Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeJeu 4 Juil - 16:35


Une alliance avec... lui ?!
Le temps passe et aucune nouvelle équipe à l'horizon, mais l'attente n'est pas le problème. Petit village perdu en bordure de forêt, l'atmosphère est calme et agréable. Habitués aux embruns de la mer et au vent salé, les jeunes genins profitent de ce repos hors du temps. C'est à croire qu'ici, la folie du monde n'a aucune emprise. Pourtant, comme tout autre endroit, il a dû un jour voir les plus bas instincts de l'homme.
L'heure du départ approchait déjà et une nouvelle fois, Kazuo avait trouvé refuge hors de l'habitation. Pour profiter une dernière fois du soleil qui irradie le paysage. À ses yeux, c'est ça la paix, ce calme tout à la fois irréel et irrationnel. Hizoka rejoint le jeune loup, un air navré sur le visage. Tout comme le garçon, il aurait aimé qu'il poursuive son voyage. Seulement, il ne peut décemment pas le laisser seul ici. Pas même s'il a prouvé savoir se défendre.

Je louerais ton courage et ton implication auprès de ton sensei, je m'assurerais aussi que tu aies des réponses au sujet de ton passé, promet le jônin pour rassurer Kazuo.
Inutile de vous donner autant de mal sensei, le destin a décidé que je ne devais pas retrouver la terre de mes ancêtres aujourd'hui, alors ce sera pour demain.

Paroles pleines de sagesse, mais Hizoka est un homme de parole. Bien sûr, c'est un feignant invétéré et partisan du moindre effort, mais il tient à aider ce genin. Pour son sauvetage héroïque au cours de la mission, mais aussi parce que son histoire lui est étonnamment familière.
C'était donc là, la fin du voyage pour Kazuo. Pleins de promesses au départ, ça s'est révélé décevant, alors qu'il n'est même pas arrivé au bout de celui-ci. Tout n'était pas à jeter dans cette aventure, mais les questions attendaient toujours des réponses. D'ailleurs, elles allaient encore attendre longtemps. Jusqu'à un étonnant coup du sort, un marchand passant par là interpelle le jônin et son élève.

Pardonnez-moi, mais j'ai discuté avec les habitants et ils m'ont dit que vous cherchiez d'autres ninjas de Kiri ? Je pense pouvoir vous aider, annonce-t-il avec un sourire des plus amical.
En effet, répond d'abord Hizoka qui observe attentivement cet homme, un groupe est en route pour le village ?
Pas exactement, tout comme vous ils ont trouvés refuge dans un village, plus en amont dans la forêt, répond promptement le marchand.

Une bonne nouvelle, qui posait toute fois un nouveau problème. Hizoka ne pouvait pas se permettre un détour avant de rentrer, comme il ne pouvait pas laisser Kazuo seul. Le marchand semblait de bonne foi, mais la forêt n'est pas sûre avec tous ces ninjas que ce défi a ramenés.

Je vous remercie, vraiment, mais je ne peux laissez ce garçon s'aventurer seul dans la forêt et je dois retourner au Pays de l'Eau dans les plus brefs délais, conclu finalement le jônin.
Oui, je comprends, répond le marchand qui semble déçu, mais nous sommes plusieurs marchands, si ce petit cache son bandeau, il passera pour l'un des nôtres.
J'imagine que ça pourrait être une idée, reprend Hizoka qui médite sur la question, mais si vous vous attaqués et qu'ils fouillent vos affaires ?
Les routes que nous empruntons sont de petits sentiers inconnus de ces brigands.

Visiblement, ce marchand avait réponse à tout. Spectateur, Kazuo observait cet homme avec une grande attention. Un étrange pressentiment l'habitait, mais il ne saurait dire pourquoi. Tout son être lui hurlait de refuser la proposition de ce marchand. Pourtant, lorsque le jônin se tourna vers lui, c'est sans l'ombre d'une hésitation qu'il acquiesce d'un signe de tête. Hizoka posa néanmoins ses conditions, ne serait-ce que pour être sûr qu'il ne livre pas le genin à la mort.
Une fois au village mentionné par le marchand, Kazuo devrai remettre un parchemin au jônin de l'équipe sur place. Celui-ci explique la situation. Sans un retour rapide de la part de son homologue, Hizoka suivra la trace de son jeune protégé et le retrouvera. Plutôt doué dans ce domaine, mieux vaut pour tout le monde qu'il ne lui arrive rien. Le marchand est prévenu. En échange de cette faveur, Kazuo devrai être prudent et surtout, éviter d'ébruiter cette petite entente.
Pas d'adieux larmoyants, mais une ou deux accolades respectueuses. Riku propose même au jeune loup un entraînement dès leur retour. Inquiet, Hizoka s'assure que le genin est sûr de lui. Sans hésiter, il assure à nouveau que c'est ce qu'il veut. Poussé par une étrange force imperceptible, qui lui murmure de suivre ce marchand. Non sans l'avertir du danger qui l'attend, mais c'est tout l'intérêt de ce périple en réalité.

Très vite, une fois hors du village, le groupe de marchand quitte la route principale pour un sentier à travers la forêt. Sans un mot, Kazuo suit le groupe, qu'il observe toujours avec attention. C'est plus fort que lui, comme s'il savait que ça allait mal tourner. Pourtant, il avait beau regarder autour de lui et écouter attentivement, aucun danger ne semblait pouvoir les surprendre. Deux explications alors, soit il se fait des idées, soit le danger vient d'ailleurs.
Les craintes du jeune loup se révèlent exacte, quand le petit groupe de marchand s'immobilise au milieu du sentier. Évidement que ces quatre là étaient certain de ne trouver aucun brigand sur leur route, armés comme ils sont. Saisissant parmi les denrées qu'il transporte sabres et faucilles, ils affichent clairement leurs intentions. Kazuo lui, n'est pas surpris. Le calme qui l'anime est surprenant, mais il est persuadé d'une chose : tout ceci à un sens.
C'est le même marchand qui a conseillé à Hizoka de lui confier le genin qui prend la parole. Tout de suite bien moins avenant avec le garçon.

Écoute petit, ça peut bien se passer ou alors ça peut mal se passer, explique-t-il alors qu'il sort son sabre du fourreau, tu vaux un sacré paquet de Ryôs, mais pour ça, tu dois être en un seul morceau.
— Je ne suis qu'un genin sans histoire, vous vous trompez de cible, répond calmement Kazuo.
C'est ça et moi je suis le Hokage, s'amuse le marchand et ses comparses hilares, tu es l'un de ces Jigoku et quelqu'un a mis une jolie prime sur ta petite tête.

Difficile de garder son calme après pareille annonce, mais aucun rictus ne vient trahir la surprise de Kazuo. Pour sa première sortie hors du village, voilà qu'il apprend qu'il a une prime sur la tête. Plus exactement, les membres du Clan Jigoku. Un nom qui a fuité quelques fois, lorsque le jeune loup pensait être seul avec ses camarades. Éblouie par l'appât du gain, les marchands en oublie le principal. Le plus souvent, plus la prime est grosse, plus forte est la cible.
Par le passé, le nom des Jigoku faisait trembler jusqu'au terres voisines du village caché de la pluie. Aujourd'hui, ce ne sont que des fantômes et leur prétendue puissance est reléguée au rang de mythe. Sauf pour le commanditaire, qui semble connaitre ce sujet. Pour tenter de sortir de cette situation épineuse, Kazuo joue le bluff.

— Vous ne vous êtes pas demandé pourquoi on valait autant ? Demande Kazuo qui pique la curiosité de quelques marchands.
— Tu l'as dit, tu n'es qu'un genin et on est quatre, joue les durs tant que tu veux, mais ça se voit que tu meurs de trouille.

C'est bien ça le plus surprenant, Kazuo n'a pas peur. Peu importe si c'est la mort qui lui fait face ou une vie dans une cage, il n'a jamais été aussi serein. Pour la première fois depuis longtemps, il n'a jamais été aussi fier de porter le nom des Jigoku. Le jeune loup aurait peut-être dû fuir, mais il fait front et il est déterminé. La forêt est dense, Hanata lui aurait permis de fuir sans être inquiété, mais cette même force invisible le pousse à rester et faire face.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeVen 5 Juil - 10:38

Sang et sommeil
Après une aide bien que brève que le nukenin avait pu apporter à une équipe de Suna. L’Uzumaki avait à présent comme projet de continuer à saboter les efforts de Konoha.
Au cours de la journée il avait pu aider pas moins de trois équipes à capturer le fameux tigre. Et bien que la tâche ne fût pas facile, pour Rindo qui profitait d’agir dans l’ombre des participants. Le tigre n’était rien de plus qu’un lièvre courant dans la forêt. Ce même tigre qui devait être fatigué de se faire inlassablement capturer avec une facilité déconcertante.

A présent il était temps de partir vers la deuxième phase de ce concours pour le ninja déserteur. Cette phase qui semblait venir directement afficher l’hostilité de ce clan envers Ame. Était-ce réellement une bonne chose ? Ce qui était sûr, c'était qu’aucune des équipes des trois grands villages ayant accès à la deuxième partie n’hésitaient à participer.

Cette session d’espionnage pouvant très vite dégénérer, il n’y avait pas plus idéal pour déclencher des conflits. Ou du moins accentuer les tensions frontalières.

Pour cela il y avait plusieurs choix possibles. Il pouvait simplement pilonner les efforts de chacun dans cette entreprise. Il pouvait également continuer de simplement aider les autres villages pour faire couler Konoha. Mais une troisième option se présentait à lui et cette dernière sembler s’accorder avec la deuxième option. Il pouvait faire en sorte que Ame no Kuni voit son système inopérant. Par système inopérant, le nukenin pensait surtout à ses défenses frontalières.
Si la brèche était vraiment sérieuse, le village ne pourrait que renforcer une fois de plus ses frontières. En faisant cela l’effet était double. Les gens de Ame viendraient à se méfier de leurs voisins. Et leurs voisins qui ne sont autre que Suna et Konoha et bien évidement d’autres villages aussi qui en feraient de même.

Sur le chemin pour s’en aller vers Ame. Les équipes étaient moins nombreuses. Les échecs de la première session étant sévères, beaucoup préféraient rentrer à leur village pour laisser cette affaire aux meilleurs.

Il fallait les comprendre, car qui aurait réellement envie d’effectuer une mission sous une pluie diluvienne ? Personne hormis des fous comme Rindo. Mais outre la pluie, Ame no Kuni était aussi une puissance militaire et les espionner ne serait pas sans sanction. Le village étant sur ses gardes suite à des problèmes à la frontière. Problèmes qui concernaient directement l’Uzumaki, car après tout il en avait été le centre des problèmes.

Décimant un clan et faisant exploser un poste frontière avec Suna. Le ciel ne semblait guère punir les actions du renégat. Mais était-ce là peut-être dans les plans des divins.
Mais peu importe, car à présent et pour une énième fois le ninja retournait sur le vaste territoire de Ame. Marchant à l’ombre des arbres sur ce qui semblait être une route. Il ne manquait pas de passer non loin d’une discussion fort intéressante. Et bien qu’il n’en comprenait pas un mot, le ninja se disait que les acteurs de cette conversation étaient sans nul doute en train de comploter quelque chose.

Se moquant des petites intrigues de ce village ou même de celles des grands. Le nukenin continuait sa route le regard au sol et couvert par son chapeau de paille.
Avançant sur la route, il remarquait un peu plus loin comme une sorte de petit chemin traversant la forêt. Le chemin ne devait pas être beaucoup emprunté car les traces de passage se faisait peu nombreuses.
De même que le passage pour les voitures n’était clairement pas idéal bien que limite. On dirait même un sentier menant à un repaire de bandit comme on peut en trouver les montagnes. Mais ici aussi proche du clan, il était peu probable qu’une telle menace plane. Ce clan de fiers guerriers n’aurait jamais osé laisser planer dans leur région cette menace.

Empruntant ce sentier, non par curiosité cette fois-ci. Mais simplement pour trouver un endroit calme loin des routes principales pour se reposer. Là ici il y avait peu de chance au moins que les des chasseurs de nukenin se trouve dans le secteur.
Toutefois par prudence et sur une zone réduite à une aire de cent vingt six mètres carrés. Le ninja placer en mode latence un Genjutsu servant à désorienter les ennemis. Activable selon ses désirs, ils pouvaient être sûr de pouvoir à chaque instant.
Puis d’une simple pression avec la pointe de son pied sur le sol, il se propulsait contre un arbre. Grimpant aisément et rapidement l’arbre, le ninja veillait à bien s’y installer. Une fois en haut il comptait bien profiter de sa courte pause. Fermant les yeux l’espace d’un instant, il était comme réveillé par des bruits. Lui qui avait l’impression d’avoir pu se reposer qu’une minute. En réalité cela faisait déjà dix minutes.
Au pied de son arbre plusieurs bruits de bêtes venaient briser le silence. Dans son esprit Rindo se doutait bien de sa malchance, mais au point de tomber sur le moment de la journée où les gens empruntaient ce sentier. C’était plus de la malchance, mais un Dieu qui s’acharnait sur sa personne.
Aussi juste en-dessous de son arbre le cortège de charrette se stoppait net. Puis l’ensemble des individus commençaient à s’agiter, alors Rindo ne faisait que bailler. Il était visiblement question d’une mise à prix.
Jetant un regard à même le sol. Un, deux, … quatre adultes contre un mioche. L’Uzumaki ne comptait pas s’en mêler, mais un nom qu’il avait déjà pu entendre quelque part resonner dans sa tête.
Activant son Genjutsu. Le ninja comptait bien obtenir plus d’information. Les marchands semblant être plus des idiots qu’autre chose. Le nukenin sautait de manière rapide juste derrière le gamin.
Si l’on pouvait penser que le nukenin avait voulait être furtif ce n’était point le cas, simplement sa rapidité était telle, qu’il était comme venu là instantanément.

Baillant avant de prononcer le moindre mot. C’était sur un ton las et fatigué qu’il demandé aux marchands de bien vouloir ranger leurs armes. Enfin c’est qu’il aurait été logique de faire. Mais le nukenin gardant en vue du coin de l’œil les marchands, demandait au gamin son nom et ses origines.
Fatigué, aucune expression ne semblait visible sur son visage. Rindo n’avait que peu dormi à cause de ce tigre. Mais sa voix restait toujours aussi ferme de coutume, lorsqu’il prononça quelques mots.

-Et bien, dis moi petit. Quel est ton nom ?  J’ai cru comprendre que tu venais d’un clan spécial, enfin d’après ces idiots-là. Pointait-il du doigt les marchands. Une spécialité quelconque avec ce clan ?

Le nukenin se préparait à agir tout de même au moindre signe de ces marchands. Et bien qu’ils étaient idiots il espérait que ces derniers renoncerait à attaquer le gamin. Son genjutsu Sakanade étant prêt à l'utilisation.

:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeVen 5 Juil - 12:10


Une alliance avec... lui ?!
La situation n'est pas des plus enviables pour Kazuo, mais elle n'était pas catastrophique pour le moment. Plusieurs choses jouaient en sa faveur. Premièrement, les marchands ne semblaient pas être des ninjas aguerris. Mercenaires ou bandits peut-être, mais rien d'insurmontable. Seul leur nombre fait la différence sur le papier. Ensuite, le contrat stipulait que la cible devait rester vivante. Autrement dit, ils seront obligés de ménager leurs efforts.
Pour conclure, le fait que ces marchands aient pris soin de sortir le jeune loup du village, signifie qu'il le sous-estime. Certes, ce n'est qu'un genin, mais il a déjà vu la mort droit dans les yeux. Quatre marchands, aussi armés soient-ils, ne vont pas le faire plier. La peur n'avait pas sa place chez Kazuo et si ça devait passer pour de l'arrogance, alors peu importe. Le regard sombre, posé sur ce marchand, le jeune loup joue cartes sur table.

Je vous aurais bien suivi, vraiment, mais je dois me rendre à Ame… et sans vous, annonce le garçon qui affiche un grand sourire.
— Espèce de petit…

Le marchand n'a hélas pas le loisir de terminer sa phrase, un invité inattendu fait son apparition. Un ninja à n'en pas douter, vu sa rapidité de déplacement. Ami ou ennemi ? Kazuo ne se pose pas la question en ces termes. Posté derrière lui, le ninja ne semble pas hostile. Pourtant, il lui aurait très certainement été aisé de récupérer la prime étant donné son niveau.
Confirmant la pensée du jeune loup par ses paroles, le ninja semble de son côté finalement. Bien qu'il ne montre aucune sympathie à son égard. La situation semblait si désespérée qu'il se devait d'intervenir ? Rien n'est moins sûr, mais Kazuo n'est pas contre un peu de soutien. Néanmoins, difficile de dire s'il pouvait lui faire confiance ou non. Le secret de son identité est un sujet qui revient souvent avec sa sœur. C'est peut-être l'occasion de savoir pourquoi.
Tout de suite moins à l'aise, les marchands voient la situation tourner en leur défaveur. Au contraire de leur meneur, visiblement peu impressionné par cet étranger. Sans laisser le loisir au garçon de répondre, il prend la parole. Tentant de saisir l'occasion de rallier à eux un ninja expérimenté.

Écoute mon grand, dit-il en s'adressant au ninja avec familiarité, tu sais combien vaut ce gamin ? On peut partager tu sais, on aura tous droit à une retraite au soleil après ça.
Je vaux si cher que ça ? Lance Kazuo qui se fait soudain curieux, non parce que si c'est le cas, je veux une part du gâteau moi aussi.

Les marchands se regardent, perplexes. Partager en cinq, ce n'est déjà pas très joyeux, mais en six, la prime fond comme neige au soleil. Il est rare que la cible d'un contrat demande une part d'ailleurs et ce n'est pas le cas. Un fin sourire sur le visage, Kazuo parvient à se jouer des marchands qui débattent sur le sujet. Preuve une nouvelle fois, qu'ils ne sont pas très malins. C'est leur chef qui doit donner de la voix pour retrouver le calme.

— Fermez-la ! Hurle-t-il pour obtenir le silence auprès de ses comparses, tu veux vraiment savoir qui est ce gamin ? Très bien, c'est un Jigoku, un clan dont la prime dépasse tout ce que tu peux imaginer.
— Du coup, je me présente, Jigoku Kazuo, reprend l'intéressé avec une étonnante légèreté, je suis originaire d'Ame, mais, poursuit-il en remettant son bandeau au bras, j'ai trouvé refuge à Kiri.

Quant à son pouvoir, le jeune loup garde le suspense pour le moment. Nul besoin de s'étaler devant les marchands, pas tant qu'il respire encore. Kazuo était peut-être un genin de Kiri et hors Brume Sanglante, mais il avait été élevé selon une doctrine particulière : Tue, avant de te faire tuer. Voilà ce que lui répétait son père, qui lui cité de nombreux exemples de bataille. Une erreur peut te coûter la vie, alors mieux vaut faire le ménage lorsque le moment se présente.
Durant son enfance, Kazuo n'a passé que très peu de temps auprès de son père. Bien moins que ses camarades de l'académie par exemple. L'enseignement qu'il lui prodiguait était donc d'autant plus important. Assidue et jeune, le jeune loup buvait ses paroles. Quelques années de plus aujourd'hui, mais il a toujours foi dans les paroles de son père. Malgré le fait qu'il le soupçonne d'avoir tourné le dos à ses convictions les plus profondes.
La faute à cette nuit tragique, lors de laquelle à cause de ses agissements, le chef du Clan Jigoku manqua de perdre ce qui restait de sa famille. Souvenir à jamais gravé dans la mémoire de Kazuo, qui voit encore le visage ensanglanté et impassible de son père. Pourtant à cet instant, il émanait de lui une puissance terrifiante. Nulle peur animait le jeune loup à cet instant, mais dès lors, il a été fier de porter le nom des Jigoku. C'est pour cette raison que face à ce ninja ou ces marchands, Kazuo refuse de renier ce qu'il est, pas même pour sauver sa vie.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeVen 5 Juil - 13:42

Sang et paysan
La grossièreté était un défaut que le nukenin ne semblait guère apprécier. Et bien que lui-même pouvait se montrer grossier tant dans ses manières que dans ses paroles. Le ninja ne s’autoévaluait jamais, préférant rejeter la faute sur les autres.
Pour ce qui était de la grossièreté des marchands, le ninja ne pouvait pas se permettre de pardonner ces mécréants. Si leurs tenues étaient plus que grossière et cela en raison de leur pauvreté. Fait que le nukenin avait pu pardonner, il n’avait pas à pardonner le fait qu’ils interrompent la discussion du ninja.
Cette interruption ayant pour seul but de proposer de l’argent au ninja renégat. Mais à quoi pouvait bien lui servir les quelques pièces que lui donnerait le marchand en échange de sa participation. L’Uzumaki qui avait déjà une certaine fortune en sa possession et qui pouvait tout aussi prendre par la force ce qu’il souhaitait posséder. Comme il avait pu le faire par le passé, notamment lors de cette expérience qui lui avait valu son exil de Konoha.
Mais le véritable problème n’était même plus au niveau de la proposition ou bien du fait que le chef des mécréants lui avait coupé la parole. Mais qu’il avait commencé par l’appeler mon grand. Si déjà il n’avait pas compris sa place dans la chaine alimentaire.
Il était devenu nécessaire de lui rappeler son rang l’espace d’un instant avant qu’il n’y laisse sa vie. Peu soucieux de récupérer un corps d’une telle inutilité. Le ninja n’avait pas besoin de se retenir.

Mais le jeune gamin se tenant entre les marchands et Rindo semblait vouloir une fois de plus se montrer désobligeant. Affirmant qu’il souhaité également une part du butin. Son visage indiquait clairement la moquerie qu’il avait essayé de glisser dans la conversation.
Néanmoins la stupidité du paysan lambda faisait qu’hormis l’un des quatre marchands, chacun d’eux s’interrogea sur le fait d’accéder à sa demande.

Alors que le chef des bandits toujours sans nom semblait calmer sa troupe. Il en profitait pour ajouter quelques détails sur le mioche insolant. Ajoutant quelques précisions comme son nom de clan.
L’enfant certainement un genin s’incrusta une fois de plus dans le débat. Il venait offrir son nom, son origine et son affiliation actuelle.

Heureux d’avoir des réponses à ses questions, le nukenin comptait bien continuer à débattre aussi longtemps que nécessaire. Cependant, avant de parler il fallait se débarrasser des marchands. Les moyens pour y parvenir étaient nombreux et simples.
Ne maitrisant pas le peu de chakra se trouvant dans leur corps frêle. Les marchands étaient plus que faible en comparaison avec le genin, mais en les comparant avec le nukenin la différence de force était d’autant plus grande.

Maintenant il appartenait au ninja de savoir s’il comptait faire durer les meurtres qu’il comptait perpétrer ou bien si cela devait être fait rapidement. Son genjutsu activait, les marchands ne semblaient pas avoir remarqué la différence.
Passant à côté de l’enfant comme si ce dernier ne représentait aucune menace. Le nukenin s’avançait vers les marchands sans un mot. Le regard méchant et la gestuelle molle et fatiguée, un kunai venait garnir sa main comme un accessoire décoratif.
Lançant se dernier alors qu’il disposait d’un sceau de résonnance. Le kunai se planter sur la charrette. Pour RIndo c’était comme avertir une fourmi que la rivière débordait mais qu’il était déjà trop tard.

Les marchands en panique semblaient se précipitaient par peur ou par désespoir peut-être sur Rindo. Il pouvait tout aussi s’agir de la preuve de leur stupidité. Mais le nukenin ne semblait pas vouloir se soucier des sentiments de ses opposants. A l’aide de simples appuis sur ses pieds le ninja s’avançait rapidement tout faisait mine de marcher.
Poussant l’un des marchands, le moins dégourdis des quatre vers le genin afin de pouvoir évaluer son niveau.
Rindo esquivait avec une facilitait déconcertante un coup de hache que le chef des marchands avait voulu lui porter. D’un pas en arrière il passait derrière le marchand et il lui tranchait la gorge à l’aide d’un couteau de cuisine. Mais alors que le geste semblait simple à esquiver, le marchand pensait parer le coup. Se retournant et pensant faire face à coup du nukenin, le coup venait toujours se plantait dans son dos.
Surprenant les deux autres marchands semblaient vouloir se retirer auprès de la charrette afin de s’échapper le plus rapidement possible. Mais sans sourcillait le nukenin venait à activait son sceau de résonnance placé au préalable par le biais de son kunai.

Une explosion d’une puissance moyenne venait à engloutir un marchand, la charrette, les bêtes à l’avant de la voiture et le bras du dernier des trois opposants de Rindo. Propre l’explosion de chakra n’avait pas laissé le moindre déchet organique.
Le marchand rampant au sol, semblant être en état de choc. Pleurant de douleur et de peur, il observait le ninja qui se rapprochait de lui. Et alors qu’il comptait bien évidement supplie pour sa vie, l’Uzumaki achevait sa proie d’un simple coup de lame. Ne souhaitant pas entendre la supplique du misérable paysan. Le coup de kunai était venu se planter dans le cou et la pointe remonter vers le sommet du crâne en passant l’intérieur de la gorge.

Se relevant de sa position accroupie, position qu’il avait dû adopter pour pouvoir achever l’homme. Il avait tout de même essuyé son kunai sur les vêtements de sa victime. Il ne manquait pas de regarder le résultat du mioche appartenant à un clan célèbre.
Bien évidement il poserait ses questions en temps et en heure.

:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeVen 5 Juil - 20:00


Une alliance avec... lui ?!
L'étonnante confiance du marchand était due au fait que pour lui, tout le monde à un prix. Une erreur aussi grossière que maladroite, qui lui coûte cher. Le ninja, à bout de patience, se montre sous son véritable jour. Un tueur sans une once de pitié pour des adversaires bien plus faibles. Plus bruyants qu'autre chose. Plutôt à l'aise avec l'idée, le jeune loup n'entend pas rester en retrait. Mordant son pouce pour faire couler son sang, il invoque Kyojin tandis que le ninja fond sur sa cible.
Volontairement, c'est du moins ce que vient à penser Kazuo, le virevoltant étranger laisse échapper un adversaire. Offrant ainsi un peu d'action au jeune genin qu'il est. Pas de supérieur, pas de village, le voilà totalement libre de ses mouvements. Au milieu de cette forêt, quoi qu'il fasse, ça ne sera jamais aussi horrible que le massacre des marchands. Pour le plus grand plaisir du loup massif, qui peut sentir le sang de son maître bouillir.
Presque rassuré de se retrouver face à un gamin, le marchand tombe de haut en faisant face à un animal aussi haut que large. Les crocs sorties, prêt à laisser éclater toute sa bestialité. Fort de sa vélocité, Kyojin se rue sur sa cible. Plutôt agile, marchand parvient à éviter la bête. Soudain gagné par un regain de confiance, il cherche du regard le genin, mais il est déjà trop tard. Surgissant du sillage du loup, Kazuo armé d'un kunaï se rue sur lui.
C'est bref, brouillon et terriblement efficace. Le marchand se retrouve adossé à un arbre, un kunaï dans l'épaule. Celui-là même qui, précédemment, pensait récupérer la prime sur la tête de ce garçon. Sans avoir au préalable étudié de plus près l'histoire des Jigoku. Taillé pour le combat, ce clan à fait sa renommée au cœur de la guerre. Épargnant, à une époque lointaine, le pire au village caché de la pluie. Toisant sa proie qui voit la mort dans les yeux de son bourreau, Kazuo se laisse aller à ses plus bas instincts.
Un simple regard brièvement échangé avec Kyojin et l'animal termine le travail. Saisissant le marchand à la gorge, sous le regard impassible de Kazuo. Jamais il n'aurait pu s'adonner à une telle scène en présence d'un autre membre de son village. C'est comme retrouver le souffle, respirer à nouveau à pleins poumons. Les Jigoku était jadis parmi les plus farouches guerriers, parce que même la mort ne leur faisait pas peur.
Le sang détient la vérité et plus que jamais, Kazuo sait qu'il appartient au Jigoku. Abandonnant sa proie, il se tourne vers le ninja venu lui prêter main forte. Lui aussi n'a pas hésité à faire couler le sang. Peu de ninja sont capable de ça, surtout au milieu d'un défi comme celui des Suttiku. Toujours à ses côtés, la gueule encore ensanglantée, Kyojin montre les crocs en apercevant ce dernier ninja encore debout.

Celui-là aussi on peut le tuer ? Grogne l'animal avec une hostilité modérée.
— Je ne sais pas encore, s'amuse Kazuo qui passe une main dans son pelage gris, et puis, tu n'as pas faim ? Vu l'heure, j'aurais pensé que tu serais moins docile.
C'est rare de te voir comme ça, ça mérite un jeun, répond Kyojin qui fixe ce qui reste du chariot, c'est un ennemi je crois, regarde ce qu'il a fait à la nourriture…

Kazuo esquisse un sourire amusé et avant une dernière caresse sur le crâne de son camarade, le renvoi parmi les siens. Maintenant seul face à cet étranger débarqué de nulle part, le jeune loup se pose des questions.
Une mystérieuse raison à pousser ce ninja expérimenté à se mêler à la discussion. Peut-être un goût prononcer pour le meurtre, ce qui laisserait penser à un renégat. Les forces de Konoha et Suna, bien que certainement les premiers à défendre la veuve et l'orphelin, aurait certainement arrêté avant de faire couler la première goûte de sang. Les marchands ne sont coupables que de stupidité, mais c'est pourtant là le seul châtiment qu'ils méritent.
Impossible de lire les intentions de ce ninja, mais il a semblé particulièrement intéressé en entendant les origines du jeune loup. Curieux, Kazuo s'avance sans crainte. C'est pourtant évident que ce ninja pourrait le tuer sans un quelconque effort. Néanmoins, il a l'impression que ce n'est pas un ennemi – pas pour le moment en tous cas.

— Par hasard, tu ne saurais pas comment on se rend à Ame ? J'aimerais y faire un tour, c'était le plan avant que ces quatre-là… enfin tu vois quoi, conclu Kazuo qui esquisse un sourire amusé.

Toujours animé par la même légèreté, le jeune loup est méconnaissable. Tantôt animé par une frénésie rare, tantôt souriant et jovial. C'est là toute la complixité de ce garçon. Perdu entre deux eaux. Le sang de ses ancêtres et une âme pourtant plus lumineuse que ces derniers. Loin d'être dérangé par ces deux aspects de sa personnalité, il a pour l'heure trouvé un juste équilibre. Tentant tant bien que mal de survivre au milieu de ce chaos qu'est son passé.

— Au fait, tu m'as demandé mon nom… mais toi, quel est le tient ?


_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeSam 6 Juil - 9:51

Fatigue à la frontière
Le combat avait tourné court, de son côté Rindo n’en avait pas laissé un seul en vie. Si l’on pouvait y voir de la cruauté, le ninja lui n’y voyait qu’un divertissement. Divertissement qui n’avait rien de palpitant à l’inverse de son principal hobby.
Observant le combat du jeune garçon. Le nukenin ne manquait pas de bailler, mais ce n’était pas à cause l’ennui ou d’un quelconque sentiment de lassitude. Simplement le sommeil avait gagné son être et aussi résistant pouvait-il être, il lui était impossible de contenir sa fatigue.

Ouvrant la bouche presque à son maximum, les os de sa mâchoire en venaient même à craquer. La main devant la bouche pour camoufler le spectacle grossier, il n’avait fermé qu’un seul œil. L’autre œil toujours sur le combat opposant le marchand et le genin. Le combat n’était pas palpitant, mais il avait le mérite d’être juste assez distrayant pour empêcher le nukenin de replonger dans son sommeil.
La première technique du Genin fut d’invoquer un loup. Un énorme loup certes mais cela restait un loup sans rien de particulier au premier coup d’œil. La bête était aussi grosse que son invocateur. Elle semblait également d’un genre plus agressif et téméraire. La témérité étant un défaut l’ancien Jûnin n’appréciait guère, malgré le fait qu’il en fasse preuve lui-même.
Le marchand quant à lui ne parvenait à mesurer sa propre force. Ce qui était une chose des plus embêtante pour sa personne. Car à trop sous-estimer l’adversaire lorsque l’on ne possède pas une puissance quelconque. On finit par y laisser sa vie.
Confiant en ses prouesses l’imbécile ne maintenait une garde. Si au moins il avait compris son infériorité, peut-être aurait-il pu faire quoi ce soit pour changer son sort.

Quoi qu’il en soit le loup et son maitre s’avançait sous l’ombre des arbres. Les feuilles s’affolant à cause d’un vent plus que violent. Sous le coup des pas du féroce loup, pierres, branches, feuilles ainsi que les autres choses à même le sol s’enfonçaient dans la terre meuble. Le poil au vent, la célérité du loup ne faisait aucun doute. Bien qu’aux yeux de Rindo ce dernier semblait avancer comme dans une bulle ou le temps était plus que ralentit. Tout semblait lent, surtout lorsque le marchand esquiva d’un bond l’assaut du loup. L’Uzumaki baillant toujours, le coup était plus que prévisible. Car après tout cette technique était similaire à celle du clan Inuzuka à Konoha.
Il n’y avait donc rien d’extraordinaire a voir surgir aux arrières du loup, son maitre une lame à la main. Plantant certainement de toutes ses forces ou au moins avec une grande force le kunai dans l’épaule du marchand.
A présent contre un arbre soit plus précisément un chêne déjà âgé d’au moins de cent ans. Le sang du brigand viendrait alimenter le centenaire pour lui permettre de vivre bien plus longtemps.

Le nukenin ne s’intéressait toujours qu’à moitié à l’affrontement qui se déroulait sous ses yeux. Puis alors que le maitre avait blessé la proie, le loup fidèle et loyal serviteur venait acherver le travail. Attrapant par la gorge le malheureux paysan, la bête monstrueuse et féroce venait à lui arracher sa chair. Clavicule, jugulaire, muscles, os un assortiment de tout cela venait à partir du cou de l’homme adossé à l’arbre.
Le loup et le garçon parlait entre eux et bien que le nukenin entendait clairement les mots. Son esprit lui semblait ne pas prêter une trop grande attention aux propos énoncés.
Sans prévenir et de manière soudaine, le loup semblait retourner de là où il venait avant son invocation. Puis alors que le genin s’avance vers le tristement célèbre Nukenin du clan Uzumaki. Des questions venaient à être prononcées.
Le garçon demandait au nukenin comment il pouvait faire pour se rendre à Ame no Kuni. Cité qui n’était guère inconnue aux pensées du ninja déserteur. Après tout il disposait là-bas d’un repaire et il avait pu y vivre depuis quelques temps déjà. Bien qu’il ne disposât pas de réels pouvoirs dans le secteur, il avait néanmoins une sorte d’entente avec le chef de ce village. A raison des aider dans leurs missions, le ninja pouvait disposer d’une chambre dans la cité aux hautes tours.

Le garçon tout souriant pouvait être exactement ce que Rindo n’aimait pas. Un sourire en façade et un esprit retord derrière ce masque. Et bien qu’il pût aussi s’agir là d’une folie, le ninja ne tenait pas tant que ça à en savoir davantage pour le moment.
Puis alors que cela devait être la première question à laquelle il aurait dû songer. Le garçon demandait enfin au nukenin comment il se nommait.

Fatigué il n’avait guère envi de se prêter au jeu de jouer celui qu’il n’était pas. Après un bâillement infernal masquait par sa main, le ninja s’adressait d’une voix monotone et fatiguée au garçon.

-Moi ? Je ne suis pas important j’appartiens juste à un tout petit clan de Konoha. Mais tu peux m’appeler RIndo si cela peut te rendre jovial. Pour Ame je comptais m’y rendre après ma sieste. Mais faut dire que toi et ces idiots vous m’avez sorti de la torpeur.

S’arrêtant un moment de parler pour s’étirer rapidement les bras vers le ciel. Ce geste ayant comme but de lui rendre une certaine endurance bien qu’imaginaire. Il reprenait avec un peu plus de force dans sa voix pourtant toujours si discrète.

-Mais sinon pour ce qui est de ton clan. Je présume que vous vous êtes spécialisés dans l’élevage ou l’invocation de loup, non ?

A peine posait-il la question qu’il se mettait déjà en route vers la frontière de Ame no Kuni. Les mains dans les poches. Le nukenin malaxait tout de même son chakra au cas où le genin aurait une idée folle lui passant par la tête. Renforçant ses sceaux interne, il pouvait à tout moment assener un coup pouvant même trouer le sol.

:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeSam 6 Juil - 17:41


Une alliance avec... lui ?!
Le moindre effort pour cet homme semblait être un supplice, tant il affichait sa fatigue à la moindre occasion. Au moins, cette lenteur ne l'empêcha pas de se présenter au jeune loup. Sous le nom de Rindo, celui-ci prétendit venir d'un petit clan de Konoha. Difficile de mettre en doutes ses paroles, surtout après sa démonstration. Une réponse, si elle en est une, satisfaisante pour le moment. Le principal, c'est qu'il accepte de jouer les guides.
L'occasion était trop belle pour Kazuo, il préférait nettement rejoindre Ame avec un parfait inconnu, plutôt qu'un jônin de son pays. Au moins là, il est certain de pouvoir découvrir la terre de ses ancêtres sans avoir à se justifier devant ceux qui l'on accueilli. Quant au fait que le jeune loup ignorait tout de cet homme, il misait sur son flair. Rindo est un ninja expérimenté et redoutable, certainement très dangereux même. Néanmoins, il ne semble pas hostile pour le moment.
Pour se sortir d'un éventuel faux-pas, Kazuo avait un semblant de plan. Hizoka, le sensei de la team qu'il a suivi jusqu'ici, n'aura pas de nouvelles et sera contraint de suivre la piste du genin. Tôt ou tard, il le retrouvera. Le jeune loup n'a plus qu'à survivre jusque-là, ça ne doit pas être bien difficile. Kawa et Ame doivent grouiller de ninjas venus pour le Clan Suttiku. Personne ne va s'inquiéter d'un gamin souriant et innocent.
Évidemment, Kazuo n'allait pas échapper aux questions. C'est ce qui lui a valu l'aide de ce ninja, un intérêt particulier pour le clan qu'il représente. L'hésitation gagne alors le garçon, même pour une simple question. Difficile de jouer cartes sur table, quand votre interlocuteur s'efforce de vous donner la moitié des informations. Finalement, le jeune loup se prête au jeu, ne serait-ce que pouvoir ce que peut bien savoir ce ninja.
Rindo semble, de prime abord, un ninja renégat ou tout du moins, un ninja qui a décidé de se passer des habituelles convenances. En revanche, le jeune loup est sûr que cet homme a beaucoup voyagé. Il compte bien profiter de la curiosité de celui-ci, pour obtenir les réponses qu'il est venu chercher.

C'est une invocation qui appartient à mon clan depuis des générations, fini par répondre Kazuo qui marche au rythme de son guide, un lien particulier nous lie à ces loups, bien plus fort qu'une invocation lambda.

C'était en tous cas le discours que tenait le père du garçon, quand ce dernier lui posait mille et une question. Le pacte entre les Jigoku et les loups, est acté depuis longtemps maintenant. Les descendants sont donc liés à ces animaux par le sang qui coule dans leurs veines.
Semblable à aucun autre Kekkai Genkai, cette capacité requiert néanmoins quelques précautions. Chaque invocation à son caractère, plus encore qu'aucune autre. Seulement, pour que les loups acceptent de servir les Jigoku, ils ont signé un pacte bien particulier. Hélas, Kazuo ignore la teneur de ce pacte. En revanche ce qu'il sait, c'est que son père aurait rompu son pacte par ses actes. Un jour après un véritable festin, Kyojin est devenu un peu trop bavard.
Tout ça, c'était de vieilles histoires. Le jeune loup, contrairement à son père, n'a pas encore eu le loisir de se retrouver au milieu de la meute. Les membres du clan qui ont ce privilège sont rares, mais pas impossible. Pour l'heure, c'est vers un tout autre lieu que se dirige Kazuo et il aimerait bien savoir à quoi s'attendre.

Au fait Rindo, reprend le garçon avec légèreté, saurais-tu me dire qui dirige Ame actuellement ? C'était il y a longtemps, mais peut-être qu'un nom me reviendra en mémoire.

La vérité, c'est que Kazuo espérait que ce soit le nom de son père ou peut-être même Shizue. Tant d'années sont passés, difficile d'imaginer ce qui a bien pu se passer. La dernière fois que le jeune loup a vu son père, il partait à l'opposé de sa direction. Meurtri par les actes qu'il avait commis au nom d'un clan qu'il ne reconnaissait plus. Une histoire qu'Hinode n'a jamais voulu partager, elle était pourtant au courant de tout ça.
Les secrets qui entourent ce clan son légion et Kazuo sait qu'il n'aurait pas toutes les réponses. Pas même grâce à ce ninja qui semble à l'aise là où la pluie est reine. Cette même pluie que le jeune loup ne pensait jamais sentir à nouveau sur sa peau. Certains pourraient penser que c'est un châtiment ou pire encore, un mauvais coup des dieux. Seulement lui, a toujours préféré les entraînements sous une pluie battante. Voilà qui ne manque pas de lui rappeler quelques souvenirs. Nostalgique, il se perd dans ses pensées un court instant, mais sans jamais lâcher son guide.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeDim 7 Juil - 8:50

Fatigue à la frontière
La réponse à la question que Rindo avait pu poser fut assez rapide. Visiblement ce clan vivait dans une pseudo symbiose et harmonie avec des loups. Et bien que dans la science et l’art des techniques il s’agissait là d’une invocation tout ce qu’il y a de plus ordinaire.
Malgré peut-être y avait-il quelque chose à récupérer de tout ça. En analysant bien cette histoire, il y avait peut-être moyen de pouvoir obtenir sa propre invocation. Et bien que ce n’était pas là sa priorité il ne faisait jamais grand mal de pouvoir diversifier ses techniques. La polyvalence assurant avant tout la possibilité à pouvoir agir et cela dans plusieurs situations. La diversité des missions ne manquant pas dans le monde des ninjas on peut dire que cela était intéressant.

Le gamin semblait poser une nouvelle question après avoir répondu à celle de Rindo. Toujours avec son insouciance, il demandait au nukenin quel était le nom du chef de Ame no Kuni. La réponse pour connue de tous semblait être absente de la mémoire du jeune homme loup.
Pour sa part Rindo se demandait s’il souhaitait le nom de chef officiel ou bien de celui qui agissait dans l’ombre afin de manipuler les ninjas de son village comme des pions ? Mais peu importe le nukenin faisait comme-ci il n’y avait pas eu de questions.

A l’heure actuelle il se dirigeait comme convenu en direction de Ame. La frontière n’était plus très loin, une faible pluie venait déjà les accueillir avant l’heure. Cette faible pluie ne pouvait que promettre une tempête une fois dans les terres proches de la cité.

Passant par les forêts les plus abandonnées par l’homme et sa civilisation. Par des rivières et même deux fleuves, le nukenin faisait prendre au jeune loup un chemin plus qu’inhabituel. Ce chemin était un peu comme un passage secret sans l’être pour autant. Car ce chemin empruntait des voies sur lesquelles les charrettes et les bêtes ne pouvaient passer. Trop étroit était le chemin ou bien trop meuble était la terre, à chaque point crucial de ce chemin, il y avait toujours une raison pour dissuader quiconque de prendre cette route.
Par moment il était même impossible de prendre cette route si l’on ne savait pas contrôler aisément son chakra pour pouvoir marcher sur des parois verticales aussi glissante que la vase au fond des rivières.

Puis à la frontière le nukenin se stoppait net. Observant le garçon d’un bref coup d’œil. Il s’adressait à lui avec un air déjà bien moins fatigué. Ce qui pouvait semblait paradoxal après la longue marche qu’ils avaient effectués sans pause.

-Et bien voici la frontière de Ame no Kuni. Voici que j’ai répondu à ta demande. Maintenant je te souhaite bonne chance et bonne continuation. En revanche fait bien attention aux patrouilles des ninjas de Ame. Comme toutes les patrouilles frontalières, ces ninjas ne sont pas des tendres.

Sans attendre de réponse de la part du genin, RIndo s’éloignait déjà. Re mettant son chapeau sur la tête, il comptait bien garder ses cheveux au sec. La pluie ne faisant que se renforcer de minutes en minutes.

:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeDim 7 Juil - 18:20


Une alliance avec... lui ?!
Pour cette fois, le jeune loup n'obtiendra aucune réponse. Rien d'étonnant là-dedans, quand on voit que ce ninja peine déjà à révéler l'intégralité de son identité. Peu importe, Kazuo se fichait bien de connaitre les forces en présence. Tout ce qu'il veut à présent, c'est retrouver Ame et découvrir de ses propres yeux ce qui reste de ses ancêtres. Faisant marche vers la frontière, le ninja se fait de moins en moins bavard.
Finalement, une fois arrivé à la lisière de Kawa no kuni, là où il n'y a plus de rivière sur le chemin. Le guide se fend de dernières paroles, avant d'annoncer son départ. Laissant sans protection le jeune ninja. Tout en lui rappelant que les patrouilles ne sont pas tendres avec les visiteurs. Certainement plus pertinent encore avec les événements qui font débarquer des ninjas des quatre coins du pays. C'est quel que peu déçu, que Kazuo regardait s'éloigner le shinobi.

Merci, s'écrit d'abord le garçon pour tenter de retrouver l'attention de son guide, à la prochaine peut-être ? Enfin, ça, ça m'étonnerait, reprend Kazuo à voix basse, ce n'est pas tous les jours qu'on traine avec un déserteur.

Impossible de dire si les paroles avaient pu être entendues par Rindo et peu importe. Kazuo avait fini par trancher et s'était fait une opinion sur cet étonnant ninja. Visiblement doué au combat, il n'arborait pourtant aucun bandeau. Pourtant, il a avoué être membre d'un clan de Konoha. La seule explication, c'est qu'il s'agit là d'un déserteur. C'est même plus que probable étant donné son attitude dans la bataille.
Seul en terre ennemi ? Il en faut un peu plus pour rebuter ce jeune loup, qui cache néanmoins son bandeau avec précaution. Kiri est allié au village caché de la pluie, mais qui sait ce que Kazuo pourrait trouver si loin de chez lui. Mieux vaut être prudent et d'ailleurs à ce sujet, il a sa petite idée pour rester discret. Mordant une nouvelle fois son pouce, il fait cette fois-ci appel à Hanata pour l'épaule. La louve lève un œil curieux vers le ciel, reconnaissant aussitôt les lieux.

Peux tu me dire ce qu'on fait là jeune loup ? Demande la louve au pelage brun.
Salut Hanata, moi aussi je suis content de te voir, s'amuse le genin qui croise le regard sérieux de l'animal, relax, je suis en mission… enfin plus ou moins.
Tu joues avec le feu jeune loup, sais-tu seulement ce que tu risques dans cette contrée ?
Ouai, j'ai une petite idée sur la question, répond Kazuo qui sort justement d'une altercation, mon guide a filé, alors je compte sur toi pour le remplacer.

Les loups du Clan Jigoku connaissent bien la région, pour avoir foulé ce sol détrempé durant plusieurs générations. Hanata est trop jeune pour avoir connue les guerres de ce pays, ce qui en fait la partenaire idéale. Cela ne l'empêche pas de reconnaitre les lieux, tant c'est à jamais ancré dans la mémoire collective de ses camarades.
Fouillant au fond de sa poche, Kazuo en sort un vieux tissu usé par le temps. C'est avec nostalgie qu'il le regarde, comme si celui-ci le ramenait des années en arrière. Appartenant à ce père, ce morceau d'étoffe est tout ce qui lui reste. Le jeune loup espère que la louve saura retrouver la piste et peut-être, le conduire à son père. Certainement le plus idiot des plans, mais aussi le plus efficace. Personne d'autre que lui ne pourra mieux le renseigner sur la région.

Cette odeur, c'est celle d'Okura, grogne Hanata après avoir reniflé le tissu, tu es sûr de vouloir le retrouver ? Tu t'engages vers un chemin dangereux jeune loup.
Je mise sur ma bonne étoile, reprend l'intéressé avec enthousiasme, et puis maintenant qu'on est là, autant en profiter, non ?

La louve ne le contredit pas, mais ne le soutient pas pour autant. Peu de Jigoku sont encore en vie, pour que celui-là risque sa vie inutilement. Néanmoins, retrouver la piste de son père pourrait bien déchaîner la flamme qui l'anime.
Grâce au Rinku et aux nombreux entraînements avec Hanata, Kazuo se déplace rapidement et discrètement. Le flair de la louve lui permet d'éviter les dangers les plus évident. Personne ne viendra se méfier d'un gamin et de son "animal de compagnie". Une désignation qui pourrait faire grogner Hanata. Heureusement, la pluie battante de la région couvrait leurs traces et rendait leur piste difficile à suivre. Cela était valable pour la louve, qui peinait à se diriger au milieu de ce décor.
Une fois un peu plus enfoncé dans les terres de la pluie, Kazuo et Hanata trouvèrent refuge dans une bâtisse en ruine. Vestige du passé, sans doute ravagé par la guerre qui jadis défigura à jamais ce lieu. La louve est en alerte, tant le lieu est propice à une mise à mort. Une seule sortie au milieu de cet endroit qui menace de s'écrouler sous le poids de la pluie.

— Tu arrive à sentir quelque chose Hanata ? J'imagine qu'avec cette pluie…
— On ne devrait pas être là, voilà ce que j'ai, grogne la louve à raison.
— Je n'ai pas prévu de mourir aujourd'hui, reprend Kazuo qui sort un kunaÏ.

Hanata aussi l'a senti, un étranger s'avance vers la bâtisse abandonnée. Les pas de ce dernier dans la boue ne sont pas des plus discret, mais ne serait-ce pas trompeur ? Toute cette pluie, difficile de dire qui s'avance réellement vers le jeune loup. Pourtant prudent avec son Rinku durant la traversée de ces terres détrempées.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeLun 8 Juil - 10:26

Tempête et repos
Se débarrassant du genin d’un clan aussi renommé que le vieux kunai du Hoikage. La comparaison pouvait sembler méchante, mais pourtant c’était là plutôt un privilège, car le dit kunai avait vécu la dernière grande guerre ninja aux côtés du Kage.
Sans s’attarder sur cette comparaison, le ninja s’en allait comme prévu dans ses plans vers la cité de Ame. Au plus proche des portes de la ville, il devait sans nul doute y avoir des groupes de ninjas participants à ce fameux événement.

Toujours était-il que seul Rindo avait eu la chance de tomber jusqu’à présent sur des ninjas jeunes d’expérience ou peu qualifiés pour les tâches qu’ils devaient accomplir. Mais il n’en serait peut-être pas toujours ainsi. Il faut dire que le ninja avait la sale habitude de s’attirer le mauvais œil et cela indépendamment de sa volonté.

La pluie redoublant d’intensité alors qu’il continuait d’avancer lentement sur les terres de Ame. Le nukenin portait une ombrelle au-dessus de sa tête, se servant de l’ombrelle comme d’un parapluie, le ninja ne voulait attraper un rhume quelconque pour une raison aussi bête que la pluie.
Les décors bien trop lointains pour qu’ils puissent y arriver en moins d’une heure commençaient à s’éclipser. La brume se soulevant, un épais brouillard venait d’apparaitre. Bien que faible ce dernier serait redoutable quand la pluie cesserait ne serait-ce que durant au moins un instant.

Tel un vieillard il peinait à cause de la fatigue a avançait sur la longue route. Et bien qu’il s’agît là de la route principale à cette heure-ci et par ce temps il serait difficile de pouvoir rencontrer qui ce soit. Hormis bien évidement les locaux qui continuaient de faire leur vie comme-ci de rien n’était. La pluie était une chose aussi courante que le Soleil pouvait l’être ailleurs.
C’était d’ailleurs cet excès de précipitations qui rarifiait les présences de forêts denses dans les vastes et lugubres décor des terres de Ame no Kuni.
En revanche il était possible de trouver des falaises ou des collines un peu partout, ce décor aussi naturel puisse-t-il être était aussi dû à la précédente guerre.
Cette guerre qui avait littéralement déformé le paysage grâce à des techniques dont la puissance ne pouvait pas être imaginable.
Lui qui était trop jeune à l’époque pour se souvenir de cette guerre. L’ancien ninja de Konoha avait tout de même pu conserver quelques fragments de souvenirs lui remémorant à chaque instant les horreurs d’une guerre. Les vétérans avec leur lot de blessures, les orphelins ou bien pire encore les enfant soldat. De nous jour il est facile d’intégrer l’idée qu’un genin soit un individu âgé entre 11 et 17 ans voir plus pour les moins chanceux ou les moins avare en promotion. Le genin de nos jours effectue des missions assez classiques et basiques. N’allant que rarement dans des intrigues où le danger se fait ressentir.
Mais à l’époque le contexte et la situation précaire de chacun des grands villages, voulait que ces mêmes genin s’en aille sur les lignes de fronts afin de servir avec honneur et fierté leur patrie. Autant dire que manquant d’expérience et de force, les genins rentraient rarement de mission durant cette guerre. Ou plutôt durant les guerres précédentes, car chacune des guerres avaient pu connaitre des situations tout à fait similaires à celle-ci.
En guise de fierté ou d’hommage à la mémoire de leur mort, aucun des villages ne se cachait de cette horreur faite aux enfants.

Mais s’égarant dans ses pensées Rindo revenait à la réalité. Peut-être était-ce sa rencontre avec le jeune genin qui l’avait orienté vers ce schéma de pensées.
Mais peu importe, il se rapprochait d’une sorte de village abandonné. Les bâtiments humides à cause de la pluie, mais auparavant calciné à cause de la troisième grande guerre. Entre deux falaises ce village pouvait au moins se protéger des vents les plus violents. A cause de la pluie qui ne cessait d’augmenter en intensité. Le nukenin n’avait pas d’autre choix que de se servir de ce lieu comme d’un abri.
Avec lui dans les ruines de ce village se trouvait un certain nombre de marchands et cultivateurs locaux. Ayant pour habitude de se protéger en cas de fortes tempêtes. Les habitants de Ame étaient au fait qu’il était inutile de défier la pluie et la tempête et qu’il fallait simplement se montrer patient. Ceux qui n’avaient pas atteint ce village en rune, avaient tout de même la chance de pouvoir trouver dans les environs diverses petites ruines. Ruines petites qui servaient autrefois d’entrepôt pour stocker les outils nécessaires aux champs ou bien de silo à grain. On peut aussi trouvait au plus proche des frontières des cabanes de chasseurs.

Enfin peu importe le ninja devait se montrer patient la tempête pouvait aussi bien durer une heure comme une journée. Il se laissait même fermer les yeux durant un instant, bien que son esprit restait sur ses gardes. Loin des autres paysans présents dans la salle, il pouvait aisément ressentir si quelqu'un s'approchait de lui. Cela étant dû à son expérience.


:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeLun 8 Juil - 11:51


Une alliance avec... lui ?!
L'attente parait durer des heures, alors que ce n'est qu'une poignée de secondes. Kunaï dans la main, prêt à se défendre, Kazuo voit alors un homme s'abriter de la pluie. D'abord, il ne remarque pas le genin puis, quand ce fut le cas, lève les mains en l'air avec un sourire gêné. Une réaction digne d'un touriste ou d'un marchand, mais certainement pas d'un ninja. Trônant fièrement sur son front, un bandeau de Konoha.
Toujours sur la défensive, Hanata montre les crocs, contrairement à son jeune maître qui baisse sa garde. Inutile pour Kazuo de provoquer ce ninja pour le moment, leurs villages respectifs étant en paix – aussi fragile soit-elle. La vingtaine et un large sourire sur le visage, ce grand brun aux yeux verts apparait des plus amical de prime abord. Baissant les bras, lorsque le garçon qui lui fait face range son kunaï.
La louve qui accompagne le genin n'est pas une combattante, mais elle a un flair et instinct sans failles. Autrement dit, si elle se montre autant sur la défensive, c'est que cet étranger cache quelque chose. Kazuo pose une main amicale sur la tête d'Hanata, comme pour lui signaler de retrouver son calme. Au moins, elle ne grogne plus, mais ne quitte pas ce ninja du regard. Prête à bondir à la gorge de ce dernier s'il le faut.
Retrouvant le sourire, Kazuo se fait tout de suite plus amical. Derrière cette attitude enjouée, se cache la méfiance. Seulement, il a appris à camoufler ses émotions derrière des rires et des sourires. Les restes d'une vie à devoir se cacher.

Désolé pour tout ça, dit le jeune loup qui pose un regard amusé sur Hanata, mais par les temps qui cours, mieux vaut être prudent, non ?
Je ne te le fais pas dire, soupir le ninja qui retrouve vite le sourire, pardonne-moi, j'en oublie mes bonnes manières, Ichimaru, je suis un chûnin de Konoha.
Décidément, vous êtes partout, s'amuse Kazuo qui provoque l'incompréhension du shinobi, quant à moi, je suis Kazuo et je viens de Kiri… c'est drôle, plus tôt j'ai croisé un de tes comparses.

Arquant un sourcil de surprise, Ichimaru semble curieux au sujet de cette dernière information. Sans doute persuadé d'être le seul du Pays du Feu dans la région. Étant donné les derniers événements, ça ne devrait pas sembler si surprenant.
Le calme revenu, c'est autour d'un feu allumé par le Katon d'Ichimaru qu'ils discutent. Par ce temps, ça a le mérite de sécher les vêtements. Kiri ou Ame, finalement, l'humidité n'est pas un problème pour Kazuo. Au contraire de ce ninja, originaire d'un village bien plus facile à vivre. Pourtant très à l'aise dans cet environnement. Le doute subsiste pour le jeune loup et si Hanata a retrouvé le calme, elle reste sur ses gardes.
Échangeant d'abord quelques banalités sur leurs villages respectifs, le jeune loup voit le chûnin s'intéresse à leur précédente discussion. Visiblement inquiet, quant à la potentielle présence d'un autre ninja de Konoha.

Et ce ninja que tu dis avoir rencontré avant moi, tu aurais son nom par hasard ? Je le connais peut-être, dit-il avec une sympathie étrangement surjouée.
Mince, je m'en souvenais il y a une minute… Jindo ! Fini par lâcher Kazuo qui se montre bien plus convaincant, il m'a dit appartenir à un petit clan, voilà tout ce que je sais.
Jindo ? Inconnu au bataillon et comment vous vous êtes rencontré ?

La curiosité dont fait preuve Ishimaru est de plus en plus suspecte, mais Kazuo joue le jeu. Pour le moment, il s'en sort plutôt bien – même s'il ignore encore pourquoi il a menti sur l'identité de Rindo. Difficile néanmoins de cerner les réelles intentions de ce chûnin.
Guettant la moindre de ses réactions, le jeune loup poursuit ses mensonges. Sans pourtant jamais parvenir à faire craquer Ishimaru qui, s'il n'est pas très convaincant, a le mérite de bien jouer les imbéciles.

J'ai rejoint un groupe de marchands depuis Kawa, mais leur charrette s'est enlisée dans la boue, explique Kazuo qui montre la boue sur sa tenue à peine séchée, et ce Jindo passait par là et nous a porté assistance, j'ai donc fait un bout de chemin avec lui.
Lui aussi se rendait à Ame ? Demande Ishimaru toujours aussi curieux.
Non, je crois qu'il revenait de mission… pour tout te dire, il était un peu coincé, avoue maladroitement le genin qui ricane.

Rassuré, Ishimaru s'intéresse maintenant au jeune loup. Faisant preuve de plus de légèreté cette fois-ci et surtout, plus convaincant.
Les récentes événements ont certainement provoqué chez Kazuo une certaine paranoïa. Certainement que le chûnin n'a pas envie de dévoiler ses réelles intentions, qu'elles concernent le jeune loup ou non. Sauf que jusque-là, il n'a pas été très convaincant. D'abord étonnamment curieux au sujet de cette rencontre fortuite avec un premier ninja de Konoha. Voilà qu'il lui pose des questions plus personnelles. Tel que le nom de son clan ou ce qu'il fait aussi loin de Kiri.
Bien sûr, Kazuo prend grand soin d'esquiver les questions avec humour et malice. La patience d'Ishimaru est mise à rude épreuve, mais il tient bon malgré quelque rictus agacé. Heureusement, la pluie se calme dehors et le jeune loup en profite pour sonner l'heure du départ.

Ishimaru, c'était un plaisir, dit Kazuo avec une sincérité saisissante, mais on m'attend et je vais encore me faire taper les doigts par mon sensei.
Ton sensei ? Tu veux dire que tu n'es pas seul ? Reprend le chûnin surpris.
Je ne dois pas en parler, mais… tu m'as l'air de quelqu'un de confiance, on se rend à Ame pour une mission diplomatique, pour resserrer les liens.
Tu peux me faire confiance, je garderais le secret, répond Ishimaru avec un sourire forcé, et où dois-tu retrouvé ton sensei ?
Aucune idée, avoue Kazuo gêné qui se met à rire, mais Hanata que tu vois là est une excellente pisteuse, elle saura le retrouver.

Le chûnin pose un regard curieux sur l'animal, avant de lui adresser un sourire. Pour réponse, il n'a qu'un grognement qui fait office d'avertissement.
Abandonnant finalement Ishimaru, Kazuo parvient à sortir de cette étrange entrevue. Profitant d'une légère accalmie pour reprendre la route. Grâce au Rinku et Hanata, il espère semer ce prétendu chûnin de Konoha. Seulement, si celui-ci est bien sur ses traces, il n'aura aucun mal à réitérer l'exploit une seconde fois. Un ninja senseur ? Voilà qui expliquerait beaucoup de choses. La pluie ne tarde pas à reprendre en intensité, mais au loin, plusieurs bâtiments font leur apparition. D'ailleurs, plusieurs locaux se précipitent à l'intérieur. Le jeune loup compte bien en faire autant, pour une dernière étape avant Ame.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMar 9 Juil - 9:58

Tempête et repos
Les toits larmoyant de nombreuses gouttes de pluie. Aucune des personnes présente dans le bâtiment ne s’attendait à du grand luxe. Malgré il y en avait qui cherchait le confort en veillant à bien choisir l’endroit où se poser.
L’Uzumaki lui tenant simplement son ombrelle au-dessus de sa taille, était posé sur une vieille botte de pailles. Sec et cassante la paille semblait être bien plus confortable que le vieux carrelage craquelé un peu partout et dont l’humide se faisait ressentir.
Ce qui était le plus affligeant dans cette situation était le simple fait que Rindo avait choisi le bâtiment qui semblait le plus intact. Les autres ayant des nombreuses brèches voire mas pas un toit pour certains.
Si les gens dans le bâtiment semblaient déjà bien assez nombreux, une nouvelle vague d’arrivants ouvrait la porte. Sans salutation ou quoi ce soit du genre, ce groupe-ci s’installait dans un coin à l’autre bout du mur contre lequel le nukenin s’appuyait.
Au nombre de quatre, les membres de ce groupe semblaient tous être des ninjas. Un bref coup d’œil assez furtif sur eux avait même suffit à remarquer leur bandeau.

Prudent le nukenin ne tenait pas à attirer trop l’attention. Sortant discrètement d’une de ses techniques de sceau un des bandeaux des ninjas qu’il avait pu vaincre à Suna lors d’une mission précédente. Il présenterait ce dernier si nécessaire pour se sortir d’une situation plus que complexe.
Les ninjas de Konoha ne semblaient pas encore avoir remarqué Rindo. Ces derniers étant plus occupés à retirer une espèce de poncho vert. Les vêtements en question semblaient plus que trempés, et de petites flaques venaient à se former aux pieds des ninjas.
Grossiers ils ne manquaient pas de dévisager les gens de Ame et ces derniers en faisaient de même. Il était clair que les séquelles de la dernière guerre étaient toujours présentes au sein des esprits.
Pour Rindo se groupe devait participer au fameux événement qui semblait occuper les trois grands villages. Néanmoins ces derniers ne semblaient guère enclins à la discrétion. S’il ne faisait preuve d’aucune discrétion, alors comment avait-il pu passer la frontière.

La question plus que légitime s’estompait lorsque qu’à sa grande surprise. Un autre groupe de ninjas venait de rentrer à son tour dans l’arbis de fortune. Ces derniers au nombre de huit étaient eux aussi de Konoha. Autant dire que la soirée promettait d’être ambiancé.
Rejoignant le groupe de Konoha déjà présent, les ninjas au nombre de douze à présent. Ils restaient entre eux sans se soucier du raffut qu’il pouvait provoquer dans les ruines. Le son de leurs voix résonnant sur le carrelage et les murs en pierre creuse.

EN plus de ce problème de taille qui se présentait à Rindo. Un autre venait aussi à faire son apparition. Puis un autre encore.
Le premier des deux étant un autre groupe de ninja, cette fois-ci toutefois il n’appartenait pas à Konoha mais au village de Kiri. Un vrai petit rassemblement dans ce qui servait autrefois de bâtiment administratif pour le village.
Le troisième problème un peu plus problématique était que la fraicheur de la pluie avait laissé place, à une pluie chaude. Atteignant une température de près de vingt-cinq degrés. A l’extérieur un épais nuage de brume semblait se former alors qu’à l’intérieur. La pièce était devenue une vraie fournaise.

Mettant à rude épreuve les nerfs de chacun, deux camps venaient à se former. Chacun dans un coin de la pièce. D’un côté il y avait les ninjas de Konoha dont à présent on pouvait être sûr qu’il n’était ici pour simplement participer à l’événement. De l’autre on trouvait les locaux de Ame ainsi que les ninjas de Kiri.
Au départ il n’y eut que des regards, puis des légères phrases. Et pour finir il y eut des critiques ouvertures entre les deux fronts.
Rindo lui faisait mine n’appartenir à aucun des villages. Ce qui n’était pas totalement faux. Observant la scène, il cherchait le moment idéal afin de pouvoir s’éclipser.
Mais la tempête dehors, tempête qui devait venir de Suna par ailleurs. Ne semblait guère vouloir se calmer et bien au contraire ses pluies et son tonnerre devenaient de plus en plus intense. Les vents violents venaient même à arracher quelques tuiles sur le toit juste au-dessus de Rindo.


:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMar 9 Juil - 11:48


Une alliance avec... lui ?!
Le temps virait à l'apocalypse et au moment où Kazuo ouvrit la porte de son nouvel abri, le tonnerre gronda plus fort encore. Un éclair vint même faire remarquer son entrée à l'ensemble des personnes présentes, coupant court à toutes discussion. Esquissant un sourire amusé, le jeune loup a pris soin de renvoyer Hanata. La louve n'est pas sociable et dans pareil endroit, elle aurait attiré l'attention. Surtout avec tant de ninjas présents dans un endroit aussi confiné.
Sans son bandeau, Kazuo passait aisément pour un des locaux ou au pire, un touriste. Prenant place dans un coin de la pièce sans faire plus de bruit, il observe. Un large groupe de ninjas de Konoha vient attirer son attention. Ishimaru est-il l'un d'eux ? Pourtant, il aurait juré que son histoire sonnait faux. Non loin de ce groupe de la feuille, quelques ninjas de Kiri. Hélas, impossible pour le jeune loup de les reconnaitre. Heureusement, il semblait en être de même pour eux.
Au moins pour cette fois, la situation tournait légèrement à son avantage. Si on peut dire, parce que les lieux devenaient vite irrespirables. Pas seulement à cause du monde, mais aussi et surtout, avec la tension étouffante qui régnait entre Kiri et Konoha. Deux pays en paix, mais sur une mission, difficile de dire si ce genre d'accord tient toujours. Surtout si à la clé, ça permet à quelques ninjas de briller aux yeux de leur Kage respectifs.
Adossé à un mur, Kazuo balaya la pièce du regard. Un visage lui semblait familier, mais même moment, un jeune bambin frigorifié choisi son moment pour piquer une crise. Accentuant un peu plus le brouhaha omniprésent. Soucieux du bien être de ce petit, le jeune loup s'accroupi devant la mère qui tenait dans ses bras le garçon. Tous deux méfiants, ils sont vite charmés par le sourire de Kazuo, ce qui apaiser la colère du bambin.

La tempête devrait bientôt passer, murmure le genin à l'attention de la femme et de son enfant, encore un peu de patience.
Je n'ai pas peur de la tempête qui fait rage dehors, répond discrètement la mère du petit en posant un furtif regard sur les ninjas.
Ame a connu bien pire que quelques ninjas qui sont là pour faire du zèle.

La réplique est osée, mais elle a le mérite de faire sourire la femme. Définitivement séduite par la gentillesse de ce garçon, qu'elle imagine originaire de la région. C'est le cas, même si Kazuo n'avait pas remis les pieds sur ces terres depuis des années maintenant.
Dehors, l'orage n'était plus très loin, mais semblait s'éloigner à mesure qu'il grondait. Faisant trembler les murs du bâtiment, qui menaçait de s'effondrer à chaque fois. La tension n'était pas retombée entre Konoha et Kiri, ce qui inquiétait un peu plus Kazuo. Autour de lui, femmes, enfants et vieillards. Quelques hommes vaillants, mais rien à voir avec des ninjas entraînés. La moindre étincelle pourrait mettre tout le monde en danger.
Difficile de prédire ce qui allait arriver et encore moins l'endiguer. Le jeune loup ne manque pas de courage, mais il peut difficilement tenir tête à une douzaine de ninjas de Konoha. Peut-être pourrait-il résonner ses camarades ? Quitte à devoir renoncer à ses recherches, mais au moins, il évitera un carnage inutile. Kazuo s'interrogeait, curieux de savoir comment tant de shinobis avaient pu passer les frontières.
Plus tôt, Rindo lui conseillait de se méfier des patrouilles. Douze ninjas, ça ne passe pas inaperçu, qu'est-ce que ça pouvait bien cacher ? C'est beaucoup trop pour une mission d'espionnage. Puis ces ninjas de Kiri, Kazuo a pourtant une bonne mémoire des visages, mais ils lui restent inconnus. Certainement parce que le village caché par la brume est vaste. Trop pour qu'on se souvienne d'un visage, mais aux dernières nouvelles, Kiri n'était pas emballé par l'idée de cette mission.
Le doute subsiste et si dehors, l'orage s'éloigne bel et bien, à l'intérieur c'est tout l'inverse. Reste à savoir si Kazuo préfère la pluie torrentielle qui fait rage à l'extérieur ou le conflit à venir. Puis il y a tout ces gens, innocents et pour la plupart fatigué. Le jeune loup n'a peut-être plus d'attaches dans la région, mais il a tendance à se laisser emporter par ses sentiments. Quitte à mettre sa vie en jeu, pour protéger de parfaits inconnus.
C'est sur cette réflexion que le genin retrouve un visage familier, celui de Rindo, il ninja qu'il a croisé plus tôt. Voilà qui complique un peu plus la situation. Étonnamment, pour un ninja de Konoha, il se tient à l'écart de ses comparses. Si Kazuo ne s'était pas déjà fait une idée sur lui, il se demanderait si ce n'est pas un traquenard pour les ninjas de Kiri. Sauf que cette situation est plus complexe qu'il n'y parait et du début à la fin, elle sens mauvais.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMer 10 Juil - 11:37

Glave, vent et sang
A chaque grondement du tonnerre des cris et des pleurs venaient. A chaque grondement de la poussière provenant de la toiture tombait sur chacun des visages qui l’avait fixé. Puis après le fracas de la pluie, du tonnerre ou même des éclairs lointains venant agresser la terre même de toute sa puissance. Un silence venait, à l’extérieur on n’entendait plus l’orage grondant ou bien le bruit fracassant de la pluie sur les tuiles. La chaleur même de cette pluie chaude venait à redescendre de manière drastique.

A présent même il commençait à faire froid. Le corps de chacun dans cette salle étant plus habitué à la chaleur de la pluie précédente qu’à ce nouveau courant d’air glaciale. Si avoir une pluie chaude était un phénomène rare il était souvent accompagné de d’autres phénomènes dont Rindo en avait le secret. Plus grâce à son expérience qu’à de quelconque recherche en météorologie, le ninja était au fait de ce qui allait arriver. Mère nature était rarement en proie à de bonnes intentions.

Aussi se levant de sa botte de paille déjà bien trempé par la flaque d’eau qui l’entourait. Flaque qui venait des fuites du toit et de l’eau coulant le long des murs. L’Uzumaki bon nukenin qu’il était s’en alla tout droit vers la porte de sortie.
Passant au milieu de la veuve et de l’orphelin, son âme ne semblait guère comporter le moindre sentiment de compassion. Ce sentiment qui par le passé semblait l’habitait, avait aujourd’hui disparu et peut-être à jamais. Mais ce n’était pas le seul sentiment qui pouvait manquer à son registre. Amour, colère et tristesse semblaient eux aussi absents dans son cœur. Ces sentiments pouvaient sembler futiles et inutiles et pourtant, c’est ce qui faisait un ninja. Bien que sa fonction lui demandât de réprimer ce genre de sentiment ou de pensées, un ninja devait toujours y laisser une place dans son cœur. Son devoir le lui obligeant, sinon à qui irait sa loyauté s’il ne tenait à rien ?
Les meilleurs ninjas n’étaient pas ceux qui pouvaient ne pas éprouver le moindre sentiment, mais ceux qui pouvaient faire leur travail avec et malgré ces sentiments. Et rares étaient ces derniers, car tôt ou tard la folie sous diverses formes venait les prendre un à un, afin de les entrainer dans les abîmes et les tréfonds de leur âme.

Le nukenin avançait et poussait de manière gentille les épaules de ceux qui étaient sur son chemin. Dans la foule il pouvait remarquer de manière assez soudaine pour ne pas dire brutale le jeune genin. Ce jeune genin dans le nom lui était complétement sorti de la tête semblait aider une femme et son enfant. Le sourire de ce jeune et sa dévotion à calmer les cris de l’enfant était exemplaire. Mais faire cesser les cris du bambin ne changerait rien à la situation. Le premier avait été la goutte de trop. L’ambiance insupportable devenait pesante à force que les enfants se mettent à rire ou à pleurer. Le son des éternuments aussi joué sur tout ça.
La mixité sonore était propice à un élan aux sentiments les plus néfastes.
Et dans tout ça Rindo ne souhaitait guère y être mêlé.

Adressant un léger sourire au genin, le ninja voulait vite quitter cette maison pour voir s’il les autres abris autour n’étaient pas une solution plus louable.
Mais traverser la foule plus qu’à l’étroite, avait mis un temps considérable. Et si certains étaient déjà sorti croyant la fin de la tempête. D’autres, les ninjas et les locaux savaient de quoi il en retournait. Une tempête ne se terminait pas aussi rapidement et subitement. Et bien que tous ignoraient la suite des événements, l’Uzumaki quant à lui s’abstenait de poursuivre sa route. Se collant au plus proche de la porte d’entrée pour être prêt à la fermer quand il le faudrait.
Les marchands et autres voyageurs ne connaissant guère le pays sortaient presque dans la minute. Il y avait tout au plus une bonne vingtaine de personnes là-dehors. Personnes qui venaient des différents abris de fortunes. Et bien qu’ils soient partis des abris, les abris presque aussi plein qu’auparavant.
Le simple fait d’avoir ouvert la porte avait pu retirer le peu de chaleur que le corps vivants et agglutinés avaient pu générer dans la demeure désolée.
Le moment était enfin arrivé et Rindo regrettait de ne pas avoir pu quitter cet abri-ci pour un autre. La faible lueur lumineuse qui était venue au cœur de la tempête s’en allait à nouveau. Dans la salle en dehors de quelques éternuments et les derniers pleurs de divers bambins, le silence régnait en maitre. Chacun cherchant à écouter le premier son pour comprendre ce qui allait leur arriver.

D’après la science qu’était la météo, Rindo savait d’expériences plusieurs choses. Premièrement si en bas se trouve la chaleur alors en haut se trouve la fraicheur. Plus il fait chaud au plus proche de la terre, plus il fera froid en haut. Deuxièmement, retourner et inverser ainsi les températures selon leurs niveaux dans l’atmosphère peut provoquer trois effets. Le premier étant simplement pluie voir de la grêle, le deuxième étant un orage d’une grande intensité pouvant ou non s’accompagner du premier effet. Dans ce deuxième effet les éclairs étaient plus nombreux et le tonnerre plus fort que jamais. Le troisième effet était quant à lui celui que chacun voulait éviter de manière inconsciente. De manière inconsciente, car s’ils ne se doutaient pas que la chose était possible, en leur posant la question ils souhaiteraient à coup sûr l’éviter.
Il s’agissait bien évidement d’une tornade. Immense mélange entre l’air chaud et l’air frais qui s’appelaient mutuellement. Cisaillant le ciel avec les divers courants d’air et par la présence de l’orage. Dans le pire des cas cette tornade pouvait aussi être accompagnée par les deux effets précédents.

C’est ainsi qu’à l’extérieur depuis l’abri on pouvait entendre les bêtes des marchands hurler. Après se silence de mort vint comme une pierre sur le toit. L’objet dur avait violemment percuté le toit de l’abri, on aurait dit que quelqu’un avait lancé une pierre. Puis une autre pierre venait. C’était comme un émeutier ou bien un enfant jouant qui caillasser la maison.
Puis de nouveau le silence, les marchands à l’extérieurs se posaient des questions. Et on pouvait les entendre. Une femme de l’abri de Rindo venait même à ouvrir une fenêtre non loin de lui. Sur le sol on pouvait observer de gros morceaux de glace.
Et bien que sachant ce qui allait arriver, Rindo scrutait le ciel dans l’espoir qu’il se trompe. Mais il n’en était rien. Brutalement et violement les cieux se déchainaient sur les mortels. Lâchant une pluie de grêle dont les morceaux de glace pouvaient atteindre la taille d’un poing fermé voir plus gros.

Les vents des pays du Nord et la tempête provenant des vents chauds de Suna s’étaient toutes deux croisées. Pour ne former plus qu’une même entité soit une tornade. Le ciel commençant à se déchirer et se distordre ; pour laisser comme un siphon d’eau venant du ciel percuter la terre.

Les marchands à l’extérieur cherchaient à regagner l’abri. Et malgré le fait que seulement cinq mètres les séparés des divers abris. La pluie de glace avait presque eu raison d’eux immédiatement. Les corps des Hommes et des bêtes caillassés par la glace. Le spectacle était horrible, d’autant plus lorsque leur corps venait à s’éventrer à cause de la multitude d’impact de glace et de divers morceaux de glace pointu.

Mais Rindo n’éprouvait rien face à tout cela, seul lui importait sa propre survie. Un autre syphon venant de la terre venait à s’élever cette fois-ci. Cherchant à rejoindre l’autre, au cœur de ce syphon se trouvait un autre abri dont il ne resterait certainement plus rien.

La tornade presque prête à massacrer la foule. Cette dernière même pas s’échapper à cause des éclairs et de la glace.
Dans un élan assez dramatique, Rindo sacrifiait sa discrétion au profit de l’initiative. D’un cri surpassant l’ambiance sonore. Il ordonnait à l’ensemble des présents d’établir un dôme avec leurs techniques. Mais dans la salle il n’y avait qu’un seul manieur de Doton. Et ce dernier se trouvait du coté de Konoha.
Les ninjas de la feuille se concertaient entre eux, mais non vide de sentiments. Le ninja créa alors un dôme capable d’enrober l’ensemble des gens de l’abri. Alors que la technique prenait effet les gens proches des zones sensibles de la maison recevaient quelques débris de l’abri. Le mur de terre faisant tomber le toit sur tout le monde.
Mais il valait mieux ça que la tornade. Sans lumière sous le dôme chacun devait se montrer patient. Et il était impensable de faire du feu alors que l’air se faisait limiter. On pouvait bien évidement faire un léger trou au niveau du sol, mais cela risquait de trop fragiliser le dôme. Laissant une chance à la tornade pour tuer chacune des personnes présentes.
Puis finalement la tempête passait enfin. Créant une ouverture au dôme, tout le monde était impatient de sortir. Alors que le dôme s’effondrait, tout le monde était stupéfait. Car hormis eux et les restes du dôme, ce qui était un village abandonné n’était plus qu’une plaine. Pas un seul débris, il ne restait même pas les corps des marchands et de leurs bêtes.

La pluie était toujours présente bien faible. Le tonnerre et les éclairs quant à eux étaient toujours aussi présent qu’avant si ce n’était pas plus.
Se retournant pour regarder tout autour, Rindo remarquait au sol un trainée de sang. L’eau tombant sur ce qui fut l’intérieur du dôme et sur les débris de ce même dôme. Une large trainée venait de la zone. Poussant quelques débris, le nukenin pouvait alors constater trois corps. L’un des corps était celui d’un ninja de Kiri alors que les deux autres étaient ceux des ninjas de Konoha.

Après la tempête la tension revenait et bien plus forte qu’auparavant. Il y avait eu des meurtres. Mais encore fallait-il trouver qui les avaient commis. Était-ce Rindo ? Le jeune genin ? Un des locaux ? Ou bien un des ninjas de Kiri ou de Konoha, voir les deux groupes ?



:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMer 10 Juil - 15:11


Une alliance avec... lui ?!
L'abri de fortune avait maintenant des airs de cloaque, plus à cause de l'air devenu irrespirable que de l'ambiance qui tenait à retomber. Faute d'espace pour se battre ? Non, pour ce qui se préparait dehors. Kazuo venait à regretter son précédent abri, même si celui-ci n'était pas plus solide. La présence de ce ninja de Konoha était elle aussi un problème. Seulement, il échangeait un ninja pour plusieurs et dans bâtiment qui menaçait de s'effondrer.
Difficile donc de reprocher à Rindo de quitter cet endroit, mais il était déjà trop tard. Tout allait très vite, les cris des marchands et des bêtes qui cessent dans la seconde. Le bruit assourdissant de la grêle sur le toit fragile de la bâtisse. Par reflex, le jeune loup se rapprocher de la mère et son enfant pour tenter des les rassurer. La tempête allait bientôt passer, le jeune loup n'avait pas menti. Il avait juste omis de dire quand exactement, passant sur ce qui menaçait d'arriver.
Qu'est-ce qui allait arriver au juste ? Impossible de le dire avec exactitude pour Kazuo. C'est comme un sixième sens, sans doute était-ce dû à cette proximité avec les loups. Pressentir le danger, sans pouvoir mettre des mots dessus. Rindo lui, en plus de sentir le danger arriver, a su de quoi il en retournait. Le plus surprenant est à venir quand, tel un leader, il vient à ordonner aux ninjas non loin de lui de créer un dôme de Doton.
Les ninjas de Konoha se regardent, hésitent un bref instant et passe à l'action. Tout va très vite, mais plongé dans l'obscurité difficile de dire ce qui se passe réellement. Une chose est sûre, la tempête qui fait des ravages à l'extérieur, n'a rien à envier à celle de l'intérieur. Kazuo ne peut voir dans la nuit, mais il sent que quelque chose passe. Au milieu des pleurs et des nez qui coulent, un bruit qui lui est trop familier : celui de la chair qu'on tranche.
L'obscurité devient alors angoissante pour le jeune loup, qui tient fermement la main de la jeune femme. Pour la rassurer ou peut-être simplement pour se rassurer lui-même. Les souvenirs remontent à la surface, ceux qui hantent parfois ses nuits. Le brasier incontrôlable qui consume le village et ce massacre à l'extérieur. Seul bruit au milieu du crépitement incessant, la chair tranchée par une lame aiguisée pour tuer.
Fin de l'angoisse pour tout le monde, quand la tempête passe et le dôme tombe. Kazuo fait de son mieux pour protéger la femme et l'enfant, quitte à prendre quelques pierres sur le dos au passage. Mieux que quiconque ici, il sait ce que c'est de se trouver impuissance face à pareil phénomène. Lui qui a été sauvé des flammes in-extremis. Schéma qui tend à se répéter, car une fois encore, il est en vie alors que la mort règne tout autour d'eux.
Cadavres et débris ont été emportés par la tornade, mais ça ne change pas ce sentiment. Celui que la mort rôde encore, jamais rassasiée. À moins que ce soit les trois cadavres découverts par Rindo ? L'horreur donne la nausée à tout le monde, sauf le jeune loup. La vue de cadavre encore chaud, ça ne l'a jamais effrayé. Pas plus que le conflit qui menace d'éclater. Parmi les morts, on retrouve deux ninjas de Konoha et un troisième de Kiri.
La première hypothèse, c'est qu'ils n'ont pas survécu à cette apocalypse. Un bref coup d'œil suffit pour laisser présager le pire : l'obscurité a permis le meurtre de trois ninjas. Peu importe dans quelles circonstances ils sont morts, les faits sont là. La première pensée de Kazuo est pour Rindo, qui a prouvé ce dont il est capable plutôt dans la forêt. Toujours persuadé que c'est un nukenin, le jeune loup vient à se demander si ce n'est pas lui le responsable.
Pour le moment, il y a plus urgent. Faisant fi du conflit qui ne cesse de prendre de l’ampleur, le genin conseille aux locaux, encore traumatisés, de quitter les lieux sans s'attarder. Inutile de leur dire deux fois, mais avec le meurtre de leurs camarades, la chasse aux responsables est ouverte. Certains ninjas ordonnent même aux riverains et marchands de rester là. Écoutant que son courage, accompagné d'une inconscience suicidaire, Kazuo fait front pour couvrir la retraite de ce peuple qui a déjà trop souffert des conflits entre les grandes nations que son Konoha et Kiri.

Vous pensez vraiment que ces pauvres gens auraient pris le temps de tuer ces ninjas ? Regardez leurs visages terrifiés, ils n'ont aucune arme et tout ce qu'ils veulent, c'est rentrer chez eux.

Un discours qui, s'il ne fait ni chaud ni froid à l'assemblée, permet aux locaux de reprendre leur route sans demander leur reste.
Plus tôt, Kazuo prenait la vie d'un homme sans sourciller et là, le voilà en train de défendre la veuve et l'orphelin. Le marchand avait tenté de le kidnapper quelques secondes plus tôt, ce qui lui a valu une mort rapide. Tous ces gens n'ont pas demandé à se retrouver en tenaille entre Kiri et Konoha, mais comme par le passé, personne ne prend la peine de s'inquiéter de leur sort. Le jeune loup, oui, guidé par des valeurs dont il a hérité de son père.
La tension ne retombe pas, pire encore puisqu'on vient à soupçonner le jeune genin. C'est assez flatteur pour Kazuo, qui n'est qu'un gamin au mauvais endroit, au mauvais moment. Il aurait été tenté de remettre son bandeau de Kiri, mais ça n'aurait fait que précipiter le drame inévitable. Trouver de l'aide auprès de Rindo ? Certainement pas et pour deux raisons. La première, parce qu'il est le coupable idéal. Quant à la seconde, le jeune loup refuse de se cacher derrière plus fort que lui.

Konoha, Kiri ou encore Suna… c'est toujours pareil avec vous, pas vrai ? Vous semez la mort partout où vous passez, dit froidement Kazuo lasse de ces conflits sans fin.

Depuis son plus jeune âge, on lui parle de la guerre qui a défiguré ce pays. Au Pays de l'Eau, il pensait que ce serait différent avec la paix. Hélas, il s'aperçoit aujourd'hui que rien n'a changé. Trois cadavres au milieu d'un apocalypse et voilà que la haine reprend ses droits. Kazuo refuse de participer à ça, il préfère encore reprendre la route et retourner à Kawa no kuni. Seulement, ça ne dépend plus de lui. Son discours, aussi inspiré soit-il, n'est pas au goût de tout le monde…

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMer 10 Juil - 19:12

Glave, vent et sang
Après la découverte des corps, l’ambiance était tout autre. Bien plus pesante que celle qui régnait avant la tornade et la grêle. Sur ce qui fut la place du marché du hameau désormais inexistant, mais ce qui fut également le lieu où les marchands avaient trouvé la mort. Rindo pouvait observer le comportement médiocre des humains.
Le comportement médiocre selon Rindo n’était cependant pas injustifié. Car le coupable pouvait être n’importe qui dans les groupes qui entouraient la scène de crime.

D’un côté on pouvait retrouver les marchands et les locaux qui étaient pour la plupart des paysans. Avec eux se joignait aussi un jeune garçon. Plus précisément le genin de Kiri que Rindo avait pu rencontrer dans la forêt. Ce qui ne manquait pas de surprendre le nukenin, car il aurait du se trouver avec le groupe suivant.
Le groupe d’après se composait donc des ninjas de Kiri. Bien qu’au départ ils furent quatre à présent ils n’étaient plus que trois. L’incident avait aussi touché le troisième groupe. Comportant le faramineux nombre de dix ninjas. Le groupe de Konoha était clairement le groupe le plus puissant en présence.
Et enfin le dernier groupe, celui que personne ne soupçonnait jusqu’à présent, celui de Rindo. Groupe dans lequel il était seul. Le seul à être à moins d’un mètre des cadavres bien que cela fut pour les découvrir dans les décombres.

Chaque groupe soupçonnait les autres, mais sans preuve il n’y avait aucun moyen d’arriver à une conclusion. Ceux de Konoha aussi impétueux que durant l’époque où Rindo était encore dans leur camp, ils avaient demandé aux bonnes gens de bien vouloir attendre la fin de l’enquête bien que sommaire en l’état actuel. Sous cette pluie les gens malades, les personnes âgées et les enfants risquaient bien de tomber malade voir de mourir.
Aussi il était important de distribuer les bonnes cartes. Mais avant que Rindo ne se désigne comme dealer. Un ninja de Kiri vint à accuser Rindo de la chose. Sa peur lui faisant perdre les pédales, il avait préféré ignorer les étapes de l’enquête et de l’analyse. Pour finalement désigner une personne pouvant être suspecte, mais qui avait tout aussi pour être innocente.

A présent tous attendaient une réponse du ninja.
Rindo cherchait les mots dans une profonde réflexion. Les mots qu’il souhait obtenir de ses pensées, devaient avoir une justesse telle que sa condition de nukenin viendrait à être effacé.
Le ninja de Kiri avançait divers arguments pouvant être conté assez facilement.

-D’une voix en proie à la panique, le ninja de Kiri s’exprimait fortement et avec un rythme saccadé. C’est … C’est lui là ! Pointait-il Rindo du doigt. Je su..suis sûr que c’est lui. Il nous fait croire qu’il est innocent en montrant les corps. Puis c’est lui qui voulait qu’on soit dans le dôme … dans le noir. Je même sûr que c’est un ninja !

Calmement Rindo regardait autour de lui. Il avait des indices, mais encore fallait-il les trouver. Observant tout d’abord les corps, on pouvait remarquer qu’une lame dont la taille faisait plus de vingt centimètres était l’une des armes du crime. La lame ayant pu perforer un corps d’un côté pour en ressortir de l’autre. Cette blessure était présente sur le corps des deux ninjas de Konoha. Mais l’arme était absente.
Peut-être était-elle sous les décombres ou bien alors. Elle était retournée dans son fourreau en attendant bien sagement de pouvoir tuer quelqu’un d’autre.
La cause de la mort du ninja de Kiri restait à déterminer. Mais n’ayant pas le temps de bouger pour mieux examiner les corps. Rindo se devait d’être clair et rapide dans ses propos.
Il regardait aussi la disposition des corps et leur positionnement vis-à-vis du dôme et de ce qui fut la maison.

-Regardant chacun des groupes Rindo se défendait avec un calme, mais presque sévère envers le ninja qui l’accusait. Et bien tu es sûr de toi pour accuser une personne dont tu ignores tout.

Dans l’assemblait il n’y avait pas beaucoup de ninja de haut rang. Autant dire que Rindo était le plus expérimenté, mais face au nombre l’expérience ne l’emportait pas toujours.

-Je dois dire en revanche que tu fais bien de m’accuser. Rindo retirait son masque et son chapeau de paille. Voyez mon visage, ou plutôt mes cheveux. Ici ça ne parlera qu’aux ninjas de Konoha. Mais pour informer tout le monde sachez tous que je fais parti du clan Uzumaki. Mon rang ne m’autorisant pas de révéler les détails de ma présence ici, je suis un envoyé du Hokage. Le chef de Konoha m’a désigné en personne pour cette mission et je ne saurai vous laisser la mettre en péril. Aussi je vais tâcher d’établir mon innocence.

Prenant une courte pause pour observer les ninjas de Konoha. Parmi eux il ne semblait y avoir que des Chunins. Leurs supérieurs se trouvant actuellement non loin de Rindo bien que sans vie.

-Pour commencer observer l’endroit où l’on a retrouvé les corps des ninjas. Pour ma part à l’intérieur du dôme je me trouvais proche de ce qui fut la porte d’entrée de l’abri. Ou plus précisément à la fenêtre, ce qui semble être à l’opposé total de là où l’on a retrouvé les corps. Et avec toute la population qui se trouvait à l’intérieur, je n’avais aucun moyen de pouvoir m’y déplacer sans heurter chacune des personnes.  Ensuite voyez-vous une arme sur moi ?

Le ninja de Kiri interrompait Rindo en répondant à sa question.

-Non, mais pourquoi ?

-C’était rhétorique comme question, mais passons. Donc comme nous l’a dit notre ami ici présent je n’ai aucun arme apparente sur moi. Or il me semble que plusieurs ninjas ont été tués à l’aide d’une lame plus ou moins assez longue. Et pour finir et bien que ça ne soit pas vraiment un argument. Irais-je tuer des camarades de mon village ?

Acquiesçants ninjas, de Konoha venaient à prendre la défense de Rindo en haussant des affirmations aux propos du nukenin. Rindo était fort chanceux d’apprendre que seul les membres de l’Anbu se promenait avec un bingobook et que très peu de jonin regardait ce dernier avant de partir en mission. Cela lui permettait d’agir à découvert et cela même devant des ninjas de Konoha.
Mais le nukenin n’en avait pas fini.

-A présent je vais tout de même soulever quelques points. Afin que nous puissions commencer à trouver le véritable responsable de ces meurtres. Tout d’abord le ninja ou plutôt le garçon que vous voyez là-bas et un genin de Kiri. Rindo pointait du doigt le jeune loup. Je vais vous demander de bien vouloir vous regrouper avec votre groupe.

Le garçon pouvait percevoir là une forme de trahison. Néanmoins tout cela avait un but précis et Rindo comptait bien y arriver.

-Ensuite, il est évident que le coupable n’est pas parmi les locaux de Ame. Aussi ils peuvent partir ou bien la maladie risqueraient de les emporter. Cependant je demanderais à ces deux marchands de bien vouloir rester. Rindo désignait deux marchands parmi la foule de personnes. Enfin des marchands, je devrais plutôt dire des ninjas de Ame. Vous aurez beau nier, une fois à l’extérieure pas à un seul moment vous ne vous êtes soucier du sort de vos marchandises ou de vos bêtes. Pour un marchand autant dire qu’il se moque de son gagne-pain, chose que j’ai du mal à croire. Et a votre place au lieu de fuir je chercherais à rester ou bien Ame pourrait être considérait comme responsable de la mort de ninjas venant de Kiri et de Konoha.

Rindo se tournait à présent vers les ninjas de Konha. Il n’en avait pas fini et son propos risquait de déclencher les combats néanmoins il était important de dévoiler la supercherie.

-Et pour finir vous quatre là. Rindo montrait du doigt quatre ninjas. Veuillez vous écarter vous n’êtes pas de Konoha. Sinon comme les autres vous auriez mis vos bandeaux pour vous reconnaitre entre vous. Or je ne les vois nulle part malgré le fait que vous portiez des tenues de mon village. Comme vous n’êtes pas allé vers ceux de Kiri je présume que vous êtes de Suna. Pourquoi vous avez des tenues de Konoha ça reste encore à déterminer.

A présent sur place ne restait plus que l’enfant loup, le groupe de Kiri, deux ninjas de Ame, six de Konoha et quatre de Suna et Rindo lui-même. Il n’y avait aussi que trois ninjas ayant le niveau d’un jonin ou plus sur site. Soit un de Ame, un de Suna et l’Uzumaki. Rindo finissait par conclure son petit monologue.

-Et donc voici les faits que nous devons étudier. Qui à tuer les ninjas ? Pourquoi et comment ? Le comment étant plus pour le ninja de Kiri. Le reste étant superflu ou confidentiel selon nos villages.

Rindo comptait bien se faire passer pour un Anbu de Konoha et bien qu’il eût le niveau pour selon lui. Dès que possible il s’en irait loin ce début de blague.

:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMer 10 Juil - 23:04


Une alliance avec... lui ?!
Contre le cours des choses, Rindo parvint à tirer son épingle du jeu. Certes, il en oubli la manière en pointant du doigt le pauvre Kazuo, mais il fallait lui reconnaitre le panache. Face à son auditoire, non content de se présenter comme un héritier des Uzumaki, se prétendait haut gradé en mission spéciale.  La manœuvre était audacieuse, mais elle avait le mérite de galvaniser la foule. Pourtant méfiante, suite aux accusations d'un ninja de Kiri.
Démasqué, le jeune loup était maintenant associé à ces ninjas du Pays de l'Eau. Pour autant, il demeura à sa position. Contrairement au reste des forces en présence, il était loin d'être séduit par le discours de ce Rindo Uzumaki. Si son nom n'était peut-être pas emprunté, sa mission en revanche elle, oui. Maintenant c'était une certitude pour Kazuo : Rindo est un déserteur. Le jeu est parfait, mais son histoire ne collait pas la route avec son précédent discours.
Un clan sans importance de Konoha ? Le Clan Uzumaki est un pilier du Pays du Feu, même le jeune loup est au fait de leur tragique histoire. Difficile donc de croire qu'un des leurs aurait tué des marchands de sang-froid. Pas même pour défendre un gamin qui avait joué de malchance. Fixant Rindo avec insistance alors que celui-ci prenait son rôle à cœur, Kazuo gardait cette réflexion pour lui. La tension semblait peu à peu retomber, à mesure que les forces s'équilibraient.
Konoha, Kiri, puis maintenant Suna et Ame. Une entrevue qui a des airs de grande guerre, au contexte hélas trop similaire. Le sang versé réclamait vengeance, mais le ninja de Kiri bien que trop pressé, avait peut-être visé juste avec le coupable. Rindo apparaissait maintenant aux yeux de Kazuo, comme le suspect parfait. Pour l'avoir vu à l'œuvre, il sait que ce n'est pas une foule épaisse qui aurait pu l'empêcher de tuer ces ninjas.
Rindo était donc le coupable ? Si tel est le cas, c'est à un jeu malsain auquel il joue. Tuer ces trois-là dans l'ombre, pour ensuite mener son enquête. Voilà qui trahi un problème psychologique. Le plus inquiétant, c'est qu'il semblait se plaire dans ce rôle. Le jeune loup n'était pas dupe, le Uzumaki en faisait trop. Néanmoins, il resta en retrait, notamment parce qu'il semblait le plus faible du groupe. Rindo n'avait pas manqué d'en faire mention.
Au début, Kazuo a été surpris de voir le prétendu envoyé de Konoha le pointer du doigt. Puis, au fil de son discours, c'est apparu logique. Maintenant que tout le monde sait pour le jeune loup, ils savent que ce n'est pas une menace. Un genin, qui irait se méfier de lui ? Pas même Rindo, qui le dénigre pour lui rappeler dans quelle situation épineuse il se trouve. Entouré d'ennemis bien plus fort que lui. Au moindre faux pas, ce sera la fin de sa jeune vie.
Le stratagème est efficace, ainsi l'héritier du Clan Uzumaki s'assure que le genin ne viendra pas le dénoncer. Personne ne va écouter un gamin de toutes façons, encore moins après que celui-ci ait sciemment dissimulé son identité. D'ailleurs, cela n'a choqué personne la présence d'un genin. Certainement parce que si un combat éclate, il sera facile de justifier sa mort. Une nouvelle preuve que Rindo est un ennemi dangereux.
La situation est donc la suivante : trois grandes puissances qui s'accusent du meurtre de leurs camarades. Sauf peut-être Suna, qui n'a rien perdu dans la bataille. Quant à Ame, ses ninjas n'ont aucun intérêt à tuer des ninjas de Kiri. Un accord est en vigueur entre les deux pays. Puis il faudrait être idiot pour agir ainsi au beau milieu de leurs terres. Faisant alors d'eux, des coupables, bien plus que cet Uzumaki.
Les informations tournaient dans un ballet sans fin. La tête de Kazuo était sur le point d'exploser, mais à l'écart, il observait la scène avec attention. Honnêtement, qui irait le soupçonner ? Un gamin de Kiri, aussi doué soit-il, n'aurait pu tuer des ninjas expérimentés, même dans l'obscurité la plus totale. Insoupçonnable puisque précédemment rabaissé, il se joua de la situation. Quitte à s'attirer les foudres de tout le monde, Rindo en tête de file.

Konoha ne s'étouffe pas avec son arrogance, c'est déjà ça, s'amuse Kazuo qui lance un sourire à l'attention de Rindo, faisons donc aveuglément confiance à ce mystérieux envoyé de Konoha, puisqu'il a réponse à tout.

Une attaque gratuite et personnelle, provoqué par la fatigue et l'attitude de Rindo. Sans ça, Kazuo aurait pu suivre le mouvement de foule sans attirer l'attention. Rebroussant chemin et abandonnant son objectif. C'est ce que le destin semblait avoir décidé pour lui, mais visiblement, ce dernier à de tout autre projet. Si tel est le cas, alors le jeune loup n'a que faire de l'issue de cette entrevue. Tôt ou tard, si ce n'est pas l'héritier des Uzumaki qui se trahi, c'est l'hostilité générale.
Au moment même où Rindo a pris la parole, il savait déjà qui il accuserait de ces crimes. Pour se couvrir ou dans la réelle intention de trouver le coupable, peu importe. Impossible pour lui d'accuser Konoha, puisque ce sont prétendument ses camarades. Cela impliquerait qu'il soit obligé de les défendre ou de les tuer. Reste donc Kiri et Suna, étant donné qu'Ame est hors course. Il serait idiot de leur faire porter le chapeau, à moins de les faire passer pour des génies criminels.
Accuser Kiri, forcerait Konoha à arrêter ou tuer tous ses représentants, Kazuo compris. Rindo l'ayant préalablement ajouté à ses camarades, il sera sur la liste. Sauf que, s'il avait voulu le faire tuer, il n'aurait pas eu besoin de toute cette mise en scène. Le coupable annoncé serait donc : Suna. Le seul pays, hormis Ame qui est sur ses terres, à n'avoir aucun cadavre à déplorer. Habilement dissimulés parmi les ninjas de Konoha, pour être insoupçonnable.
Une théorie qui tenait la route, mais Kazuo privilégiait la piste de Rindo. Persuadé que celui-ci avait profité de l'obscurité pour sévir. Certainement pour réduire les forces en présence. Prendre la parole face aux accusations, a été pour lui l'occasion de prendre les devants. Parce qu'aussi fort soit-il, jamais il ne serait sorti de là vivant s'il avait été pris sur le fait. La seconde option la plus probable, c'était les ninjas de Suna, mais ça arrangeait étonnamment les affaires de tout le monde.
Kazuo était lasse de cette pièce de théâtre au rabais. Personne ne parvenait à voir dans le jeu de Rindo ? C'est vrai qu'il est fort pour jouer la comédie, mais tout de même. Détenir autant de détails sur les forces en présences, même pour un membre de l’ANBU, c'est un exploit. Les belles paroles, ça a toujours le don de plaire à un auditoire au bord de l'explosion. Le jeune loup s'amusait donc de la situation avec une naïveté déconcertante.
Montrant que peu d'entrain à la suite de l'enquête, assis sur un monticule de terre à bailler bruyamment. Invisible de toutes façons, avec cet Uzumaki qui brillait encore plus qu'un éclair fendant la nuit. Le temps jouait de toutes façons en faveur de Kazuo. Hisoka-sensei ne tardera pas à mener des recherches et c'est un traqueur hors pair, l'un des meilleurs parmi les forces de Kiri. Sans parler de son habilité au combat, même Rindo à du souci à se faire. Pour ce qui est de cet Ishimaru, lui aussi prétendu ninja de Konoha, c'est bien là tout ce qui inquiète Kazuo. La scène qui se joue sous yeux elle, l'indiffère de plus en plus.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeVen 12 Juil - 14:29

Glave, vent et sang
A présent tous écoutaient Rindo, bien qu’un jeune genin ose se moquer de lui. Répondre à la provocation reviendrait à s’abaisser à son niveau, d’autant que cela risquait également d’ôter toute crédibilité à l’Uzumaki.

Les villageois étaient déjà assez loin pour les considérer comme hors du conflit. L’ensemble des groupes attendait de Rindo la suite de sa réflexion, presque comme s’il avait autorité à trouver et juger un coupable. Or cette responsabilité devait revenir aux ninjas de Ame qui souhaitaient de manière fourbe à s’échapper de la zone grâce à la foule de gens.

Les intentions de chacun étaient claires, et bien que le nukenin avait déjà une idée de qui avait bien pu tuer ces trois ninjas. Il comptait bien jouer de la situation pour provoquer divers conflits.
Il allait commencer par l’équipe de Suna. Proie facile à sa réflexion, il pourrait facilement renforcer l’inspiration et la confiance qu’il suscitait auprès des autres groupes afin de pouvoir asseoir sa position.
Se tournant vers Suna, l’ancien ninja de Konoha observait chacun des membres de l’équipe du sable. D’une voix pleine d’autorité, il parlait non sans une certaine assurance :

-Et bien tout d’abord je propose que l’on s’intéresse à l’équipe de Suna. Si la raison de votre déguisement est évidente pour moi, elle ne l’est pas forcément pour tous.

Sans attendre une quelconque approbation à ses paroles. Le nukenin reprenait après une courte inspiration.

-Bon pour ce qui est votre tenue. Cela s’explique et je m’avance peut-être un peu trop. Mais cela vient de votre volonté à vouloir accomplir l’un des fameux tests d’un certain clan que l’on trouve au Pays des Rivières. Tests dont tout le monde ici à dû en entendre parler. Même les ninjas de Ame et ce qui explique leur présence mais j’y reviendrai. Donc pour ce test qui vise à espionner Ame no Kuni, vous avez décidé de revêtir l’uniforme de Konoha, afin qu’en cas de problème. Les répercussions ne retombent pas sur votre village, mais sur Konoha. Si l’idée est bonne, on peut dire que Konoha ne verra pas ça d’un bon œil.

Tournant d’abord ses yeux, puis sa tête et enfin son corps. Rindo à présent comptait expliquer la présence des Ninjas de Ame.

-Pour les ninjas du Pays de la Pluie. Leur présence est très simple. A l’image des gargouilles de leur cité, gargouilles qui ne gardent toute à personne à l’œil. Leur mission à ces deux ninjas était simplement de faire un rapport par rapport à l’évolution des équipes qui participaient à l’événement. A partir de leur rapport Ame pour se contenter de fournir les informations qu’elle souhaitait en aménageant à telle ou telle zone le nombre de ninjas qu’elle souhaitait. Ainsi elle pouvait faire croire à une forte ou une faible puissance militaire selon son bon vouloir. Car indirectement ses rapports iraient dans le sens de l’événement, mais ils iraient aussi auprès de chacun des villages des équipes.

Il ne restait donc plus qu’à expliquer la présence de Kiri et de Konoha. Expliquer la présence de Konoha voulait dire que Rindo devait expliquer la sienne également. N’ayant pas vraiment le temps pour ce genre de stupidité, le nukenin comptait démasquer le tueur et cela assez rapidement bien qu’avec un brin de hasard et de chance.

-Pour les ninjas de Konoha, hormis ma personne l’ensemble des effectifs participaient à ce fameux événement. Le jeu de l’espionnage étant une chose courante entre l’ensemble des villages. Personne ne sera surpris d’apprendre Konoha est disposer en la matière. Aussi ma présence quant à elle se justifie par mes ordres. Durant l’événement le Kage m’a demandé à moi ainsi qu’à d’autres membres de l’Anbu d’assurer la sécurité des ninjas de Konoha. Et pour cela tous les moyens étaient bons. Malgré tout comme chacun ici peut le constater ce n’est pas un franc succès en parti à cause de la météo.

Le ninja comptait bien se faire passer pour un membre de l’Anbu. Si l’acte pouvait être anodin en comparaison de ses crimes passaient. Le faire devant plusieurs autres villages signifiait qu’il pouvait parler au nom de Konoha sans que cela en soit réellement le cas. Ses faux aveux avaient pour but de montrer les forces spéciales de Konoha comme dépassaient en cette époque de paix. Si l’Anbu était faible, alors envisageait une attaque sur le village pouvait être possible.
Pour paraitre faible, le nukenin faisait croire à une mission dont le résultat était déjà un échec.

-Voici donc les faits pour Konoha. Restez donc Kiri. Coupable idéal en raison de son passé, on ne peut le nier. Cependant cela n’aurait aucun intérêt pour eux de perdre un de leurs ninjas. La présence de se groupe pouvait être expliqué par de nombreuses manières. Et bien que je penche pour une participation à l’événement. Il est aussi possible que Kiri souhaite se rapprocher de Ame. Voilà donc où nous en sommes.

Avec ses mots, ils venaient à la fois d’accuser et de disculper tout le monde. Autant dire que chacun se posait tout un tas de question. Mais enfin le nukenin allait accuser quelqu’un. Et bien que l’incident serait considéré comme mineur, ce dernier pourrait avoir quelques répercussions.

-Aussi je vais vous dire qui je pense coupable de cet acte. Selon mon raisonnement il s’agirait de Ame. Si j’ai dit que cela avantagé Ame afin de pouvoir faire croire à des forces illusoires grâce à cet évènement. Le problème ici présent et que l’on se trouve bien trop près de la cité de ces deux ninjas. Or ils n’auraient pas eu le temps d’arriver et de faire déplacer le monde nécessaire à leur plan avant que l’un des groupes n’arrivent. Aussi aucun des trois grands villages n’aurait d’intérêt pour le moment à rompre la paix fragile en place. Les rancunes d’antan étant toujours tenace, il ne serait pas à exclure que Ame souhaite se venger des villages en les laissant s’entredévorer.
Aussi parmi les ninjas, de Kiri, Suna et Konoha je ne parviens pas à voir une lame qui aurait pu infliger les dégâts mortels aux défunts ninja. Tandis que chez les ninjas de Ame, je peux déjà voir en-dessous du costume de marchand un long sabre dépasser. Que chacun se fasse son avis mais voici le miens. Aussi en tant que représentant de Konoha pour éviter un autre incident je demande aux ninjas de Ame de bien vouloir nous laisser nous retirer avec le corps de nos ninjas.


Les ninjas des Konoha non loin de Rindo commençaient déjà à grincer des dents. Mais rapidement Rindo les calmaient afin de les avoir dans sa poche.

-Vous là. Désignait Rindo d’un mouvement de tête et de son regard. Si la mort de vos supérieurs vous touchent sachez aussi qu’ils sont dans leur droit et que ne nous le sommes pas. Vous avez violé leur frontière sans leur accord afin d’effectuer une mission d’espionnage. Soit une mission équivalent e au rang A. Autant dire que vous n’aviez pas le niveau dès le départ. Aussi je vus invites à récupérer les corps et à rentrer à Konoha. Quant à moi je vais informer mes confrères de la situation.

Lâche et couard. Le nukenin venait de faire naitre une tension entre les villages. Cette tension venant s’ajouter aux autres. Un jour l’une d’elle viendrait à être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.


:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeSam 13 Juil - 11:43


Une alliance avec... lui ?!
La scène qui se joue sous le regard de Kazuo n'est qu'une vaste comédie. Tout le monde boit les paroles du prétendu membre de l'Anbu, sans se poser la moindre question à son sujet. Préférant certainement la situation actuelle, plutôt qu'une effusion de sang inutile. Sauf que c'est bien là tout le but de la manœuvre. Rindo aime s'entendre palabrer, mais ce qu'il aime par-dessus tout c'est manipuler les foules. Galvanisé par cet auditoire pendu à ses lèvres.
Contrairement aux autres, le jeune loup a eu tout le loisir de se faire une opinion sur ce ninja. Aucun ninja digne de ce nom, n'aurait assassiné sauvagement des marchands. Kazuo n'est pas en reste sur le sujet, mais lui était la cible d'un kidnapping. Légitime défense donc. Le niveau des ninjas de l'Anbu est digne de celui des Kages. Autant dire que si Rindo avait dévoilé son identité plus tôt, les marchands seraient toujours en vie et Kazuo, libre.
Rien de tout ceci n'a été prémédité, mais un ami de Kazuo lui a dit un jour "C'est l'occasion qui fait le larron". Très observateur, ça on ne peut pas le lui reprocher, Rindo a repéré les forces en présence. Profitant de la confusion et du chaos pour passer à l'acte. Soit en massacrant ces pauvres ninjas, soit en jouant les détectives. Deux scénarios, mais un résultat similaire : raviver les anciennes querelles et amorcer un nouveau conflit.
Un objectif digne d'un nukenin – statut qui ne faisait plus aucun doute dorénavant. Le massacre dans la forêt, l'attitude de Rindo et pour finir, ce long et pompeux discours. Tout ceci servait son intérêt, créer le désordre. Brièvement, Kazuo a croisé le regard du ninja quelques secondes à peine avant de voir le plus gros de la tempête s'abattre sur eux. Un détail anodin au début, mais il est maintenant persuadé que le nukenin cherchait à fuir. Pris de court par les événements.
Rindo sait captiver la foule, ça on ne peut pas lui enlever. C'est un avant tout le timing qui est bon, plus que les mots choisis. L'apocalypse à l'extérieur du dôme, puis la mort qui vient faucher trois vies. Quand bien même l'un des ninjas prétendrait être un membre de l'Anbu, tout le monde le suivrait aveuglément. Trop marqués et traumatisés par les événements précédents. Seul Kazuo garde les idées claires, habitué à la mort et à la météo chaotique.
Seulement, pour plusieurs raisons, le jeune loup ne va pas révéler l'odieux stratagème de Rindo. C'est lâche comme attitude, mais difficile de demander plus à un nukenin après tout. Bien qu'il aurait pu s'en sortir dans la forêt, Kazuo a eu de la chance de tomber sur ce ninja. Un heureux hasard qui se poursuit, puisque sans le dôme de terre, jamais il ne serait là. Le destin est parfois capricieux, mais mieux vaut ne pas le défier.
Pour autant, Kazuo ne compte pas en rester là et une fois le discours de Rindo conclu, le garçon se lève et s'étire bruyamment. Fixant le nukenin avec un fin sourire narquois, il laisse finalement échapper un soupir.

Bien, puisque le problème est réglé, vous ne m'en voulez pas si je file ? Je vais encore me faire engueuler par mon sensei si je traine trop, lâche Kazuo avec un sourire gêné.

Le coupable a été désigné par l'Anbu, qui oserait contester ses ordres ? Personne du côté de Konoha en tous cas. Évidemment, l'indifférence du jeune loup à l'égard de ses camarades ne fait pas l'unanimité. Sauf que chacun d'entre eux ici présent, Kazuo compris, était là pour de mauvaises raisons. Certains plus que d'autres.
Faisant fi des regards désapprobateurs de ses camarades, le genin s'avance d'un pas léger vers Rindo. Un sourire enfantin illumine son visage, presque angélique.

Je vous ai mal jugé, commence-t-il par dire avec le plus grand respect, sans vous, la situation aurait viré au massacre, votre courage est exemplaire et je me souviendrais longtemps de cette rencontre… Uzumaki Rindo.

Un coup bas ? Non, après tout officiellement c'est un membre de l'Anbu et donc, il n'a aucun souci à se faire quant à l'identité qu'il a précédemment donné à Kazuo. Présenté sous le nom de Rindo, voilà qu'il révèle être un Uzumaki. Le jeune loup ne fait que remercier son sauveur, en bonne et due forme. Offrant à son tour un spectacle saisissant, avec une naïveté enfantine dont lui seul a le secret.
Difficile de croire qu'un déserteur de Konoha issu du Clan Uzumaki soit inconnu de ses anciens camarades. Peut-être ? La fourberie de Rindo ne semble avoir aucune limite, qui sait ce qu'il a bien pu faire encore pour se couvrir. Toujours est-il que Kazuo, par cette réplique, cherche à trouver une réaction chez les ninjas de Konoha. Un jeu dangereux il est vrai, mais le jeune loup ne saurait quitter la scène sans laisser un souvenir à son sauveur du jour.
Maintenant ou plus tard, peu importe, mais quand ces quatre-là viendront faire leur rapport. Le nom d'Uzumaki Rindo sera certainement mentionné. Tout comme les ninjas de Suna et Kiri, qui ne manqueront pas de pointer du doigt l'attitude de Konoha. Notamment par l'excès de zèle de l'un de leur supérieur. Sauf si Kazuo fait fausse route et que ce ninja est réellement ce qu'il prétend être. Les paroles du genin sont sincères, mais habilement placée. Heureusement, il ne sera pas là pour voir leur répercussion, le voilà déjà sur le départ. Tout ce voyage a été une erreur et ce, depuis le début.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Ônoki Ichigo

Ônoki Ichigo


Messages : 367
Date d'inscription : 06/05/2019
Age : 29

Feuille de Personnage
Réputation: 298
Rang Ninja:
PE (Disponibles): 0

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeDim 14 Juil - 14:37

Glave, vent et sang
Tout se mettait en place et chacun allait pouvoir retourner à ses occupations ou plutôt à sa mission. Chose la plus ironique étant que le nukenin allait simplement rentrer à Ame no Kuni. Après avoir accusé le village du meurtre de trois ninjas. Autant dire qu’il ne devrait pas tarder à s’éclipser à son retour.
Lais l’idée de quitter Ame pour ses objectifs l’avait depuis longtemps traversé l’esprit. Aussi il avait déjà préparé de quoi faire.

Cependant l’entrevue n’étant pas terminée, le jeune genin venait auprès de lui. Non sans être trop proche il n’était pas non plus trop lointain. De sa bouche venaient des mots qui pouvaient faire sens comme ne pas faire sens aussi. Ses mots venaient à mener le nukenin à une réflexion. Courte, la réflexion ne s’étalait pas en longueur et rapidement le ninja passait à autre chose.
Remerciant le garçon de quelques mots bienveillants. Le ninja en profitait pour ben mémoriser son visage. Après tout il serait sans nul doute amené à le recroiser quelque part. Le monde des ninjas étant si petit, et les intérêts si nombreux.

Le discours de Rindo ayant fait effet. On ne pouvait pas dire que le problème était résolu. Loin de la même si on pouvait dire. Car si pour les ninjas de Konoha cela semblait être un soulagement, à leur retour auprès de Konoha, ils auraient droit à une sacré surprise. Et cela dès l’instant où ils prononceraient le nom de Rindo. Le nukenin assez peu recherché deviendrait certainement l’une des plus hautes cibles pour Konoha. Non pas seulement parce qu’il avait usurpé l’identité d’un membre de l’Anbu, mais aussi pour le fait d’avoir ravivé des tensions.
Quant aux autres villages, et bien avec les rapports de leurs ninjas. Ils savaient qu’ils devraient garder à l’œil l’Uzumaki. Mais peut-être ne prendrait-il pas de décision aussi radicale comme Konoha. Et ainsi qu’au lieu de vouloir le voir derrière des barreaux ou bien mort, les voisins de Konoha chercheraient à s’attirer la sympathie du nukenin aux cheveux rouges.

Mais sans partir dans des réflexions inutiles. Le ninja se libérait de la tâche d’enquêteur pour s’en aller. Faisant sembler de se soucier des bonnes gens de Konoha le ninja veillait à leur santé. Et bien qu’il n’y connût rien, faire semblant permettait de conserver et d’affirmer un peu plus sa fausse identité.

Sa discussion plus que brève avec les ninjas de Konoha se finissait enfin. Se retournant sans un regard en arrière. Il s’en allait loin du lieu du meurtre. Meurtre qu’il avait commis par ailleurs. Car si d’apparence il ne disposait d’aucune lame sur sa personne. En sortir et en rentrer une de sa prison n’avait rien de très compliqué. La technique de Fûinjutsu étant un espace de stockage. Cette dernière ne demandait aucune mudra ni aucune malaxation du chakra. Silencieuse, il s’agissait d’une technique utilise qui conservait en l’état les choses que l’on pouvait stocker à l’intérieur.

Ce qui pouvait expliquer le geste du ninja, était une chose assez simple. Le nukenin avait simplement voulu créer des tensions, qui tôt ou tard viendraient à déclencher un conflit quelconque. En plus de cela lorsque Konoha apprendrait la présence de Rindo à Ame, d’autres tensions et méfiances viendraient à naitre. Dans un cycle infernale, seul le nukenin avait obtenu ce qu’il souhaitait.


:copyright: 2981 12289 0

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Gin-ic11
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitimeMar 16 Juil - 11:10


Une alliance avec... lui ?!
Tout ça pour ça : voilà ce qui tournait dans la tête de Kazuo durant le chemin du retour. Bien sûr, il avait fait la rencontre de personnes étonnantes – et certaines beaucoup moins. Un voyage dont il était ressorti grandi et peut-être même plus aguerris. Seulement, le constat est toujours aussi amer même avec du recul. Le jeune loup aurait mieux fait de rester à Kiri et participer à une mission de son niveau. Pour l'heure, voilà tout ce qu'il peut faire pour progresser.
La déception n'était pas le mot qui convient pour Kazuo, mais ça y ressemblait fortement. Impossible pour l'heure de dire si ce voyage aura un sens. Un jour peut-être, pour l'heure, il voit surtout là où il a échoué. D'abord avec ce tigre, puis maintenant sur sa terre natale. Une chose est sûre, il n'est pas fait pour l'espionnage et la traque. Il laisse ça aux autres. D'ailleurs à ce sujet, il ne tarde pas à être rattrapé à la frontière. C'est un Hizoka soulagé qui l'accueille.
Comble du mauvais goût, le jeune loup avait à peine exploré le pays de la pluie. Au moins, il pouvait dire qu'il était retourné sur sa terre natale. Certes sans obtenir la moindre réponse, mais il avait saisi l'occasion. Aucun regret donc, si ce n'est avoir désobéi à son sensei pour cette mission. Inquiet, Hizoka se voyait déjà annoncer la perte d'un genin au Mizukage. Un risque encouru par tout le monde, mais qui n'est jamais agréable à dire, ni à entendre.
Heureusement, tout est bien qui fini bien et pourtant, le destin aura eu sa chance. Kazuo est né sous une bonne étoile, heureusement pour lui. Maintenant rassuré, Hizoka s'enquière des événements qui ont précédés son départ. Le pire a traversé son esprit, lorsqu'il a découvert les corps des marchands.

Tout s'est passé très vite, confesse Kazuo qui évite délibérément d'entrer dans les détails, les marchands voulaient me vendre et là, un ninja de Konoha est passé par là.
Un ninja de Konoha ? Demande le sensei avec surprise, j'imagine qu'il était là pour le défi.
Oui, répond sans tarder le genin, il m'a ensuite conduit auprès d'une autre équipe, mais on a été obligé de s'abriter à cause de la tempête.
— Tu étais là-dedans ? S'inquiète Hizoka à raison, le vent soufflait jusqu'à Kawa, c'était quelque chose.
— Le principal, c'est que tout est bien qui finit bien.


L'immense sourire du garçon fini par convaincre le jônin, qui préfère voir le bon côté des choses. Le genin va bien, c'est tout ce qui compte.
Hormis quelques détails, Kazuo n'a pas menti. Après tout, Rindo s'est présenté comme un ninja de Konoha et ceux, à deux reprises. Nul besoin de mentionner qu'il a massacré les marchands, qui représentait un danger très faible pour lui. Finalement, le jeune loup avait une certaine forme de sympathie pour ce nukenin. Peut-être parce qu'il était maintenant persuadé que son père était lui aussi un déserteur.
Le coupable de tous ces meurtres est surement l'Uzumaki, mais à aucun moment il ne s'est montré menaçant envers Kazuo. Au contraire même, puisqu'il lui a évité la mort à deux reprises. Comme quoi, on peut être un manipulateur meurtrier et avoir encore de la compassion. Le jeune loup garde donc espoir au sujet de son père, même si maintenant, ça ne fait plus aucun doute. Pour cela, il lui suffit de se rappeler les événements qui ont suivi son retour.
Inutile de tergiverser sur le sujet plus que de raison, le village n'était plus très loin et Kazuo n'avait qu'une envie, manger et se poser. Une chance que le départ ne fût pas tout de suite. Pour ne pas les inquiéter, Hizoka avait fait reconduire ses trois élèves à Kiri. Ainsi, il pouvait offrir au genin un peu de repos avant de reprendre la route. Le Pays de l'Eau n'est pas à côté, le retour sera aussi long et épuisant que le retour. Offrant du temps à Kazuo pour méditer sur tout ça.
Pendant que le jônin préparait le retour avec quelques locaux, le jeune loup lui était pensif. Non pas à cause du pays de la pluie, des morts ou encore de Rindo, mais plutôt de l'avenir. Tout ce qu'il a obtenu de ce voyage, c'est plus de question. Ame est un endroit dangereux, comme le Pays du Feu ou même celui de l'eau. Le genin va devoir travailler encore plus dur, pour espérer devenir plus fort et ainsi, affronter les épreuves qui l'attendent.
Le voyage avait au moins le mérite de le remettre sur le droit chemin, lui qui doutait depuis quelques semaines. Kazuo n'avait donc pas perdu son temps, même s'il aurait pu en faire autant sans risquer sa vie. D'ailleurs, il fut interrompu dans ses pensées par l'intervention inattendue d'un homme.

Alors, cette mission diplomatique ? Demande Ichimaru avec un sourire amusé.
J'ai été surpris par la tempête, ça a contrecarré mes plans, avoue Kazuo qui se relève, et toi alors, tu as trouvé ce que tu cherchais ?
Je crois que oui, mais je ne suis pas encore sûr, tu sais on vit dans un monde très incertain.

Le jeune loup pouvait difficilement donner tort à ce prétendu ninja de Konoha. Chacun d'eux jouait son habilement rôle, s'amusant même de la situation chacun leur tour.
Impossible de cerner cet Ichimaru, mais une chose est sûre, il n'a rien d'un chûnin du Pays du Feu. Il émane de lui quelque chose d'inquiétant et en même temps, de rassurant. Sans doute ce sourire qu'il s'efforce de garder. Peut-être que lui aussi était là pour tuer Kazuo et qu'il s'est ravisé ou au contraire. Difficile à dire, mais tout comme Rindo avant lui, Ichimaru n'a jamais été menaçant.

J'aurais été heureux de poursuivre cette conversation, mais hélas on m'attend, soupir ce dernier un air blasé sur le visage, mais si tu veux, je peux te donner un petit coup de pouce.
C'est quoi ça ? Demande Kazuo qui voit Ichimaru sortir un rouleau de sa besace.
Quelques informations sur Ame, répond l'intéressé comme si ce n'était pas grand-chose, tu trouveras là-dedans les récentes ententes fondées par le village caché de la pluie, d'ailleurs, je crois qu'un certain Jindo est mentionné.

La scène était surréaliste, mais Kazuo vint à se demander si Ichimaru n'était pas là pour l'espionner. Une paranoïa surement provoquée par les récents événements. Quant à savoir pour le compte de qui, ce sera une nouvelle question sans réponse. Son père ? Ou peut-être Rindo ? Qui sait, ça pourrait même venir de Kiri finalement.

Non merci, répond finalement Kazuo qui surpris le chûnin, où est le mérite là-dedans ? Et puis après cette petite excursion, je me dis que le pays de la pluie a déjà assez souffert…
— Soit, puisque tu insistes.

Une pointe de déception dans la voix, Ichimaru semblait pourtant satisfait des paroles du garçon. Sans doute imaginait-il que, comme beaucoup, le genin choisirait la facilité. Les informations contenues dans ce rouleau lui auraient certainement valu une belle récompense. Nul besoin de mérite, quand on veut devenir plus fort. C'est bien là toute la complexité de la situation. Kazuo refuse de devenir plus fort en empruntant des raccourcis.
Au loin, Hizoka semblait en avoir terminé avec les derniers détails. Sonnant ainsi l'heure du départ, mais aussi de la séparation. Ichimaru avait lui aussi des engagements à tenir et c'est avec une surprenante sympathie qu'il tendit une main amicale au jeune loup.

Je crois que ce n'est qu'un au revoir, nous sommes amenés à nous croiser à nouveau, j'en suis sûr, dit le chûnin avec une sincérité emplit de mystère, alors au revoir Kazuo, ce fut un plaisir.
Au revoir Ichimaru, plaisir partagé, répond le genin qui saisit la main tendue.

Ultime échange qui semble hors du temps, tellement il est surréaliste et étrange. Kazuo aurait aimé croire à la bonne sympathie de ce ninja, mais il en doute. Persuadé que ce sourire amical cache quelque chose. Ichimaru ne se gêne pas pour accentuer les doutes du garçon qui, alors qu'il part, entend les dernières paroles du chûnin.

— Je dirais à ton père le ninja que tu es devenu…

Un simple murmure lâché à la hâte, puisque lorsque Kazuo se retourne avec surprise, Ichimaru a disparu. Tout se bouscule dans la tête du jeune loup, qui ne sait plus ce qu'il doit penser. Son père ? Serait-il possible que…

— Qui était-ce ? Demande Hizoka qui cherche l'homme du regard sans succès.
— Un vagabond je crois, répond Kazuo encore perdu dans ses pensées.

_________________
[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]   [Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event n°1 : Partie 2] Une alliance avec... lui ?! [PV - Uzumaki Rindo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Autres Pays :: Kawa no Kuni-