Le Deal du moment : -32%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
169.99 €

Partagez
 

 [Mission de rang D] Le bal des jonins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sugimoto Haruka
Genin Confirmé de Suna
Genin Confirmé de Suna
Sugimoto Haruka


Messages : 46
Date d'inscription : 18/08/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 27
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Mission de rang D] Le bal des jonins Vide
MessageSujet: [Mission de rang D] Le bal des jonins   [Mission de rang D] Le bal des jonins Icon_minitimeMer 21 Aoû - 16:09

« …sama…ruka-sama...HARUKA-SAMA ! »

Haruka ouvrit les yeux subitement et sauta hors de son lit, les sens en alerte. Elle regarda les alentours, encore à moitié endormie avant de reconnaître un visage qu'elle ne connaissait que trop bien. Une femme d'une vingtaine d'années drapée dans un yukata bleu la regardait d'un air interrogateur.

« Inutile de crier Nanako-chan, ça fait longtemps que je ne m'étais plus levé aussi tôt. »

« C'est normal, vous avez toujours vécu dans l'insouciance et si votre père ne vous avait pas imposé un ultimatum, vous seriez toujours en train de vous prélasser ! quoi qu'il en soit, je vous ai fait couler un bain et le petit déjeuner est en train d'être préparé. »

Haruka bailla sans retenue, n'écoutant qu'à moitié ce que lui disait sa servante. Elle se dirigea vers la salle de bain dont l'espace pouvait bien accueillir une bonne demi-douzaine de personnes. Telle était la vie de luxe que menait la jeune femme. La blonde se déshabilla puis entra dans le bain que lui avait fraîchement préparé Nanako. Elle y resta une bonne heure, prenant tout son temps pour frotter les différentes parties de son corps avant d'enfiler une robe d'intérieur et de descendre dans la salle à manger.

La jeune fille y trouva ses deux parents en train de déjeuner et s'installa à la gauche de son père et juste en face de sa mère.

« Ah…je ne pensais pas revoir un jour ma fille se lever de si tôt » Commença le paternel.

« Je vois que tu es de bonne humeur père, toujours aussi cinglant… » Répliqua Haruka.

« Souichiro-san, Haruka, ne commencez pas de si bon matin… » Rétorqua Keiko, sa mère.

Le petit-déjeuner se passa en silence et Haruka mangea à sa faim, copieusement comme elle en avait l'habitude devant ses parents ébahis qui se demandaient où pouvait bien aller toute la nourriture qu'ingurgitait la jeune blonde.

Elle se leva ensuite, saluant ses parents avant d'aller s'entraîner. Haruka n'avait pas vraiment besoin de se lever aussi tôt mais comme une mission lui avait été assignée hier, la jeune blonde avait été réveillée à l'aube pour qu'elle ait le temps de s'entrainer et qu'elle dispose de suffisamment de temps pour se reposer avant le début de la mission. Celle-ci consistait simplement à servir de serveur pour ses aînés dans le cadre d'un bal organisé en l'honneurs des jonins. Une corvée particulièrement ennuyeuse mais qui pouvait se révéler utile.

En effet, Haruka ne disait jamais non à de la nourriture gratuite mais ce qu'elle redoutait le plus, c'est de revoir certains de ses anciens prétendants qu'elle avait allègrement repoussés. La journée passa assez rapidement et la jeune fille s'était juste contenté de passer en revue ce qu'elle connaissait déjà. Nul besoin de s'épuiser, il fallait qu'elle soit en pleine forme pour ce soir.

La blonde prit une douche rapide puis retourna dans sa chambre où se trouvait déjà Nanako. Haruka la regarda fouiller dans sa garde-robe et en sortir une robe de soirée de couleur rouge. Rien extravagant à priori car la blonde ne voulait surtout pas attirer l'attention plus que nécessaire. Moins elle interagissait avec les gens et mieux elle se porterait. Elle laissa ensuite sa servante lui coiffer les cheveux et ramena le tout en un chignon élégant puis compléta sa tenue par un diadème.

« Vous êtes ravissante, Haruka-sama. Vous ressemblez beaucoup à votre mère »

La jeune blonde soupira un peu en se regardant dans le miroir.

« Je pense que le plus dur sera de rester courtois et de refuser poliment les avances. De toute façon, si quelqu'un se montre trop téméraire, il suffirait de lui couper un ou deux tendons pour le remettre à sa place n'est-ce pas ? »

« Je vous conseille de ne rien tenter de dangereux si vous ne voulez pas ramener le déshonneur sur votre famille. N'oubliez pas que vous avez un statut à tenir et la dernière chose que je veux voir c'est que vous rameniez des problèmes ici. »

Haruka souffla un peu en faisant la moue.

« Oui, oui, ne t'inquiète pas, je ne faisais que plaisanter. »


Haruka sortit du domaine familial et se rendit sur le lieu indiqué dans un coche. Cela attirerait un peu l'attention mais ses parents avaient toujours voulu trop en faire et Haruka n'eut pas d'autre choix que de céder à leur caprice cette nuit-là. Une fois arrivée sur les lieux, la jeune blonde fut directement prise en charge et on lui expliqua ce qu'elle devait faire. Haruka se mit immédiatement à la tâche en se saisissant d'un plateau. Elle se mêla aux convives, allant de groupes en groupes pour proposer des boissons et autres accompagnements. Haruka tâchait d'être très polie, prenant en compte les conseils avisés de sa servante. La jeune blonde fut rappelée quelques fois à l'ordre, ne pouvant pas résister à l'appel de nourriture entre deux services.

Cette soirée-là, Haruka s’était peut-être autant restaurée que les convives eux-mêmes et elle attira certainement le regard de certaines personnes curieuses. La soirée se passa sans encombres et la jeune fille interagissait finalement que très peu, que ce soit avec ses aînés ou ses confrères genins. Vint ensuite le moment du feu d'artifice où Haruka eut un peu de répit. Elle s'était isolée au dernier étage de l'édifice, profitant d'une vue imprenable sur le village tandis que la plupart des gens admiraient le spectacle depuis le rez-de-chaussée. Tandis que Haruka admirait le paysage nocturne, des pas se firent entendre. Des pas qui se voulaient de plus en plus rapprochés. Quelqu'un se rapprochait d'elle. Haruka se retourna pour voir le visage de celui qui avait perturbé son moment de solitude.

C'était un visage familier qui se présentait à elle. Dans ses mains, le jeune homme habillé d'une tenue élégante tenait deux verres : l'un était un simple jus d'orange pressé tandis que l'autre présentait une légère odeur d'alcool. Naturellement, il tendit le premier verre à la jeune fille.

« Je vous ai observée toute la soirée, Haruka-san. Cette robe vous va à ravir. »

Haruka accepta le verre et jaugea son interlocuteur du regard.

« Je pensais que vous aviez compris votre leçon la dernière fois que vous étiez venus vous présenter dans ma demeure. Avez-vous déjà songé à abandonner ? »

Le jeune homme rigola tandis qu'il s'approchait de plus près de la jeune blonde.


« Il va sans dire que vous m'avez fait forte impression la dernière fois. Cependant, j'aime les femmes sui possèdent votre caractère. Disons que votre force de volonté est ce qui fait votre charme. Cela me rend presque triste qu'une élégante dame de votre statut s’abaisse à faire des tâches aussi ingrates. »


Haruka se pencha sur une rambarde tandis qu'elle regardait le ciel étoilé.

« Que voulez-vous mon cher, on ne m'a guère laissé le choix. Je suis bien obligée d’effectuer ce genre de missions si je veux un jour gravir les échelons. On est tous passés par là après tout, même le Kazekage-sama. Cependant, vous avez certainement raison, je déteste réaliser ce genre de corvées. Je suis vouée à devenir une Eisenin sans compter tout le poids de mes ancêtres ayant suivi la voie du bushido. »

Haruka se tourna ensuite vers son interlocuteur avant de continuer.

« Vous savez, je m'excuse d'avoir été rude avec vous l'autre fois mais vous n'imaginez même pas le nombre de prétendants que j'ai du refouler. Mon père m'a donné un répit de cinq ans et je ne peux pas vraiment le laisser continuer à choisir pour moi. La vie d'épouse docile ne me sied pas du tout et j'ai énormément de choses à accomplir. Je ne peux me résoudre à m'unir à un homme que je n'aime pas et si je ne mets pas fin aux ambitions de mon père, qui sait sur combien de générations encore les femmes de mon clan seront obligées à choisir l'unique route qu’on leur aura imposée ? »

Le jeune homme resta silencieux un moment avant de répliquer.


« Haruka-san…vous êtes certainement la femme la plus inatteignable qu'il m'ait été de rencontrer dans ma vie. Honnêtement, je pensais pouvoir essayer de vous faire changer d'avis ce soir mais je constate maintenant que, peu importe le nombre de fois où j'essaierai, il me sera impossible de vous avoir. »

Il s’apprêta à descendre avant de s'arrêter sur la première marche.

« Je vous soutiens de tout cœur dans votre initiative et j'espère que vous arriverez à vos fins. Je vous souhaite une bonne fin de soirée Haruka et bon retour parmi les vôtres. »

Haruka attendit la fin des feux d'artifices avant de redescendre et d'annoncer au jonin qui l'avait pris en charge qu'elle se sentait légèrement indisposée et que la blonde souhaitait rentrer chez elle. En réalité, Haruka voulait seulement éviter d'être de corvée de nettoyage.

« Je ne nettoie déjà pas chez moi alors chez les autres… »

Haruka rentra chez elle de la même manière qu’elle était arrivé et après un très bref échange avec ses parents sur sa mission, la jeune blonde regagna sa chambre et s'endormit presque immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
 

[Mission de rang D] Le bal des jonins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Kaze no Kuni :: Habitats-