Le Deal du moment :
[Vente flash]Batterie externe 26800 mAh à ...
Voir le deal
22.90 €

Partagez
 

 Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeDim 30 Juin - 14:51

Chute et rencontre
Spoiler:
 

...
Le début d’après-midi était mon moment préféré pour m'entraîner, peu de monde sur le terrain d'entraînement. Entouré de l'immense forêt d'une part et de la falaise de l'autre le cadre était aussi agréable pour faire un pique-nique, cependant ce n'était pas la raison de ma venue ici. Composé de plusieurs poteaux d'entraînement, de diverses cibles, ainsi que d'un lac tous ninjas trouvait son bonheur ici. Mon objectif aujourd'hui parfaire mes déplacements sur un plan vertical, quoi de mieux que la falaise pour ça.

Sans perdre de temps je débutais par poser un pied puis l'autre sur la paroi, je dosais le chakra nécessaire pour mes premières montées. Une fois la dose de chakra connue, je pouvais poursuivre. Faisant quelques allez-retour de plus en plus rapidement, j'entamais des déplacements latérales. Le rythme commençait à monter mon cardio aussi, sortant des scalpels que je lançais sur différentes cibles. Je décidais de corser l'entraînement pour me pousser dans mes derniers retranchements.

J'étais fière de moi tout se passer comme je l'espérais, voulant accroître la difficulté je montais sur un promontoire. La distance entre cette dernière et le sol me semblait respectable, une quinzaine de mètres environ. L'objectif amortir ma chute en concentrant mon chakra dans mes pieds, laissant apparaître un petit coussin de chakra. Les premiers essais étaient plus complexes que prévus, surtout que la pluie venait d'arriver. Je commençais à m'épuiser petit à petit, car après chaque descente je remontée la paroi au pas de course.

Pour ma dernière tentative je remontais une nouvelle fois la paroi, mon pied glissa légèrement mais je me rattrapais aussitôt avec l'autre. Le promontoire était à portée de main soudain mon pied ripa de nouveau, je réussis à m'agripper du bout des doigts pour atteindre le sommet. La malchance semblait être de mon côté, quand je sentis céder sous mes mains la roche. Jetant un coup d’œil au sol et ma réserve de chakra épuisée, cette chute allait s'avérer probablement douloureuse voir mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aïko
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Nara Aïko


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 28
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeDim 30 Juin - 16:06

Chute et rencontre

Le ciel était nuageux. Les yeux perdus dans la contemplation, elle avançait. A travers le village on entendait les cris joyeux des enfants qui résonnaient çà et là, laissant à leur passage un sentiment étrange. Et ces visages heureux qui la saluaient parfois, qui souriaient souvent. C'était là, les siens que l'azur chargé de moutons ne parvenait à inquiéter. Comme s'ils portaient dans le coeur le soleil absent, invisible, rayonnant à chaque coin de rue comme d'autant de rayons ardents qui venaient pourlécher l'orgueil du pays du Feu. Les gens avaient ici la satisfaction de la paix et la confiance envers ceux qui la protégeait. Et peut-être que c'était cela qui portait aujourd'hui le coeur de la jeune Aïko. Cette confiance aveugle, sourde, ce courage de croire en des personnes qu'ils ne connaissaient pas - ou trop peu. Elle avait le devoir de servir ceux qui croyaient, ceux qui n'abandonneraient pas. Elle avait le devoir de laisser les rêves de chacun s'accomplir ; la vie n'avait vraiment de sens que dans l'abnégation.

Les doigts orphelins se serraient à mesure que sa poitrine s'envolait sous l'étrange excitation. Il n'y avait dans le monde plus beau dessein que le sien, elle en était convaincue. Et peu importait là où ses pieds la guidaient ! Elle avancerait sans effacer de son âme ces visages reconnaissant, ces salut inconnus, cette flamme qui brûlait dans l'enceinte de Konoha. Et peu à peu les cris s'estompèrent, les rires se turent. Tout devenait plus rare, l'agitation cédait sa place à la sérénité. Le calme à peine bafoué par quelques conversations et les souffles court de ses pairs. Ses mirettes voguaient au gré des bruits puissants du métal qui s'entrechoque, des pieds et des poings sur le bois abîmé. Il y avait ici une atmosphère bien différente de l'émulation chaude du village. Là, sur le terrain d'entraînement, les ninjas poursuivaient sa même ambition : chacun n'aspirait qu'à servir les siens.

La Nara ne savait trop pourquoi elle était venue ici. Sa main se porta à son front, caressant de l'index la forme spiralée. Etait-ce bien vrai, tout cela ? Elle sentait son sang battre plus fort, encore émerveillée. J'ai réussi. Bien qu'il ne s'agissait que d'un premier pas, il était d'autant plus symbolique des efforts fournis depuis tant d'année. Le bandeau qu'elle arborait avec fierté était symbole de la fierté des siens. Elle revoyait le visage éclairé de son aîné et l'approbation tût de son père. Gonflée de sentiments profonds, elle subissait cette espèce d'ambivalence étrange : elle craignait de décevoir. Alors, inconsciemment, elle était venue au seul endroit où elle pourrait vaincre la terreur intestine qui l'éperonnait. S'entraîner pour ne pas faiblir. Devenir forte pour ne pas attrister.

Et puis, perdue dans la contemplation muette, une forme attira son regard gris. Contre la paroi, la tête blonde allait et venait avec vitesse. Aïko détailla ses mouvements, la tension dans ses muscles, le chakra qui s'écoulait sous ses pieds. La ninja était certainement plus âgée qu'elle, mais sa détermination l'impressionnait. Chaque fois elle repartait de plus belle, améliorant tant bien que mal ses défauts, parfaisant chaque pas. La sueur faisait luire sa peau mais jamais elle ne sembla se lasser. La jeune brune fronça les sourcils. Ses assauts contre la falaise la fatiguait, c'était indéniable. A continuer ainsi, elle va finir par se blesser. Et pourtant, elle n'intervint pas, accaparée par le drôle de spectacle.

Bientôt se mêlèrent quelques gouttes. Le temps peu clément ne l'arrêta pas plus qu'avant, et la Nara poursuivait son analyse de la situation. Dans peu de temps la Blonde se retrouverait à court de Chakras et pourtant, elle poursuivait son effort sans s'en soucier. Ses cheveux courts se trempaient et la fatigue marquait un peu plus son visage. Le souffle raccourcit par l'effort, elle s'élança une nouvelle fois. Un étrange pressentiment remua les entrailles de l'observatrice qui, s'en savoir, s'était approchée de la surface rocheuse. La, une main posée dessus, elle levait la tête pour apercevoir la silhouette quelques mètres au dessus de sa tête. La terre qui couvrait la dalle de pierre se transformait en glaise. C'était devenu autrement plus dangereux. Portée par quelques considérations, Aïko se concentra assez, s'arrimant à la surface glissante non sans mal. Une moue déforma son visage alors qu'elle commençait l'ascension avec prudence. Il fallait l'arrêter avant que le pire n'arrive.

Ses prunelles s'écarquillèrent. Elle n'était qu'à trois mètres de la fille mais elle arrivait trop tard. Le pied mal assuré glissa. Elle n'était pourtant pas loin du sommet. C'était la fois de trop. Sans réfléchir, ses jambes se mirent à bouger plus vite, gravissant les dernières encablures jusqu'à l'aplomb aussi rapidement qu'il était possible. La pluie l'empêchait de voir tout à fait. Ce n'est pas prudent d'accélérer comme ça !. La bouillasse manqua de la faire tomber une fois ou deux. Son palpitant battait la chamade, ses veines étaient devenues brûlantes sous l'effort. Elle devait faire son devoir. Elle devait empêcher le pire d'arriver. La mâchoire serrée, elle continuait de grimper à vive allure jusqu'à atteindre la corniche. Le chakra parcourait son corps et aussi promptement qu'elle put, elle posa un genou à terre, joignant ses mains. La jeune inconsciente était là, juste sous elle mais trop loin pour l'attraper par le bras. Et puis Aïko n'aurait certainement pas eu la force de la soulever. Son ombre s'allongea subrepticement jusqu'à joindre celle en contrebas.

Elle grimaçait un peu. Bien qu'entraînée par son clan, elle était encore novice et la manipulation des ombres l'éreintait rapidement. D'autant que la montée irréfléchie avait usé un peu de ses réserves. Que dirait sa mère d'avoir agit ainsi ? C'était stupide, oui stupide sur toute la ligne !
« Je te tiens ! ».
Impossible de dire si sa voix avait porté jusqu'à la jeune femme. Se concentrant autant qu'elle le pouvait, elle tenta de la ramener près d'elle.

Nara A. - Toriyama L.
codage par Laxy Dunbar.

_________________
Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko 1568482798-signaaikoko
Pour Ryo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeDim 30 Juin - 16:55

Chute et Rencontre

...
Étais-ce ma fin aussi ridicule soit elle ? Qu'allez-t-on lire sur ma stèle, une mauvaise chute ? Le boulet à encore frapper ? Soudain une sensation étrange m'envahie mes pieds étaient contre la paroi mon corps flottait au-dessus du vide tel un drapeau. Pourtant je n'y étais pour rien, cherchant ce qu'il se passait j'avais ma réponse. Cette fille là-haut oui c'était-elle aucun doute à ce sujet. Je cherchais à comprendre comment elle parvenait un tel exploit, puis j'aperçus son ombre se mêlait à la mienne. Soudain une bride de phrase retentit à mes oreilles.

- J.. te ti.ns

Un seul clan dans tout le village était capable de pareil prouesse, par le passé j'ai côtoyé certains de ses membres. Une fois mes idées remises en ordres, mon corps avançait seul le long de la paroi. Je ne préférais rien dire durant cette montée, laissant ainsi la kunoichi me remonter concentrée dans ses pensées. L'ascension semblait une éternité la pluie en plein visage, cette dernière me rafraîchissait je ne vais pas le cacher. Éliminant ainsi la sueur sur mon front. Au bout de quelques minutes, j'atteignais enfin la corniche voyant pour la première fois la personne qui venait de me sauver.


Une fois les deux pieds en sécurité elle lâcha son étreinte, aussitôt je m'essuyais le visage d'un revers de manche. Puis je l'enlaçais en mettant un genou au sol pour être à sa hauteur. J'étais stupéfaite qu'à son âge sa maîtrise d'une telle technique soit si bien réalisé, elle me semblait effectivement plus jeune que moi. Je ne pouvais que la remercier de son intervention.

- Merci encore merci ! Sans toi j'étais dans de sale draps !!

Je reprenais mon souffle et me retirais d'elle, pour qu'elle puisse respirer. Je n'avais pas senti ma force lors de cette accolade, sans doute sans trop d'effet n'ayant pu vraiment de chakra. Je pouvais enfin la regarder sans pour autant la dévisager, mon regard se posa sur cette chevelure d'un noir de jais. J'en étais presque jalouse je dois l'avouer, cependant je ne supportais pas l'attente pour avoir ce résultat. J'ai choisi la simplicité en les coupant au carré.

Je m'assieds au bord de la corniche les jambes dans le vide et admirer la vue du village. Je reprenais progressivement une respiration lente, avant de lui adresser de nouveau la parole.

- Je m'appelle Lazuli, Toriyama Lazuli. Cette technique c'est la manipulation des ombres si je ne me trompe pas ? Tu dois être une Nara ?
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aïko
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Nara Aïko


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 28
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeDim 30 Juin - 17:44

Chute et rencontre

Elle sentait le poids de son corps suspendu dans le vide. Une erreur, il suffisait d’une erreur. La peur lui tenait au ventre, terrible et grandissante. Pourtant, Aïko se refusait à céder à la panique. C’était ainsi qu’était commise les pires fautes. Elle employait toute ses forces, tout son courage. Alors elle se rappelait ces visages, ces rires. Elle se rappelait qu’un jour, on avait cru en elle. Oui, le Hokage lui-même lui avait accordé sa confiance en lui remettant ce diplôme. Elle en était capable, elle n’avait d’autre choix que de réussir. Ses dents semblaient si serrées que sa bouche lui faisait mal. La langue collée à son palais, elle n’essaya même plus d’articuler le moindre mot ; le silence laissa la mélodie de l’eau prendre place. Il y avait dans ce chant quelque chose de mélancolique. Les larmes du ciel roulaient sur elles, caresse éphémère. Elle avait toujours aimé la pluie, et pourtant elle ne pouvait nier qu’aujourd’hui elle n’avait rien du salvateur apaisement. Obstacle supplémentaire, elle maudissait silencieusement les nuages épais.

Être ninja était-ce toujours aussi complexe ? Les choses du quotidien rendaient-elles tout plus dramatiques ? Le minois sévère, elle poursuivait son effort. Elle se souvenait de ce que son oncle lui avait enseigné un jour. Elle était restée incrédule, préférant ne pas croire qu’il n’y avait que des obstacles à franchir. « Monter la colline avant d’affronter la montagne ! ». Elle força encore un peu, puisant dans son chakra qui s’amenuisait. Elle n’était pas de taille pour un tel exploit. Elle sortait à peine de l’académie. Non, elle ne devait pas douter, pas maintenant ! Déterminée à réussir, c’était peut-être sa seule volonté qui avait fini par mettre la Blonde en sécurité. Les gouttelettes d’argent se mêlaient avec frénésie à sa sueur. Les yeux gris perdus au loin, elle ne parvenait à comprendre. Elle l’avait sauvé.

Sa poitrine se soulevait rapidement, haletante. La jeune femme tomba à genoux devant elle. Elle était saine et sauve, entière et vivante. Même lorsqu’elle la serra dans ses bras, la chaleur de son corps ne parvint à la rassurer. Choquée, impressionnée et surtout noyée dans un flot de pensées contradictoires, elle n’avait même pas su lui rendre la brève accolade. La Nara demeurait pétrifiée par ce qu’elle venait de faire. Et puis elle se sentait vidée, exténuée comme rarement elle l’avait été. La trouille avait quitté ses boyaux pour ne laisser qu’un mutisme sourd. Que ressentait-elle ? Etait-elle satisfaite ? Heureuse ? Les cheveux blonds lui chatouillèrent le cou. Incapable de rien, elle n’en revenait pas. C’était bien elle qui avait tiré la kunoichi de cette galère, elle seule.

C’était peut-être la première fois qu’elle prenait conscience de ses pleines capacités. « Oh papa. Comme je comprends pourquoi maintenant ». C’était donc ça, le clan Nara. C’était donc cela la force des siens. C’était donc pour ça qu’elle devait protéger et aimer son clan. Essoufflée, à bout, elle digérait tout ce qu’elle n’avait jamais compris. Sa jeunesse l’avait toujours aveuglée, tout comme la bienveillance des siens. Ils avaient toujours fait en sorte de la protéger, de la choyer autant qu’ils le pouvaient. « Il faut profiter des vivants avant de mourir pleins de regrets ». Sa gorge se serra un peu. Elle n’était pas prête à entendre tout cela. Elle avait cru comprendre combien la vie de ninja était difficile et emplit de peine. Combien les guerres étaient horribles. Mais que pouvait bien assimiler une enfant qui n’avait jamais quitté son foyer, qui n’avait jamais rien vu d’autre que l’amour qu’on lui portait.

Ravalant les larmes qui auraient pu poindre à un moment ou à un autre, elle ferma les yeux un instant. Finalement, c’était cela être ninja. Avec lenteur, elle s’installa au côté de la blonde. De Lazuli. Un maigre sourire habilla ses lèvres. Sa respiration devenait meilleure mais son intervention l’avait exténué. Pourtant, lorsque ses mirettes se braquèrent en contrebas elle ne regretta sa position pour rien au monde. De là s’étendait sous leurs pieds tout le village. La pluie n’avait pas découragé les badauds les plus vaillants qui poursuivaient leurs déambulations quotidiennes. Elles apercevaient également quelques groupes qui s’en allaient en mission. Et puis les bureaux de l’hokage. Les voyait-il depuis sa fenêtre ?

« Aïko. Je m’appelle Aïko ». La voix avait percé avec douceur. Lazuli connaissait-elle des personnes de sa famille ? « Tu sais… ». Elle hésita un instant, gardant ses yeux fichés au loin. « Ce n’était pas très prudent de poursuivre ton entraînement sous cette pluie ». Elle n’était que genin et appréhendait la réaction de sa compagne d’infortune – même si elle avait raison.


Nara A. - Toriyama L.
codage par Laxy Dunbar.

_________________
Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko 1568482798-signaaikoko
Pour Ryo:
 


Dernière édition par Nara Aïko le Lun 1 Juil - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar



Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeDim 30 Juin - 21:15

Chute et Rencontre

...
Je regardais Aïko s'asseoir à côté de moi et lui lança un sourire.

- Ravie de faire ta connaissance.

Sa remarque était juste et très pertinente, je ne pouvais pas me cacher derrière une excuse. Je ne cherche d'ailleurs pas à me dédouaner, j’acquiesce la tête pour lui donner raison. Je regarde à mon tour l'horizon, cherchant ce qu'elle pouvait penser de moi. Une personne imprudente ? Quelqu'un de stupide ? Bof ça m'es égale de savoir si ces pensées étaient malsaine à mon égard.

- Tu as raison en effet, j'ajoute que c'était idiot de ma part. C'est également une façon de connaître ses limites, la prochaine fois je ferais appel à toi dès le début. Si ça tourne mal tu ne risqueras pas ta vie a essayé de me sauver, tu n'auras que ton ombre à déployer.

Je rigole et rajoute.

- Un comble pour une kunoichi qui se destine à vouloir percer dans l'iroujutsu, tu ne penses pas ? Perdre la vie durant un entraînement, une honte franchement. Si un jour tu as besoin d'aide tu n'hésites pas surtout, tu vois la maison avec une forme de capsule dans le centre-ville ? Je vis ici.

La sonnerie de l'académie retentit je regarde les élèves quitter l'école, il était grand temps pour moi de rentrer. Depuis plus d'une heure j'étais assise-la avec Aïko, mes forces étaient revenus. Je remercie de nouveau la jeune kunoichi, puis je redescends la falaise prudemment. Me recoiffant une fois en bas je lance des grands signes de mains à ma nouvelle amie, avant de regagner le centre du village.

- A bientôt j'espère !!
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aïko
Genin Aspirant de Konoha
Genin Aspirant de Konoha
Nara Aïko


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 28
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitimeLun 1 Juil - 0:30

Chute et rencontre

Lazuli avait beau failli faire une drôle de chute, elle demeurait d’une bonne humeur. Et quoi qu’elle en dise, Aïko ne sut retenir elle-même son petit sourire. Elle était du genre taiseux, aimait peu parler mais elle appréciait ce moment, sous la pluie. Le rideau d’eau avait retrouvé toute sa beauté, et sa chanson apaisait le cœur du jeune ninja. Les troubles s’étaient tût. Après tout sa vie entière ressemblerait à ce jour-là. Oui, cette simple idée lui plaisait. Elle serait utile pour son village et ses proches. Elle deviendrait la fierté de son clan et de ses pairs. Elle leva un visage paisible vers le ciel couvert. De fins ruisseaux dégringolèrent ses joues avec douceur. « Un jour de plus ». Lentement elle attrapa ses longs cheveux pour les placer sur son épaule droite, reprenant sa contemplation muette de la ville. La forêt avoisinante donnait un charme certain, et les arbres humides envoyaient une odeur particulière qui avait tôt fait de lui rappeler son enfance. Il était paisible de vivre ici.

Elle reporta son attention sur la bâtisse indiquée en hochant la tête. Ainsi donc Lazuli souhaitait devenir médecin ninja ? C’était une voie compliquée, bien plus que ce à quoi elle aspirait. Rien d’étonnant dès lors qu’elle se soit mis une telle rigueur d’entraînement. Elle aussi avait un objectif à atteindre. Et puis, elle semblait plus âgée. En vérité la Nara était curieuse d’en apprendre plus sur sa nouvelle connaissance. D’où venait-elle ? Quel était son parcours ? Mais plutôt, elle n’osa troubler l’étrange mutisme réconfortant qui s’était installé entre elles. Elle s’imaginait tout un univers, tant de possibilités. Une œillade dérobée et elle tenta de déchiffrer la mine imperturbable. Ses cheveux courts ne gâchaient en rien son minois où transparaissait toute sa détermination.

La plus jeune ne put s’empêcher de sourire de plus belle. Quoi qu’elle avoua ses fautes, elle était prête à parier qu’au lendemain, la kunoichi ne prendrait pas moins de risques. Cette fois-ci peut-être ne serait-elle pas là pour lui sauver la mise ; car elle espérait bien qu’au deuxième jour en tant que genin elle serait présentée à son équipe et qu’enfin elle se verrait confier une mission. Bientôt ces moments dans l’enceinte du village seraient rares. Alors, faisant taire son for intérieur toujours tourmenté par des questions sans réponse, elle s’abreuva de ce paysage somptueux que la pluie rendait plus beau encore. Elle en fit un tableau secret, caché au fond de son cœur. Lorsqu’enfin la silhouette auprès d’elle se releva, elle n’aurait su dire depuis combien de temps elles étaient restées là, muettes, à regarder le vide et la nature mélodieuse à peine troublée par la sonnerie de l’académie.
Un bref au revoir de la main, un dernier sourire et déjà repartait celle qu’elle avait sauvé.


Nara A. - Toriyama L.
codage par Laxy Dunbar.

_________________
Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko 1568482798-signaaikoko
Pour Ryo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Vide
MessageSujet: Re: Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko   Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Chute et Rencontre - Feat Nara Aïko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Hi no Kuni :: Terrains d’Entraînements-