-14%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile (chaud et froid) – 3530 W – 12000 ...
299.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Azami Delivery Service ! [Mission Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



Azami Delivery Service ! [Mission Rang D]  Vide
MessageSujet: Azami Delivery Service ! [Mission Rang D]    Azami Delivery Service ! [Mission Rang D]  Icon_minitimeVen 16 Aoû - 11:49


- Chaque jour est une opportunité !

C’est tous les matins face au miroir qu’Azami s’évertuait à prononcer ces quelques mots, parfois avec un rictus forcé ou amusé selon son humeur. C’était un rituel qui l’aidait à se lever du bon pied, quand bien même la journée à venir ne promettait pas monts et merveilles. Elle fit une toilette rapide, enfila quelques vêtements confortables puis se rendit en cuisine pour petit-déjeuner en compagnie de ses jeunes cousins. Ces derniers lui racontèrent leurs frasques de la veille, impliquant des compétitions improvisées de courses de lézards. Les fils et filles de son oncle avaient une candeur inspirante pour la jeune fille. Une tartine beurrée au bec, Azami relisait les instructions du courrier qu’elle avait reçu la veille en écoutant que d’une oreille les gamins qui souhaitaient en apprendre plus sur son contenu.

- C’ewst towp sewcret.

Déclara t-elle en levant l’index d’un air autoritaire,  son pain toujours en bouche tandis qu’elle dévisageait leurs bouilles admiratives. La vérité était moins enthousiasmante. Azami tenait entre ses mains ce qui s’apparentait à une liste de courses visant à approvisionner le palais du Kazekage. Pour sûr, rien à l’académie ninja ne l’avait préparé à une telle promesse d’ennui. L’estomac plein, elle quitta la table en adressant un signe de main nonchalant à ses jeunes parents.

Elle alla chercher un chariot dans l’un des ateliers du clan et traversa cour du domaine. Elle était bordée par des statues de bronze représentant les anciens doyens du clan qui semblaient juger de leurs yeux stricts les allées et venues sur ce chemin pavé. Cela avait quelque chose d’intimidant, mais Azami était depuis longtemps habituée à ces augustes décorations. Elle passa sous l’arche traditionnelle, le torii, qui marquait l’entrée du fief de son clan et descendit la rue jusque dans les allées marchandes. La proximité des Muramasa avec le quartier commerçant n’avait rien d’un hasard, puisqu’ils l’approvisionnaient avec des produits issus de leurs forges. Mais la liste du palais ne s’embarrassait pas d’une telle quincaillerie, elle reposait essentiellement sur l’acquisition de matériel de gratte-papier. Parchemins en pagaille, fioles d’encre, fusains, gâteaux secs, fruits confis, saké… la jeune fille interrompit sa lecture en plissant les yeux.


* … J’imagine qu’il faut au moins ça pour supporter le terrifiant monde de l’administration...*

Azami haussa les épaules en rangeant la liste pour se diriger vers la papeterie, il n’y avait pas grand monde à cette heure matinale, ce qui permettait d’apprécier un silence presque religieux à l’intérieur. Une dame d’age mur, aux longs cheveux sombres portant de petites lunettes rondes accueillit l'adolescente avec un petit sourire pincé.


- Oui oui… le palais, j’ai bien une commande qui leur est destinée et votre ordre de mission semble en règle. J’ai tout regroupé dans les caisses comportant l’emblème du village, au fond du magasin. Ne perdez pas de temps à les sortir s’il vous plaît, je ne voudrais pas que cela incommode la clientèle.

Cette dame avait un ton mielleux quelque peu agaçant, mais Azami se contenta de hocher poliment la tête avant de s’adonner à sa tâche. Trouver les caisses n’étaient déjà pas nécessairement évident, ces dernières étant perdues au milieu d’autres commandes ne demandant qu’à être récupérer. Mais les soulever pour passer entre les rayons sans rien faire tomber n’était pas une mince affaire. Si bien qu’à un moment, une étagère manqua de peu de se renverser avant d’être rattrapée par une jambe tendue tremblotante d’Azami.

* K’sooowww ! C’est plus physique qu’il n’y paraît. À croire qu’ils le font exprès ! *

C’est en effet avec un air sardonique que la propriétaire des lieux observait l’adolescente, ne manquant pas de la menacer de faire payer les éventuels dégâts qu’elle pourrait faire. Le quotidien n’était pas bien palpitant et inquiéter des jeunes recrues du village était un moyen comme un autre pour elle de tromper l’ennui. Sa distraction ne dura pas bien longtemps, Azami quittait déjà l’établissement en poussant un gros soupir de soulagement. Rien n’avait été endommagé au final.

La suite fut autrement moins périlleuse, l’épicerie en charge de fournir les denrées alimentaires et l’alcool avait mieux préparé ses marchandises à l’arrivée d’Azami.


- Monsieur, il manque une bouteille de saké !

Le commerçant n’avait pas vraiment le temps de vérifier, il avait autrement plus à faire contrairement à sa semblable de la papeterie. Il se contenta d’indiquer le rayon où Azami pouvait trouver une bouteille manquante, cette dernière esquissa un petit sourire malicieux en allant chercher le fameux alcool pour l’ajouter au chariot.

Après avoir vérifié le contenu de la liste et s’être assurée qu’il ne manquait rien, la jeune kunoichi guida les marchandises sur le sentier sinueux qui menait au palais. Autant le chariot vide n’était pas particulièrement lourd à tirer, autant avec tout cet attirail, cela devenait plus délicat. Mais pour sa part, Azami avait l’habitude de transporter des métaux lourds dans les ateliers de la famille Muramasa. Balader quelques marchandises légères de ce genre ne lui était pas bien difficile. Cela revenait à une balade paisible au coeur du village.

Finalement, elle atteignit les grandes portes du lieu de vie du Kazekage, deux gardes en faction vinrent l’interpeller et vérifier son chargement.


- C’est bon, vous pouvez amener ça à la salle de stockage. C’est la cinquième à droite du rez-de-chaussée. Ne perdez pas votre laissez-passer, au cas où une patrouille voudrait vous contrôler.

Azami acquiesça et passa les larges portes métalliques pour s’engouffrer dans le couloir. En suivant les instructions du garde, elle n’eut pas de mal à trouver la salle de stockage où elle commença à entreposer soigneusement tout ce qu’elle avait ramené sur diverses étagères. Elle esquissa un sourire satisfait et apposa ses mains sur ses hanches en contemplant cette salle maintenant bien remplie. Elle ne s’attarda pas beaucoup plus longtemps, les genins n’avaient pas le droit de traîner dans ce bâtiment où étaient traités des dossiers confidentiels.

Elle passa devant les gardes de l’entrée qui notèrent son départ. C’était le début de l’après-midi, une heure appropriée pour manger un morceau ! Elle alla acheter un sandwich dans la rue marchande et alla se percher sur les remparts du village où elle contempla l’horizon désertique l’air pensif.


* Je me demande si j’aurais bientôt l’opportunité de quitter le village pour mes missions… *

Son regard se perdit dans les étendues sablonneuses avant qu’elle ne glisse la main dans sa poche avec un air espiègle.

- Héhé… viens-là toi !

Elle en sortit une petite bouteille saké, la fameuse bouteille "oubliée" de la liste. Pour sûr, elle avait un peu profité de la situation pour s’octroyer l’opportunité de goûter cet alcool. Une frasque d’adolescente qui ne ferait pas de mal à grand monde. Elle porta la bouteille à ses lèvres et en bu une bonne gorgée… probablement avec un peu trop de confiance en sa descente puisqu’elle se mit aussitôt à tousser bruyamment. Son immaturité se cristallisa dans cette quinte de toux bruyante, qui se perdit dans le souffle placide du désert.


  Chaque jour est une opportunité !  
Revenir en haut Aller en bas
 

Azami Delivery Service ! [Mission Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Kaze no Kuni :: Rues-