Le Deal du moment :
Kingston A400 – SSD interne – ...
Voir le deal
80.90 €

Partagez
 

 [Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... Vide
MessageSujet: [Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...   [Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... Icon_minitimeMer 21 Aoû - 19:12


Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...
La fin des corvées pour Kazuo ? Pas si sûr avec les vêtements qu'il portait. Difficile de dire si ça sentait le vomi ou les crottes de chien, mais en tous cas c'est fort. L'idée c'était de ressembler aux vagabonds et orphelins qui trainent dans les bas-fonds. Pour trouver des renseignements sur des disparitions d'enfants. Une affaire assez grave donc, mais le jeune loup devait se contenter du minimum : mener des recherches et ne pas intervenir.
Le supérieur de Kazuo avait été très clair sur le sujet, en aucun cas il ne devait griller sa couverture. Tout ce qu'il avait à faire, c'est découvrir ce que cache ces disparitions et faire ensuite son rapport. Rien de plus, rien de moins. En gros, il fait le sale boulot et laisse-le plus intéressant à des "ninjas plus qualifiés". Tous ces entraînements interminables pour récupérer de nouvelles Missions de Rang D dont personne ne veut.
Parfois Kazuo venait à se demander s'il n'avait pas énervé quelqu'un. Faut dire que sa petite escapade au Pays de la Pluie n'avait pas fait que des heureux. Une chance qu'il soit revenu en un seul morceau. Peu importe, le jeune loup comptait bien mener cette mission à bien et juste cette mission. Hors de question de jouer les héros aujourd'hui, ça lui prend assez de temps comme ça en dehors des missions. Direction donc les habitats avec des vêtements qui puent et qui grattent.
À mesure qu'il s'aventurait dans les quartiers populaires le genin pouvait voir le décor changer. Kiri était peut-être l'une des grandes puissances de ce monde, mais elle avait sa face cachée. Comme toutes les autres, Kazuo en a été témoin lors de son escale à Konoha. Rien n'est jamais parfait, même dans un endroit aussi paisible. Restes de la guerre ou problème profondément ancré, toujours est-il que ça faisait tâche pour de grands villages.
Peu importe, le jeune loup n'était pas là pour faire de la politique, mais pour mener une enquête. Pour ça, il se laissa une heure pour assimiler son nouvel environnement. Prenant son rôle très à cœur, il a même dérobé une pomme sur une étale. Facile quand on est ninja. Puis au détour d'une ruelle, il voit plusieurs adolescents entourés deux plus jeunes. Kazuo aurait surement plus de chance de trouver des renseignements auprès des adolescents, mais il préfère défendre les plus faibles.
Saisissant une vieille barre de ferre rouillée qui trainait là, il s'avance vers le groupe. Rapidement remarqué par l'un des garnements, tous font volte-face.

— Qu'est-ce que tu veux le crasseux ? Demande l'un des adolescents alors que ses vêtements en lambeaux sont pleins de tâches. Dégage avant que tu sois le prochain.
— Et si tu t'en prenais à moi d'abord ? Histoire qu'on règle ça rapidement.

Un large sourire illuminait le visage de Kazuo, ce qui eut le mérite d'énerver l'adolescent. Confiant, il ne prit même pas la peine de s'interroger sur son adversaire et fonça droit devant lui. Le jeune loup fit simplement un pas de côté, avant d'empoigner la barre de fer pour frapper l'abdomen du garnement. Séché sur place, il s'écroule en se tortillant de douleur. Pour parfaire son petit numéro, le jeune loup fait tournoyer son arme de fortune.

— Des volontaires ? Non ? Alors ramassez votre pote et dégagez !

Inutile de leur dire deux fois, récupérant leur ami, tous les adolescents quittent la ruelle pour se disperser en ville.
L'un des deux enfants est un peu amoché, mais aidé par son ami il parvient à se relever. Kazuo s'approche d'eux, mais ils ont peur de lui et se recule. Le genin réalise qu'il a toujours sa barre de fer dans la main, il la jette un peu plus loin et lève les mains en l'air.

— Je ne vous ferais aucun mal, dit-il avec légèreté. Pourquoi je vous aurais sauvé si je voulais vous tabasser ensuite ? Ce serait malsain…
— On n'avait pas besoin de ton aide, peste l'un des deux qui grimace à cause de ses blessures.
— Doucement Dai, tu vois bien qu'il n'est pas méchant, dit le second qui ne tarde pas à se présenter. Je m'appelle Fuhito et lui c'est Dai.
— Kazuo, répond d'abord le genin avant de poursuivre. Pourquoi ces crétins s'en prenaient à vous ?

Dai était un peu plus méfiant que son camarade, comme s'il soupçonnait quelque chose. Au contraire de Fuhito, qui faisait confiance à Kazuo. Après tout il venait de leur éviter une raclée ou pire encore. Puis sans aide, jamais ils ne se débarrasseront de ces adolescents qui les tyrannisent.

— Ils ont montés une espèce de groupe, commence par expliquer Fuhito.
— Une secte tu veux dire, d'ailleurs t'en fais peut-être partie, Kazuo, tu viens d'où ? S'empresse de demander Dai.
— Je suis arrivé avec un convoi de marchands il y a quelques jours et depuis… je fais ce que je peux pour survivre, explique Kazuo qui se montre très crédible.
— On ne sait pas vraiment ce qu'ils veulent, mais si tu ne les suis pas ils te mettent une raclée, reprend Fuhito qui semble dépité.
— Et ceux qui les suivent, on ne les voit jamais revenir !

Au hasard d'une ruelle, Kazuo avait peut-être mis la patte sur une piste. Pour le moment, il n'aurait rien de plus de ces deux-là et puis Dai a besoin de soin. Justement, le genin a aperçu un cabinet infirmier quelques rues en amont de celle-ci.
Une fois que le jeune loup est certain que les deux garçons sont entre de bonnes mains, il reprend ses recherches. Très vite il retrouve la piste des adolescents et passe le reste de la journée à les suivre. Ils Les quatre garnements trainent un peu partout, volent quelques denrées alimentaires, mais à part ça rien de suspect. Puis ils se séparent, celui que Kazuo a frappé se plaint de douleur et comme Dai précédemment, il se rend au cabinet infirmier qui est encore ouvert.

_________________
[Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... Vide
MessageSujet: Re: [Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...   [Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... Icon_minitimeMer 21 Aoû - 19:18


Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...
La nuit aura été courte pour Kazuo, qui n'a pas pu fermer l'œil de la nuit. Entre l'odeur et le bruit, difficile de trouver le sommeil. Levé en même temps que le soleil, il retourne sur les toits pour poursuivre ses recherches. Il n'a aucun mal à retrouver les adolescents, qui se font poursuivre par un commerçant. Visiblement, ils n'ont pas été assez discret pour le petit déjeuner. La première chose qui surprend le genin, c'est qu'il en manque un.
D'ailleurs ce n'est pas n'importe lequel qui est aux abonnés absents, c'est celui qu'il a affronté la veille pour protéger Dai et Fuhito. Le constat est le même pour ces deux-là, qu'il ne retrouve pas dans les rues. Kazuo commence à s'inquiéter et s'empresse de rejoindre le cabinet infirmier. Là, il tombe sur le médecin qui s'occupe d'un vieillard malade.

— Puis-je vous aider mon garçon ? Vous ne m'avez pas l'air malade, dit-il avec suspicion.
— Oui, je cherche mes amis, Dai et Fuhito, ils sont venus hier pour des soins.
— Non, ça ne me dit rien, mais hier c'était mon collègue, peut-être qu'il en sait plus que moi à ce sujet.
— Et où puis-je le trouver s'il vous plait ?
— Tu poses beaucoup de questions, demande le médecin qui fixe le genin. Et si tu me disais ce que tu cherchais réellement ? Veux-tu que je demande à un garde de venir ?

Personne, hormis son supérieur, n'est au courant de l'enquête de Kazuo. Impossible donc de laisser un garde se mêler de ses affaires. Le jeune loup quitte la pièce poliment, puis sort pour rejoindre les toits avant d'être repéré. Une fois en hauteur, il voit le médecin accompagner le vieillard dans la ruelle, puis refermer la porte derrière lui. Le plus étrange, c'est qu'il tourne le panneau sur celle-ci pour indiquer que c'est fermé.
Dès le début, le médecin lui a paru louche et Kazuo en a la confirmation quand il le découvre en pleine discussion avec son collègue. Pour l'avoir aperçu hier lorsqu'il a déposé Dai et Fuhito, il est sûr que c'est lui qui a reçu les deux garçons.

— Bordel Manabu, qu'est-ce que tu as foutu avec ces deux gamins ? Demande le médecin qui semble remonté.
— Quoi ? Je les ai emmenés, comme prévu et en prime, j'en même eu le troisième, se vante le dénommé Manabu.
— Ah vraiment ? Alors pourquoi il est venu me voir, il a posé des questions, s'emporte-t-il en tentant de garder son calme. Je suis sûr qu'il cache quelque chose, il est louche celui-là.
— Relax, on les emmène la nuit prochaine et le tour est joué, personne n'en saura rien, pas même ce gamin curieux, assure Manabu qui se veut confiant.

Depuis le début, l'auteur des enlèvements étaient sous ses yeux : le cabinet infirmier. Kazuo trouvait bizarre que les soins soient gratuits. Un geste louable, si celui-ci ne cachait pas un odieux trafic d'êtres humains. Il apparaissait maintenant difficile pour le jeune loup de ne pas intervenir, mais pas sans preuve.
Toujours sur les toits, Kazuo ne lâche pas Manabu qui voit de nombreux habitants le saluer. Tout le monde lui mange dans la main, il a même le culot de jouer un instant avec quelques enfants. Psychopathe ou stratège hors pair, il faut au moins lui reconnaitre un certain talent. Néanmoins ça n'enlève rien à l'horreur de ses crimes. Finalement, au bout d'une heure de filature Manabu presse le pas et rejoint un vieux bâtiment abandonné.
Deux options s'offrent à Kazuo. La première consiste à en rester là et informer son supérieur de ses recherches, pour qu'il prenne en charge la suite. Sinon, il peut tout aussi bien s'assurer que Manabu détient bien les enfants pour faciliter le travail de ses collègues. Jeter un coup d'œil, ça reste dans l'intitulé de sa mission. Bien sûr il a pour ordre de ne pas se mettre en danger, mais il sait se faire discret. Puis ça n'a pas l'air si dangereux… pas trop, en tous cas.
C'est par une fenêtre ouverte à l'étage que Kazuo se faufile et une fois à l'intérieur, personne. Les étages sont vides, même au rez-de-chaussée il n'y a pas âme qui vive. Trois portes, l'une est l'entrée et l'autre donne sur la cour. La troisième ? Le jeune loup confirme ses doutes en l'ouvrant, il trouve derrière des escaliers. Un sous-sol, mais il ne perçoit aucun bruit, plutôt un courant d'air frai. Déterminé à réunir le maximum d'information, il descend les escaliers.
La cave est petite, mais là encore Kazuo ne trouve personne. Si Manabu était sortie par derrière, il l'aurait vu et puis il y a toujours ce courant d'air. D'ailleurs le jeune loup ne tarde pas à trouver d'où il vient. Un énorme trou est dissimulé derrière une grande planche de bois. D'après sa première impression, cette brèche donne sur d'anciennes structures. Datant certainement du temps de la guerre, pour évacuer les habitants en toute sécurité.
Écoutant que son courage, Kazuo s'aventure toujours un peu plus loin jusqu'à apercevoir de la lumière. Là, il voit plusieurs cages et à l'intérieur, des enfants. Il croit même reconnaitre Dai et Fuhito, mais doit se cacher quand deux hommes passent près de lui. Heureusement il peut compter sur la Symbiose et dissimuler jusqu'à sa respiration. Maintenant qu'il a tout ce dont il lui faut, il doit encore sortir de là. Problème, les deux sbires qui ont bien failli le surprendre gardent la porte.
Pour se sortir de là, le jeune loup a une idée ingénieuse. Plus loin dans la pénombre, il repère un rat en train de dévorer ce qui reste d'un quignon de pain. Kazuo fait du bruit et s'assure que les gardes se dirigent vers les rats. L'un d'eux fait peur au second quand il découvre la bestiole et le genin peut enfin sortir de là. Une fois de retour dans l'immeuble en ruines, il sort de là, mais à peine fait-il deux pas, que Manabu le surprend.

— Qu'est-ce que tu fais par ici toi ? Dis-moi, on ne s'est pas déjà vu quelque part…
— Non, je ne crois pas, répond d'abord Kazuo qui est surpris. Je cherche mon chien, vous ne l'auriez pas vu ?
— Ah, Kazuo, tu es là, je te retrouve enfin ! Lance le supérieur du genin qui a lui aussi revêtit des vêtements civils.

Manabu va pour s'intéresser à cet étranger, quand il est rappelé par l'un de ses hommes. Le supérieur de Kazuo s'empresse de conduire le jeune loup un peu plus loin.

— Tu peux me dire au juste ce que tu faisais ? S'emporte le ninja qui tente de parler à voix basse.
— Je voulais être sûr que les enfants sont là, c'était ma mission, non ? Répond Kazuo qui tient tête à son supérieur.
— C'est vrai, mais tu devais aussi ne prendre aucun risque, reprend-t-il plus inquiet qu'en colère. Manabu nous file entre les doigts depuis longtemps maintenant, mais je ne le pensais pas assez stupide pour revenir à Kiri.
— Il faut faire vite, ils comptent déplacer les enfants cette nuit et…
— Chaque chose en son temps, dit finalement le ninja qui retrouve son calme. Toi, tu file faire ton rapport pendant que moi je prépare une équipe.

Kazuo aurait aimé en être, mais il sait que c'est impossible. Pour l'heure, ce n'est qu'un genin et ce genre d'intervention nécessite au moins le rang de chûnin. Un jour peut-être il aura droit au plus intéressant dans les missions, même si celle-ci était plutôt intéressante. Enfin, seulement si les enfants sont en sécurité à la fin de cette mission.

_________________
[Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds... 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
 

[Mission de Rang D] Disparitions inquiétantes dans les bas-fonds...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Habitats-