-42%
Le deal à ne pas rater :
Support téléphone universel Mpow (fixation sur grille d’aération)
6.99 € 11.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeSam 6 Juil - 13:32

The Bear & A Cub
Elle le sent venir une fois de plus. Une mélodie qui l'entraîne dans une danse dont elle avait appris les pas pendant bien des années. Une danse qu'elle a gravé au plus profond de son corps, nichée dans la moindre cicatrice; lovée dans chaque goutte de sang versé. Une excitation grandissante mêlée à un instinct primitif. Inconsciemment, sa tête bats une mesure invisible. Un beat aggressif et saccadé qui conviens parfaitement à sa personnalité. La musique joue les temps et les contretemps tandis qu'elle bats à présent la mesure du pied face aux quatre Chunin l'observant attentivement. Eux, ne l'entendent pas mais ne semblent même pas noter le comportement pour le moins inhabituel de leur instructeur du jour. Ils l'observent encore quelques instants avant d'initier l'offensive. Forts de leurs années d'expérience en équipe, ils engagent leur adversaire unique avec un coordination plus que correcte, envoyant deux attaquants armés d'épées en bois de front tandis que les deux autres tentent de contourner leur cible afin de lui couper toute forme de retraite.

Asuna, du haut de son mètre quatre vingt et de son imposante constitution assèsse la situation d'un balayage de regard rapide. Jugeant que les adversaires au corps à corps étaient le menace directe, elle décide enfin de se mettre en mouvement, se lancant contre toute attente à la rencontre des opposants armés. Notant les une à deux secondes nécessaires pour rejoindre ses assaillants, elle se baisse au dernier moment, esquivant dès lors l'assaut des lames de bois là où se trouvait son buste une fraction de secondes auparavant. Profitant de l'effet de surprise, elle se saisit des deux bras de l'un d'entre eux au niveau de la taille et, profitant de l'impulsion conférée par le changement de stature et de sa pure force physique; le soulève comme un vulgaire fétu de paille. Un énorme SLAM rententit ensuite sur le terrain d'entraînement après que la brune aie écrasé son adversaire numéro un au sol. Numéro 2 a cependant repris ses esprits et se lance à l'assaut, tranchant l'air d'un coup horizontal. D'un pas leste, l'ourse se projette en arrière tandis que 3 se faufile dans son dos, tentant de la saisir afin de l'immobiliser. Coincée entre ses assaillants, le cerveau de la brune se mets à cogiter à toute allure, évaluant ses options. Une esquive sur le côté serait inutile du fait du sabre, tandis que se baisser serait problématique avec un adversaire dans son dos. Il ne lui restait donc plus qu'une option.

Contre toute attente, la femme s'avança vers son aggresseur armé. Ce dernier, porté par son élan, ne put qu'émettre un hoquet de surprise qu'il nota les yeux malicieux de l'Ours à quelques centimètres seulement des siens. D'un mouvement fluide, la femme se saisit fermement de son poignet, coupant toute velléité maligne avant d'effectuer une torsion de son poignet tout en le ramenant derrière elle. Surpris par la douleur, le pauvre ne put se défendre correctement, se retrouvant rapidement entre son allié et son adversaire alors qu'un coup d'épaule le projeta sur son propre compagnon. Numéro 4 quand à lui, voyant ses 3 compagnons au sol, se contenta de pousser un soupir contrit en jetant son kunai d'entraînement au sol, déclarant forfait.

Sur ses mots, l'expression d'Asuna sembla se radoucir, tendant une main amicale aux chunin qu'elle dépassait en taille d'une bonne tête et plus encore en largeur, la brune se mis à débriefer leur entrainement tandis qu'ils se relevaient. Louant leur travail d'équipe, elle leur précisa néanmoins leur manque flagrant d'adaptation face à un adversaire usant uniquement d'un type d'arts ninja. Puis, après les salutations d'usage la femme les envoya vaquer à leurs occupations, restant seule sur le vaste terrain d'entrainement. Elle réajusta ensuite son bandeau frontal sur son bras gauche avant d'ébrouer sa longue crinière d'ébène. Malgré l'après midi déjà bien entamé sur le village de la Brume, la température restait relativement fraîche grâce à une imposante couverture nuageuse.

Puis, sans forcément se rendre compte d'une présence sur les lieux compte tenu du passage assez fréquent des shinobi sur ces lieux, elle se rapprocha d'un mannequin d'entraînement, projetant de continuer à parfaire son taijutsu avant qu'une fragrance inconnue ne vienne titiller ses narines. Prenant une grande inspiration nasale, elle jetta un coup d'oeil alentours: quelqu'un se trouvait-il dans les parages ou sa piètre expérience de trappeuse lui jouait elle des tours ?
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeSam 6 Juil - 17:42


The Bear & A Cub
La nouvelle est tombée tôt ce matin : Hôzuki Kenjumaru est défait de ses obligations envers le Team 2 du village caché par la brume. Aucune raison invoquée, pas même l'ombre d'un détail. Inquiet pour ce qui l'attend, Kazuo a bien tenté d'en apprendre plus, en vain. Tout ce qu'on a bien voulu lui dire, c'est qu'il sera informé en temps et en heure des suites de ce changement. Le jeune loup avait pourtant tant à apprendre auprès de ce jônin, qui maîtrisait lui aussi une invocation.
Les aléas de la vie, même en temps de paix de bons éléments disparaissent. Aux dernière nouvelles, Kenjumaru était en mission à l'extérieur des frontières. Voilà tout ce que savait Kazuo, lorsque quelques semaines plus tôt, il demanda à le voir. Lasse des missions répétitives, il avait dans l'idée de convaincre son sensei de partir pour une mission de Rang C. L'enthousiasme du garçon est vite retombé, le forçant à revoir ses envies à la baisse.
Difficile de progresser quand on se contente de quelques rats ou de jouer les messagers. Sans vouloir brûler les étapes, Kazuo tenait plus que tout à progresser. Devenir plus fort était une étape obligatoire, pour découvrir la vérité sur son clan. Ame est loin de Kiri, sans une situation exceptionnelle, jamais il ne pourra à nouveau revoir la pluie de son enfance. Pas avant le grade de chûnin, peut-être même jônin.
Le jeune loup n'avait pas le cœur à la tâche donc, préférant aller s'entraîner plutôt qu'une énième mission de Rang D. Au moins, lorsque sonne la fin de la journée et qu'il est épuisé, il a l'impression d'avoir progressé. Seulement ce jour-là, tout semblait aller de travers pour Kazuo. Le terrain d'entraînement était bondé. Difficile de trouver de la place pour invoquer Kyojin. Quant à une course à travers la ville avec Hanata, c'était déjà le contenu de son précédent entraînement.
Trouvant finalement refuge en hauteur, le jeune loup pris son mal en patience et observa avec attention les ninjas s'entraîner. Certains avec plus d'entrain que d'autres, ne ménageant pas leurs efforts. Voir le niveau affiché par chûnin et jônin, c'était quelque chose de grisant. Un gouffre séparait Kazuo de ces grades si prestigieux. Lui qui s'imaginait un jour pouvoir devenir aussi fort, le voilà qu'il vient à douter après pareille journée.
Un regain d'espoir se fait pourtant sentir, quand après une bonne heure d'attente, le genin aperçoit un spectacle bluffant. Pas moins de quatre chûnins font face à une jônin, dont la carrure est plus impressionnante encore que celle de ses adversaires. Bien sûr, on serait tenté de donner les quatre ninjas gagnants, surtout avec une telle coordination. Seulement face à eux, c'est une force de la nature, une spécialiste du taijutsu.
La facilité avec laquelle cette jônin brisa la cohésion de cette équipe était tout simplement magistrale. Impressionné, Kazuo le fut d'autant plus quand il vit toute la classe de cette gradée. Proposant son aide à ses adversaires du jour, avant de les féliciter et de leur prodiguer quelques conseils. Pour avoir rencontré quelques adeptes du taijutsu, Kazuo sait à quel point cette spécialité est redoutable. Trop souvent prise à la légère par les fervents pratiquants du ninjutsu.
Toujours sur son perchoir, le genin n'avait plus lâché des yeux cette force de la nature. C'est à s'y méprendre mais, durant cet entraînement, on aurait juré voir un grizzly ou un ours. Tout à la fois impressionné et intimidé, Kazuo hésite à aller à sa rencontre. Finalement, il retrouve la terre ferme et se dirige vers cette femme. Si le taijutsu n'a jamais fait parti de ses priorités, comment passer à côté d'une occasion pareille.
Les pro-taijutsu sont rare, tant c'est un style boudé par rapport au ninjutsu. Plus encore dans un monde où on ne jure que par le Kekkai Genkai. Timidement, le jeune loup s'approche, sans vraiment savoir ce qu'il pourrait bien lui dire – pour ne pas passer pour un imbécile.

Bonjour, bafouille difficilement Kazuo qui cherche ses mots, désolé de vous interrompre dans votre entraînement, mais je vous ai vu avec ces chûnins… c'était impressionnant !

L'enthousiasme du jeune loup l'emporte sur sa timidité. Au moins pour une poignée de minute, il oubli la journée désastreuse qu'il est en train de passer.
Plus jeune, il admirait son père qui combattait en parfaite symbiose avec les loups du Clan Jigoku. Lui aussi un adepte du taijutsu, mais dans une moindre mesure. Souvent, Kazuo s'est imaginer suivre les pas de son père. Puis, il s'est décidé à suivre sa propre voie, pour s'approprier le pouvoir si particulier de son clan. Pour un jour égaler les plus puissants de ses ancêtres et peut-être, redonner un nouvel élan aux Jigoku. Hélas pour l'heure tout ce qu'il a pour lui, c'est loup maladroit et un autre timide. Difficile de mener bataille avec ça, même s'ils ont leur utilité.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeDim 7 Juil - 12:55

The Bear & A Cub
La fragrance se faisait plus nette. Fronçant les narines, elle dirigea son regard vers les buissons alentours, cherchant du regard la source du parfum qui lui rappelait à présent vaguement l'odeur d'un chien mais dans des nuances plus sauvages avec un soupçon ... d'inconnu. Focalisant son attention ailleurs, elle ne remarqua pas le petit bout d'homme se dandinant dans sa direction, le pas incertain et la mine contrite. Ce ne fut que lorsque la femme sentit une présence dans son périmètre immédiat que ses narines se mirent à frémir sous un danger instinctif. le quelque chose ou quelqu'un qui empestait l'animal sauvage venait d'entrer dans un périmètre beaucoup trop proche d'elle. Elle poussa un soupir mêlé d'aise et de frustration. A en croire son odorat, il devait sans doute s'agir un jeune loup qu'elle n'aurait aucun mal à abattre; là n'était pas la question. En revanche, elle remarqua une fois encore que son entrainement de senseur était loin d'être suffisant. Dans d'autres circonstances, elle aurait sans doute été tuée ici et maintenant. Et cette frustration allait être évacuée au grand dam de la vie de ce pauvre intrus. Et alors que la présence n'était plus qu'à quelques pas de sa position, la femme se retourne lentement, le regard chargé d'intentions meurtrières; chaque muscle de son corps prêt à bondir pour délivrer sa sinistre besogne dans la plus avilissante bestialité.

Quelle ne fut donc pas sa surprise lorsque la Jônin découvra en lieu et place d'un prédateur mortel aux crocs hérissés et aux griffes lascérantes, un petit bout d'homme joufflu au regard mi admiratif mi apeuré. Paralysée par la stupeur, l'Ourse ne pipa mot tandis que le petit tentait maladroitement de briser la glace d'une voix haut perchée trahissant son inconfort. Pendant quelques secondes - qui devaient sembler une éternité pour ce pauvre enfant -, la brune resta immobile, fixant l'autre sous tous les angles. Puis, contre toute attente, elle s'avanca vers lui et commença ... à humer son parfum sous tous les angles. D'abord à Gauche puis à droite, elle alla jusqu'à s'accroupir pour rapprocher son visage aux yeux couleur turquoise à quelques centimètres à peine de celui du petit tandis que ses narines humaient ostensiblement la fragrance du gamin au nez et à la barbe de celui-ci. Ce ne fut qu'après encore quelques secondes de ce manège qu'elle afficha enfin un sourire engageant, abandonnant sa position accroupie pour laisser son auguste derrière reposer fermement sur le sol du terrain d'entrainement.

Avec une voix puissante d'où perlait la bonhommie, elle se mit à déclarer à pleins poumons:

" Eh ben petit, tu as un animal de compagnie plutôt inhabituel chez toi, non ? Tu empestes le loup, j'ai bien cru que l'un d'entre eux s'était faufilé dans les parages. Je suis désolée pour mon comportement, mais c'est la première fois depuis que j'apprends à le servir de mon odorat que je sens un truc pareil. Ton loup doit être un animal très particulier, mon totem est dans tout ses états. "

La femme avait tout déblatéré d'une traite avant de se rendre compte que ces paroles devaient paraître totalement incohérentes pour un parfait inconnu. Se tapotant le crâne comme pour se traiter de tête de linotte, elle reprit plus calmement:

" Ah. Pardon, tu ne dois rien comprendre à ce que je dis. Reprenons: Je suis Rishimaru Asuna, Jônin, instructrice; et si j'en crois mes derniers ordres, future Sensei pour des Genin. Ma famille est protégée par un animal totem qui nous confère certaines capacités, dont notamment un odorat très développé; c'est pour ça que je t'ai senti tout à l'heure, maintenant tu ne pourras plus m'échapper , grouuu - elle leva les deux mains pour mimer des griffes -. Haha. Merci pour le compliment petit, mais c'est normal. Après tout je suis une shinobi de la Brume Sanglante.

Le regard de la femme observait le petit bout d'homme avec un intérêt maternel. Une situation qui la consternait elle même, étant pourtant certaine que c'était bien là un instinct dont elle se pensait dépourvue. Mais ces grands yeux innocents et cette petite bouille apeurée et perplexe... Toute Ours et violente qu'elle était, ses instincts de femme ne pouvaient rester imperturbable face à tant de...de... trop ! Le cageolant du regard, le regard de la brune tomba pourtant par hasard sur le bras du petit, l'arrêtant net dans son explication. Les yeux rivés sur le bandeau frontal avec une expression indéchiffrable, elle semblait subitement perdue dans ses pensées.
 
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeDim 7 Juil - 19:42


The Bear & A Cub
Étonnamment, nulle crainte ne vint surprendre Kazuo, lorsque la jônin se retourna pourtant avec un regard meurtrier. Le jeune loup était plutôt concentré à ne pas bafouiller et se rendre ridicule. Puis très vite, la jeune femme s'est adoucie. Gêné, le garçon ne savait pas quoi dire de plus quand elle se fit si silencieuse. Pensant même un court instant, qu'il avait dit une bêtise. Finalement non, puisqu'elle s'adressa à lui.
La surprise était totale chez Kazuo, qui fixa la jônin avec de grands yeux ronds du début à la fin de ses paroles. Un animal de compagnie inhabituel ? Mieux vaut ne pas dire ça devant les loups que le garçon côtoie. Féroces animaux, au sens de l'humour assez limité pour la plupart. D'ailleurs, le genin ne les a jamais considérés en ces termes. Pour lui, et c'est peut-être dû à son jeune âge, ce sont des amis et des coéquipiers, bien plus fidèles que peuvent l'être les humains.
Au moins, la tirade de la jônin qui se présenta sous le patronyme des Rishimaru, avait le don de briser la glace. Plus à l'aise, Kazuo répliqua avec un grand sourire à la réponse de la dénommée Asuna. Néanmoins, il fut quelque peu troublé quant à la teneur des propos de cette dernière. La Brume Sanglante ? Voilà un étonnant coup du sort. Plus tôt, il apprenait le départ de son sensei, lui aussi un ancien fidèle de la brume que la Mizukage tente de faire oublier.
Voilà qui donnait le ton et maintenant, Kazuo avait une petite idée du caractère de la femme qui lui faisait face. Certes des plus accueillante, mais certainement trop imprévisible pour lui. Un détail pour le jeune loup, qui retenait avant tout l'animal totem mentionné par Asuna. Le jeune loup venait à se demander si c'était une kuchiyose, tout comme lui. Peu probable, mais il était curieux et prendrait grand soin à en écouter plus sur le sujet.
Difficile de savoir sur quel pied danser avec cette force de la nature, mais Kazuo préfère positiver. Lui qui n'est pas originaire de Kiri, n'a pas d'opinion tranché sur la Brume Sanglante. Pour autant, cela ne l'empêche pas d'avoir croisé la mort. Comme il l'avait annoncé à son précédent sensei au cours d'un entraînement : Brume Sanglante ou non, il veut devenir plus fort.

J'imagine que c'est à mon tour de me présenter, reprend finalement le genin avec un immense sourire, Jigoku Kazuo et pour ma part, je suis simple genin… pour l'instant !

C'est avec un entrain mêlé d'une franche confiance que le jeune loup ponctue sa réponse. Toujours aussi déterminé qu'au premier jour, il entend bien devenir lui aussi un jour un jônin.
Les présentations terminées, Kazuo pouvait s'intéresser un peu plus au pouvoir de cette héritière des Rishimaru. Un nom qui, s'il ne lui était pas inconnu, ne lui disait rien. Curieux, c'est par le biais de son propre pouvoir qu'il comptait engager la discussion. Rectifiant un point soulevé par Asuna, qui lui paraissait important de clarifier.

Je sens si fort que ça ? Demande Kazuo qui renifle sa tunique sans rien sentir, pourtant, je n'ai aucun animal de compagnie… pas même un poisson, mais peut-être que j'ai quelques amis avec moi.

Le message était discret, mais par cette réplique, Kazuo espérait souligner le fait que ça n'avait rien à voir avec un quelconque animal de compagnie. Un prélude à ce qui suit, puisqu'il reprend quelques secondes après cette première réponse.

Tout comme vous, je suis protégé par un animal et vous avez vu juste, ce sont des loups, reprend le genin avec le même enthousiasme, vous aussi votre animal totem vous pouvez l'invoquer ?

Un regard pétillant de curiosité éclaircit un peu plus le visage du jeune loup. Voir un ours, un vrai, voilà qui serait des plus impressionnant. Bien qu'il préfère la compagnie de ses loups, à tout autre animal – aussi impressionnant soit-il, même un dragon.
Par le passé, Kazuo avait du mal à révéler la particularité de son Kekkai Genkai. Certainement à cause des craintes de sa sœur, mais aujourd'hui, tout a changé. Grâce à son enseignement à l'académie, il a pris un peu plus confiance en lui. Le jeune loup s'approprie le pouvoir de son clan et compte bien, à sa manière, l'élever plus haut encore que ces ancêtres. Pour que son père soit fier de lui, mais aussi et surtout, pour avoir le pouvoir de changer le monde.
La guerre coule dans les veines du Clan Jigoku depuis que celui-ci a été fondé il y a des décennies. Défendant ainsi farouchement les terres détrempées qui entoure Ame. Au péril de leur vie pour beaucoup, mais toujours avec le panache et la hargne qui les caractérise. C'est ça, que Kazuo veut trouver au cours de son enseignement à Kiri. Le courage de regarder la mort droit dans les yeux et de la défier, sans avoir peur d'y laisser la vie. Pour ainsi, comme ses ancêtres avant lui qui ont préservé Ame du pire, changer l'histoire.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMar 9 Juil - 21:52

The Bear & A Cub
L'ourse se perdit un instant dans ces pensées en voyant le bandeau trôner fièrement sur le bras du petit. En son temps ce bandeau était bardé de significations macabres, de sang sur les mains et d'un esprit impitoyable; des qualités que la Jônin avait démontrées depuis son plus jeune âge grâce à l'influence de l'esprit de l'ours sur sa lignée. Mais aujourd'hui, elle voyait à présent ce sombre héritage sur le bras d'un garçonnet adorable. De longs cheveux d'un blanc soyeux, des yeux pétillants de vie et d'innocence. Ce gamin était pétri de bonnes intentions, peut être pas forcément heureux; mais l'espoir et la vie se lisaient dans chaque mimique, se répercutant de manière guillerette dans sa voix fluette.  En l'espace de quelques années, le rituel de la Brume sanglante avait été abrogé malgré une tradition tenace, et ce petit faisait parties des dernières promotions n'ayant pas connu ce que la plupart des vétérans avaient traversé pour se tenir où ils étaient aujourd'hui. A tort ou a raison, cette pensée avait hérissé le poil de la femme, mais son humeur s'était ensoleillée à la seconde où le petit déclina son identité.

Elle poussa un hoquet de surprise en découvrant son futur élève. Sans le couper, elle fouilla sa mémoire; se remémorant les listes de genin en attente de Sensei. Le petit Kazuo avait été sélectionné par une obscure commission et lui avait été appointé quelques jours auparavant en attendant que les autres membres soient décidés. La curiosité de la brune s'était toutefois arrêtée là, ne trouvant aucun intérêt à creuser plus avant sur ses futurs protégés; après tout était censée les rencontrer bien assez tout. Et pourtant, par une entourloupe du destin, voici que futur sensei et élève devisaient gentiment sur un terrain d'entraînement alors même que leur relation n'était pas encore officielle. Amusée, elle ne put réprimer un sourire enjôleur en buvant les paroles du Genin.

Lorsqu'il eut terminé, elle se redressa, le fixant droit dans les yeux sans se départir de son air enjoué.

" Eh bien petit Kazuo, il semble que le destin veuille nous réunir plus tôt qu'il ne le faudrait. C'est moi qui serais ta future instructrice, mais ce n'est pas encore tout à fait officiel tant que les deux autres membres de l'équipe ne seront pas décidés. Je dois avouer que je suis assez ravie d'avoir un élève aussi chou que toi, tu vas être propulsé mascotte de la team mon gars ! "

Presque maternellement, elle passa la main dans les cheveux du gamin, les ébouriffant pendant quelques secondes avant de se lever et de reprendre:

" Et pour répondre à ta question, non. Je ne suis pas capable d'invoquer des Ours. Grosso modo, ma famille est protégée depuis plusieurs générations par cet animal, et je suis capable de faire mienne sa puissance. Je suis encore loin de maîtriser parfaitement, mais ne t'inquiètes pas, ta Sensei a beaucoup d'autres atouts dans sa manche. Ceci dit, si tu manies les loups et moi les ours, je pense qu'on fera une excellente équipe tous les deux "

Soudain, se regard se fait toutefois plus froid, tandis qu'elle semble évaluer le jeunot du regard.

" J'ai une question pour toi. Officiellement, je ne suis pas encore ton sensei; mais j'aimerais que tu me réponde comme si c'était le cas; sois franc: Es tu capable de tuer ? "

La question avait résonné. Cinglante et équivoque, elle était aussi simple que lourde de sens. Bien entendu, la femme avait ses propres raisons d'ouvrir leur relation maitre-élève avec cette interrogation, mais elle souhaitait entendre sa réponse non filtrée avant d'énoncer sa pensée réelle. 
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMer 10 Juil - 15:10


The Bear & A Cub
Le sourire qui caractérise le jeune loup disparait, quand l'annonce tombe. Par le plus grand des hasards, il fait face à son futur sensei. C'est à croire qu'une force supérieure décide à leur place, tant la situation est incongrue. Pas forcément de mauvais goût, c'est bien ce qui rendit le sourire à Kazuo. Difficile de dire s'il avait gagné au change, puisqu'il n'a pas eu le loisir de tisser un quelconque lien avec le prédécesseur de la kunoichi.
Hôzuki Kenjumaru n'avait pour lui que sa réputation et si sur le papier, le jeune loup avait tout à gagner aux côtés de ce jônin, il en est de même avec Rishimaru Asuna. Quelques minutes plus tôt, la jeune femme dévoilait en quelques passes tout son talent. Certainement plus puissante encore au cœur d'un combat. Kazuo n'est donc pas si peiné par l'étrange disparition de son sensei, tant son successeur est plein de promesses.
Finalement, la surprise demeura quelques secondes, le temps au jeune loup de réaliser et de retrouver le sourire. Chou ? Mascotte ? Voilà des qualificatifs qu'il n'avait jamais entendus lorsqu'on parlait de lui. Kazuo n'était pas sans savoir qu'il bénéficiait d'un certain capital sympathique, mais de là à le qualifier ainsi, c'était la première fois. L'académie, s'il a su se faire discret, n'a pas toujours été une partie de plaisir avec ses camarades.
Tout ça, c'était le passé et Kazuo n'avait pas la rancune tenace envers ses camarades. Les choses avaient changé, heureusement. Un changement qui se poursuivait avec son nouveau sensei. Au moins pour le moment, la kunoichi se fiche bien de connaitre ses origines. Un sujet qu'il évite pour l'instant, au profit d'un autre bien plus intéressant. Le jeune loup appris que le pouvoir de la jeune femme différait du siens en certains points.
Faire appel à la puissance d'un ours ? Voilà qui laisse songeur. Kazuo comprend mieux comment Asuna a su maîtriser ces quatre chûnins pourtant entraîné. C'est donc avec la plus grande des attentions qu'il écouta la moindre de ses paroles. Jusqu'à ce que la kunoichi se fasse plus froide et sérieuse, mais ça ne suffit pas à venir à bout du sourire du jeune loup. Pas même lorsqu'elle lui pose une question des plus surprenant ou peut-être pas tant que ça, quand on connait le passé de Kiri.
Au cours d'une courte seconde, Kazuo se demanda si ce n'était pas là un simple test. Répondre oui, signifierait qu'il est prêt à défendre sa vie et celle de ses compagnons. Néanmoins, cela pourrait aussi le faire passer pour un tueur sans âme. Quant à répondre non, c'est bien pire encore. Le jeune loup passerait surement pour un faible. Seulement, le genin ne compte pas mentir, pas pour tous les tests du monde.

J'aimerais vous répondre que je serais prêt à tuer pour défendre ma vie et celle de mes camarades, commence par répondre Kazuo qui dévoile un calme et une étonnante douceur, mais la vérité… c'est que, peu importe les circonstances, je serais prêt à tuer mon ennemi, même si cela aurait pu être évité.

Une réponse des plus sincère, quitte à passer pour un de ces shinobis sans cœur qui ne sont que des armes pour le pays. Pour connaitre l'origine des paroles du jeune loup, il faut retourner quelques années en arrière.
Durant une courte période seulement, bien trop pour un enfant, Kazuo a eu pour sensei son père. Un soldat qui, s'il avait rangé les armes, avait gardé la doctrine qui avait fait sa réputation sur le champ de bataille. Pour lui, mieux valait tuer son ennemi, avant qu'il soit votre bourreau. La pitié ne fait que nourrir la rancœur, qui se transforme en haine, pour aboutir en vengeance. Tôt ou tard cet ennemi à qui vous avez laissé la vie reviendra. Déterminé à vous tuer, ainsi que tous vos proches.
Discours froid, mais qui prenait tout son sens quand ce shinobi se remémorait les erreurs de son passé. Pour seul véritable sensei, Kazuo a eu son père, il est donc normal qu'il suive son enseignement encore aujourd'hui. Les années et la paix durable qui semble régner n'ont rien changé à ce sentiment. Le jeune loup a vu ce qu'il y a de pire chez les humains. La réponse à cette question est donc toute trouvée : oui, il est prêt à tuer et ce, quel que soit les circonstances.

Je sais que je n'ai pas l'air d'un farouche guerrier comme ça, reprend le genin avec une légèreté brièvement retrouvée, mais je n'ai pas toujours suivi l'enseignement de l'académie, un temps, c'est mon père qui m'éduquait et m'entraînait, une époque qui me parait si loin et pourtant…

C'est dans le sang de ce jeune loup que se trouve la réponse, celui des Jigoku. Un clan qui a façonné sa réputation au milieu des cadavres ennemis. Le temps a eu raison de ce nom qui jadis inspirait crainte et respect, mais on ne renie pas ses origines. Au cours d'un combat, Kazuo peut sentir son sang qui bouillonne au rythme effréné de son cœur qui s'emballe. La sensation est toujours la même, un sentiment de plénitude qui n'a nulle comparaison.
Contrairement à l'ours, le loup n'inspire pas toujours la crainte chez son ennemi. C'est un animal plus complexe, qui apparait de prime abord calme et réservé, parfois même doux dans un environnement où il est en confiance. Pourtant, il demeure un animal sauvage aux crocs et aux griffes acérés qui joue de cette supposée infériorité. D'aucun dirait que Kazuo a grandi trop vite et c'est peut-être le cas, mais il est comme tous les autres loups. Derrière ce sourire se cache une personnalité plus sombre et complexe, que lui-même n'a pas encore totalement apprivoisé.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMer 10 Juil - 18:41

The Bear & A Cub
Contre toute attente, la jeune femme laissa échapper un ricanement suites aux paroles du jeunot. Son innocence transparaîssait encore plus à présent. Le petit semblait encore voir les choses en blanc et noir, arguant que certaines situations nécessitaient sans doute de mettre un terme à une vie humaine. Dans un autre contexte, la brune lui aurait sans doute brisé la mâchoire afin de lui inculquer la leçon; mais pour cette fois Rishimaru allait faire honneur à son rang dans la hiérarchie. Après tout, elle assumerait bientôt ce rôle pour deux autres apprentis, il lui faudrait prendre le pli au plus tôt.  Le petit commença à aborder le sujet de son passé lorsque la jeune femme se mit à faire un geste négligent de la main, reprenant le fil de la discussion:

" Ton passé ne me regarde pas, petit. Si tu veux en parler, je veux bien t'écouter; mais franchement à moins qu'il n'y ait des informations capitales ce n'est pas nécessaire. Je n'ai pas besoin de savoir comment tu as été entraîné ni d'où tu viens. Je pense que je le verrais bien assez tôt après tout. Quand à ma question ... hum. "

Elle fixa l'horizon un instant, jaugeant de la meilleure façon de phraser son intention.

" En soit, je n'attendais pas vraiment de réponse. Que tu m'aies répondu oui ou non ne dit pas grand chose. En revanche, ton cheminement de pensée en dis beaucoup plus. Ecoute Kazuo, je n'aime pas tourner autour du pot car je trouve ça gonflant, donc si tu restes mon élève, attends toi à entendre des choses assez difficiles... mais ça marche dans les deux sens, je peux être aussi assez attachante... j'imagine ? Enfin tout ça pour dire que: tu es un shinobi maintenant. Que tu le veuilles ou non, tu vas tuer des gens. Des combattants adverses, des innocents, des dommages collatéraux. Des animaux, des vieux, des jeunes.   "

Elle prit une pause afin de rassembler ses idées puis se mit à poursuivre:

" Ne fais pas l'erreur de croire que nous sommes une force du bien ou que les seules vies que tu vas ôter seront celles de gens méchants. Nous sommes des militaires avant tout, toi comme moi. Tu recevras bien vite des ordres qui te déplaisent, surtout si tu as un sens moral. Oh, tant que tu évolues parmi les genin/chuunin tu pourras toujours choisir; mais si tu évolues vers des grades supérieurs, parfois tu ne pourras pas tourner le dos à ton devoir. J'ai maté des paysans qui s'opposaient au village, supprimé des créatures parce qu'elles menacaient des villageois; j'ai traqué et abattu des réfugiés de guerre qui en sont venu au vol pour pouvoir subvenir à leurs besoins vitaux. "

Après cette affreuse énumération, ses pupilles bleues se dardent à nouveau dans le miroir de l'âme du petit. Etrangement, elle ne semble dégager aucune émotion à l'évocation de ses horreurs. Son sourire est toujours aussi avenant bien que perverti par l'annonce de son expérience. Elle est en paix avec elle même et ne regrette nullement ses actions. L'ourse est froide et résolue, mais le louveteau semble encore bercé par l'idée d'un monde idéal.

" Tu n'as pas à te conformer à mes idées, petit. Je te demande juste de garder ce que je viens de dire en tête. Si ta grande aspiration est de protéger la veuve et l'orphelin, sache que le village ne te le permettra que sous ses propres règles. Et qu'à la seconde où ces veuves et ces orphelins n'auront plus de valeur pour lui, tu devras faire ton choix. "

Sur ce, elle s'allonge sur le dos, fixant le ciel se mordorant peu à peu  mesure que le crépuscule s'installe. Le ton est néanmoins plus léger quand elle renchérit:

" Je ne veux pas te faire peur, Kazuo. Je veux juste que tu saches dans quoi tu t'engages. De toute façon, il y a peu de chances qu'on meure de grand âge. La grande majorité des shinobi ne rentrent jamais de mission, mais l'administration de la Yondaime Mizukage est un peu trop... douce avec les nouvelles recrues si tu veux mon avis; je les trouve un peu trop mous. Mais après, j'ai grandi à une toute autre époque... Dis moi Kazuo que penses tu de l'époque de la Brume Sanglante? "
 
:copyright: 2981 12289 0


Dernière édition par Rishimaru Asuna le Sam 13 Juil - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMer 10 Juil - 19:55


The Bear & A Cub
Peu importe que la réponse déplaise à son futur sensei, Kazuo avait préféré la carte de la franchise. Le voilà néanmoins surpris, quand cette dernière lui répond avec une longue tirade qui sonne comme une première leçon. Débutant celle-ci par son passé dont elle n'a que faire, elle lui demande d'éviter de lui en parler. Une bonne chose pour le garçon, qui ne cherche pas à s'étendre sur le sujet. Bien qu'un jour, cela sera surement la source d'un choix qui aux jours d'aujourd'hui, lui semble impossible.
Poursuivant sur sa lancée, c'est encore une fois avec la plus grande des attentions que Kazuo écouta la kunoichi. C'était des plus surprenant d'ailleurs, pour un ninja de Kiri bercé par la Brume Sanglante. Au final, être prêt à tuer ou non, ne semblait être la réelle question. Asuna insista sur les nuances, mais aussi et surtout sur le devoir qui passe avant tout. Rappelant au passage à ce jeune loup, que le monde n'est pas tout blanc ou tout noir.
Étrangement, Kazuo avait l'impression que son futur sensei avait mal compris le sens de ses paroles. Mieux que quiconque, il sait que le monde n'est pas rempli de gentils et de méchant. Un homme considéré comme un oncle pour la famille, qui défend les mêmes valeurs que celle-ci. Devient subitement le bourreau, qui envoie le rêve que cette même famille avait construit dans les flammes. Aucune notion de bien ou de mal là-dedans, ce n'est que le genre humain.
Là où le jeune loup ne pouvait donner tord à la kunoichi, c'est quand elle lui rappel qu'il ne sera pas toujours amené à tuer pour la bonne cause. Sous prétexte qu'il a embrassé la carrière de militaire, il doit oublier ses valeurs. C'est néanmoins avec le même sourire qu'il accueille ces paroles. Persuadé que l'avis d'Asuna lui sera profitable un jour. Quant à savoir s'il est prêt à s'aventurer sur le sujet, difficile à dire.
Au fond de lui, Kazuo sait ce qu'il serait prêt à faire. Voilà pourquoi les actes horribles perpétrés par sa futur sensei ne le choque pas. Seulement, de là à dire qu'il ferait ce genre de chose pour le pays qu'il représente, impossible à dire. Né dans un pays qui fut le théâtre d'une guerre sanglante, il sait mieux que quiconque où ces carnages conduisent les ninjas. Toujours plus de sang versé, toujours plus de morts. C'est donc ça l'avenir d'un genin ? Cela suffirait pour tout remettre en question.
Jamais le jeune loup ne franchira la limite morale qu'il s'est fixé, certainement pas pour le Pays de l'Eau ou tout autre nation. Il ne se voit pas toujours protéger la veuve et l'orphelin, mais il ne se voit pas non plus les éliminer parce que devenus inutile. Prendre une vie, aussi vile soit-elle, vous marque à vie. Tôt ou tard, on paie pour ce qu'on a fait ou non. Kazuo sait d'avance que la balance penchera du mauvais côté, mais certainement pas au nom d'une nation qui prône la haine gratuite.
Tout ça, c'était encore en questionnement au fond de lui. Au milieu de ce duel perpétuel qui fait rage entre ses origines à Ame et son avenir à Kiri. Pour l'heure, le genin prenait les paroles de son sensei comme un conseil, une leçon sur la vie. Rien de plus, rien de moins et en aucun cas, il n'en fera son crédo. Inutile donc pour lui de s'éterniser sur la question, tant la réponse pourrait le discréditer. Faisant planer le doute sur sa loyauté – qui est pour le moment envers Kiri.
La peur n'est pas le sentiment qui domine actuellement chez Kazuo, mais plutôt le doute. Jamais il n'avait vu les choses sous cet angle, mais c'est à ça que ça sert un sensei aussi. Partager au plus jeune leur expérience. D'ailleurs, une fois n'est pas coutume, la kunoichi enchaînait sur la Brume Sanglante. Si c'était une transition parfaite, ça avait un air de déjà-vu. Tout le monde au Pays de l'Eau ne pense qu'à cette maudite brume.
La course au plus fort, très peu pour ce jeune loup. Oui, il veut devenir plus fort, mais c'est avant tout pour servir ses intérêts. Un objectif personnel qu'il tient à réaliser, avant de se poser des questions sur le destin qui l'attend. Quant à la Brume Sanglante, la réponse est toute trouvée…

Je vais peut-être vous décevoir, mais je me fiche complètement de la Brume Sanglante, répond le garçon avec aplomb qui explique ensuite cette réponse aussi rapide, je suis persuadé que ce n'est pas un gage de puissance, que de voir les futurs genins s'entretuer pour déterminer le plus fort… et comme je l'ai dit à mon précédent sensei : j'aurais à cœur de prouver à tout le monde qu'avec ou sans Brume Sanglante, on peut devenir fort, parce que sans ça, jamais je ne pourrais atteindre mes objectifs.

Bien qu'il ait un avis à force de voir ce sujet revenir, Kazuo n'a pas une vision objective de la chose. Il n'a pas grandi à Kiri contrairement à ses camarades, il n'a donc pas pu assister de près ou de loin à cette Brume Sanglante. Néanmoins, il est ferme sur le sujet : perdre dix ninjas pour en élever un, c'est de la bêtise. Le calcul est vite fait, à termes, les forces de Kiri seront diminuées. Tandis qu'un ninja en vaudra dix, en face, ils auront cent ninjas formés au combat.

Quant à la Mizukage… j'ai, par défaut, le plus grand respect pour elle, tant pour ce qu'elle a accomplie, que pour m'avoir accueillie à Kiri, explique Kazuo sans entrer dans les détails, un vieil ami m'a dit un jour : méfie-toi de l'eau qui dort, les ennemis les plus dangereux sont ceux dont on se méfie le moins, ceux qu'on sous-estime, raconte-t-il avec une nostalgie imprégnée d'une pointe de tristesse, il avait raison… un sourire peut parfois charmer un ours.

La réplique de Kazuo est lancée avec humour, en témoigne l'immense sourire qui illumine son visage. Plus tôt, Asuna trouvait le garçon chou. Pourtant, c'est un genin qui, s'il n'a pas participé à la Brume Sanglante, mérite ce grade au même titre que ses camarades. Il espère bien que dans la bataille, son ennemi le sous-estimera. Ainsi, il aura un avantage avant même que le combat commence. Inutile de jouer les durs, quand on a confiance en ses capacités.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeSam 13 Juil - 15:19

The Bear & A Cub
La brune laissa échapper un gloussement amusé suite à la boutade du petit. Il y avait indubitablement du vrai dans ses paroles, mais le genin semblait ne pas saisir la portée de la Brume Sanglante pour les anciennes générations. Elle tenta donc de lui convoir ses pensées en ces termes:

" Je comprends que l'époque de la Brume de passe au dessus. Après tout, si tu ne viens pas d'ici à la base et qu'en plus tu n'as pas connu la vie en ce temps, tu n'as rien à regretter. Mais pour nous autres, qui avons été élevés dans cette culture, elle représente bien plus que la simple notion de force. "

Elle marqua une pause, cherchant ses mots avant de poursuivre:

" La Brume Sanglante fait partie intégrante de l'identité des shinobi l'ayant vécue. En vérité les dernières générations arrivent à un moment charnière dans la culture de notre village; et aujourd'hui encore, une bonne partie de nos forces a connu le Chigiri. Nous vous observons avec une grande curiosité et très honnêtement, une certaine frustration. Depuis les réformes de la Mizukage, nous sommes nombreux à penser que votre génération a tout à prouver, et j'en fais partie.  "

L'ourse se redresse et fixe cette fois son élève avec des yeux sévères malgré l'ombre d'un sourire engageant:

" Entendons nous bien Kazuo, j'apprécie ton innocence et jusqu'à présent, je n'ai aucune animosité envers toi. Mais il faut que tu saches que votre enseignement sera drastique, aussi bien pour ton corps que pour ton esprit. La Brume Sanglante dans toute son horreur nous a initié aux trahisons, à la mort, au désespoir et surtout; il nous a appris à contrôler notre peur. Peu importe leur résolution ou leur volonté de vaincre, quand tu balances une dizaine de gamins dont le plus âgé doit avoir douze ans tout au plus dans une arène de combat - parfois à mort - jusqu'à ce qu'on leur dise d'arrêter, ils sont terrorisés. Un voile nostalgique passe devant les yeux de la jonin tandis qu'elle se replonge dans ses souvenirs, Cette terreur de mourir, celle pour des camarades qui ont grandi avec toi, parfois celle de voir quelqu'un pour qui tu as développé des sentiments face à toi. Elle se grave dans ton âme et te forge. Plus que la puissance brute elle même, le Chigiri forgeait notre volonté et faisait de nous de parfaits tueurs. Si tu peux attaquer l'un de tes amis avec l'intention de le tuer, ôter la vie à des adversaires ou des inconnus devient une partie de plaisir.  "

Sur ces mots, elle se lève finalement, le regard emprunt d'une détermination sombre. Etait ce dû à la réminiscence du passé ou tout simplement à la frustration de voir une génération qu'elle jugeait faible? Peut être un peu des deux. Quoiqu'il en fût, Asuna dégageait à présent une aura de colère et de ressentiment à peine contenue. Son faciès encore doux et avenant était devenu dur et froid, ses muscles s'étaient bandés malgré elle, lui donnant l'air encore plus imposant qu'elle ne l'était déjà. L'impulsivité de l'Ourse avait une fois de plus pris le dessus sur sa raison.

Sa colère cherchait un exutoire. Colère contre des valeurs dans lesquelles elle ne se reconnaissait pas. Colère contre des jeunes qui n'ont pas connu les épreuves l'ayant formée. Colère contre des indolents qui crachent sur ce qu'elle avait chéri auparavant sans s'en rendre compte. Fureur.


" Tu te disais capable de tuer selon certaines circonstances? Eh bien je veux la sentir. Je veux sentir ton envie de meurtre. Je veux que tu m'attaques avec l'intention de me tuer. Peu importe le moyen, peu importe la raison. Montre moi que tu es capable de mettre ta volonté au service de ta puissance. Tant pis si ça ne marche pas, je veux voir si tu es capable d'attaquer pour tuer. Montre moi que j'ai tort et que ta génération n'est pas qu'une bande de gamins mous du bulbe. "

A ces mots, elle lève les bras dans un geste l'incitant à venir tenter sa chance. Bien sûr, la jeune femme n'avait aucune intention de lui faire réellement du mal, mais  son ressentiment avait atteint son paroxysme, et elle voulait voir si l'un de ces gamins était capable seulement d'avoir envie de tuer, peu importe la raison. Elle espérait qu'il viendrait tenter sa chance. Il échouerais sans doute, mais la femme ne voulait rien de plus que sentir l'intention de tuer du garçonnet.
 
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeSam 13 Juil - 19:06


The Bear & A Cub
Étonnamment, Kazuo avait pressentie que sa réponse ne serait pas appréciée à sa juste valeur. L'éternel choc des générations d'une part, mais aussi et surtout l'obstination de la jônin. Penser qu'on doit forcément être prêt à tuer ses propres camarades, pour tuer un adversaire, c'est un raisonnement qu'il ne comprendra jamais. Sans doute guidé par l'esprit de la meute, que son père n'a eu de cesse que de lui inculquer dès qu'il le pu.
La colère était palpable chez Asuna, qui se relevait avec une aura meurtrière. Le jeune loup pouvait la sentir – une simple limace aurait pu à cet instant. Pourtant, s'il avait perdu son sourire, ce n'est pas la peur qui animait son cœur, mais une forme de colère. Juger toute une génération qui n'a pas encore eu le loisir de faire ses preuves, sous prétexte qu'ils n'auraient pas connus la mort, ça le met hors de lui. Kazuo n'est pas un tueur de sang-froid, mais il a côtoyé la mort de près.
Incapable de saisir son point de vue, la situation tendait à dégénérer. La preuve avec ce défi lancé par la jônin. Certes, ce n'était là qu'un test, mais vu ce qu'elle a dévoilé précédemment, difficile de dire à quel moment le test s'arrêtera. Éduquée selon un précepte archaïque, qui prône la haine et la violence, Kazuo pourrait bien y laisser des poils. Néanmoins, il avait cette volonté farouche de lui prouver qu'elle avait tort. Quitte pour ça, à rompre ses serments.
Face à son futur sensei, le jeune loup n'avait aucune chance de l'emporter. Quand bien même la foudre lui tombait sur la tête durant ce combat. Jouer son jeu, c'était peut-être lui donner raison, mais il refuse qu'on le juge aussi facilement. Malgré son jeune âge, Kazuo a connu plus de sang et de cadavres que ses camarades de l'académie réunies. Pour autant, est-il plus fort ? Non. Tout ce qu'il a gagné, c'est d'avoir grandi trop vite.
Bien avant que son village soit rongé par les flammes, le jeune loup avait déjà vu trop de sang. Les cadavres, c'était pour lui devenu une banalité. Plus encore lorsque son père repris son entraînement en mains. Aujourd'hui quand on le voit, on n'a pas idée des épreuves qu'il a vécu et on le juge comme tous les autres. Sauf que derrière chaque sourire, se cache la colère de tout un clan.

J'accepte, annonce froidement Kazuo qui a définitivement abandonné son sourire, mais seulement pour vous prouver que vous avez tort ! Je refuse qu'on me juge avant même qu'on m'ait laissé faire mes preuves, s'emporte le garçon avec colère, j'ai grandi dans la haine et le sang qui coule à flot, mais ça, vous vous en fichez, pas vrai ?

Question qui n'attendait aucune réponse, puisqu'elle était déjà connue. Asuna lui avait bien fait comprendre que le passé lui importait peu. Pourquoi la Brume Sanglante devrait l'intéresser dans ce cas ? Le passé, c'est le passé et Kiri se portera bien mieux. Pour peu qu'on lui laisse une chance, mais ça, le jeune loup en doute. Sans cesse, cette Brume Sanglante anime les débats, à croire qu'ils œuvrent pour leur retour. Volonté que Kazuo ne partagera jamais.

J'ai été entraîné pour tuer, car ce fut jadis le rôle de mon clan au cours de la dernière guerre, reprend Kazuo avec un calme retrouvé, et même si mes ancêtres se faisaient massacrés par un ennemi supérieur, la mort au combat était pour eux la plus belles des morts… je sais que je n'ai aucune chance, mais si je dois envisager la mort pour vous convaincre, alors j'aurais à cœur de le faire.

Penser que Kazuo est comme tous les autres, c'est une erreur. Formé différemment du cursus militaire de Kiri, il a ses propres croyances. Peu importe qu'il tombe aujourd'hui, demain ou bien dans vingt ans. Jamais il ne suivra une doctrine qu'il ne reconnait pas. Si pour cela il doit redoubler d'effort et souffrir plus que les autres, il le fera et toujours avec le sourire. Parce que pour lui, la meute est au-dessus de tout. Il est impensable qu'il puisse un jour nourrir une quelconque haine envers ses amis.
Dévoilant une insouciance qui se mêlait à de l'inconscience, Kazuo mordit son pouce pour apposer sa main sur le sol. Kyojin fit une entrée remarquée, le loup au pelage gris était aussi haut que large. Un animal qui n'est pas sans rappeler la jônin, dans une moindre mesure.

Un combat perdu d'avance alors ? Grogne le loup avec envie, voilà qui ne manque pas de courage jeune loup, tu peux compter sur moi.
J'ai quelque chose à prouver… j'aurais toujours quelque chose à prouver, alors autant commencer aujourd'hui.

Le regard de Kazuo se fit plus bestial, il était animé par cette soif de violence qui caractérise Kyojin. Un lien unique en son genre, que le jeune loup a appris sous le nom de Rinku. Sous cette technique, il adoptait les caractéristiques du loup. Faisant de lui plus un animal qu'un humain dorénavant, il ne perdit pas plus de temps en bavardage inutile. Comme les plus farouches de ses ancêtres, Kazuo se lance au-devant de la mort sans frémir.
Peu importe si l'agonie est longue et douloureuse. Peu importe qu'il supplie la mort vingt fois avant de trépasser. Aucun ennemi ne saurait lui faire oublier ses valeurs. Pas même la jônin, qui sera bientôt son futur sensei. Le jeune loup entend bien faire entendre sa voix, quand bien même pour cela il doit passer une vie entière à se battre à contre-courant. C'est animé par la rage de ses ancêtres qu'il se lance dans le combat.
Nul besoin de mot, tant le lien avec Kyojin s'est renforcé ses dernières semaines. L'animal s'élance dans une charge bestiale et prévisible, mais ce n'est pas la charge maladroite qui compte. Kazuo a déjà rejoint l'ombre de l'animal quand celui-ci s'est lancé. Faisant voler la terre sous ses griffes avec rage, pour offrir une occasion à son jeune maître de passer à l'offensive une fois à portée de son adversaire. Une exécution rapide, mais efficace seulement sur un adversaire à sa mesure.
Le coup sera très certainement calculé et évité, mais Kazuo visera le flanc de son adversaire. Pour tenter d'enfoncer son kunaï de toutes ses forces. Difficile de faire mieux, à cause la taille de la jônin. Cela lui vaudra certainement une riposte, mais il n'a pas peu peur. Il entend prouver qu'il est prêt à tuer si c'est nécessaire, ne serait-ce que pour prouver que la Brume Sanglante n'est pas la solution. Quand bien même pour cela, il doit jouer le jeu de son sensei…

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMar 6 Aoû - 14:32

The Bear & A Cub
Une lueur d'intérêt s'embrasa dans l'esprit de la femme lorsqu'elle assista avec surprise à la manifestation des capacités du petit. Si elle s'était doutée qu'il avait quelque chose à voir avec les loups, l'Ourse ne s'était pas douté un seul instant que le Genin avait des connaissances en Kuchyose. Et comme si cette démonstration fort impressionnante ne suffisait pas, le voilà qui adoptait à présent des traits plus bestiaux avant de s'engager dans l'execution. Ce petit était beaucoup plus proche d'elle qu'il ne voulait bien se l'avouer visiblement. Mais un dilemme se posait à présent devant la Jonin. Le but de l'exercice était de voir s'il était capable de tuer sur commande; et la brune comptait l'arrêter au dernier moment si il le passait. Elle avait à l'esprit un échange bref et concis.

Mais maintenant, son sang bouillonnait. Elle voulait mettre leurs deux forces à l'épreuve, mais le petit n'aurait sans doute aucune chance vu la différence de niveau. Non. L'ourse devait se contenir jusqu'à ce qu'il puisse constituer un véritable défi. Serrant les poings jusqu'au sang, elle les observa se jeter dans la bataille d'un oeil intéressé. Il sautait aux yeux que les deux loups avaient l'habitude de combattre ensemble car, sans un seul mot, ils mirent en place une attaque combinée; le petit profitant de la taille imposante de son invocation pour masquer sa présence avant de tenter une attaque par un angle mort alors que le loup terminait sa charge en solo. L'assaut était réfléchi et la coopération admirablement maîtrisée; contre un adversaire de son niveau, Kazuo était certainement une force à ne pas sous estimer.

Mais elle n'était pas de son niveau. Guettant distraitement son futur élève, la femme se pencha en avant, dirigeant son chakra dans ses jambes. Et alors qu'il se projetait vers elle,l'ourse se trouvait déjà à plusieurs mètres derrière lui, rendant l'assaut inutile. Le mouvement avait été si rapide qu'il avait semblé instantané, seule une imposante trace de pas enfoncée dans le sol à son point de départ semblait indiquer que la femme eut jamais été là. Sans même se retourner pour lui faire face, elle lui lance, riant à moitié.

" Pour qui te prends tu petit ? La haine et le sang sont les éléments naturels d'un shinobi de Kiri. Prends ces souvenirs, rajoute y plusieurs années de conditionnement mental, un soupçon de pression sociale et tu auras une idée de ce qui a construit la force de la Brume Sanglante. "

Elle se retourne et lève les bras, lu signifiant cette fois si qu'elle répliquerait au prochain assaut:

" J'admets que tu as la volonté de tuer. Maintenant dis moi, que comptes tu faire lorsque tu fais face à un adversaire trop fort pour toi déterminé à te tuer?   "

Toute sympathie a disparu. L'ourse manifeste dans son aura et sa posture une volonté définitive d'éxécution. Elle guette la réaction du Genin. Allait il tout de même tenter une attaque malgré son avertissement? Bien entendu, Rishimaru n'avait aucune réelle intention de le tuer, mais il s'agissait cette fois ci de jauger son tempérament: était il un combattant réaliste préférant refuser un combat perdu d'avance ou mourir par vanité ? L'ironie de la situation n'échappa pas à la femme qui elle même se considérait comme une idiote vénale; son hypocrisie lui tira une pensée amusée tandis que sa fasse restait impassible.

Asuna était sans nul doute de ceux qui s'engageraient dans un combat perdu d'avance, avant de regretter amèrement son geste et chercher à fuir plus tard. Peut être que le gamin s'en était rendu compte?
 
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMar 6 Aoû - 20:28


The Bear & A Cub
Évidemment, la jônin n'eut aucun mal à esquiver l'attaque du genin. Un simple pas en arrière, rapide et puissant, et la voilà hors de portée. Le jeune loup esquissait un sourire malgré son échec. L'espace d'un court instant, peut-être une seconde, il s'est demandé si elle ne l'avait pas pris au sérieux. En témoigne la suite de cette escarmouche qui bascule dans tout autre chose. Cette fois-ci, Asuna promet de répliquer si Kazuo attaque.
Le Clan Jigoku a fait ses preuves sur le champ de bataille. Prêt à mourir pour son pays et ses frères d'armes. Reste à savoir si le jeune loup a hérité de cette même volonté : défier le monde entier même si c'est perdu d'avance. Sans nul doute Kazuo avait ce qu'il faut pour ça, la jônin était parvenue à le motiver. Par ses paroles, mais aussi ses actes. Une chose est sûre, il va mettre du temps à se remettre de cette entrevue, mais l'enseignement sera plus grand encore que la douleur.
Esquissant un fin sourire, Kazuo défi du regard son futur sensei. Nul besoin de mots, on peut lire sa décision dans ses yeux. Suicidaire ? Idiot ? Peut-être ou peut-être pas. Le jeune loup à une toute autre théorie sur la question.

— Je n'ai aucune chance contre vous, alors je devrais fuir ? En combat réel il est inutile de fuir devant un adversaire plus fort que vous, car s'il a décidé de vous tuer… il ne vous laissera jamais partir sur vos deux jambes, annonce Kazuo avec un large sourire, autant tenter le tout pour le tout, rien n'est perdu d'avance tant qu'on a pas essayé.

La fuite est une option c'est vrai, mais elle est tout aussi limitée que la confrontation. Un instant plus tôt, la jônin montrait à quel point elle était rapide. Le jeune loup, même assisté d'Hanata, ne pourra jamais lui échapper. Autant se battre et mourir dignement, plutôt qu'un kunaï dans le dos.
Face à pareil adversaire, réitérer la même attaque est inutile. Kyojin revient auprès de son maître, ravi de le voir aussi déterminé. L'intensité de cette confrontation, même amicale, rend les choses plus intéressantes.

— Tu vas prendre une raclée jeune loup, s'amuse Kyojin au détriment du genin.
— Je sais, mais je m'en remettrais et je reviendrais plus fort, comme à chaque fois que je suis tombé.

L'imposant animal esquisse un sourire avant de s'élancer comme la première fois. À l'instar de Kazuo, qui commence par répéter la même stratégie. Une fois dans le sillage de Kyojin, il se prépare à l'assaut. Le loup fait son boulot à la perfection et grâce au Rinku, le genin est au sommet de sa forme.
Les pattes lourdes de Kyojin soulèvent des mottes de terre derrière lui. La puissance de l'animal est stupéfiante, mais dans son ombre, Kazuo veut tenter une nouvelle approche. Cette fois-ci, la trajectoire du loup n'est pas droit vers son adversaire. La jônin l'a-t-elle remarqué ? Surement, mais elle ignore encore ce que lui prépare le genin. Kyojin ralentit le pas un court instant, pour que le garçon se mette à son niveau.
Le loup est positionné entre Kazuo et Asuna quand il arrive à son niveau, c'est le moment de frapper. Surgissant depuis le flanc, le genin tente de varier son attaque et prendre son adversaire par surprise. D'abord en lançant trois shurikens puis kunaï en main, fondre sur la jônin. Un style de combat imprévisible pour un adversaire à sa mesure, mais certainement pas contre cette femme entraînée. Peu importe, Kazuo ne flanche pas et c'est avec toute sa hargne qu'il exécute son attaque. Le choc va être rude, il sera reçu c'est sûr, mais il ne tient pas à reculer. Pas maintenant. Pas après tout ce qu'il a dit.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMar 6 Aoû - 23:06

The Bear & A Cub
Alors que le petit engageait l'offensive, Asuna se mit à rire à gorge déployée. Ce genin en avait décidément une paire grosse comme ça. Etait ce parce qu'il savait qu'elle ne comptait pas réellement le tuer ? Parce qu'il avait des principes naïfs ? Ou tout simplement parce qu'il n'en avait rien à faire ? Au fond, les causes importaient peu pour l'Ourse qui se délectait de la vision du gamin haut comme trois pommes lui foncer dessus avec tout ce qu'il avait. Quel délicieux petit garçon. Tellement naïf, tellement inoffensif, tellement impuissant face à la montagne de muscles qui se dressait devant lui tel une déferlante prête à l'engloutir. Et pourtant le voici s'acharnant. HA !

Qu'à cela ne tienne, elle lui répondrait non pas comme un professeur à un élève; mais un guerrier face à un autre. Ce petit avait du cran, et ce serait l'insulter que de le traiter comme un enfant dans cette situation. C'est avec un Grand Sourire qu'elle campe sur ses positions, prête à recevoir tout ce que le Genin allait lui donner.

" HAHAHA VAS Y PETIT ! DONNE MOI TOUT CE QUE T'AS! "


Et c'est ainsi que le loup s'élance à nouveau, le genin sur ses pas, en trajectoire oblique cette fois. Il ne semble pas de diriger directement vers elle toutefois. Une attaque en deux temps ? Si la femme ne pouvait pas voir le gamin se déplacer derrière son compagnon, elle parvenait toutefois parfaitement à le distinguer à l'odeur, tirant un sourire à l'idée que le petit ne semblait pas avoir pris ce facteur en compte. Suivant le genin, elle saisit le moment où sa course change de trajectoire, s'éloignant de derrière son animal. La couverture visuelle est parfaite, mais en terme d'odeur, si elles sont relativement similaires, la source de l'une est pleinement visible tandis que l'autre est plus éloignée et cachée. Guettant tout changement, Asuna reste immobile, fixant la paire des yeux.

Puis viens le moment fatidique. L'invocation ralenti face à l'ourse tandis que la seconde source d'odeur change de trajectoire. Attaque par le flanc. Soit. Elle prendrait l'affrontement de face. Relevant le poing gauche, la femme se projette en avant, avec une vitesse folle, brisant l'élan de l'invocation. Profitant de la surprise , elle tente d'écraser son poing dans la face de l'invocation: Gyorai suivi de Hittô : un enchaînement basé sur l'effet de surprise pour créer une ouverture à un coup de poing frontal suffisamment puissant pour briser des murs élémentaires de niveau intermédiaire. Puis, profitant de son élan, la femme écrase le sol de ses deux poings, provoquant une onde de choc d'une violence inouïe autour d'elle. Le sol se brise  tandis que des volutes de poussière et de rochers sont propulsés à la ronde et qu'un craquement dantesque retentit à plusieurs mètres à la ronde. Le Genin, s'il était encore pris dans l'élan de son attaque, aurait dû se prendre à son tour toute la force de la Jonin sans pouvoir se défendre.

Doshakuzure, une technique alliant défense et attaque de zone dans un seul mouvement. Elle entend déjà les curieux se diriger vers la zone de commotion. L'excitation de l'adrénaline retombant, la Jonin finit par chercher son élève des yeux, craignant d'avoir peut être un peu exagéré:

" Hé merde. Kazuo ?! KAZUO ? Tu es là ?"

Elle le cherche du regard dans la zone complètement défoncée autour d'elle. Ce qui était auparavant un terrain d'entrainement parfaitement construit ressemblait à présent plus à une carrière de pierre défoncée par la force brute de la shinobi. Elle en entendrait sans doute parler...
 

Spoiler:
 

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeMer 7 Aoû - 17:16


The Bear & A Cub
Tout se passa très vite, trop vite même. Les chances de succès étaient infimes, mais si Kazuo parvenait à se dépasser une courte seconde, qui sait ce qu'il aurait pu faire. C'était sans compter sur une attaque puissante de la jônin, si puissante qu'elle déforma l'environnement autour d'eux. Bien sûr avant ça elle a tenté de freiner Kyojin dans sa course folle. Une stratégie payante, qui força le loup à tenter une esquive désespérée, en vain.
Partiellement esquivé le coup de poing rageur fit malgré tout son office, mais Kyojin compris quelques secondes avant son maître ce qui allait se passer. Le choc inévitable, il fit en sorte de se retrouver projeté sur le pauvre Kazuo, emporté par le poids de l'animal. Stoppant net son attaque, cela eut le mérite de lui éviter le pire. La seconde attaque de la jônin fut encore plus puissante que la précédente. Cette fois-ci elle visait une large zone. Idéal pour toucher un adversaire, même si celui-ci s'éloigne de l'épicentre.
Pas assez rapide pour éviter les dégâts, Kyojin emporté par son élan roule lourdement sur le sol. Kazuo n'est pas en reste, il a peut-être esquivé le coup rageur de la jônin, mais pas la technique suivante. Tout comme son partenaire, il se retrouve à rouler sur un sol qui n'a plus rien de comparable avec ce qu'il était avant l'attaque. Une chose est sûre, Asuna ne mentait pas lorsqu'elle promit de répliquer. Vu sa réaction, elle semble avoir abusé de ses forces.
Au sol, c'est difficilement que Kazuo se relève, mais il se relève malgré la douleur. La poussière n'est même pas dissipée, qu'il rejoint Kyojin qui est toujours là, mais salement amoché. Pour protéger son jeune maître, il n'a pas hésité à prendre le plus gros de l'offensive.

— Kyojin ! S'écrit Kazuo qui trébuche près de l'animal à cause de la douleur, pourquoi tu as fait ça espèce d'imbécile ?!
— Tu n'avais aucune chance jeune loup, lâche difficilement Kyojin, cette femme sera parfaite pour toi, tu vas devenir plus fort à ses côtés…
– Kyojin !


L'invocation disparait comme elle est arrivée, dans un nuage de fumée. Kyojin se remettra bien plus vite de ses blessures que son maître, qui se laisse tomber sur le sol. Le regard rivé vers le ciel et tout son corps douloureux.

— Alors c'est ça la puissance d'un jônin, murmure Kazuo à lui-même avant d'esquisser un sourire.

La leçon est douloureuse, mais au moins maintenant il sait quel niveau il doit atteindre pour être un jônin et espérer retrouver son père. Pas moins que celui de sa sensei, car c'était une certitude maintenant : il ne voulait personne d'autre qu'elle.
Doucement le calme reprenait ses droits et avec lui, toutes les personnes qui avaient entendues l'explosion. La poussière avait été balayée dans une bourrasque, levant le voile sur le nouveau décor. C'était le chaos, mais Kazuo était toujours vivant. Il va finir avec des courbatures et plusieurs bleus, mais il a évité le pire grâce à Kyojin. Double ration de poisson la prochaine fois qu'ils vont à la pêche. Quant à expliquer comment c'est arrivé…
Pour éviter d'accabler plus que nécessaire son sensei, le jeune loup se relève avec toutes les peines du monde. Le corps douloureux, mais le sourire aux lèvres. Voir Asuna tout donner simplement pour un genin, c'est flatteur. Apercevant cette dernière, il la fixe avec un sourire amical. Il rêve où elle est inquiète ? Surement sa vue troublée à cause du choc. Le genin n'a pas encore retrouvé tous ses esprits.

— Quand vous parliez d'un adversaire trop fort pour moi, je ne m'attendais pas à ça… je vais surement le regretter demain matin, et je le regrette déjà, mais chaque défaite est une leçon et celle-ci, je vais m'en souvenir.

Kazuo grimaça après avoir ricané, mais il était réellement content de cet échange. Peut-être que le jeune loup n'arrivera jamais à prouver à son sensei qu'il peut surpasser les générations passées, mais au moins il aura tout donné jusqu'au bout. En réalité, il s'en veut pour une seule chose : Kyojin. Le loup a tout encaissé pour son maître, le protégeant avec son imposante carrure. Quitte à frôler la mort, mais évitant le pire à Kazuo. Pas complètement, puisqu'il apparait très marqué. En témoigne ses vêtements déchirés et son corps égratignés un peu partout. La chute a été plutôt douloureuse, mais il n'en attendait pas moins.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeJeu 8 Aoû - 10:19

The Bear & A Cub
A la vue du gamin couverts d'ecchymoses, de bleus et tenant à peine sur ses jambes l'ourse pousse un soupir de soulagement. Le petit Kazuo avait souffert de la leçon, mais semblait toutefois satisfait de l'issue; aussi contradictoire que cela semblait. Et pourtant, la brune comprenait cette sensation de plénitude. Arrivée devant lui, la jeune adulte s'accroupit pour avoir les yeux à son niveau, passant affectueusement la main dans les cheveux ébouriffés du Genin.

" Regarde toi, espèce de petit inconscient va. Je ne m'excuserais pas de t'avoir infligé ça, car j'estime que tu mérites que je te traite comme un combattant, pas comme un gamin. Tu as du cran, petit. Peut être même un peu trop pour un simple Genin. Ecoute bien ceci: un combattant avisé sait quand écouter son instinct et fuir quand la situation l'exige. Lorsqu'on fera face à un adversaire trop fort pour toi et que je t'ordonne de fuir; fais le sur le champ. Même si tu n'as qu'une infime chance, elle peut faire la différence entre continuer à te battre ou arrêter ton histoire sur une décision stupide. "

Elle marque une pause, époussetant le visage de son élève avec le pouce avant de continuer:

" Ce que je te dis est hypocrite, et tu comprendras très vite que mon tempérament est impulsif et souvent vain. Pourtant je te demande de garder ce conseil en tête car il fera de toi un combattant bien plus sage et plus avisé que moi.  "

D'un geste de la main, elle avise l'un des chunin dans l'assistance de se rapprocher de la paire, lui demandant d'emmener le Genin à l'infirmerie la plus proche tandis qu'elle s'affairerait pour le reste de la soirée à réparer son coup de sang. Mais avant que le petit ne s'en aille, elle lui glisse tout de même ces mots:

" Je suis ravie de t'avoir pour élève, petit j'espère que tes petits camarades seront aussi intéressants. Maintenant va te reposer, je m'occupe de ranger tout mon bordel, j'ai hâte de commencer à travailler avec toi, petit loup.  "
 
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitimeJeu 8 Aoû - 18:18


The Bear & A Cub
Voilà bien longtemps que Kazuo n'avait pas eu l'occasion de pousser un entraînement jusqu'à l'ultime limite. La dernière fois, c'était avec Shizue et le jeune loup avait fini avec une épaule en vrac et plusieurs bleus. Rien à voir avec Asuna, elle était bien pire que la jônin lorsqu'il s'agissait de tout donner. Néanmoins, la sensation était la même, celle de réellement avancer. C'était difficile à expliquer, mais Kazuo allait mieux ou en tous cas, il y voyait plus clair.
Les paroles de la jônin allait dans ce sens, à la fois dures et réconfortantes. Le jeune loup n'attendait pas d'excuses. Pour quoi ? C'est le genre d'entraînement qu'il faisait régulièrement avec son père et Shizue. Jamais il ne pensait pouvoir remettre ça un jour, certainement pas au sein d'un village. Bien que Kiri soit le meilleur candidat pour ça, on attend toujours une certaine forme de retenue de la part des senseis.
Toujours le sourire malgré la douleur, Kazuo était reconnaissant envers Asuna. Bien sûr, il n'était certainement pas parvenu à faire entendre sa voix, mais c'était en bonne voie. Tôt ou tard, ils seront du même niveau et le jeune loup aura à cœur de lui prouver que la Brume Sanglante n'est pas nécessaire pour former de bons soldats. Pour cela, il est prêt à l'affronter de nouveau lorsqu'il sera devenu plus fort.
Finalement très avenante, bien qu'elle refuse de s'excuser, Asuna demande à un chûnin d'accompagner le jeune loup à l'infirmerie. Tout ce qu'il a ce n'est que quelques égratignures, il s'en remettra. Content d'entendre les paroles de son sensei, il finit par se retourner alors qu'il était sur le point de partir.

— Merci Sensei, dit Kazuo avec son plus beau sourire, un jour viendra où je serais devenu plus fort et ce jour-là, je pourrais enfin vous battre… et je ne suis pas désolé pour ça.

Kazuo est tout sourire et ricane comme un enfant, avant de reprendre sa route en compagnie du chûnin. C'est vrai que c'est une relation sensei élève assez étrange, mais tant que ça convient à tout le monde, c'est le principal. Le jeune loup va progresser avec quelqu'un d'aussi forte qu'Asuna pour le guider. Faisant ainsi de lui combattant redoutable et peut-être que d'ici là, il aura même eu l'occasion de faire du tri dans les doutes et les questions.
Néanmoins, cela complique grandement les choses pour Kazuo. C'est le genre de situation qu'il redoutait. Trouver des amis, des personnes de confiance et s'épanouir dans un village où il ne pensait jamais trouver sa place. Le choix sera difficile s'il doit venir à choisir entre son père ou Kiri, même si c'était pour demain, alors dans cinq ou dix ans. L'avenir est de plus en plus incertain chaque jour et ce n'est pas une mauvaise chose. La vie est bien plus drôle quand on ne sait pas de quoi sera fait demain, cela nous pousse à nous surpasser. C'est en tous cas la philosophie que s'efforce d'adopter le jeune loup. Enfin pour le moment, il sait de quoi sera faite sa soirée… des réprimandes de sa sœur.

_________________
The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Vide
MessageSujet: Re: The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo   The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Bear & A Cub - Ft Jigoku Kazuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Mizu no Kuni :: Terrains d’Entraînements-