Le Deal du moment :
ASOS : -20% en plus sur les articles soldés
Voir le deal
Le Deal du moment : -35%
Pack LEGO Super Mario – La forteresse de la ...
Voir le deal
32.48 €

Partagez
 

 [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitimeMar 2 Juil - 21:03


Un premier pas mal assuré vers la vérité
Pas de repos pour les braves, voilà ce que pense Kazuo. Pour ceux qui ont de grands projets, mieux vaut être préparé à ce qui les attends. Le jeune loup visait haut : un grade de jônin et la possibilité de voyager au-delà des frontières. Rien de plus, rien de moins. Nul doute que, sur sa route, il aura nourri un réel attachement pour le village caché par la brume – ou inversement. Peu importe à vrai dire, son objectif reste le même.
Pleinement investi à Kiri, Kazuo est de ces jeunes genins qui œuvre activement pour le village. Par le devoir que lui incombe ce bandeau qu'il porte au bras, mais aussi une volonté d'appartenir à quelque chose de plus grand. Pour autant, il n'oubli pas d'où il vient, mais peut-il encore considéré Ame comme sa maison ? Le village a jadis envoyé son clan à la frontière, puis l'a chassé avec violence. Non, bien sûr que non, pas quand Kiri, le Mizukage et tous les shinobis qui composent le village lui ont donné une chance de s'élever.
Tiraillé donc entre ses racines et l'avenir que Kazuo construit pierre après pierre. Cruelle dilemme pour ce jeune loup, qui aspire à retrouver son père et découvrir la vérité qui se cache derrière le sang qui a été versé cette nuit-là. Le temps joue contre lui, la situation a Ame pourrait évoluer trop vite pour lui. Bientôt, tout ce qui restera ce sont des histoires, déformées au fil des années. Kazuo n'a donc pas une seconde à perdre, il doit avancer.
Pour cela, rien ne vaut un bon entraînement. Principale occupation du jeune loup, lorsqu'il n'est pas en mission pour le village. Une fois n'est pas coutume, c'est ce dernier qui est son terrain de jeu. Les obstacles ne manquent pas et l'espace non plus, idéal pour travailler sa condition physique. Au terme d'une matinée d'efforts, Kazuo trouve refuge sur un banc de la ville. Allongé, il regarde le ciel qui se couvre. Surpris par un ninja, dont la voix lui est étrangement familière.

Encore en train de t'entraîner Kazuo ? Bientôt, tu n'auras plus assez d'énergie pour les missions, s'inquiète le jônin avant de rire.
— Kaneko-sama, s'exclame le jeune loup qui se relève à la hâte, je ne pensais pas être surveillé.
— Surveillé ? Non, je passais par là et je t'ai vu traverser la ville, je me suis d'abord inquiété et puis, je me suis rappelé que tu aimais t'entraîner le matin,
explique-t-il avec un sourire amical.

Kaneko Sanzo a été instructeur à l'académie, lorsque Kazuo travaillait dur pour devenir genin et ce n'est pas si loin. Le jônin qu'il est a à cœur de garder un œil sur certains de ses anciens élèves. Un investissement qui l'honore, même si cela lui prend du temps. D'ailleurs, il n'hésite pas à inviter Kazuo à venir manger un morceau.
C'est dans un petit restaurant en ville qu'il se retrouve, là où l'on sert le meilleur poisson frit du Pays de l'Eau. Sanzo apprécie particulièrement le jeune genin, qui incarne parfaitement ce que la Mizukage cherche à accomplir. Un vent nouveau souffle sur Kiri avec la fin récente de la brume sanglante. Les jeunes ninjas comme Kazuo ont tout à prouver maintenant. Obligés de se montrer à la hauteur, pour ainsi faire taire les vipères qui sifflent dans l'ombre.
Durant ses entraînements, le jeune loup néglige souvent la nutrition. Il ne ménage pas ses efforts, oubliant parfois de se nourrir – jamais au point de s'évanouir évidemment. Là, Kazuo se rattrape pour toutes les autres fois, il ne manque pas d'appétit. Jusqu'à ce qu'une conversation entre deux chûnins qui s'installent au bar l'interpelle.

— … le Clan Suttiku je crois, ils cherchent à rejoindre un village caché.
— Comme si on n'avait pas ce qu'il nous faut déjà comme clan, et puis tu as vu ce qu'ils demandent ? C'est n'importe quoi,
peste le second chûnins.
— Attraper un tigre et espionner Ame, un village allié, qu'ils aillent voir ailleurs ces Suttiku, reprend le premier avec la même fougue.

Impossible pour Kazuo de se faire discret, Sanzo le remarque sans mal et esquisse un sourire. Curieux de savoir ce que ce jeune loup peut bien penser de tout ceci.
Silencieux à leur sortie du restaurant, c'est l'instructeur qui prit la parole. Pour tenter de faire parler Kazuo, visiblement marqué par la conversation des deux chûnins. C'est un genin de Kiri, il l'a prouvé à maintes reprises, mais Ame reste sa terre natale. Personne ne devrait oublier d'où il vient, c'est ce qui fait notre force.

— Tu veux en parler ? Demande Sanzo sur un ton léger.
— Comment ? Parler de quoi ? Répond surpris Kazuo qui est arraché à ses pensées.
— Tout comme moi, tu as entendu ces deux chûnins un peu trop bavard, reprend l'instructeur avec plus de sérieux.
— Ame, soupir le genin qui doute avoir une chance de partir pour une telle mission, Kawa no kuni, c'est un long voyage et je ne suis pas sûr d'être prêt pour ça…

Le jeune loup ne tient pas à brûler les étapes, pas même pour obtenir des réponses à toutes les questions qu'il se pose. Pourtant, ce serait justement l'occasion pour lui de faire un pas en avant. Sanzo craint que ce soit avant tout une éventuelle déception qui lui fait peur.
Ame Gakure no Sato a toujours été en proie au désordre par le passé. Le monde shinobi est en train de changer et le village caché de la pluie ne fait pas exception. Kazuo gagnerait surement à voir de ses propres yeux ce que lui réserve la terre de ses ancêtres. Peut-être verrait-il plus clair et que son avenir serait un peu moins cahoteux.

— Au-delà de la mission, c'est une expérience unique, avoue Sanzo qui préfère voir le positif, qui sait avant combien de temps une telle occasion pourra se présenter à nouveau ?
— Je doute que ce soit possible,
désespère à nouveau Kazuo, mon sensei n'est pas au village, je ne peux donc pas partir avec ma team.
— Et si je trouvais une solution à ça, tu partirais ?
Reprend l'instructeur avec curiosité.

Levant les yeux vers son instructeur, Kazuo découvre le sérieux qui le caractérise. Le même regard que lors des entraînements à l'académie. C'est tentant, trop pour passer à côté. Hinode sera surement contre cette idée, mais c'est une mission pour Kiri. Nul besoin de rentrer dans les détails. Convaincu par cette dernière pensée, il fini par se laisser tenter par ce périlleux voyage.

Je m'en voudrais si je fermais les yeux sur une telle opportunité, avoue Kazuo qui révèle une étonnante maturité, mais… pourquoi faite vous tout ça pour moi ?
— Par pragmatisme je dirais,
répond l'instructeur qui joue carte sur table, le jour où tu auras toutes les réponses, j'espère que tu choisiras Kiri le moment venu.

Voilà qui est inattendu, Kazuo ne s'attendait pas à ça de la part de son instructeur. Mieux que quiconque, le jeune loup sait à quel point le choix sera difficile le moment venu. Plusieurs fois il a imaginé la scène, trop surement. Pensant certainement que ce serait plus facile ainsi. Sauf qu'il n'en est rien et quelques réponses ne changeront pas la difficulté du choix à venir. Au moins, Sanzo est franc avec lui, même si cette franchise est nourrie par son devoir envers Kiri.
Tout le restant de la journée, Kazuo n'a pas pu penser à autre chose qu'à Ame. La première chose qu'il aurait aimé faire en rentrant, c'est tout raconter à Hinode. Seulement, il voit arriver sa réaction à des kilomètres. Jamais elle ne voudra qu'il parte aussi loin, encore moins pour espionner Ame. Une demie vérité, vaut mieux qu'un mensonge. Kazuo part en mission exceptionnelle pour Kawa no kuni, rien de plus, rien de moins.

_________________
[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitimeMer 3 Juil - 11:51


Un premier pas mal assuré vers la vérité
La vérité n'est pas toujours bonne à entendre, c'est surement pour ça qu'il y a tant de secrets autour du passé des Jigoku. Hinode, puis avant elle son père, Kazuo avait eu droit à toutes sortes de jolis mensonges. C'était maintenant à lui de mentir et ce n'est pas avec des demie vérité qu'il allait se donner bonne conscience. Le soir même, il était autour de la table pour dîner, qu'il avait aidé à préparer. Perdu dans ses pensées, sans jamais trouver les bons mots.
Le repas touchait à sa fin et si Hinode avait remarqué les absences de son frère, elle feintait admirablement bien l'ignorance. Souriante, elle proposait un dessert à Kazuo, qui accepté timidement. Tandis que sa sœur était dans la cuisine et qu'il débarrassait, il prit une grande inspiration et se lança.

Aujourd'hui, j'ai rencontré Kaneko-sama, lâche doucement le jeune loup, et je pourrais bien partir quelques jours pour une mission, au Pays des Rivières…

Sans un mot, Hinode prépare le dessert avec un fin sourire comme à son habitude. Impossible de dire ce qu'elle pense, même pour Kazuo. C'est à croire qu'elle attend toute la vérité et quand le garçon est sur le point de craquer, elle lui répond enfin.

— On envoi des genins hors du village maintenant ? S'enquière Hinode avec légèreté.
— C'est exceptionnel et puis, on sera encadré par un jônin, donc on ne risque rien, avoue Kazuo pour se défaire de cette question.
— Et que pourrais-tu faire au Pays des Rivières au juste ? Ou alors c'est top secret, dit-elle avant de donner un coup d'épaule à son jeune frère.
— Rien de très intéressant, c'est de la diplomatie.

Timide confession, qui permet à Kazuo de ne pas entrer dans les détails. Sauf que sa sœur n'est pas dupe et si elle en reste là en premier lieu, une fois assis devant le dessert elle reprend la conversation. Le jeune loup comprend rapidement qu'il est démasqué. Hinode a certainement eu vent de ces rumeurs sur Kawa no kuni et le Clan Suttiku. À moins que ce soit un coup de bluff ? Une espèce de sixième sens qui met à mal la stratégie de Kazuo.

— En somme c'est une sortie éducative, rien de plus ? Oubli ça, je m'inquiète trop, comme d'habitude, conclu Hinode qui affiche son plus beau sourire.
— C'est des histoires de clans, l'un d'eux veut rejoindre un village caché et il met en compétition les prétendants, révèle finalement Kazuo qui guette une réaction sur le visage de sa sœur.
— Une compétition ? Heureusement que nous sommes en paix alors, répond finalement la jeune femme toujours avec la même légèreté, tu connais les épreuves ?
— Capturer un tigre je crois et peut-être de l'espionnage, rien de très excitant.

C'est faux et Kazuo le sait, mais il ne va pas risquer de se montrer trop enthousiaste et attirer les soupçons. Hinode joue le jeu, obtenant un peu plus de détails à chacune de ses questions.

— Toi ? Espionner ? Là, je vais vraiment m'inquiéter, tu es aussi discret qu'un ours devant un banc de poissons, s'amuse-t-elle avant de ricaner avec sincérité.
— C'est pour ça que je veux partir pour cette mission, pour travailler ma discrétion, reprend Kazuo qui pense avoir trouvé une échappatoire parfaite.
— Oh je vois, moi qui pensais que tu cherchais à visiter Ame, lâche Hinode toujours aussi légère en débarrassant les assiettes.

Pendant que sa sœur rejoint la cuisine, Kazuo se fige. Persuadé jusque-là que c'est lui qui menait la conversation, Hinode connaissait la vérité. Un test, pour voir quel genre de mensonge pouvait bien inventer le garçon.
Tout au long de la conversation, le jeune loup s'est efforcé de ne pas mentir. Préférant esquiver habilement les questions, avec des réponses vagues et improvisées. Plutôt réussies pour le coup, mais en ville, tout le monde parle de ce clan et ses projets. Difficile donc de passer à côté, même pour Hinode qui ne sort jamais très longtemps. Kazuo avait un coup de retard, mais il s'est montré sincère. Toujours avec la volonté de ne pas inquiéter sa sœur.
Hinode prit à nouveau place face à son frère, cette fois-ci avec un air plus sérieux. L'idée ne l'enchante pas, c'est un fait, mais Kazuo se pose beaucoup trop de question. Un voyage qui n'est pas sans dangers, mais qui pourrait lui permettre d'y voir un peu plus clair. C'est du moins ce qu'espère la jeune femme, inquiète à l'idée de savoir son jeune frère sur les terres du village caché de la pluie.

— Tu sais comment est Madame Ikeda, toujours au courant de tout, confesse Hinode avec douceur, Kazuo, je sais que tu te poses beaucoup de questions et si tu tiens vraiment à aller à Kawa, alors je suis d'accord.
— Vraiment ? Mais je pensais que je ne devais plus penser à tout ça, tu as dit…
Et je le pense, reprend la jeune femme pour interrompre son frère, mais tôt ou tard, tu sauras la vérité et ce jour-là, je ne veux pas que tu m'en veuilles.

Jamais Hinode n'était apparue aussi sérieuse et surtout, inquiète. Aux yeux de la jeune femme, son frère est la personne la plus importante au monde. Pour lui, elle serait prête à donner sa vie. Imaginer qu'un jour il pourrait venir à la détester à cause des secrets de leur clan, ça la terrifie. Afin d'éviter que cela arrive, elle précipite un peu les choses. Non sans quelques conditions.

— Kazuo n'oubli surtout pas que tu es en mission pour la Mizukage, tu ne vas pas là-bas pour toi, mais pour le village, insiste Hinode pour lui rappeler ses responsabilités.
— Je veux juste voir à quoi ressemble Ame, la terre de nos ancêtres, confesse timidement Kazuo.
Une fois là-bas, promets-moi de te faire discret, d'accord ? Personne ne doit savoir que tu es un Jigoku, sinon tu serais en grand danger et je doute que quiconque à Kiri puisse te protéger.

Terrifiée de ce qui pourrait advenir de son frère si son identité était découverte, Hinode voit une larme perler sur sa joue. Kazuo est touché et serait prêt à renoncer à ce voyage, si ce n'était pas si important. C'est l'histoire de son clan qui se trouve à Ame, il tient à savoir de quoi il est question, avant d'envisager l'avenir. Pour lui, mais aussi pour le nom qu'il porte. Un jour, il aspire à reformer le Clan Jigoku et pas forcément sur la terre de ses ancêtres.
La nuit aura été courte pour Kazuo, qui a eu du mal à trouver le sommeil. Pensées et questions se bousculent dans sa tête dans un balais incessant. Au moins, il y a du positif à tirer de tout ça : il n'a pas besoin de mentir à sa sœur. Bien sûr, Hinode va s'inquiéter et guetter son retour, mais ils pourront en discuter une fois que le jeune loup sera revenu de ce voyage. Aux côtés d'une équipe de trois genins et un jônin, Kazuo ne risque pas grand-chose.
Au moment de rejoindre les portes du village, le jeune loup a une boule au ventre. Finalement rattrapé par l'enjeu de cette mission et la perspective de se retrouver en terre inconnue. Le danger est réel et il devra être prudent, sous peine de ne jamais revenir au Pays de l'Eau. Heureusement, il reprend confiance en lui quand il aperçoit le jônin et son équipe. Les questions qu'il se pose depuis toutes ces années pourraient bien trouver bientôt une réponse.

_________________
[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitimeMer 3 Juil - 16:54


Un premier pas mal assuré vers la vérité
Le trajet jusqu'à Kawa no kuni n'est pas de tous repos, pas même pour Kazuo qui a pourtant emprunté un chemin semblable à celui-ci par le passé. Traverser la mer pour rejoindre les terres est toujours aussi excitant. Les vagues qui heurtent la coque du bateau, le vent qui souffle sur le visage et cet air marin qui gonfle les poumons. C'est sur les terres du Pays du Feu qu'ils débarquent, prenant soin de ne pas trop se faire remarquer.
Durant ce voyage, le jeune loup a eu tout le loisir de découvrir un peu plus ses camarades. Une chose est sûre, hormis le jônin, aucun d'eux n'est ravi de voir ce nouveau venu au sein de leur team. Riku en tête de file, une jeune fille arrogante et sûr de sa supériorité. Leader naturel de ce groupe, mais aussi une affinité particulière pour le ninjutsu. Plus en retrait, Tsuyu, une amie d'enfance de Riku. Jeune ninja médecin avec le cœur sur la main. Pour compléter le trio, Daiki, toujours en compétition avec Riku pour savoir qui est le plus fort.
Sur le papier, on a du mal à voir ces trois-là ensemble et pourtant, ils savent se compléter. Ninjutsu pour Riku, bukijutsu pour Daiki et Tsuyu assure leurs arrières avec ses justus médicaux. C'est Hidoka à leur tête, un jônin pour le moins étrange. Jadis considéré comme un prodige, il a vite préféré le repos à l'effort. Faisant ainsi oublier ce statut qui lui collait à la peau. Toujours très doué, il est reste calme et serein, quelque soit le danger qui peut poindre à l'horizon.
Rien de dangereux en vue, si ce n'est le zèle de Riku et Daiki. Les deux genins ne perdent pas une occasion de se défier. Une saine rivalité, mais qui force trop souvent Hidoka à devoir freiner leurs ardeurs. Pour les avoir brièvement côtoyés à l'académie, Kazuo sait que c'est peine perdue. Déjà à cette époque, il passait leur temps à ça, au grand dam de leur professeur. Au moins pendant ce temps, il oubliait le jeune loup et sa présence.
La paix est peut-être en vigueur entre Konoha et Kiri, Hidoka préfère ne pas trainer au Pays du Feu. D'autant que la mission qui les attends leur demandera du temps et de la patience. Accueillir un nouveau clan au sein du Pays de l'Eau partage ses habitants. Certains pensent que ce n'est pas un clan digne du village caché de la brume. D'autres en revanche, voit ça comme un prompt renfort. Un sujet qui divise donc, mais qui n'empêche pas Kiri de participer.
Finalement, au bout d'un long voyage, le petit groupe parvient enfin jusqu'à la frontière de Kawa no kuni. Difficile de la définir réellement, tant les deux pays se ressemblent. Verdure en abondance et épaisses forêts constitue en apparence le paysage de ce paisible pays. Quelques kilomètres suffisent pour réaliser qu'ils sont bien au Pays des Rivières, qui ne porte pas ce nom par hasard. Plus à l'aise qu'au pays du feu, Hidoka se permet une halte dans une petite auberge qui borde la route.
Le jônin n'est pas là pour la boisson ou les spécialités culinaires – même s'il n'échappe pas à un repas avec des genins affamés. Une fois sustenté, Hidoka rejoint son contact dans la région. Pour en apprendre plus sur les épreuves qui compose cette petite compétition. Pendant ce temps, Riku et Daiki prennent un malin plaisir à embêter Kazuo. Le jeune loup reste très calme malgré les moqueries.

Il parait que tu n'es même pas de Kiri, c'est vrai ce qu'on raconte ? Que tu as été élevé par les loups ? Demande le garçon avec une pointe de mépris.
Bien sûr que c'est vrai, tu ne sens pas cette odeur ? Et puis regarde le, un vrai sauvage, surenchérit Riku qui fait rire son comparse.
Quand je vous vois tous les deux, je préfère nettement la compagnie de mes loups, soupir Kazuo pour leur répondre, au moins, je peux compter sur eux.
Quoi ? Tu te crois meilleur que nous peut-être ? Tu veux te battre ? Reprend Riku qui se lève avec impatience.
On se calme, personne ne va se battre, reprend leur sensei qui arrive juste à temps.

Le retour d'Hidoka met fin aux hostilités, mais Riku jette un sombre regard à Kazuo. Peu intimidé, le jeune loup suit le mouvement et sort de l'établissement avec le groupe. Pour eux, direction la forêt, la première épreuve les attends. Visiblement les premiers de Kiri à se lancer dans cette traque, ils vont devoir être prudent.
Plusieurs groupes ont déjà tentés leur chance et beaucoup ont échoués. Inazuma, le tigre qu'ils doivent traquer, est un animal légendaire ici au Pays des Rivières. Les ninjas de Kawa ont appris à l'apprivoiser et le côtoyer, mais il reste plus hostile vis-à-vis des étrangers. C'est pour ça que la prudence est de mise, c'est un adversaire de taille qu'ils ont en face d'eux. Pas de place pour la fanfaronnade et l'esbrouffe, c'est du moins le discours du jônin tout au long du trajet.
Hidoka n'a pas pu avoir la position exacte du tigre. Les récentes confrontations de l'animal le rendent plus méfiant, il bouge beaucoup. Néanmoins, il existe une zone où il a été aperçu plusieurs fois. Le plan est simple, attendre que l'animal vienne à eux et le confronter. Simple, mais la patience que ça demande n'est pas au goût de tout le monde.

Sensei, pourquoi on ne fonce pas sur lui ? On se sépare, on le trouve et on le capture, assure Riku sans trembler.
Parce que cet animal est dangereux et qu'on est sur son territoire, il va nous voir arriver à des kilomètres, répond Hidoka pour couper court aux plaintes de la jeune fille.
Kazuo doit en savoir quelque chose, il a grandi avec des bêtes, se permet Daiki qui fuit le regard de son sensei.
Un animal qui se sait traquer, est dangereux, répond calmement Kazuo, alors si tu veux servir de dîner, vas-y, ça nous fera de l'air.

La tension est palpable entre les genins et le jeune loup ne manque pas de répartie, mais le jônin doit faire preuve d'autorité pour retrouver le calme. Nul besoin de Kazuo pour que ce groupe ce chamaille, mais celui-ci n'est pas le bienvenu visiblement. Pourtant, Hidoka crois savoir que c'est prometteur genin de Kiri. Bien qu'il ne soit pas originaire du Pays de l'Eau, il a prouvé son investissement. Un élément intéressant en devenir, s'il est bien guidé.
Pour éviter de nouveaux esclandres et un peu de discrétion, Hidoka forme trois équipes. Riku et Daiki d'un côté, Kazuo et Tsuyu de l'autre, ainsi que lui plus en avant. Le premier groupe qui repère la cible prévient les autres. Les ordres sont simples : personne ne bouge sans l'ordre de leur sensei. Inutile de jouer les durs, ce n'est pas une mission au sein du village. C'est plus dangereux que tout ce qu'ils ont pu faire jusque-là, même si Riku et Daiki ont le don de tout compliquer.
Seul avec Tsuyu, Kazuo est ravi de retrouver le calme. Au moins, la jeune fille n'est pas aussi hostile à son égard, mais néanmoins curieuse. Si elle se fiche bien des rumeurs, elle sait que le garçon est un habitué des animaux sauvages.

C'est vrai ce que tu as dit ? Ce tigre, il est vraiment si dangereux ? S'inquiète Tsuyu qui doute d'être à la hauteur le moment venu.
Inazuma est de ces animaux digne des invocations, il est même possible qu'il rivalise avec Hidoka-sensei, avoue Kazuo avec le plus grand des calmes, mais le Clan Suttiku a su l'apprivoiser, on doit en faire autant… sauf qu'on n'a pas des décenies.

Tsuyu reprenait espoir, puis soupir en entendant les dernières paroles de Kazuo. Le jeune loup semble maîtriser son sujet, mais lui-même se demande si finalement, c'était une si bonne idée que ça de partir pour cette mission.

_________________
[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitimeMer 3 Juil - 20:15


Un premier pas mal assuré vers la vérité
Hizoka avait hérité de bons éléments, complémentaire et compétant. Hélas trop insouciant pour suivre les ordres, quitte à mettre en danger tout le groupe. La venue exceptionnelle d'un nouveau genin pour cette mission n'arrangeait rien. Riku et Daiki, toujours en train de se chamailler pour savoir qui est le plus fort, décide de se lancer des défis. Très simples au début, jusqu'à ce qu'enfin après des heures d'attente, ils aperçoivent la cible.
Le regard des deux genins se fige sur ce tigre majestueux, qui passe à quelques mètres d'eux avec lenteur. Un pas léger, qu'ils n'ont pas entendus avant qu'il ne soit tout proche. Sans doute à cause de leur manque d'attention. Surpris par cet animal impressionnant, Daiki propose de prévenir leur sensei. Riku, toujours dans la provocation, a une autre idée en tête.

Et si on attaquait ce tigre ? Tu vas voir que si on y arrive, tout le monde va dire que c'est grâce à cet imbécile de Kazuo, peste la jeune fille qui affiche tout son sérieux.

Jalouse de tout et tout le monde, Riku voit de la compétition là où il n'y en a pas. Le jeune loup se fiche bien des lauriers, tout ce qu'il veut, c'est découvrir Ame. Sauf que ça, seul Hizoka est au courant. Kaneko Sanzo a jugé bon d'avertir son collègue avant de partir.

Tu as vu le monstre ? On a aucune chance, s'inquiète Daiki a raison.
Dis plutôt que tu as peur, répond aussitôt Riku avec un sourire moqueur, ok, dans ce cas on va prévenir le sensei et passer pour des faibles devant nos camarades.

L'hésitation gagne soudain Daiki, qui fini malgré lui par céder aux sirènes de sa coéquipière. Une fois qu'elle a obtenu ce qu'elle veut, Riku jubile. Rapidement, les deux genins déchantent vite. Repéré par le tigre bien avant qu'il ne passe devant eux, celui-ci leur fait face trop tôt. Rapide et véloce, l'animal est un adversaire bien trop fort pour eux. Impossible de fuir, le moindre pas est intercepté par Inazuma qui montre les crocs.
Un peu plus loin, Kazuo et Tsuyu échangent innocemment, sans se douter du drame qui se prépare. Seul le grognement de la bête porté par le vent interpelle le jeune loup. Imperceptible pour Tsuyu, pourtant excellente dans le pistage. L'ouïe fine, Kazuo la doit à ses entrainements avec les loups de son clan. Plus particulièrement grâce à Hanata. Sous le regard surpris de la jeune ninja médecin, le regard du garçon se fait soudain plus intense.
Le Rinku lui permet de ressentir les choses avec une plus grande intensité, comme si les signes envoyés par la nature se faisait plus limpide. Une odeur portée par le vent, l'envol brusque d'oiseaux. Les reconnaitre et les interpréter demande du temps, mais c'est un don essentiel.

Tusyu, va prévenir Hizuka-sensei, lâche calmement Kazuo qui se lève.
Quoi ? Mais… et toi alors ? S'inquiète Tsuyu qui voit son camarade métamorphosé.
T'en fais pas pour moi, je vais tenir jusqu'à votre arrivée…

Très sérieux, Kazuo accélère le pas pour rejoindre ses camarades en mauvaise posture. Depuis le début, il avait un mauvais pressentiment avec ces deux-là. Une nouvelle fois, son flair ne l'a pas trompé. Il a peut-être bien grandi entourer de loups, mais ça n'était pas une mauvaise chose.
Pendant que Tsuyu, qui combat la peur avec courage, cours retrouver son sensei. Kazuo lui, arrive enfin auprès de Riku et Daiki. C'est d'ailleurs ce dernier qui est le plus mal en point, il se tient le bras en grimaçant. La jeune fille tente bien d'user de son ninjutsu, mais le tigre esquive avec une habilité déconcertante. Mordant le bout de son doigt, Kazuo invoque Kyojin. Le robuste loup ne tarde pas à flairer un ennemi puissant.

— Voilà un ennemi à notre niveau jeune loup, lâche-t-il alors qu'il trahi son impatience en montrant les crocs.

Nul besoin de mots pour Kazuo, qui s'entend de mieux en mieux avec les invocations. L'imposant animal commence sa charge, suivi de près par le jeune loup. Inazuma quant à lui, s'apprête à riposter aux attaques de Riku, quand il repère un nouvel ennemi. Le loup est rapide et puissant, mais sa charge est esquivée avec facilité. Seulement, le tigre n'a pas vu le genin dans le sillage de l'animal. Étrangement, il a la même odeur que ce loup et c'est l'œuvre du Rinku.

L'Ombre du Colosse, annonce Kazuo qui profite de l'effet de surprise pour repousser le tigre.

Un exploit s'il en est un, puisque leur adversaire n'est pas facile à déloger. Kazuo gagne néanmoins de précieuse seconde, qui permettent à la jeune Riku de prendre une position plus favorable. Voilà Inazuma prit en tenaille entre Kazuo et Kyojin. C'est d'ailleurs ce dernier qui charge en premier, cette fois-ci pas d'effet de surprise. Le tigre parvient in-extremis à éviter le loup, mais il voit le garçon lui envoyer des kunais avec des parchemins explosifs.
Le résultat est à la hauteur des attentes, mais Inazuma est agile et encore un peu plus énervé. Kyojin est envoyé au tapis, alors qu'il tentait de protéger son jeune maître. Heureusement, Hizoka arrive au bon moment et repousse l'animal avec force. La bête est folle de rage et les troupes sont mal en point.

Riku, Daiki, est-ce que ça va ? S'enquière d'abord le jônin avant de les réprimander, je vous avais demandé une seule chose : me prévenir si vous aperceviez le tigre.
— Désolé Sensei,
lâche honteusement les deux genins.

Une chance qu'ils aient un médecin dans leur rang, Tsuyu remet l'épaule de Daiki en plus. Non sans douleur. Difficile pour lui maintenant de manier la hallebarde de son clan. Une arme efficace, mais qui se manie à deux mains. Le jeune genin ne parvient même pas à la soulever. Forçant Riku et Tsuyu à rester à ses côtés.
Un jônin tel qu'Hizoka ne devrait avoir aucun mal à mettre à terre cet animal, mais il doit penser au genin qu'il s'efforce de protéger. L'invocation de Kazuo s'est avérée efficace jusque-là, mais prévisible. Kyojin aimerait avoir une revanche, mais il a fait son boulot : gagner du temps. C'est le jeune loup qui trouve la solution à ce problème, mais ce n'est pas sans risque.

Hizoka-sensei, si vous le permettez, j'aimerais m'occuper de ce tigre, annonce Kazuo avec un calme étonnant.
Regarde Daiki et Riku, ça ne t'a pas servi de leçon ? Tu vas te faire déchiqueter, répond froidement le jônin.
J'ai vu mon père invoquer des loups plus féroces que ce tigre et j'ai grandi avec eux, le Clan Suttiku est parvenu à le dompter et je pense pouvoir en faire autant.

Hizoka a beau tenter de cerner le garçon, il ne parvient pas à déceler la moindre peur dans son regard. Certainement cet étrange pouvoir qu'il utilise, mais ça fait son petit effet. Finalement, le jônin lui laisse une chance, mais au moindre problème il interviendra.
Une seule chance, voilà tout ce dont dispose Kazuo avant que son sensei pour ce voyage se débarrasse de ce tigre. Faisant face à Inazuma, le jeune loup ne tremble pas et défie son adversaire du regard. Le calme est oppressant, l'attente insoutenable, mais ils restent là, à se juger. C'est un animal magnifique à n'en pas douter, qui protège farouchement son territoire. Un jour, son père a expliqué à Kazuo qu'il n'existe qu'une façon de faire face à un animal sauvage.
Le pas assuré, Kazuo avance vers l'animal, sous le regard inquiet du jônin. Inazuma ne bouge pas, jusqu'à ce que le garçon soit à un mètre de lui, là, il montre les crocs et grogne. Maintenant immobile, Kazuo le fixe droit dans les yeux. Le Rinku brûle rapidement son mana, mais il tient bon. Sans ça, il n'aurait pas ce qu'il faut pour lui faire face. Tout est dans le regard. Inazuma est sur ses gardes, mais il ne montre aucun signe d'hostilité.

Toi et moi on est pareil, murmure le genin qui esquisse un sourire, on n'aime pas être à l'étroit, il nous faut un grand terrain de chasse.

Toujours les yeux dans les yeux, Kazuo lève sa main avec lenteur pour la passer dans le pelage de la bête. Inazuma grogne légèrement, puis laisse le garçon le caresser. Un dernier regard, puis il se retire avec lenteur. Abandonnant le petit groupe, pour vaquer à ses occupations. Aux yeux de tous, ce sera surement un échec cette première épreuve, mais pas pour Kazuo. Le tigre ne fait que défendre son territoire et il doit voir débarquer des ninjas de toutes les contrées de ce monde. Peu importe ce que représente ce clan, il ne mérite pas qu'on malmène un spécimen aussi impressionnant.

_________________
[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitimeJeu 4 Juil - 11:48


Un premier pas mal assuré vers la vérité
La vérité, c'est que cette mission est un échec du début à la fin. Peu importe sous quel angle regarde Kazuo, il vient de griller sa seule chance de marcher sur la terre de ses ancêtres. Au moins, il a évité le pire grâce aux conseils prodigués par son père. Souvent, il lui répétait qu'un animal sauvage se faisait plus docile lorsqu'il croisait plus fort que lui. Pour cela, différentes options. La force brute ou écarter toutes peurs et le défier.
Pour calmer le tigre qui ne faisait que défendre son territoire, Kazuo lui a montré qu'il ne le craignait pas et qu'il le respectait. Inazuma a décidé d'en rester là, car habitué à côtoyer des humains. Un autre que lui, ça aurait demandé surement plus d'effort pour le jeune loup. Peut-être même qu'il ne serait jamais parvenu à ce résultat, ce n'est pas une science exacte. Tout comme les humains, les animaux ont leur propre caractère.
Au bout de cette mission raté, tout le monde avait appris une leçon profitable. Riku et Daiki, qu'il ne fallait pas foncer tête baissée. Tsuyu, qu'elle était plus utile qu'elle le pense. Quant à Kazuo, sait qu'il ne doit pas précipiter le destin. Réfugié dans un petit village pour panser leurs plaies, le silence demeurait. À la surprise générale, c'est Riku qui pris la parole. Une fois certaine que son camarade allait récupérer son bras.

Merci Kazuo, bafouille timidement la jeune fille, mais je pense toujours que tu es un boulet.
Riku, soit gentille pour une fois, sans Kazuo vous ne seriez peut-être pas là tous les deux, insiste Tsuyu pour défendre le garçon.
Elle n'a pas tort Riku, surenchérit Daiki pour donner raison à la plus jeune de ses camarades.
Mouai… et puis c'est vrai que c'était plutôt cool cette attaque.

Briser la glace aura demandé un certain investissement pour Kazuo, mais il est content que leur relation évolue positivement. Au cours de son instruction à l'académie, il s'est efforcé de rester dans son coin. Pas par timidité, mais pour ne pas avoir à expliquer son arrivée si tardive au village. Créant inévitablement un fossé entre lui et ses camarades.
Finalement, ce n'est pas si mal Kiri, le jeune loup commence à s'y plaire. Le village caché de la pluie peut bien attendre quelques années. Kazuo préfère encore fouiller les vestiges, plutôt que de risquer sa vie inutilement. C'est sur cette pensée qu'il s'isole à l'extérieur de la maison où ils ont été chaleureusement accueillis. Là, il regarde le soleil se coucher doucement. Une étrange pensée l'anime, comme si ce voyage n'avait pas été si inutile.
Seul, Kazuo ne le reste pas très longtemps et à sa grande surprise, il voit Hizoka le rejoindre. Un fin sourire anime le visage du jônin, lorsque celui-ci s'installe aux côtés du jeune loup. Étrangement, il ne semble pas déçu de son échec. Une bonne chose, un échec ne doit jamais être un frein à nos ambitions.

— Et si tu me disais ce que tu penses de tout ça Kazuo, demande Hizoka avec une légèreté.
Je ne sais pas trop… je suis déçu, évidemment, mais j'ai l'impression que ce voyage n'a pas été vain, vous comprenez ? Tente d'expliquer maladroitement le genin.
La destination ne compte pas, seul le voyage importe, philosophe le jônin pour répondre au garçon, je ravi de voir que tu ne te laisses pas abattre par ce revers.

Kazuo est d'un naturel positif, il faut au moins ça compte tenu de son passé. Au village caché par la brume, tous ne parlent que de cette brume sanglante. Partisans ou non, c'est sur toutes les lèvres. Seulement, beaucoup ignorent ce que la guerre cause comme ravage. Les terres du village caché de la pluie en porte encore les stigmates. La haine ne devrait pas être apprise si tôt, elle a déjà assez d'emprise sur ce monde.
Au fond de lui, le jeune loup est partagé. Impossible pour lui d'ignorer le sang qui coule dans ses veines, celui des Jigoku. Un clan qui a connu la guerre, la souffrance et la mort. Renié, puis banni, avant d'être purement et simplement traqués comme les pires des traitres. Certainement qu'ils ne sont pas innocents, mais il est difficile de penser qu'aujourd'hui, Ame est encore leur terre. Dispersés aux quatre coins du monde, le clan n'est plus vraiment une famille.
Le Pays de l'Eau, et particulièrement Kiri, a su panser les plaies de Kazuo et combler ce vide. Pour autant, il ne saurait oublier ce passé dissimulé sous une tonne de mensonges et de secrets. La vérité, aussi sombre soit-elle, doit être révélée. Un sentiment partagé par Hizoka, qui à lui aussi dû se battre avec les démons de son passé. Plus ou moins au même âge que ce garçon qui se tient à ses côtés.

Écoute Kazuo, on ne va pas partir tout de suite, je ne me vois pas faire le voyage avec Daiki qui se plaint tout le temps et Riku qui le provoque, soupir le jônin en imaginant la scène, on va attendre quelques jours et si une autre team se présente, j'arrangerais la suite de ton voyage.
Vous n'êtes pas obligé sensei, j'aurais tout le temps de découvrir Ame lorsque je serais devenu jônin, assure Kazuo avec conviction.
Parfois, jeter un coup d'œil en arrière ça ne fait pas de mal et ça évite de voir le passé nous tourmenter, répond Hizoka qui semble maîtriser son sujet.

Kazuo accepte de remettre la suite de son voyage entre les mains du destin. Si une occasion se présente de poursuivre son voyage, il la saisira. En revanche, si au bout de ce laps de temps rien ne se passe, alors il rentrera au Pays de l'Eau et se fera patient.
Peu à peu, le soleil tombe sur le petit village et l'ambiance est aux rires. C'est assez étonnant avec les événements de la journée, mais ça resserre les liens. Kazuo est ravi de forger de nouvelles amitiés. Maintenant, il n'est plus seul et jour après jour, il trouve de nouvelles raisons de rester à Kiri. Au fond, c'est peut-être tout ce dont à besoin se jeune loup pour se sentir à nouveau chez lui. Comme ce village où est encore enterré sa mère et qui avant d'être rongé par les flammes, était son seul et unique foyer.

_________________
[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] 1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Vide
MessageSujet: Re: [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]   [Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event n°1 : Partie 1] Un premier pas mal assuré vers la vérité [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Autres Pays :: Kawa no Kuni-