Le Deal du moment : -50%
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 11:29


Un détour sous haute tension
Le retour depuis Kawa no kuni était beaucoup plus calme, l'enthousiasme avait disparu. La mission était un échec, encore plus pour Kazuo qui avait frôlé la mort en s'enfonçant sur les terres de la pluie. Une expérience qui aura eu le mérite de le ramener à la réalité. Encore trop faible pour espérer retrouver son père et lui poser toutes ces questions qui hantent son esprit. Place donc à l'entraînement, aux missions et peut-être un ou deux plats de nouilles.
Pour leur départ, les villageois avaient bien voulu donner quelques denrées au groupe de Kiri. Une attention bien accueillie, qui prouvait qu'il existait encore des gens bons dans ce monde. C'était important pour Kazuo après ce qu'il avait vécu à Ame. Entre cet énigmatique Uzumaki Rindo, cet Ichimaru qui prétend connaitre son père et tout le reste. Difficile de s'y retrouver. Au moins, il avait pu se faire des amis. Voilà qui n'était pas arrivé depuis l'académie.
Fasciné par les loups que pouvaient invoquer Kazuo, Tsuyu posait tout un tas de questions. Bien moins en retrait que précédemment. Riku faisait comme si ça ne l'intéressait pas, mais elle écoutait avec plaisir le jeune loup parler de son enfance. Tout comme Daiki, cependant c'est avant tout les récits de guerre qui l'intéresse. Un genin élevé selon les principes ancestraux de Kiri : la Brume Sanglante. Peut-être qu'il n'a pas eu le loisir de participer à ce massacre, mais c'est tout comme.
Trop souvent, le passé du Pays de l'Eau est venu ternir l'image de ses ninjas. Taillant une réputation sur-mesure à ceux que l'ont pense impitoyables et sans cœur. Pensée justifiée, mais la Mizukage tente de faire oublier cette image malgré quelques récalcitrants. À tort ou à raison, toujours est-il que Kiri se porte bien mieux sans la Brume Sanglante. Un précepte auquel n'adhèrera jamais Kazuo, qui a pourtant été élevé selon une doctrine qui prônait la guerre.
Le problème c'est que Kazuo remettait maintenant tout en cause, même l'enseignement de son père. Imaginer qu'il a été bercé par des mensonges le terrifie. Pourtant ce n'est pas le plus terrifiant. Au fond de lui, il a l'étrange impression qu'il n'est pas réellement maître de son destin. Faisant de lui une simple marionnette au service de desseins plus sombres encore. Heureusement il n'a pas le loisir de s'étendre sur cette pensée, le voyage s'avère plus éprouvant que prévu.
Depuis le lever du soleil, Daiki grimace à chaque fois qu'il doit faire un effort. Le Pays du Feu est praticable, mais ce n'est que la première étape et la route sera longue. La traversée des mers ne sera pas de tout repos et à ce rythme, Hizoka a peur que le garçon ne tienne pas. Les options sont limitées, la blessure est grave. Seul un ninja médecin pourrait l'examiner et il le sait, c'est à Konoha qu'on trouve les meilleurs dans ce domaine.
Autour d'un feu de camp improvisé et d'un repas frugal pour économiser les réserves, Hizoka est pensif en regardant son équipe. Si jeune et déjà obligé de mettre leur vie en jeu pour leur patrie. Fervent défenseur de la Mizukage, le jeune jônin a en horreur tous ces pros Brume Sanglante. C'est pourtant un rituel auquel il a lui-même participé, un souvenir qui le hante chaque nuit.

— Écoutez moi tous, on va devoir faire une halte pour soigner les blessures de Daiki et je pense qu'on ne trouvera pas mieux que Konoha pour ça, annonce calmement Hizoka après mure réflexion.
— Konoha ?! S'exclame l'intéressé qui grimace de douleur et voix une quinte de toux le rappeler à l'ordre, ils nous détestent, si on va là-bas c'est comme se jeter dans la gueule du loup.
— Mais non imbécile, le pacte de non-agression ça te parle ? Tu aurais dû mieux écouter en cours, peste Riku pour provoquer son camarade malgré son état.
Disons que ce n'est pas aussi simple Riku, soupir leur sensei qui aurait aimé se passer d'un tel détour, tout comme à Kiri, certains œuvrent pour la paix, tandis que d'autres prônent la guerre.
— Raison de plus pour ne pas y aller, ça va aller, je suis en pleine forme, reprend qui tente de se lever avant de voir le décor tourné autour de lui et se rassoir.
— Sensei, si je puis me permettre… je ne pense pas que Konoha refusera de nous aider, dit timidement Kazuo très silencieux jusque-là, mon père me parlait souvent des ninjas de la feuille et le plus souvent, il vantait leurs valeurs.

La guerre est peut-être horrible, mais rien ne vaut un combat pour connaitre son ennemi. Voilà l'un des enseignements prodigués par Okura à son fils.
Daiki était le seul à émettre des réserves, mais les blessures peinaient à guérir. Jamais il ne tiendra jusqu'au Pays de l'Eau et hormis Konoha, personne ne sera en mesure de l'aider sur la route. Le jeune loup avait raison, les ninjas de ce pays sont différents de ceux de Kiri. Certes ils ont la même rancœur restes de la guerre, mais ils ne laisseront jamais mourir un jeune garçon. Tandis qu'à l'inverse… Hizoka ne préfère même pas y penser.
Au total, le détour le coûtera un jour de voyage et c'est sans compter le temps qu'ils resteront à Konoha. Le moins possible espère Hizoka, qui se sent déjà coupable rien qu'à l'idée de négocier son entrée dans le village caché. Méfiants, les gardes imaginent le pire. Comment leur en vouloir ? Tout comme les ninjas de Kiri, ils font ce qu'il faut pour défendre leur pays. Une chance que parmi eux se trouve un homme plus âgé et plus sage.
Un jônin et quatre genins, ça ne représente pas une menace sérieuse. Puis au vu de l'état de Daiki, leur requête est justifiée. Le jônin de la feuille qui a bien accepté de les laisser entrer les accompagne sans tarder à l'hôpital. Pour que le jeune garçon soit pris en charge par les médecins dans les plus brefs délais. Par le passé, il a déjà vu ce genre de blessure s'infecter et ce n'est pas beau à voir. Mieux vaut des soins d'urgence, Hizoka a bien fait de s'arrêter.
Les deux jônins échangent sur un ton léger, pendant que Daiki est entre les mains des médecins ninjas de Konoha. Un domaine dans lequel ces ninjas excellent. Timidement, Kazuo les rejoint. Incapable de rester en place contrairement à ses camarades, il demande à sortir.

— Sensei, pourrais-je sortir un peu ? Je n'aime pas trop les hôpitaux et puis je me sens un peu à l'étroit ici, avoue Kazuo qui joue la carte de la sincérité.
— Je ne sais pas si c'est une bonne idée…
— Et qu'est-ce que tu n'aimes pas au juste dans les hôpitaux ?
Demande le jônin de la feuille sur un ton léger.
— Ma sœur est très malade et on doit souvent y passer, alors…
— Je comprends, je rends souvent visite à ma mère qui est elle aussi très malade, reprend le jônin avec compassion, tu peux sortir, mais soit prudent d'accord ? Au moindre problème, viens me voir.

Konoha sera toujours bien plus accueillant pour un ninja de Kiri, qu'un ninja de Konoha à Kiri. Puis Kazuo a pour consignes de ne pas trop s'éloigner de l’hôpital. Hizoka sait qu'il peut lui faire confiance pour éviter les ennuis.
Le Pays du Feu est bien différent de celui de l'eau, mais Konoha c'est quelque chose tout de même. Fasciné par les visages qui ont été taillés dans la montagne, le jeune loup est impressionné. Cela montre le grand respect qui est témoigné au Hokage. Là où Kiri dénigre les choix d'un Mizukage qui œuvre pourtant pour la paix. Tout le monde aurait beaucoup à apprendre avec une certaine ouverture d'esprit.
C'est plutôt facile pour Kazuo, qui est né et à grandi sur les terres de la pluie. Contrairement aux autres pays, si on prend seulement en compte les faits historiques, Ame a de la rancune envers le monde entier. Impossible de leur en vouloir, après que leurs terres aient été le théâtre de guerres qu'aucun de ses habitants n'avaient souhaité. Trop jeune à l'époque pour se souvenir, le jeune loup ne partage pas cette rancœur tenace.
Éduqué comme si la guerre n'avait jamais cessé, Kazuo a vu ce qu'il y a de pire chez ses semblables. Plus rien ne le surprend donc, pas même un groupe de délinquants qui l'accoste froidement en apercevant son bandeau au bras.

— Regardez-le celui-là qui se pavane comme s'il était chez lui, hurle l'un des garçons qui jette une canette vers Kazuo, tu es venu chercher la bagarre ? C'est ça ?
— Non, répond simplement l'intéressé qui ramasse la canette avant de la jeter dans une poubelle.
— Je rêve où il nous snobe ? À ces ninjas de Kiri, toujours à se croire mieux que tout le monde.

Bien sûr les trois garçons ne semblaient pas vouloir en rester à cette joute verbale. Rapidement, ils entourèrent Kazuo qui était coincé au milieu de cette rue étroite. Un combat ici ? C'est risqué, jamais il ne pourra invoquer Kyojin. Le jeune loup observe son adversaire, qui ne porte aucun signe prouvant que c'est un ninja gradé ou non. Simples délinquants ? Toujours est-il qu'il ne peut pas se battre, mais si ceux-ci se montre hostile à son égard en le bousculant.

— Écoutez, je ne veux de problèmes, je voulais simplement retourner voir mon sensei…
— Ah oui ? Pour lui faire ton petit rapport ? Je suis sûr que tu es un espion,
surenchérit le leader autoproclamé de ce trio, tu vas nous tuer ? C'est ça que fond les ninjas de Kiri, non ?
— Si j'avais voulu vous tuer,
répond Kazuo après avoir ricané, je doute que vous seriez encore debout.

Une arrogance malvenue, mais qui a le mérite de refroidir deux des trois délinquants. Pas le plus grand en tous cas, qui attrape Kazuo par le col et le plaque contre le mur. Le jeune loup ne réagit pas, peu impressionné par ce genre de menaces – qui ont été récurrente à son arrivée à Kiri. Il avait déjà-vu des morts et du sang, alors qu'il n'avait même pas dix ans. Autrement dit, il en faudra un peu plus pour le terroriser. Peut-être pas beaucoup plus pour le pousser à bout en revanche…

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 12:51



Ryo

Maeda
Le village était déjà bien animé, c'était une mâtinée comme une autre, cependant, aujourd'hui était, un jour, particulier pour notre héros. Il n'avait pas reçu de mission et par conséquent il avait droit à un peu de repos, chose rare pour être signalé. Avoir du temps libre lorsque vous êtes ninja est un luxe très rare, il était important d'en profiter. Après tout, lorsque vous passez votre vie en mission, celle-ci peut se terminer en une fraction de seconde. Ryo avait grandi en suivant l'idée qu'il suffisait d'une seule petite seconde pour changer un destin, un rien, un simple geste pouvait avoir des conséquences dramatiques. Cet effet papillon qui consiste à dire qu'un battement ici pouvait provoquer une tornade à l'autre bout du monde, lorsque vous grandissez dans un clan de diplomate cette notion était toujours évoqué et très importante.

Quoi qu'il en soit, nous retrouvons le jeune Genin dans son petit appartement au centre-ville du village caché de la feuille, il était là couché dans son lit à fixer le plafond. Il ne savait pas quoi faire de son temps-libre, il se disait qu'il allait s'entraîner et passer sa journée à tenter d'améliorer ses capacités. Dans un sens, c'était très frustrant pour le garçon, d'un coté il avait enfin droit à du temps pour lui, mais au fond de sa tête une persistante raisonnais à lui dire de prendre chaque moment possible pour devenir meilleur. Suivre la voie des Guerriers Maeda, devenir digne et légitime aux yeux des ancêtres ... Ryo n'avait jamais aimé la facilité et s'était toujours félicité d'avoir choisi le chemin le plus compliqué.

Le garçon fini par se lever pour se préparer à sa longue journée d'effort, après un rapide petit-déjeuner et une douche rafraîchissante, il s'habilla comme à son habitude avant de placer son bandeau à sa ceinture. Le soleil brillait, aujourd'hui allait être une bonne journée ! Le membre du clan Maeda sorti par sa fenêtre pour courir de toit en toit vers la grande cascade, c'était son lieu favori pour s'entraîner. Calme et reposant, l'idéal lorsque vous cherchez à renforcer votre physique et votre mental. Cependant, sur le chemin, notre héros fut stoppé net dans sa progression lorsqu'il aperçut un garçon qui arborait un bandeau du village de Kiri. Ce n'était pas tout les jours que ce genre de chose arrivait, d'autant plus qu'il n'avait aucune délégation de prévu au village. Ce n'était pas normal, quelque chose de bizarre se passait. Il y avait bien le pacte de non-agression et techniquement parlant, ils étaient en droit de circuler librement, mais il était plus commun que chacun reste chez eux sans faire de bruit ...

Ryo fixait du haut de son toit le jeune qui eu rapidement des soucis avec des petites-frappes du village, comme trop souvent dans sa vie, le jeune homme se mit à soupirer. Pourquoi ces crétins agissait t'il de la sorte ? Ils étaient menaçant, insultant et l'un d'entre eux s'en prit physiquement au ninja de Kiri. Ryo ne chercha pas à réfléchir plus et il descendit de son toit pour se retrouver derrière les trois garnements.

Ryo Maeda – Hé les boulets, ça suffit, vous vous calmez tout de suite et vous pressentez vos excuses au ninja de Kiri !

Le garçon qui tenait le ninja étranger par le col continuait de fixer sa victime avant de hurler.

Délinquant – Putain t'es qui toi ?! Les gars occupez-vous de lui ...

Ryo Maeda – Je suis Ryo Maeda, je suis un ninja du village de Konoha et je vous donne à tous 3 secondes pour dégager d'ici avant que je m'occupe de votre cas personnellement ...

Les deux autres personnes semblaient de plus en plus terrifiés et très rapidement, ils prirent leurs jambes à leurs cous. Il n'en restait qu'un seul, exaspéré par la situation, Ryo s'avança puis il finit par attraper le bras qui tenait le col de l'étranger, il lui fit lâcher prise avant de lui mettre un coup-de-poing en plein visage qui le fit reculer de quelques mètres. Après sont rouler bouler, le garçon se tenait le nez complètement en sang ...

Delinquant – Pourquoi tu fais ça ? Tu es de Konoha, ces petites merdes de Kiri, on devrais tous les exterminer ensembles !

Ryo pencha la tête en arrière exaspéré, il ne comprenait rien à la situation et aux conséquences de ce genre d'acte irréfléchis. Le ninja de Konoha s'avança lentement vers l'homme à terre, ce dernier reculait du mieux qu'il pouvait, il s'avait qu'il n'en menait pas large.

Ryo Maeda – T'es vraiment un crétin, regarde toi, le nez en sang après un simple coup de poing et tu comptes tuer un ninja de Kiri ? T'es ridicule, estime toi heureux d'être toujours vivant ... Aller tire toi ... MAINTENANT !

Juste après avoir hausser la voix, la petite frappe parti en courant laissant derrière lui quelques traces de sang sur le sol. Le Genin de Konoha quant à lui se tourna vers l'étranger avant de lui tendre la main amicalement tout en soupirant légèrement.

Ryo Maeda - Salut, je te présente mes excuses pour ses trois abrutis et surtout, je te remercie de ne pas les avoir tués. Il aurait été préjudiciable pour nos deux villages si tu étais passé à l'acte. Je suis Ryo Maeda, Genin du village de Konoha, et toi ? D'ailleurs c'est pas banal d'avoir de la visite des gens de Kiri, qu'est ce qui t'amène ici ?

Malgré la sympathie afficher sur le visage de notre héros, ce dernier restait tout de même prudent. Konoha et Kiri avaient un passer lourd et la paix à tendance à être extrêmement fragile, Ryo se devait de comprendre les raisons de la venue de ce Kirijin.
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 18:25


Un détour sous haute tension
Donner une leçon à ces trois délinquants ? Kazuo y a pensé et peut-être que dans d'autres circonstances il l'aurait fait, mais à quoi bon. Par le passé, il a déjà croisé ce genre de personnage. Persuadé que le monde est tout noir ou tout blanc. La différence est un ennemi, alors il faut la réduire au silence. C'est ce qui a provoqué des guerres par le passé et c'est ce qui continuera à en provoquer. Le jeune loup n'est pas de ceux-là.
Naïvement peut-être, Kazuo pense que la paix est la solution pour ce monde. Tout le contraire de ce qui prétendait son père, mais il avait vu la guerre de près. Faisant face à la mort, la regardant droit dans les yeux. "Héritage des Jigoku", voilà comment il appelait ça. Pour lui ce clan n'était bon que pour répondre la mort sur un champ de bataille. Les temps changent, les mentalités doivent évoluer aussi. Le genin aimerait que le monde soit moins tourné vers la mort et la destruction.
Tout ça c'était bien beau, mais ça n'arrangeait pas son problème. Les menaces de Kazuo avaient passablement énervé le leader des trois délinquants. Si le jeune loup refusait de se battre pour le moment, qu'en sera-t-il quand ils se feront plus démonstratif ? Heureusement, il n'a pas à se poser la question bien longtemps. Surgissant des toits, un jeune garçon débarque comme une fleur au milieu de la ruelle.
Maeda, un nom qui suffit à faire fuir deux des délinquants ? Voilà qui ne manque pas de faire son petit effet. Pour avoir étudié le Pays du feu, Kazuo était persuadé que seuls Hyûga et Uzumaki avaient la réputation nécessaire. Visiblement on ne lui a pas tout appris en cours – voilà pourquoi il n'est jamais bon de rester sur ses acquis. Toujours en mauvaise posture, le jeune loup vit son sauveur se faire plus démonstratif. Sans hésiter, il donna la leçon tant méritée par ce délinquant.
Libéré de cette fâcheuse situation, il voit le jeune ninja se présenter en bonne et due forme. Kazuo lui, s'assure que cet imbécile n'a pas endommagé sa tenue. Une chance que non, sinon Hizoka l’aurait surement longuement réprimandé. Rassuré après avoir lâcher un long soupir, il affiche son plus beau sourire. Ravi de voir que tout le monde ne partage pas l'avis de ce genre de délinquants.

— À vrai dire, je pense qu'ils sont plus idiots que méchants… et si la bêtise est un crime, alors on a du pain sur la planche, répond d'abord Kazuo qui ricane.

C'est vrai que de prime abord le jeune loup n'a rien à voir avec portrait qu'on a dû dresser à Ryo. Les ninjas de Kiri ne jouissent pas de la meilleure des réputations. Néanmoins, le jeune ninja a raison de rester prudent. Kazuo est très habile lorsqu'il s'agit de masquer ses émotions. Aidé par un sourire angélique et enfantin, qui l'a déjà sauvé de nombreuses situations.

— C'est peut-être difficile à croire, mais j'ai déjà eu droit à ce genre de discours à Kiri, alors je suis habitué, mieux vaut les laisser dans leur ignorance,
soupir maintenant Kazuo.

Pas si difficile à croire en réalité, mais le genin tente de faire bonne figure. Malgré lui, il s'efforce de garder un avis optimiste sur le village caché par la brume. Un sujet sur lequel il n'est pas aidé, tant par ses camarades, que par ce genre d'idiots qui parlent de choses qu'il n'a même pas connu.
Trop bavard, voilà que Kazuo en oubli de se présenter lui aussi. Grattant l'arrière de son crâne avec un sourire gêné, il saisit la maint tendu par Ryo et se présente enfin.

— Moi c'est Jigoku Kazuo, dit-il avec un enthousiasme débordant, quant à savoir ce que je fais là…

Le jeune loup perd un bref instant son sourire lorsqu'il pense à son ami qui est encore à l'hôpital. Les médecins ont assuré qu'il était sorti d'affaires, cependant il avait besoin de repos. Deux ou trois jours, tout au plus. Ensuite, le groupe pourra reprendre la route et rentrer au Pays de l'Eau.

— Pour tout te dire, mon ami à eu besoin de soins d'urgence suite à une blessure pendant une mission, confesse Kazuo sur un ton léger malgré son sérieux, sans les médecins de Konoha, je ne suis pas certains qu'il aurait tenu tout le voyage… alors tu vois, je n'ai aucune envie de causer un quelconque incident diplomatique, même si des crétins m'agressent sans raison.

C'est sur une note plus joviale qu'il conclut sa tirade. Hizoka n'a pas hésité à vanter les mérites des ninjas médecins de Konoha, alors qu'il a lui-même perdu des amis pendant des escarmouches entre village. Une preuve que le monde peut changer, si on met de côté le passé et qu'on avance vers un avenir plus radieux. C'est en tous cas ce que pense le jeune loup, même si c'est un peu naïf il aime penser que tout le monde n'est pas mauvais.

— Au fait, pas mal la petite démonstration, reprend Kazuo qui retrouve son sourire, Maeda c'est ça ? Désolé, mais je ne connais pas ce clan… contrairement aux deux autres qui ont fuis sans se retourner.

Simplement curieux, Kazuo aimerait juste en apprendre plus sur ce garçon. Sans aucune arrière-pensée, même si la méfiance est de mise dans ce genre de situation. Il aime à penser que deux ninjas, même de villages différents, peuvent échanger sans soupçonner l'autre d'espionnage. C'est par là que ça commence, non ? La confiance et un respect mutuel.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 21:02



Ryo

Maeda
Rapidement après son intervention, le membre du clan Maeda finit par connaître l'identité de l'étranger. Jigoku Kazuo, d'après ses informations, il sera là suite à une mission ayant entraîner une blessure suffisamment grave pour venir ici. C'était compréhensible, Konoha disposait de médecin de talent et la situation devait être particulièrement urgente pour qu'ils viennent ici. Jusque-là rien d'anormal, dans un sens ça rassurait notre héros, ils n'étaient pas là en tant qu'ennemis mais ils avaient besoin d'aide et malgré le fait qu'un ninja soit dans un état critique, le fait que le village de la feuille porte secours cette personne ne pouvait que donner des signes encourageant quant à une entente cordiale entre Kiri et Konoha. Quelques secondes après avoir serré la main de notre héros, le ninja de Kiri demanda à en savoir plus sur le clan Maeda. Cette demande fit sourire Ryo qui baissa la tête avant de fixer de nouveau son nouvel ami.

Ryo Maeda – Le clan Maeda ... Disons que par le passé, pour simplifier les choses, nous étions des guerriers au service du Hokage. On s'occupait des "tâches ingrates" celles qui sont primordiale, mais dont les livres d'histoire préfèrent oublier. Par la suite, lorsque mon père devint chef du clan, il changea notre fonctionnement. Tous sont devenus des diplomates, ils prônent la paix, ils veulent agir dans ce sens. Moi dans tout ça, j'ai choisi de suivre la voie de mes ancêtres. Après ne te méprend pas sur moi, je ne souhaite pas la guerre, mais disons que je ne crois pas en un monde idyllique sans conflit, je veux simplement être prêt lorsqu'il arrivera pour protéger ce village.

Ryo commença à croiser les bras tout en se posant contre le mur à côté de Kazuo, il tourna la tête vers lui avant de reprendre la parole.

Ryo Maeda – J'espère que ton ami va s'en sortir ... Konoha a des médecins de talents, avec un peu de chance ton partenaire va se faire soigner par ma Sensei, si c'est le cas alors crois moi, il sera remis sur pied très rapidement. J'ai jamais vu de gens de Kiri, il parait que ton village craint un max non ? Je suis assez curieux, toi, c'est quoi ton histoire ? Après tout, échange de bons procéder, je t'ai résumé mon clan à toi d'en faire autant. Même si nos villages ont une histoire violente en commun, ce n'est pas le passé qui doit nous conditionner.

Soudain Ryo se mit à soupirer, il s'entendait parler, il parlait comme son père le ferait et non comme ses ancêtres ce qui avait le don de l'exaspérer.

Ryo Maeda – Ce que je veux dire par là, c'est surtout ... Je vais pas culpabiliser pour les ninjas de Konoha et de Kiri qui se sont entretués. Le passé ne m'intéresse pas, on y reviendra jamais dessus, mais je crois que nous, on peut arranger les choses en apprenant à se connaître comme des gens civilisés plutôt que comme des envahisseurs assoiffer de sang ... Et voilà que je parle comme mon père ... Putain tuez moi ...
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 21:52


Un détour sous haute tension
La conversation était tout de suite plus amicale maintenant que Kazuo avait avoué la raison de sa visite à Konoha. Curieux de nature, le jeune loup voulait en apprendre plus sur le Clan Maeda et Konoha. Plus pour ses propres connaissances, que les besoins de son village. C'est d'ailleurs le prochain sujet, ce qui fait sourire le genin. Après tout, c'est lui qui a lancé le sujet et il est normal de répondre à la curiosité de Ryo. En revanche, pas sûr qu'il soit le mieux placé pour parler de Kiri.
Les révélations de ce garçon laissaient à penser qu'il éprouvait un certain ressenti vis-à-vis de son père. Pas une rancœur, non, plutôt une volonté de ne pas lui ressembler. Un diplomate ? Ryo n'a pas la tête de l’emploi, même s'il sait choisir ses mots lorsqu'il s'adresse à un étranger. Kazuo est tout de suite à l'aise et se confit sur sa vie, même si celle-ci n'est pas des plus joyeuse. Voilà longtemps qu'il a fait la paix avec son passé, par la force des choses à vrai dire.
Ryo avait été gentil avec cette pensée pour Daiki, alors que ce dernier serait le premier à le snober s'il était là. Une attitude qui changera peut-être, maintenant que les ninjas de Konoha l'ont tiré d'affaires. Tout ça pour dire que Kazuo n'avait aucun mal à se confier, ce qui est rare pour être souligné. Parler de son passé a toujours été compliqué, mais c'est plus pour faire profil bas à Kiri. Ici à Konoha, qui se souci réellement que ce genin soit originaire du Pays de la Pluie ?

Je ne sais pas si Kiri craint plus qu'un autre endroit, avoue Kazuo en faisant référence à ce qu'il vient de se passer quelques minutes plus tôt, et puis je suis plutôt mal placé pour en parler, quoi qu'il arrive, j'ai une dette envers la Mizukage et Kiri…

Le regard du jeune loup se perdit un instant avant qu'il esquisse à nouveau un sourire. Tout en se laissant glisser sur le mur, il s'accroupit. Là, il vint à se remémorer un instant le jour où il est arrivé à Kiri. Un village qui pour lui avait toujours été un ennemi, c'est ainsi qu'on l’avait éduqué en tous cas. Heureusement il s'est vite senti chez lui, certainement grâce à la tension générale qui règne dans le village. Très similaire à celle du Pays de la Pluie.

— Un ami me disait toujours… le passé, c'est ce qui nous a conduit ici et maintenant, alors il est important de s'en souvenir, se rappelle Kazuo avec une voix légère et quelque peu tremblante, je ne suis pas originaire de Kiri et là d'où je viens, tu ne peux oublier le passé… Ame, tu connais ? Forcément, puisque ce fut jadis le champ de bataille choisi pour la guerre.

En réalité, Kazuo ne pouvait parler de ce qu'il n'a pas connu. Néanmoins, son père avait pris grand soin à lui raconter le passé du Pays de la Pluie, ainsi que du village caché Ame. Pendant que les parents de Ryo devaient lui raconter de jolies histoires pour l'endormir, le jeune loup lui avait droit à la guerre et les morts. Heureusement qu'il pouvait compter sur sa sœur pour le faire rêver avec de belles histoires. Sans quoi, il serait certainement devenu comme ces délinquants, haineux au possible.

— Mon père à moi m'a appris que le monde sera toujours en guerre, même s'il est en paix, en secret il préparera la guerre, explique Kazuo avec le plus grands des sérieux, pour sa défense, il a vu ce qu'il y a de plus vil dans ce monde et moi aussi…

L'odeur du sang et de la mort, c'est indescriptible comme sensation. Kazuo s'en souvient comme si c'était hier qu'il avait vu les cadavres des bandits étalés sur le sol. Vêtement en lambeaux et la chair déchiqueté par des crocs acérés. Protéger la frontière après la guerre n'a pas été de tout repos pour ce qui restait des Jigoku. Les choses se sont calmés avec le temps, mais le mal était fait. Le jeune loup a vu des gens s'entretuer pour un détail comme le symbole du bandeau frontal.
Un mal pour un bien, puisque Kazuo a ainsi pu gagner en maturité. Au détriment de son enfance bien sûr, mais il a su préserver une part de cette insouciance qu'on a quand on est jeune. Peut-être qu'il n'a pas connu la guerre ou la Brume Sanglante, mais il a vu assez de mort pour savoir que ces deux choses n'ont aucun intérêt. Certainement pas pour quelques bouts de terre.

— En réalité, j'avais le choix sur la destination… j'aurais très bien pu atterrir à Konoha, mais les événements qui avaient précipité le renouveau de Kiri étaient parfaits pour être à l'abri des regards, le village m'a accueillie, moi, alors que je portais un nom maudit à Ame, on m'a donné une chance de me faire une place, de devenir quelqu'un.

Une réelle passion animait la voix de Kazuo lorsqu'il parlait du rôle qu'il jouait au village caché par le brouillard. Certes, il n'était que genin, mais il était un maillon de la chaîne et ça, c'est le plus important. Peu importe que ce soit le dernier ou le premier, il fait partie d'un tout. Pour un garçon qui n'avait rien connu d'autre que le désespoir, c'était pour lui aussi une forme de renouveau.

— Tu vois, Kiri ne crains pas tant que ça… si bien sûr tu parles aux bonnes personnes, certains veulent le retour de la Brume Sanglante, d'autres la guerre et d'autres encore la paix, tu es né dans un clan de diplomate, c'est ça ? Tu dois donc savoir à quel point un changement est difficile, la Mizukage a du courage et une force de caractère inégalable, crois-moi quand je te dis qu'elle est l'avenir du monde shinobi… en bien ou en mal d'ailleurs.

Le jeune loup ne pouvait parler que de ce qu'il savait et ce qu'il savait, c'est que la Mizukage était une personne énigmatique et investie. Protéger son pays, voilà sa plus grande mission et pour ça, elle était prête à tous les sacrifices. Renoncer à la paix ? Peut-être, mais pas sans une bonne raison. Kazuo pense qu'elle a fait beaucoup de bien au village, ainsi qu'au monde shinobi en général. Encore une fois, son avis est faussé par son propre vécu.

— Ah je parle trop… je dois t'embêter avec tout ça, non ? S'amuse Kazuo qui ricane joyeusement.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeSam 3 Aoû - 22:59



Ryo

Maeda
Contrairement à Ryo, Kazuo n'avait pas eu une enfance facile. Il est vrai que notre héros avait tendance à oublier que tous les villages, et ce, malgré la paix global en cours, ne menait pas une vie paisible et tranquille tel qu'on le connaît à Konoha. Le pays du feu était une chance, beaucoup tuerais pour avoir cette tranquillité d'esprit que ses habitants connaisse. Le ninja de Kiri ne cherchait pas à cacher son passé, mais il ne semblait pas vouloir apitoyer Maeda, il était juste sincère quant à son vécu. C'était honorable de sa part et le Genin de Konoha appréciait le fait que Kazuo ne cherchait pas à esquiver sa question. Le fils de diplomate fut surpris d'apprendre que certains membres de Kiri cherchait un retour de la brume sanglante, pourquoi ? Pourquoi vouloir retrouver cette histoire barbare, se désire de mort et de souffrance en devenait malsain, heureusement, Kazuo avoua que leur Kage était tourner vers une idéologie de paix. D'après ses mots, elle semblait particulièrement sage ce qui était toujours rassurant d'entendre lorsqu'on connaît un peu quelques mentalités de ninja de Kiri.

Peut de temps après, Kazuo s'inquiéta de savoir s'il embêtait le ninja de Konoha avec son récit. Cette remarque fit lever un sourcil de notre héros, après tout, c'est lui qui avait poser la question, pourquoi serait-il ennuyé d'écouter la réponse ? De plus, il était toujours intéressant de connaître toujours plus de choses. La connaissance, c'est le pouvoir, c'est en réfléchissant à toutes les options possible qu'on est plus à même de prendre la meilleure décision qu'il soit.

Ryo Maeda – Non pas du tout, c'est plutôt intéressant. Je dois reconnaître quand même que je suis assez d'accord avec ton père ... La paix, c'est juste de l'utopie, il y aura toujours des gens qui voudront renverser l'ordre établis, ils voudront tuer, massacrer juste pour satisfaire leurs soif de mort, mais c'est pour ça qu'on est là nous ... Quand ce jour arrivera, nous serrons prêt et croyons moi ... Je me ferais un malin plaisir de faire fondre, quiconque voudra attaquer mon village. C'est mon devoir de protéger Konoha ...

Soudain, en jetant un regard sur le côté, Ryo se mit à soupirer une nouvelle fois.

Ryo Maeda – Même ses crétins-là ... Je devrais les protéger ...

Les trois délinquants étaient revenus avec des renforts, il fallait reconnaître qu'ils étaient assez nombreux. Environs une petite quinzaine, peut-être un peu plus, quoi qu'il en soit, il n'était pas là pour discuter. Ils voulaient se battre, ils voulaient faire payer Maeda du sang versé et Kazuo d'être un ninja de Kiri. Le leader du groupe fit un pas en avant tout en prenant la parole sous le regard inexpressif de Ryo.

Delinquant – Hé toi ! C'est pas parce que t'es un ninja du village que tu peux t'en prendre à un membre de mon gang pigé ? On va te faire payer et en même temps, on va se payer une bonne tranche de Kiri ... Ça va saigner ...

Ryo Maeda continua de soupirer, quelle bande d'idiots ... Le nombre ne fait pas la force, vouloir affronter deux ninjas, sans avoir plan en fonçant bêtement tête baisser dans le tas ... Le carnage était assuré. Notre héros tourna la tête vers Kazuo avant de reprendre la parole.

Ryo Maeda – Bon ... Rappel toi, on peut leur faire mal, mais pas de mort d'accord ?

Puis le ninja de Konoha fixa ses futures adversaires.

Ryo Maeda – Bon les boulets, on va mettre les choses au clair, vous n'avez strictement aucune chance. Vous allez tenter de nous frapper et moi et mon pote, on va vous massacrer ... Faites un pas de plus et je vous garantis que vos prochains repas seront composés intégralement de soupe ...
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeDim 4 Aoû - 11:38


Un détour sous haute tension
Au moins un sujet sur lequel les camarades de Kazuo à l'académie n'ont pas menti. Les ninjas de Konoha sont gentils. Trop ? Peut-être, mais à écouter Ryo, ça ne semble pas être une faiblesse. Un village soudé et uni c'est ça la clé finalement. Concept auquel le jeune loup avait du mal à adhérer. Lui, le garçon solitaire qui préfère cent fois plus la présence des loups, plutôt que celles des humains. La preuve était faite, encore, lorsque les trois délinquants revinrent avec des camarades.
La haine, Kazuo la connaissait bien. Pour l'avoir vu de nombreuses fois, mais aussi pour l'avoir ressentie tout autant. Seulement là, ce n'était pas une haine justifiée. À aucun moment le genin n'a été hostile, bien au contraire même. Contrairement aux trois garçons qui s'en sont pris à lui. Oui mais voilà, le jeune loup port le symbole de Kiri à son bras. Une offense pour ces personnes qui ne sont même pas des ninjas de la feuille.
Une nouvelle fois, Ryo demanda à Kazuo de ne tuer personne. C'était quoi au juste cette fixation ? C'est vrai qu'il a déjà eu l'occasion de tuer, mais seulement pour se défendre. Pour lui, ce n'est pas un plaisir comme pour certains, simplement une nécessité. Ôter une vie ça vous marque au fer rouge. Un fragment de votre âme disparait et chaque fois que vous vous enfoncez un peu plus, vous laissez votre âme se désagréger.
Le jeune loup ne comptait pas les tuer et pour autant, il ne comptait pas retenir ses coups. Ryo tentait une nouvelle fois de jouer les diplomates, mais c'était peine perdue. Impossible de raisonner ce genre de personne. Seule la force compte, car dès lors qu'ils savent que vous êtes plus fort, ils sont tout de suite plus amicaux. Un bref coup d'œil de Kazuo autour de lui, puis il esquisse un sourire avant de s'avancer à son tour. Dépassant Ryo de deux pas.

Vous avez de la chance, il ne veut pas que je vous tue… mais ça ne s'adresse qu'à moi, pas vrai ? Dit-il en faisant un clin d'œil discret au genin derrière lui, j'aimerais vous présenter un ami, je suis sûr que vous allez l'adorer.

Mordant son pouce, Kazuo appose sa main au sol à la surprise générale. Faisant surgir un loup aussi haut que large dans un nuage de fumée. L'animal grogne avec bestialité, Kyojin impressionne par sa carrure. Le genin rejoint ce dernier, passant une main dans son pelage gris.

— C'est l'heure du dîner ? Demande le loup qui montre les crocs en fixant les délinquants.
— Rappelle-moi Kyojin, tu n'as pas mangé d'habitants de Konoha depuis combien de temps déjà ? Répond Kazuo avec légèreté.
— Trop longtemps.
— Eh bien regarde moi ce festin, ils sont tout à toi…


Plutôt convaincant dans son rôle de méchant ninja de Kiri, Kazuo voulait avant tout faire peur à son auditoire. Un succès, vu les regards qu'échangent les délinquants. Seul le chef de bande se montre inébranlable, en apparence seulement. En réalité il est mort de trouille. Personne avant aujourd'hui n'avait vu pareil animal. Les Kuchiyose ne sont pas rares, mais de ce genre-là, si. Kazuo ne maîtrise pas une simple invocation, ça va bien au-delà de ça.

— Eh toi là-bas, Maeda c'est ça ? Lance le chef de bande avec autorité, tu vas réellement laisser ce gamin nous tuer ? Je ne sais pas pour vous les gars, mais ça sent la trahison à plein nez !
— Moi j'aurais plutôt dit que ça sent la peur, grogne Kyojin de tous ses crocs.
— Rassure-toi, je suis sûr qu'il tentera de m'arrêter une fois que j'aurais fait tomber quelques têtes… je suis de Kiri après tout, tout le monde sait que là-bas on fait couler le sang dès l'examen genin…

Par le passé, Kazuo a croisé un ninja qui faisait courber l'échine à son ennemi seulement avec son nom. Nul besoin de combattre, quand votre seule réputation suffit pour faire le travail. Le doute s'était immiscé dans le gang de ces adolescents. Certains se demandaient ce que ce genin de Kiri pourrait bien leur faire, d'autres n'osaient même pas l'imaginer. Rien en réalité, mais ça, ils ne sont pas obligés de le savoir.

— Bordel les gars, vous foutez de moi ? On est cinq fois plus nombreux qu'eux ! S'écrit leur chef pour galvaniser ses troupes.
— Allez Kyojin, montrons-leur ce que vaut un Jigoku.

L'animal grogne et dès qu'il voit plusieurs des délinquants charger, il en fait autant. La ruelle est étroite et Kyojin est massif, difficile de l'esquiver dans un endroit pareil. En réalité Kazuo ne cherche pas à les tuer, simplement à les diviser en petit groupe. Pour ainsi faciliter le contrôle de ces délinquants. Peut-être qu'ils sont trois fois plus nombreux, mais dans cet étroit corridor le nombre ne compte plus. Divisé pour mieux régner, non ? Une tâche dont Kyojin s'acquitte avec aisance.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeDim 4 Aoû - 15:11



Ryo

Maeda
La situation venait de prendre un tournant pour le moins inattendu. Le petit groupe de crétins semblait décidé à faire mordre la poussière à deux ninjas entraînés. Il fallait reconnaître que c'était plutôt audacieux de leur part à moins que ça soit leurs manque criant d'intelligence qui les poussaient à tenter pareille folie. Quoi qu'il en soit, Ryo semblait particulièrement sûr de lui, c'était un fait, aucun de ses crétins ne pouvait tenir tête à une personne parfaitement entraînée. Cependant, un événement inattendu inquiéta le jeune homme. Le ninja de Kiri fit apparaître un grand loup, la première réaction du membre du village de la feuille fut d'avoir des étoiles pleins les yeux. Il fallait reconnaître que ce loup était trop mignon ! Intérieurement, il avait envie d'aller lui faire des caresses et des bisous, mais il ne fallait pas oublier que c'était une bête de guerre ... Il était fort peu probable que ce genre d'animal appréciait les papouille dans la fourrure.

Ce qui inquiétait plus Ryo en revanche, c'était le côté incontrôlable d'une invocation, d'autant plus qu'il ne connaissait pas réellement Kazuo et par conséquent, sa personnalité affichée de tout à l'heure pouvait très bien être son opposé en combat. Le garçon de Konoha soupira, il savait qu'il allait avoir double travail, il allait se battre, mais aussi surveillé tous les mouvements de cette bête ainsi que du ninja de Kiri. Il espérait que les propos tenus par son nouvel ami étaient justes dans l'optique de faire peur et d'intimider le groupe adverse, mais il ne pouvait en être sûr et par conséquent, il se devait d'être prêt à intervenir au cas où il y aurait un dérapage.

L'imposante bête faisait bien son travail, le groupe en face faisait pâle figure face à un monstre pareil. De plus, les paroles de l'animal n'allaient certainement pas aider à rassurer Maeda qui par réflexe sorti un Kunai, si cette invocation allait faire plus qu'une simple morsure alors il allait devoir faire en sorte que ce Kyojin retourne d'où il avait été invoqué. Rapidement, le leader des crétins interpella Ryo en lui rappelant que s'il laissait faire les choses ça serait vu comme une trahison. Dans un sens cet idiot n'avait pas faux, mais étonnement, le garçon préféra ne pas répondre, il voulait garder sa concentration sur cet animal.

Ryo Maeda – Hé le toutou, que les choses soient claires pour toi aussi ... Pas de mort ! Je n'hésiterais pas à mettre les moyens nécessaires pour t'empêcher de nuire à la vie de ses idiots si tu n'es pas capable de te maîtriser compris ? T'auras droit à quelques caresses en échange, le deal est correct, je trouve ...

La sympathie que ressentait Ryo pour Kazuo au début venait d'en prendre un coup, il ne comprenait pas l'utilité d'invoquer pareil monstre pour affronter des adversaires d'aussi bas niveau. Intérieurement, il avait peur que la situation dégénère très vite et il ne voulait en aucun cas avoir à affronter le ninja de Kiri, sa bête et ses crétins en même temps.

Ryo Maeda – Kazuo ... Tu es responsable des dégâts causé par ton invocation ... Je n'hésiterais pas à t'arrêter si j'estime que tu ne le maîtrise pas ou s'il venait à tuer ... Ce n'est pas la brume sanglante ici ...

La tension commençait à monter petit à petit, Ryo préféra rester en retrait du combat pour mieux observer les gestes de la bête. Si ce Kyojin allait trop loin, en une fraction de seconde, il serait réduit en cendres. C'est donc le regard déterminé à éviter un drame que Ryo observa la scène ...

*Kazuo ... J'espère que je ne me suis pas trompé sur toi ... Tu veux montrer que Kiri a changé, c'est le moment de tenir ta parole ... *
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeDim 4 Aoû - 18:37


Un détour sous haute tension
L'inquiétude semblait grandir chez le jeune Maeda et ça paraissait légitime quand on découvrait une bête comme Kyojin. Celui-ci est dévoué à son maître et malgré ses airs meurtriers, jamais il ne tuera l'un de ces imbéciles sans son approbation. Kazuo jouait un rôle, mais il était si convaincant qu'il parvenait à s'en convaincre lui-même. La vérité, c'est que c'est toujours pareil avec le jeune loup. Dès que le combat l'appelle, son sang bouillonne. Héritage familial.
Arrêter Kyojin ? C'est audacieux et insensé à la fois, cependant pour un diplomate Ryo ne manquait pas de courage. Un trait de caractère apprécié, même pour la bête qui se ruait déjà sur sa proie. Kazuo gardait en tête les paroles de ce genin, mais le calme n'était qu'en apparence. Au fond de lui ses plus bas instincts se réveillèrent et avec eux, le Rinku. Le second pouvoir de son Kekkai Genkai, celui-là même qui lui permet une symbiose parfaite avec les loups.
Pendant que la bête charge droit devant elle, Kazuo se glisse dans l'ombre de l'animal et disparaitre aux yeux de ses ennemis. La charge de Kyojin fait son office, pris par surprise avec une telle vélocité, certains tentent même de grimper au mur s'échapper. Difficile de réellement contrôler sa charge dans un endroit aussi étroit. Heureusement, Kyojin ne percute qu'un seul de ces délinquants. Le pauvre se retrouve projeté au sol, mais au mieux il n'aura que quelques bleus.
Surgissant finalement de l'ombre de Kyojin qui a toute l'attention de l'adversaire, Kazuo brandit un kunaï et commence à attaquer. Si son maniement est bon, il ne vise aucuns points vitaux. En réalité, il ne fait que mouliner dans les airs pour séparer le groupe en deux. Six adversaires l'entourent, pendant que les sept autres se tournent vers Ryo. Sans doute plus impressionné par ce qu'ils savent du jeune Maeda, que ce que le jeune loup veut bien leur montrer.
Quant au chef de cette bande d'incapables, c'est finalement vers Kazuo qu'il se tourne après une longue hésitation. Préférant donner une leçon à Kiri, quitte à affronter les foudres de Konoha ensuite. Retournant ainsi la situation à son compte en occupant Ryo.

— Tu ne m'impressionnes pas avec ton petit toutou, je vais te montrer ce qu'on vaut à Konoha, se targue l'adolescent qui affiche clairement ses intentions en sortant une courte lame.
— S'il te plait Kazuo, laisse-moi le manger celui-là…
— Une autre fois peut-être, murmure Kazuo qui regarde Ryo au loin.

Le jeune loup doit être à la hauteur de ses paroles. Il a lui-même parlé de changements pour Kiri et il est de son devoir de prouver à Konoha, qu'ils ne sont pas tous aussi mauvais que le prétend la rumeur. Pour le coup, Kazuo n'est peut-être pas le meilleur exemple. Là tout de suite, il s'efforce de retenir ses coups. Jouant avec ses adversaires en les ridiculisant. L'un perd son pantalon et se ramasse lourdement par terre. L'autre est expédié dans une benne par Kyojin.
Tout va très vite, trop même. Face à deux ninjas, même de simples genins, cette bande de délinquants ne fait pas le poids. Ils ont peut-être des matraques et quelques lames, mais rien d'insurmontable. En revanche, cela rend la situation électrique quand le chef de ces crétins joue de sa lame. Distrait par l'un de ses sbires, Kazuo ne voit pas le coup venir. Trop occupé à contenir ses coups. Soudain c'est comme si le monde s'arrêtait autour de lui.
La lame qui fend l'air dans un bruit sourd et le sang qui se répand sur le sol. Rien de grave, une simple entaille à son épaule. Pas de quoi paniquer pour le garçon, mais il voit Kyojin se déchaîner. Fou de rage, l'animal perd brièvement le contrôle et se rue sur le pauvre garçon. Le poids de l'animal suffit pour le plaquer au sol. Lâchant ainsi son arme, il se retrouve immobilisé. Chaque invocation de Kazuo serait prête à donner sa vie pour lui.
Une courte seconde, le jeune loup aurait aimé laisser Kyojin dévoré cet imbécile. Puis il se remémore les paroles qu'il a précédemment dites à Ryo. Difficile de prétendre que les choses changent, quand on n'est même pas capable de les faire changer. Envoyant au sol le dernier de ses adversaires avec une simple droite. Kazuo se tourne vers Kyojin qui grogne et bave, il n'a plus rien d'un gentil toutou maintenant.

— Kyojin, stop !
— Je vais juste lui arracher la tête, promis il ne sentira rien,
répond l'animal avec colère.
— Moi aussi j'ai envie de lui arracher la tête… mais on a bien plus à gagner en prouvant qu'on vaut mieux qu'eux, répond Kazuo qui croise le regard de Ryo.

Rien à voir avec de simples invocations, un lien plus puissant qu'un pacte uni cette bête enragée à son maître. Kyojin approche ses crocs de sa victime qui se met à sangloter. Puis sans demander son reste, recule pour rejoindre Kazuo. Le calme reprend ses droits dans la ruelle. La scène aura eu le mérite de mettre tout le monde d'accord. Quand le chef de gang voit le garçon s'approcher, il se réfugie contre le mur.

— C'est ton jour de chance on dirait, dit Kazuo avec un immense sourire, rappelle-toi de ce jour la prochaine fois que tu voudras t'en prendre à un ninja de Kiri.
— T-Tu… Tu ne vas pas me tuer alors ? Demande-t-il entre deux sanglots.
— Hélas la stupidité n'est pas un crime, même à Kiri, soupir le genin en guise de réponse, allez sans rancunes va, vous avez quand même du courage de vous attaquer à des ninjas.

Surprenant tout le monde, Kazuo tendit une main amicale au chef de gang encore terrorisé par le loup qui se tenait à quelques pas de là. Un premier pas vers la paix, pour apaiser les tensions et rappeler que le monde n'est pas tout noir ou tout blanc.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeLun 5 Aoû - 0:17



Ryo

Maeda
Il parait que seulement deux choses sont illimité, l'univers et la stupidité ... Ces idiots le prouvaient allègrement en voulant s'en prendre à deux ninjas entraînés. Ils n'avaient aucune chance et pourtant, ils n'hésitaient pas se mettre en groupe pour attaquer chacun leurs cibles. Six d'entre eux décidèrent d'attaquer le ninja de Kiri tandis que les sept autres voulaient Ryo, dans un sens, c'était plutôt flatteur de leurs parts de venir plus nombreux sur le représentant des forces de Konoha. Ils craignaient plus Ryo ? Ou alors ils avaient plus peur de se battre contre ce loup et par conséquent préférait s'attaquer au membre du clan diplomate ... Quoi qu'il en soit, la réponse n'avait aucune importance, le jeune homme décida de ranger le Kunai qu'il avait sorti précédemment, il ne voulait pas en arrivée là, il ne voulait pas blesser gravement ses adversaires. Comme à son habitude, il observa ses ennemis qui se rapprochait de lui lentement, tout en soupirant, Ryo mis ses mains dans les poches avant de lever la tête vers le ciel.

Ryo Maeda – Vous voulez vraiment perdre votre temps à tenter de me battre ? Vous vous souvenez ? Je suis entraîné ...

Les délinquants ne répondirent pas et foncèrent sur le ninja, Ryo esquiva sans réel difficulté tout en assénant différents coup de pied toujours en gardant ses mains dans les poches. Il n'y avait pas de réel combat au final, seulement des enfants mal élevés qui voulaient se rebeller contre l'autorité en place. Ils n'arrivaient à rien, dans leurs vies tristes de tous les jours, ils devaient sans doute être totalement perdu, en manque criant de repère, il avait une haine envers une personne qui ne leurs avait strictement rien fait au seul motif qu'il était étranger ... Leurs étroitesses d'esprit n'avaient d'égal que leurs stupidités. Ryo enchaînait rapidement les esquives, il s'amusait à éviter les coups de manière à ce qu'ils se frappent entres eux. Le spectacle en devenait presque comique, rapidement, les sept assaillants tombèrent KO, Ryo ne les avaient pas épargner, peut-être qu'ils apprendront quelques choses aujourd'hui ...

Tout en souriant, notre héros se tourna vers Kazuo et son loup, la situation semblait déraper, l'animal était sur le point de dévorer le leader des crétins. Immédiatement, Ryo fonça vers eux, heureusement, l'invocation obéissait à son maître, intérieurement, le ninja de konoha poussa un ouf de soulagement. Il fut rapidement surpris de voir que Kazuo tandis la main au chef, lui-même se retrouva très surpris par cette main tendue, c'était très honorable de la part du ninja de Kiri. Il était victime et pourtant, il voulait pardonner à ses agresseurs. Le chef allait serrer la main de Kazuo quand soudain le poing de Maeda percuta de plein fouet la mâchoire de cet homme, une fois au sol Ryo avança lentement vers lui avant de l'attraper par le col.

Ryo Maeda – Je suis Ryo Maeda, ninja de Konoha, fils d'Idate Maeda, chef du clan et diplomate pour le village ! T'as pas idée à quel point je pourrais détruire ta vie après ce que tu as fait toi et tes potes ! Tous autant que vous êtes, j'ai assez de motifs pour vous faire regretter votre existence ...

Ryo avait un regard remplis de rage, le chef semblait paniquer de plus en plus, la situation était incontrôlable. Il essayait de reculer, mais sans succès, le ninja le tenait fermement, il tentait de s'excuser à tout vas, quelques larmes commençaient à couler le long de son visage en sang.

Ryo Maeda – T'excuser ? Après ce que tu as tenté de nous faire ? C'est trop facile ... Crois-moi, toi et tes potes, je vous ai à l'œil ... Je pourrais éventuellement oublier ce que vous avez fais en échange de ... Hum ... Je sais ... Je vous donne à toi et tes crétins de pote ... L'occasion, l'unique chance de faire quelque chose de votre vie de vraiment utile ... Vous allez tous devenir des membres actifs et utile pour le village ... Je vous laisse une semaine ... Passé ce délai, je vous trouve et je ruine vos vies ... Maintenant dégager ... TOUS !

Sur ces mots, les délinquants partirent tous en courant, Ryo se mit à sourire avant de se retourner vers Kazuo et son gros loup. Le ninja de Konoha posa un genou à terre devant l'animal.

Ryo Maeda – C'est cool que tu l'as pas tué, je crois que cette correction et toute la peur qu'ils ont ressenties leur seront bénéfique ... On a tous le droit de s'égarer en chemin après tout, en tout cas gros toutou, il me semble que je t'avais promis quelque chose si tu ne tuais personne ...

Joignant la parole à l'acte, Ryo commença à caresser le loup tel un enfant tout content de toucher un animal sauvage. La scène était plutôt étrange à voir, mais le membre du clan Maeda s'appliquait à donner les meilleurs gouzi gouzi à Kyojin en espérant que ce dernier apprécie. .
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeLun 5 Aoû - 17:31


Un détour sous haute tension
La rancune n'a jamais fait partie du plan de Kazuo, sinon il ne serait pas là. Plutôt auprès de son père, terré au fond du trou le plus profond qu'ils aient pu trouver. Une vie de rêve en somme. Plus tôt Ryo jugeait Kiri et présentait cet endroit comme un cloaque. Pourtant, c'est bien lui qui frappe ce pauvre garçon et qui le menace. Pour lui donner une chance de faire quelque chose de sa vie, c'est vrai, mais à ce compte-là les bonnes intentions peuvent tout excuser.
Au moment le petit discours du genin avait fait son petit effet, sans demander leur reste tous décampèrent. Laissant le calme définitivement s'installer dans la ruelle. Ryo en profita pour se tourner vers Kyojin, pour le caresser. Le loup jeta un regard vers Kazuo, qui esquissa un sourire, comme pour lui demander de jouer le jeu. Puis le garçon leva les yeux au ciel pour observer le ciel bleu. Rien à voir avec ce qu'il avait vu à Ame ou même à Kiri.
Fermant les yeux un court instant, le jeune loup se demanda si l'intervention de Ryo était nécessaire. Le chef de ces crétins avait eu son compte, il n'aurait surement jamais recommencé. Un sentiment étrange envahi alors Kazuo, qui venait à se demander ce qui était juste ou non. Frapper un homme qui s'était rendu par exemple ? Pas sûr que l'humiliation qu'il ait subie soit plus profitable que la main tendue par le jeune loup.
Peu importe à vrai dire, ce voyage aura décidément été très instructif. Kyojin jette un dernier regard vers son maître, puis disparait dans un nuage de fumée. Laissant Kazuo seul avec Ryo, pour qu'il puisse reprendre leur discussion.

— Je dois admettre que je suis surpris par ton attitude, confesse le genin qui fixe son camarade avec curiosité, je lui tends la main et toi tu le frappes, moi qui pensais qu'à Konoha on aidait son prochain.

Une petite pique amicale lancée avec un sourire qui l'est tout autant. Rien de méchant ou sournois là-dedans, Kazuo cherchait simplement à comprendre.
Au fond, c'était peut-être pour aider ce garçon que Ryo avait agis ainsi ou bien pour garder le contrôle sur la situation. Évitant ainsi au jeune loup de passer pour le gentil héros ? Peu probable. Demain un autre ninja de son pays fera surement oublier cette clémence en un éclair. Kazuo avait pour vocation de changer les choses, mais ça allait être compliqué. Tant avec ses camarades du Pays de l'Eau, que ceux qu'il pouvait se faire hors des frontières.

— En tous cas, c'était plutôt cool, un peu d'exercice ça ne fait jamais de mal, ironise Kazuo pour dédramatiser la situation, même si je vais surement me faire réprimander par mon sensei.

Voilà que Kazuo se met à rire, retrouvant son insouciance alors que précédemment il hésitait à laisser Kyojin dévorer ce pauvre garçon. Un côté sombre insoupçonné et qui grandit de jour en jour. Une autre fois, peut-être qu'il n'aura pas la force de se retenir. Peut-être même qu'il cèdera à la tentation, comme dans la forêt de Kawa. Pourquoi cette idée ne le dérange pas ? Pas seulement parce qu'on lui a appris qu'il faut faire ce qui doit être fait.
Le jeune loup a encore tant de choses à apprendre et ce n'est pas à restant à Kiri en courant après les rats qu'il va progresser. Finalement, le pacte de non-agression est une bonne chose. Sans ça, jamais il n'aurait rencontré Ryo. Certes il a encore du mal à le cerner, mais il est persuadé qu'au fond ce n'est pas un mauvais garçon. Parce que si c'est le cas, alors le monde est perdu. Konoha ne doit pas endosser le mauvais rôle, il y a déjà assez de ténèbres sur ce monde.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Maeda Ryo
Genin Supérieur de Konoha
Genin Supérieur de Konoha
Maeda Ryo


Messages : 523
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 28

Feuille de Personnage
Réputation: 72
Rang Ninja: C+
PE (Disponibles): 220

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeMar 6 Aoû - 23:34



Ryo

Maeda
L'attitude de Ryo sembla intriguer Kazuo, ce dernier ne comprit pas pourquoi notre héros s'était permis de frapper un adversaire qui se rendait. Il est vrai que l'acte, sorti de son contexte, est critiquable, mais le ninja de Konoha savait parfaitement ce qu'il faisait. Il fixa son nouvel ami en se grattant l'arrière du crâne tout en souriant.

Ryo Maeda – Tu sais, ce genre de personne je les connais bien ... L'indulgence, la pitié et tout ça ... Ils ne comprennent pas. Il n'y a que les coups qu'ils retiennent, la peur est très efficace. Je veux qu'ils se rappellent de ce moment, qu'ils comprennent que ce n'est pas avec leurs attitudes actuelles qu'ils vont avancer dans la vie. Ce coup-de-poing que je lui ai donné, voit ça comme un coup de pieds au cul que nos parents nous on donner quand on était gamin pour faire nos devoirs.

Le jeune homme se mit à rire, il eu un rapide flash-back de sa jeunesse, lorsque son père s'efforçait de lui apprendre les lois, le protocole et toutes les différents obligations lié à son rang. Le pauvre Idate en avait bavé pour tenter d'inculquer quelques valeurs à son second fils. Le ninja du village de la feuille secoua sa tête lorsqu'il entendit que Kazuo risquait d'avoir des ennuis avec son Sensei, après tout, ils étaient dans un village étranger et faire du grabuge n'est clairement pas bien vu.

Ryo Maeda – Hé t'inquiète pas, je vais t'accompagner à l'Hopital, je vais expliquer à ton Sensei que tu n'as rien fait pour t'attirer des ennuis et que tu m'as aider à gagner contres ses crétins. D'une certaine façon de voir les choses, tu as rendu service à Konoha. En plus moi ça me donnera l'occasion de me donner une belle image auprès de mon Sensei ce qui est plutôt pas mal !

Les deux garçons se mirent à rire quelques instants avant de reprendre leur route tranquillement vers l'hôpital. Sur le chemin, Ryo en profita pour inviter Kazuo à goûter quelques spécialités culinaires de Konoha, il aurait été regrettable qu'il ne goûte pas quelques saveurs dont seul Konoha à le secret ! Le fils du clan des diplomates était plutôt content de sa nouvelle rencontre, il était important de voyager dans la vie, c'est le meilleur moyen de s'ouvrir l'esprit et de voir toutes les nuances de couleurs que vous offres la vie. Finalement, peut-être que Kiri n'était pas aussi chaotique qu'il le pensait, du moins s'il y avait des personnes comme Kazuo, il était évident qu'il pouvait faire bon vivre là-bas.

Quoi qu'il en soit, après un long moment où les deux ninjas passèrent du temps à manger, boire, rire et échanger. Ils finirent par retourner à l'hôpital, Ryo, comme promis, raconta ce qu'ils s'étaient passé, n'oubliant pas de féliciter Kazuo pour son niveau affiché au combat et sa retenu sur les blessures infligées à ses adversaires. La journée était passée vite, le soleil allait bientôt se coucher et l'ami de Kazuo était maintenant remis sur pied.

Ryo Maeda – Kazuo, c'était cool de te rencontrer ... Je te dis pas adieu, je suis sûr qu'on aura l'occasion de se revoir. La prochaine fois, ça serait peut-être toi qui me feras visiter ... En tout cas, si tu passes dans le coin, n'hésite pas à venir me voir, j'ai hâte d'en voir plus sur tes techniques ! J'espère un jour pouvoir aussi maîtriser les invocations !

Après avoir chaleureusement salué son nouvel ami, le jeune homme quitta l'hôpital. Cette journée qui s'annonçait comme ennuyeuse s'était finalement avérer très instructrice, Kiri disposait de ninja intéressant et avec un potentiel certain. Notre héros allait devoir s'entraîner encore plus dur s'il voulait rendre hommage à ses ancêtres.
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Tumblr_nb60nsdeSW1s5zra5o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 417
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitimeMer 7 Aoû - 17:47


Un détour sous haute tension
Kazuo apparait troublé suite aux paroles de Ryo. Tout simplement parce qu'aussi loin qu'il se souvienne, son père n'a jamais mis ce "coup de pied au cul" dont fait mention le garçon. Peut-être parce qu'il a toujours été assidu aux entraînements, qui étaient pourtant très durs parfois. L'éducation n'a pas été la même, c'est certains, mais au final ça ne les éloigne pas tant que ça. Le jeune loup est ravi de cette rencontre, il a hâte de recroiser Ryo à l'avenir.
Profitant du trajet jusqu'à l'hôpital pour flâner en ville, Kazuo découvre Konoha sans se perdre. Mangeant enfin à sa faim, alors qu'il doit économiser ses réserves depuis leur départ de Kiri. Une réelle entente se forme entre les deux garçons, mais l'avenir est trop incertain pour parler d'une amitié. Aujourd'hui, le monde shinobi peut compter sur le Pacte de Non-agression pour maintenir la paix, mais qu'en sera-t-il s'il vient à être rompu ? Ils seront peut-être ennemis.
Tout ça, Kazuo préfère ne pas y penser. Pour l'heure, il est heureux de cette journée qui semblait pourtant mal tourné quand il s'est retrouvé coincé dans cette ruelle. Par un heureux hasard le jeune loup a fait une étonnante rencontre. Quelques secondes plus tôt et les choses auraient pu être bien différente, mais au final, tout s'est bien passé. Kazuo n'est pas aussi catégorique que Ryo sur le sujet, mais s'il ne peut pas parler d'ami pour l'heure, il est très content de cette rencontre.
Une fois à l'hôpital, Hizoka fronce les sourcils lorsqu'il remarque que son jeune élève s'est battu. Nul besoin d'être devin pour ça. Le sensei mesure sa colère, rassuré par les paroles de Ryo et du jônin qui les a accompagnés depuis le début. La journée avait été longue et pour les deux genins, le moment est venu de se séparer. Improbable aventure que ces deux-là ont vécu, mais ça prouve que l'entente est possible.

— Moi ça me va, répond Kazuo avec un enthousiasme débordant, tu viens quand tu veux, je te ferais visiter et tu verras, à Kiri aussi on a de la bonne nourriture !

Une poignée de main respectueuse et les voilà qu'il se quitte pour de bon. Ryo est un drôle de personnage, mais il a à cœur de bien faire. Un futur atout pour Konoha, c'est certain. Kazuo aimerait en dire autant pour lui, mais il se pose tant de questions sur l'avenir. Impossible de dire ce qu'il fera demain, en revanche il sait ce qu'il fera maintenant. Hizoka profite de se retrouver seul face au genin pour lui rappeler pourquoi ils sont là.

Tu peux m'expliquer ce qui t'a pris Kazuo ? Te battre, vraiment ? Imagine si ce garçon n'était pas venu, qu'aurais-tu fait ? C'est important de faire attention, la paix est fragile tu sais, insiste Hizoka qui soupir avant de retrouver un semblant de sourire, mais je suis fier de toi, tu as eu la bonne attitude en ne répondant pas aux provocations.
— Je ne voulais pas me battre, mais ils sont revenus et Ryo avait été gentil avec moi, confesse maladroitement Kazuo qui s'en veut, je ne voulais pas le laisser se battre tout seul.
— Et c'est tout à ton honneur, mais tout le monde ne sera pas aussi gentil que ce genin, le monde dans lequel nous vivons est encore marqué par la guerre, tu dois faire plus attention.

Les paroles prirent la tournure d'une leçon, mais elles étaient encourageantes. Hizoka ne tenait pas spécialement à réprimander son jeune élève, mais plutôt le préserver du pire. Le jeune Ryo Maeda est un exemple parfait de ce le traité de non-agression essai de construire, mais ce n'est qu'une goûte d'eau dans l'océan. Derrière, un autre que lui va peut-être provoquer de nouvelles tensions. Tout ce que veut Hizoka, c'est éviter le pire à ses élèves. Pour le moment ce n'est pas une réussite, mais tout est bien qui fini bien. Daiki à nouveau sur pieds, ils vont se reposer et reprendre la route. Kiri est encore loin, autant se préparer pour le voyage.

_________________
Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Vide
MessageSujet: Re: Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]   Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un détour sous haute tension [PV - Maeda Ryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Hi no Kuni :: Hôpital-