à droit pour être sûr de bien voir ce qui se cachait dans les bois. Ces fantômes ne sauraient résister à une proie aussi facile que semblait être la chûnin.

Lentement, mais surement, Ruka approchait de la fourche. Des petits craquements se faisaient entendre, mais ce n’était pas ceux des branches. Plus des claquements de bois sourds. Des murmures si bas que la kunoïchi n’arrivait pas à savoir ce qu’ils disaient. « Alors c’est commencé… » La cible arrêtait brusquement pour relever la tête et regarder autour d’elle. Presque l’air effrayée, la jeune femme respirait fort et regardait de gauche à droite nerveusement. Alors qu’elle reprenait sa marche, une ombre au loin traversait la route. Une petite ombre. La chûnin fronçait les sourcils et faisait plus attention à ce qui pouvait se passer autour d’elle. La brume était un déguisement parfait pour ces ‘’esprits’’, mais leurs yeux étaient bien visibles.

« Des yeux rouges ? Mais quel genre de créature ont des yeux rouges comme ça ? » La jeune femme continuait de jouer le jeu, son rôle de marchand effrayé semblait les agiter davantage. La kunoïchi pouvait les entendre glousser. S’amusant maintenant un peu plus près, la kunoïchi décidait de continuer à marcher plus rapidement, les fantômes la poursuivaient comme s’ils attendaient qu’elle se départisse de son gros sac. L’un d’eux passaient si près que la jeune femme sursautait. « Ils ont des visages ? » La silhouette noire avait un visage de bois. Un visage effrayant immobile et de grands yeux rouges. Oui entrevoir ces choses dans la brume était quelque chose de surprenant, il était normal que ces petites choses parvinssent à effrayés les marchands. Ces gens aiment tous les histoires d’épouvantes, mais ils aiment surtout en faire partit.

Cependant, Ruka n’était pas ce genre de personne. S’ils s’avéraient vraiment être des fantômes, ils devraient le prouver. La jeune femme prenait un pas plus rapide et faisait tomber devant elle des bijoux avant de s’arrêter aussitôt. L’une de ces créatures arrivait rapidement et passait au-dessus des bijoux pour les subtiliser. « Une main ? » La chûnin lui attrapait le poignet aussi vite. La chose la regardait surprise. Il tirait sur sa main trapue. En observant bien, c’était une main humaine, mais pas une main d’enfant. Ce visage de bois était grossièrement découpé, un masque artisanal. Tout semblait s’être calmé dans les bois autour de la kunoïchi. La femme secouait lentement la tête de gauche à droite en faisant claquer sa langue contre son palais.

« Dnn dnn dnn, ce n’est pas bien de voler les gens. »

La kirijin utilisait sa main libre pour lancer son grand chapeau afin que le soi-disant fantôme remarque son bandeau frontal à l’effigie de Kirigakure. Ruka haussait un sourcil en penchant la tête sur le côté.

« Vonyons voir maintenant ce qui se cache sous ce masque. »




Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shizu Ruka
Chûnin Aspirant de Kiri
Chûnin Aspirant de Kiri
Shizu Ruka


Messages : 65
Date d'inscription : 09/07/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 105
Rang Ninja: B
PE (Disponibles): 400

[Mission-C] La route hantée  Vide
MessageSujet: Re: [Mission-C] La route hantée    [Mission-C] La route hantée  Icon_minitimeVen 23 Aoû - 6:06

Mission
head
---


Les autres imposteurs arrivaient rapidement vers la chûnin en agitant des bâtons dans leurs grosses mains dodues. Les cinq avaient des masques semblables avec les yeux rouges, mais de près, ils étaient beaucoup moins menaçants et bien moins réalistes. Les petits êtres tiraient sur le bras de la kurijin et sur leur ami pour tenter de les séparer, sans doute pour prendre la fuite. Ruka se débattait pour les repousser, mais ils étaient encore plus collants qu’une mouche sur un fruit sucré. « Non mais c’est quoi ce cirque. » Lorsqu’elle avait enfin un peu de liberté entre deux coups de coudes, la jeune femme rapprochait la chose toujours en le tenant au poignet et lui arrachait son masque. « Une barbe ?! » L’air étonné sur le visage de la kunoïchi avait suffit à mettre le petit homme en colère.

« NON MAIS ÇA CE FAIT PAS DE FIXER LES GENS COMME ÇA ! »

Encore sous l’effet de surprise, Ruka relâchait le voyou en le dévisageant avant de regarder les autres qui se regardaient entre eux se demandant ce qu’ils allaient bien pouvoir faire, il était clair que leur petite mascarade venait d’être démasquée.

« Des nains ? »

C’était un blague, ce ne pouvait être sérieux. Mitigée, celle-ci se grattait derrière la tête. Les petits être se retournaient tous vers elle et retirait leurs masques l’un après l’autre, puis l’un d’eux prenait la parole.

« Quoi ? c’est si surprenant que ça ? »

La femme haussait lentement les épaules pour acquiescer. La femme baissait les yeux vers leurs bâtons qu’ils tenaient encore ainsi que les masques. Les yeux rouges étaient en fait que des petites vitres rouges qui reflétait les rayons de la lune dans la brume. C’était bien joué, mais pas assez pour vraiment la prendre au jeu. Les cinq portaient des longs tissus noirs déchirés pour donner l’impression d’avoir une silhouette fantomatique, il fallait l’admettre, ils avaient mis des efforts dans leur comédie, une comédie qui leur coûtera un petit séjour en détention.

« Mouais… Enfin peu importe, petites ou grandes personnes, vous êtes sous arrestation. »

Les nains se regardaient tous avant de se mettre à rire aux éclats. Ils se tenaient le ventre, comme si cette situation était vraiment très drôle… Pour eux. « Ils exagèrent… » Ruka ramenait ses mains sur les bretelles de son sac se préparant à s’en débarrasser au besoin. Sans dire un mot, les petits barbus se séparaient en courant dans des directions différentes. « Ils sont sérieux ? » Ils n’étaient pas très rapides, mais aussi leur course faisait pitié à voir, ces petites jambes mal habiles, c’était presque mignon à voir. La jeune femme soupirait et laissait tomber son sac avant de déchirer ses vêtements trop larges ce qui la ralentirait dans les branches. Sa tenue de chûnin était beaucoup plus efficace. Celle-ci plaquait ses mains ensemble pour effectuer quatre mudras bien simple « Bunshin no jutsu » La jeune femme faisait ainsi apparaître quatre clones autour d’elle, la course poursuite commençait, si on pouvait appeler cela une course poursuite…

Rapidement, bondissant d’arbres en arbres, les clones ainsi que Ruka arrivaient rapidement derrière les nains qu’ils pourchassaient pour les arrêter. On les levait de terre pour rapidement les ramener ensemble sur la route. Les clones commençaient à passer les attaches autour de leurs poignets alors que Ruka voulait faire de même avec son petit rebelle. Celui-ci lui écrasait le pied ce qui la forçait à le lâcher. Le nain riait ce qui amusait tous les autres.

« Ah t’es un petit comique toi… »

C’était gênant, jamais Ruka n’aurait penser qu’un jour elle se ferait humilier par un petit barbu… Enfin, la kunoïchi l’attrapait fermement pour lui passer les enroulements d’attaches. Un des clones passait une petite corde qui pendouillait du sac dans les attaches autobloquantes pour ensuite la donner à Ruka. Les clones disparaissaient et la chûnin les tirait en laisse reprenant son grand sac sur le chemin. Frustrés, les petits hommes traînaient le pas, ce qui ne dérangeait pas vraiment la kirijin puisqu’elle avait réussit à les attraper et qu’elle allait enfin pouvoir s’en débarrasser et oublier cette humiliation pour de bon.

« Et si on chantait une petite chanson sur la route ? Hé-oh, hé-oh, on rentre du boulot… »

Celle-ci fredonnait son air avec un brin d’humour, ce que ses prisonniers ne semblaient apprécier autant qu’elle. « Tant pis. »





Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Mission-C] La route hantée  Vide
MessageSujet: Re: [Mission-C] La route hantée    [Mission-C] La route hantée  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission-C] La route hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Autres Lieux-