Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

Partagez
 

 {fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ishii Jun
Jônin Aspirant de Suna
Jônin Aspirant de Suna
Ishii Jun


Messages : 2
Date d'inscription : 17/06/2020

{fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}  Vide
MessageSujet: {fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}    {fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}  Icon_minitimeMer 17 Juin - 19:40

PRÉSENTATION


Nom : Ishii
Prénom : Jun
Age :30 ans
Sexe : Femme
Grade :Jonnin
Rang : A
Capacité Spéciale : La tentation du Scorpion :
cette technique est née lors d'un affrontement mortel. Homare premier du nom était proche de la mort quand lors d'un geste désespéré, il a tendu son bras et pour arrêter une lame. Son scorpion a alors sauté sur l'ennemie, le piquant au cou. Voyant son ami à 8 pattes en danger, Homare lui a envoyer son chakra. Le scorpion d'une couleur, or, c'est alors empli du chakra de son compagnon humain et la piqûre fut deux fois plus puissante. Maitrisant le Katon, la piqûre paralysante d'origine, brûla l'homme de l'intérieur. Cette capacité varie en fonction de l'affinité du Ninja.

Le Fuuton gonfle la victime comme un ballon.

Le Doton transforme l'homme en terre. Ou du moins, en partie, le contour de la piqûre.

Le Raiton, agit comme une décharge de plusieurs volts dans la chair même de la victime.

Pour les Ninja maîtrisant le poisson, la substance toxique du scorpion est simplement décuplée.

Suite à la mort de son scorpion, Homare décide d'une règle élémentaire à l'utilisation de cette capacité. Elle n'est utilisable que s'il est question de vie ou de mort. Pour la simple raison que le scorpion n'est pas assez puissant pour supporter le chakra. S'il survit, il y a des chances pour que ce soit avec de graves séquelles.

Quant à l'humain, je rappelle qu'il est lié émotionnellement à son scorpion. Il ressent donc la souffrance de son ami.. Il n'y a pas de réel rang de puissance à cette technique. Pour le moment, elle n'est pas assez connue du clan pour la considérer comme utilisable à différents rangs. L'un des objectifs de Jun est de comprendre cette capacité qui effraie les membres du clan.
Style de Combat : Mi-distance raproché
Spécialité : Hiden scorpion, Ninjutsu, Taijutsu, Senjutsu
Affinité : Fuuton, Katon
Village : Suna
Nindo : (Facultatif)

Description du Personnage : : penchée sur l’étendue d’une petite oasis que j’ai découverte lors d’une mission, j’observe mon reflet. Narcissique ? Moi ? Non, seulement, vous me demander de me décrire, et je n’ai actuellement que ce petit miroir d’eau.. Passant une main dans mes cheveux noirs, je remarque qu’ils sont assez décoiffés. Après les avoir remis en place, je souffle un nuage de fumée. Oui, si vous ne le saviez pas encore, la clope est quelque chose de très important pour moi. Surtout en mission. Je lève les yeux pour observer un oiseau qui passe dans le ciel. C’est un vautour. Il a sans doute repéré une carcasse dans le coin. Quand il a disparu de mon champ de vision, regarde de nouveau l’eau. Elle est claire, et le reflet est donc assez préservé. Les yeux qui m’ont permis de voir l’oiseau sont de la couleur de l’ébène.
Le reste de mon visage est basique. On dit souvent que j’ai un air détaché. Absent. C’est souvent le cas. Je suis toujours un peu ailleurs. Sauf pendant les missions qui me sont confié. Là, je suis bien plus sérieuse et attentionnée que l'on pourrait croire. Je me redresse le long de mon 1m80 et m’étire avant de rejoindre mes affaires à l’ombre de ma tente. Je replace le col de ma chemise noire et rouge et m'installe en attrapant mon carnet de route. Certain, appelle ça journal intime. Je préfère un carnet de route. J’en ai plusieurs. En général, je les laisse chez moi, mais exceptionnellement pour vous, je les ai pris avec moi pour ce jour.

Une feuille tombe sur mes jambes quand j’ouvre le premier carnet. Une note est inscrite.

“Car je savais que tu oublierais, j'ai fait le tour des gens qui te sont proches pour savoir ce qu’ils pensent de toi. Ta petite sœur“ Je souris. J’avais oublié en effet… Merci..

Ishii Maya: salut grande sœur ! C’est moi qui commence ! Tu es une fille beaucoup trop gentille. Tu aides toujours tout le monde sans te soucier de toi-même. C’est très dommage. Je pense que tu devrais un peu plus prendre soin de toi. Tu es attentionnée, drôle et tu sembles un peux dans la lune.. Je t’aime très fort !

Atsuko Rin : ce que je pense de ta frangine ? Bah.. C’est une fille sympa. Un peu lunatique des fois. Souvent même. C’est une très bonne amie. Elle est encore un peu naïve quand je lui fais des blagues. Elle est très intelligente et à un certain charme. Dommage qu’elle ai toujours la clope au bec.

Ishii Ana : ma fille ressemble beaucoup à son père… Souvent, dans les nuages, c’est vrai, mais elle est intelligente, drôle, forte, et toujours prête à aider. Elle n’a pas eu une vie facile, mais elle ne s'en sort pas si mal. Je suis déçue qu’ils ne s'entendent pas avec son petit frère.

Ishii Shiro : Tssss. Pourquoi tu viens me parler de cette connasse ? Tout le monde sait que je pense qu’il se repose sur le fait d’être “la première fille ”. Et moi, je suis quoi ? “Le frère de Jun“, c’est une flemmarde qui passe son temps à fumer et à écrire sur son fichu journal intime. Le pire, c’est qu’elle n’a pas besoin d’apprendre comme une folle pour retenir la leçon. Elle a tout qui vient sur un plateau d’argent. Tout pour plaire. Je la hais pour ça. Mais je l’admire aussi d’une certaine façon… Tu ne diras rien, hein ? Maya? …

Ishii Homare : Jun est un peu la fierté de la famille. Je sais bien que c’est méchant pour Shiro, mais Jun est une fille qui me rend très heureux d’être père. Elle est studieuse et gentille. Elle rend sa mère heureuse. J’ai beaucoup d'espoir placé en Jun. Trop peut-être ?

Inna Sensei : Jun.. Je me souviens bien d’elle. La tête de la classe. Un petit génie qui aurait très bien pu devenir professeur. Je ne devrais pas le dire, mais c’était un peu ma chouchoute… Très respectueuse, elle m'aidait souvent pour faire de la discipline en classe quand ses camarades étaient turbulent. Bon, ça lui a offert le titre de lèche botte, mais elle n’avait rien à faire. Elle suivait juste ses convictions. Jun fera un très bon chef d’équipe.

Ichiro Sensei : quand Jun est entrée dans l’équipe, c’était une enfant réservée qui ne parlait qu'à son scorpion. Au début, j’ai bien cru la perdre plusieurs fois. Dans la lune, les trois-quarts du temps, c’est à la première mission que j’ai découvert une gamine sérieuse et protectrice. Elle a vite compris l’esprit d’équipe, malheureusement, elle passe souvent plus de temps à protéger les autres qu’elle-même. Elle dit toujours que c’est à l'entraînement qu'elle a eu sa cicatrice. Mais c’est en se prenant une lame destinée à Shun. C’est une femme très instinctive.


Histoire du Personnage : Le début de mon histoire n’est pas, à mon plus grand regret, retranscrit sur un de mes cahiers. Peut-être que je devrais demander à ma mère de me la raconter pendant que j’écris ses mots.. Avant de vous parler de moi, il faut que je vous parle de ma famille. De mon clan. Je prends la page volante que m'a donnée maman pour vous lire la légende de mon clan.

Le Clan Ishii.

Pour vous parler des Ishii, il faut remonter loin dans le temps. Alors que le chakra Venait tout juste d’arriver.. Un temps où le mot guerre n’était même pas dans le vocabulaire. Mais où il fallait se défendre contre les prédateurs, et parfois des brigands. La légende de notre clan est aujourd’hui, raconté comme cela. Personne ne sait si c’est la vérité, si c’est un mensonge, ou simplement une folie commune suite à une grande chaleur, un manipulateur sadique, ou encore un poison qui aurait donné des hallucinations.

Le Doyen d’un village, Ishii Aotori à découvert des vieilles tablettes de pierres dans une grotte. Il n'y avait que des dessins. Et surtout un scorpion géant.
On raconte que sur le chemin du retour, il a eu une hallucination. Lui parlait de vision. La version du Doyen est assez incroyable. D'après lui, un scorpion géant est apparu devant les yeux. Lui affirmant ceci :

"tu as souillé ma maison. À ton retour chez toi, tu devras convaincre les tiens de vénérer SasoriKami. Sinon, pendant 2 jours et 2 nuits, une ruée de mes amis vous attaquons. Tu es prévenu. Lorsque les tiens auront fait leur choix, je reviendrai"

À son retour, paniqué, l'homme rapporte les dires du grand scorpion. Mais les autres se sont moqués de lui. Le traitant de fou. Désespéré, le Doyen s'est exclamé.

"Les scorpions vont nous attaquer ! Nous sommes finis ! Protégez-vous !"

Mais personne ne prit Ishii au sérieux. Les jours passaient. Sans subir aucune attaque. Pour tout le village, le Doyen n'avait plus sa place en chef du village. C'était devenu un vieux sénile avec des hallucinations.

Mais le jour où son fils allait prendre le titre de chef du village, une petite fille revenant de l'oasis, s'écria effrayée
"Les scorpions ! Ils arrivent ! Ils sont énormes ! Ils ont tué mon frère !"

Panique dans le village. Le vieux avait raison ! Les gens courent chez eux. La dernière porte claque quand 2 scorpions géants surgissent avec un cri effrayant. Saccageant tout sur leur passage. Pendant 2 jours et 2 nuits. Après leur passage, il n'y avait plus rien. Mais ils n'avaient tué personne. Sauf le frère de la petite. En sortant, les villageois pleurent. Aotori quant à lui, la tête basse, rassemble tout le monde au centre du village.

"Maintenant que vous avez la preuve que je ne mentais pas, un choix s'offre à vous. Rester ici et vénérer SasoriKami ou partir. Je ne force personne à rester."

Contre toute attente, beaucoup restèrent. Aotori attrape les tablettes, mais le scorpion ne vient pas. Soupirant, il l'appelle. Et la, tout le monde fut surpris. Au-dessus de la tête du Doyen, une forme spectrale apparue.

"Dorénavant, vous serez tous des Ishii. Et comme votre nouveau nom, vous devrez creuser un puit. Et y rester autant de temps que mes amis sont restés chez vous. À la fin, un petit scorpion vous choisira. Il vous piquera. Si vous survivez à son venin, il vous protégera toute votre vie. Seules les vieilles personnes et les très jeunes enfants sont épargnés. Passez le 10e soleil, chacun de vos enfants devra avoir son propre scorpion. "

Chaque année qui suit ensuite, chaque enfant qui allait sur leurs 10 ans, se retrouvent à creuser un trou dans le sable et y passer 2 jours et 2 nuits.
Même après la mort du Doyen. Même après plusieurs générations. Et l'arrivée du chakra ne changea pas cette coutume du clan Ishii.

Le clan Ishii vit dans le désert depuis très longtemps. Mais un jour, ils ont appris l'existence des ninjas. Reclus, ils n'ont pas vraiment été touchés par les guerres.

Quand Ishii Ko remplaça son père, il prit une étrange décision. Rejoindre le village caché du pays du vent. Suna. Le clan suivis. Personne alors ne possédait une once de chakra dans le sang. Nous sommes là, en l’an 609. Alors que le second Kazekage prend la tête du village caché du sable. Ko, demanda l’asile et la protection de Suna. Si le Kazekage accepta, les coutumes étranges du clan Ishii perturbent les villageois. Rendant la vie du clan difficile. Ils n'étaient pas acceptés.


C’est dix ans plus tard que le premier enfant naquit avec la présence de chakra dans ses veines. Homare Ishii. Premier du nom. C’est donc là que l’ère Ninja du clan Ishii commençant. En l’an 619. Disons, 625, pour lui laisser le temps d’intégrer l'académie. Puis, au fil du temps, il créa la première capacité spéciale. La Tentation du Scorpion. Le reste des techniques de cet Hiden n’existe pas.. C’est à chaque membre de trouver, créer et nommer leur propre façon de combattre. J’allais oublier, qu’au fil du temps, les membres du clan on apprit à communiquer avec leur scorpion par une sorte de télépathie. Qui s’est renforcé avec l’arrivée du chakra.


….

Et voilà.. Maintenant que vous visualisé ma famille, je vais vous parler un peu de moi. Maman à dit que je suis née avec un peu d’avance. Mais heureusement, aucune complication ne suivit mon arrivée dans ce monde. Papa rigole en disant que j’avais hâte de voir son visage en vrai au lieu de le sentir coller contre ma maison provisoire.. Il est un peu bête non ? Mais qui peut lui en vouloir ? Le reste de mon enfance n’est pas très intéressante. J’ai appris très tôt à parler, et à être pénible. Mais sinon rien de notable avant mes 5 ans. C’est l’âge où j’ai commencé un entraînement avec mon père. Un entraînement de ninjutsu. Je me souviens de ce jour… Je ferme les yeux et plonge dans mes souvenirs..

-Jun ? Tu es prête ? Souviens-toi, tu dois imaginer cette énergie comme de l’eau dans une rivière. Elle doit s’écouler doucement et ne pas déborder.

Assise en tailleur, je suis concentrée. La voix de mon père se fait de plus en plus lointaine, et pourtant, je l’entends comme s’il me murmurait dans l’oreille. Je sens le flux de chakra parcourir mon corps. C’est fascinant et effrayant comme sensation. Une brise légère soulève la feuille dans m'a tendu. Je suis du Futon !!

-J’ai réussi ! Tu as vu, j’ai réussi !! Je connais la nature de mon chakra !

Même s’il ne le dit pas, j’ai compris qu’il est fier de moi.


Je rouvre les yeux. Comme dans le passé, je suis assise, et laisse couler mon chakra en moi. La différence entre mes 5 ans et aujourd’hui et grande. Ce n’est plus une simple rivière qui s’écoule. C’est un fleuve calme, qui peut devenir très tumultueux… Je soupire et laisse un filet d’air s’écouler de ma main. Si avant j’avais à peine soulevé une feuille, je sais qu’aujourd’hui, je peux sans effort trancher un arbre. Je tourne la tête et observe Kaii’n, mon scorpion. D’une couleur rouge, il est mon compagnon de route depuis mes 10 ans. D’ailleurs, notre rencontre et la suite. Si vous avez lu l’histoire de mon clan, vous savez ce que cette rencontre signifie. Sinon, je vous invite à aller lire.. En attendant, je vais vous lire mon premier journal. C’est là, à 10 ans, que j’ai commencé à écrire.


Cher Journal.

Me voilà dans le trou de sable que j’ai dû creuser. Je n’ai pas dormi de la nuit. Aujourd’hui, j’ai 10 ans. Aujourd’hui, je vais connaître le rituel étrange de mon clan. Je ne sais toujours pas pourquoi on continue à suivre cette coutume qui consiste à faire un trou dans le sable, y rester 2 jours et 2 nuits, pendant lesquels on va subir une piqûre d’un scorpion potentiellement mortel. Mais depuis ce matin, j’ignore encore plus pourquoi j’ai hâte de commencer.J’ai eu le droit d’amener mon journal. Je vais donc écrire le début de ma journée jusqu'à maintenant. Après une longue attente, nous avons fini par partir du village. Nous sommes trois enfants. Gin et Aka marchent à côté de moi, mais nous sommes silencieux. L’ambiance est lourde, et nous avons la même question en tête. “Pouvons-nous faire demi-tour ?“ Je ne crois pas. Je ne crois vraiment pas qu’il soit possible de faire demi-tour.

Quand nous sommes arrivé à l’emplacement de plusieurs nids de scorpions, nos pères nous on alors confier une pelle en riant. “Vous avez de la chance. Vous connaissez le chakra, ça sera plus simple.. Ou pas. En tout cas, vous savez quoi faire. Nous vous dirons stop quand votre trou sera assez profond.. "
Gin a alors demandé comment faire un trou dans le sable. Sans que celui-ci s'effondre. On nous a simplement répondus qu'eux, l’avaient bien fait.
Et c’est alors que soit à l’aide de la pelle, soit de notre chakra nous nous sommes mis à creuser. Je suis la première à avoir finie, à l’aide du vent, j’ai réussi à créer une minuscule tornade qui a creusé pour moi. Seulement, elle m’a demandé beaucoup d'énergie, et je me suis évanouie en tombant dans mon tour. Je me suis réveillé assez vite, car les autres n’avaient pas encore fini ? Mon père est penché au-dessus de moi et je lui offre un grand sourire avant de m'installer et d’ouvrir ce journal pour écrire ma journée..

Jour et nuit 1

C’est long, mais j’en profite pour méditer et apprendre à gérer mon flux de chakra. Mon père m’a affirmé que je pouvais toujours entraîner. Tout à l’heure par exemple, je me suis amusé à essayer de sauter sur une main juste en envoyant une dose de chakra. Après cela, j’ai fait léviter mon journal le plus haut possible. Bon, j’avoue j’ai aussi beaucoup dormis pour passé le temps et que la quantité de chakra utilisés pour creuser m’a épuisé. Il n’y a pas beaucoup plus de choses à dire. C’est à la lumière d’une petite flamme de bougie que j’écris ces lignes. La nuit est finalement tombée. La première nuit, les scorpions ne nous approchent pas. Ils nous observent. Ils sembleraient que ce soit aussi devenu un rituel pour eux. Une habitude forcée. Ils réagissent toujours de la même façon, comme si nos familles sont liées par de liens puissant qui nous forçait encore et toujours à respecter cela. Peut-être que la légende est vraie.. Et que se sont vraiment les petits de ce fameux dieu scorpion. Même si nous ne vénérons pas de Dieu, nous respecter ce pacte fait par nos anciens.. Même si je ne comprends vraiment pas… Je ferme le cahier et te dis à demain cher journal…

Jour et nuit 2

Comme hier, j’écris le soir. Comme ça, je peux vous décrire toute la journée sans oublier de choses importantes. Mais je poserais vite le cahier. Ma rencontre arrive bientôt. Le réveil fut difficile. Du sable m’a un peu recouverte à cause d’une météo capricieuse. Sans doute avait t'elle jugée pas assez difficile notre première partie de rituel du clan.. Je me suis secoué pour faire tomber les grains de sable. C’était marrant. J’ai commencé par une bonne séance de méditation, puis une paire d’heures à entraîner mon futon. Je n’ai pas encore appris de technique. Juste à le libérer. Et dans un tel endroit, je risque de faire s’écrouler le sable si je me lance dans de grosses dépenses d'énergie. J’ai ensuite fait quelques mouvements d’arts martiaux. Des bases vu avec mon père. Puis, je me suis endormie. Jusqu’au coucher du soleil. Quand j’ai rouvert les yeux, il faisait encore jour. Je me souviens très bien, que j’ai commencé à avoir peur à partir de ce moment. C’est pour ça que j’ai ouvert mon journal pour écrire. L’heure de la rencontre approche…

2 jours plus tard.

Bonjour cher journal. Je ne me souviens de rien ces deux jours. Mais je vais écrire ma rencontre avec Kaii’n. Il est arrivé par un trou, pile en face de mes yeux. Il avait l’air effrayant, j’étais paralysé par la peur. Je n’ai pas bougé quand il s’est approché de moi. Me grimpant dessus, pinçant mes cheveux. J’ai eu l’impression que ce manège dura plus de deux heures. Puis, j’ai senti la piqûre. La douleur était violente. Je ne me suis pas évanouie de suite. Le venin fut long à venir faire effet. Puis, j’ai commencé à ne plus pouvoir bouger le bras, et une vive douleur dans la jambe finie le travail. J’ai fini par m’évanouir. Il m’a piqué deux fois. J’ai donc dormis deux jours après ça. Et Kaii’n à élu domicile sur mon épaule.

Premier jour à l'académie

Je suis triste aujourd’hui cher journal.. Je suis triste alors que j’étais contente ce matin. L’école ne se passe pas comme je l’espérais.. On ne me regarde pas bien, comme si j’étais une folle. Du coup, je reste avec Kaii’n et on parle beaucoup ensemble. On me surnomme la fille au scorpion rouge, même si c’est pour se moquer, j’aime bien ce surnom. Certains élèves de ma classe pensent que je n’ai pas ma place à Suna. Que notre clan n’est pas accepté. Pourtant, le Kazekage nous apprécie. Enfin, je crois. Les gens ne comprennent pas notre lien avec les scorpions. Ou alors c’est que nous sommes des gens d’ailleurs ? Pourtant, nous sommes aussi du désert… Ils ne comprennent peut-être pas.. Je ne sais pas trop quoi en penser. Je verrais bien demain..
Je feuillette les pages de mes journaux, la larme à l’œil. Aujourd'hui, ces mêmes personnes sont des amis fidèles. Je sais qu’ils ne comprenaient seulement pas notre coutume. Je vais passer certains passages de mes carnets de route… Il ne sert à rien de tout vous lire, surtout que c’est souvent brouillons et que j’ai moi-même du mal à me relire. C'est aussi très bordélique. Surtout les premiers. Enfin bon, il n’y a plus rien d’intéressant. À part la naissance de mon frère. Shiro. Je vous la raconterais peut-être un jour.. J’ai instantanément aimé mon frère… Bon, allez, on continue… Je prends le second cahier. Celui qui parle de mes vrais débuts en tant que Kunoichi.

Cher Journal !

Si tu savais comment je suis contente ! Aujourd'hui, j'ai réussi l'examen de genin avec tous les autres. Même qu'ils commencent à m'accepter en tant que camarade ! C'est le plus beau jour de ma vie ! Demain, nous formerons des équipes. Je ne sais pas encore avec qui je serais. Je ne sais pas si j’arriverais à dormir ce soir. Oh, j’allais oublier.. Inna sensei m’a dit qu’il faut que j’essaie de rester concentrée.. J’ai tendance à rapidement aller dans les nuages.. Même Kaii’n commence à me pincer pour me réveiller quand je suis ailleurs. J’ai tellement hâte, et en même temps, j'appréhende demain.. J’espère ne pas tomber dans la même équipe que Kane. C’est celui qui a été le plus méchant avec moi au début. Il m’a même dit que je n’avais qu'à retourner dans mon trou de sable..

La team 3 !

Cher Journal ! La journée est finie, et je suis contente. Je suis avec Shun et Rin dans l’équipe d'Ichiro. Nous formons la Team 3 ! Nous nous sommes présenté aujourd'hui. Mais j'étais très timide. J'ai surtout parlé avec Kaii'n. C'est le seul avec qui je suis à l'aise.
Ichiro Sensei est très gentil. Nous sommes allés manger chez lui pour le repas. C'était très sympa. Demain, il va nous entraîner. Il a dit que nous ne ferons pas de missions tant qu'il n'aura pas jugé nos capacités.
Shun m'a tiré les cheveux, car il a vu que je n'étais pas concentrée. Rin quant à elle, à rigoler. Elle me connaît bien. Trop peut-être.. J'ai hâte d'être demain.

1er entraînement : le Ninja silencieux

Une semaine est passée depuis que nous avons reçu notre bandeau de Suna. Et aujourd’hui… Quelle journée.. Ichiro Sensei nous a fait faire un exercice de coopération. Nous avions tous les trois les yeux bandés et nous devions le retrouver sans avoir accès à nos yeux. Surtout qu'il avait fait en sorte de masquer sa présence. Nous avons échoué. Car au lieu de coopérer, nous avons vu cela comme une compétition. En plus, Kaii'n n'a pas eu le droit de me guider. Il a pris son rôle très au sérieux et à même fait la sieste à la maison. Je me sens vide quand il n’est pas avec moi. Très seule aussi. C’est comme si une part de moi-même était partie et l’autre dormait tranquillement à ma maison. Mon sensei à dit que je restais trop avec lui depuis le début. Il a peur que je zappe la mission si je ne me concentre pas plus sur mes autres coéquipiers. Rin aussi trouve que je suis beaucoup dans la lune. Mais je me souviens très bien de la dernière phrase que nous à dit notre chef d'équipe. “Nous ne partirons pas en mission tant que vous n’arriverez pas à trouver une coordination vous permettant de réussir à m’attraper avec ou sans vos sens… "

Cher Journal.
Nous avons finalement réussi l’épreuve de notre sensei. Mais cela nous prit plusieurs semaines. Pendant ce laps de temps, nous avons quand même eu le droit à un type de mission. Rattraper les animaux domestiques des gens du village. Cela nous a permis de coordonner nos actions sans même que l’on s’en rende compte. Oh, comme nous étions fier de nous quand Ichiro Sensei s’est retrouvé dans la cage de terre de Shun ! Nous sommes allés fêter notre petite victoire tout ensemble au restaurant. C’était vraiment top !

Je tourne les pages de mon cahier. Il n’y a pas vraiment de chose importante pour le moment. Nos premières missions en extérieur étaient simple, sans danger et n’avait rien de bien important. Mais c’est là qu'Ichiro à commencé à se rendre compte que je pouvais être extrêmement concentrée lors des missions. Shun, Rin et moi-même formions un trio très intéressant. Nous veillons toujours sur les autres, et étions sûrs qu’au moins un de nos coéquipiers veillez sur nous. Jusqu'à ce jour difficile… Nous étions chuunin depuis peu, donc nos missions étaient plus dangereuse.


Cher Journal.
Ce soir, c’est le cœur lourd et la tête en deuil que j’écris. Mais je préfère le faire tant que mes larmes ne coulent plus. Nous étions sur une mission plutôt compliquée. Nos informations parlaient d’un homme qui s'amusait à voler les bijoux des vieilles dames sans défense. Ce que nous ne savions pas, c’est que cet homme était un nukenin. Classé rang A dans le binko book. Nous sommes retrouvés à 3 ninjas fraîchement promus au rang de chuunin. Le combat fut rapide. L’homme m’a neutralisé à une vitesse fulgurante avant d'assommer Rin. Shun, se retrouva seul.. J’étais consciente, mais sous l’emprise d’un puissant genjutsu qui me paralysait entièrement. Seuls mes yeux pouvaient voir la scène. L’homme ne fit qu’une bouché de Shun. Pas eu le temps de penser ouf, que le corps sans vie de mon coéquipier est tomber à coté que moi. Je me souviendrais toujours de cet homme. De sa voix, quand il m’a dit “Si tu veux ta vengeance… Chasse moi… Petit scorpion… “ Avant de disparaître
Et en effet, aujourd’hui encore, je me souviens très bien de cet homme. Et la haine, la colère que j’ai pour lui ne s’est toujours pas dissipé. J’espère.. Le retrouver un jour.. D’ailleurs, c’est à partir de la mort de Shun que j’ai commencé à fumer comme une cheminée. Rin n’aime pas voir cet écran de fumée devant moi à chacune de nos sorties ou de nos missions communes. Elle ne comprend pas non plus cette envie de venger Shun. Encore aujourd’hui elle me répète que c’est la vie d’un ninja, de prendre le risque de mourir. Pour moi, ce n’est qu’une excuse. Pour moi, nous sommes responsables de la mort de notre coéquipier. Car nous n’étions pas là pour le protéger.. Et si Rin était inconsciente, j’ai vu la scène. J’ai vu mon incompétence à sauver Shun.. J’ai vu.. Des larmes coulent sur mes joues. Une dizaine d’années est passée pourtant, mais la blessure de la perte de mon amie est toujours aussi vive que le premier jour..

Aujourd’hui, je viens de passer Jonin. Je n’ai pas encore d’équipe sous mon aile ; mais j’ai hâte d’enseigner ce qu’Ichiro nous a appris, il y a quinze ans maintenant…


LE JOUEUR


Prénom :
Age : 24 ans
Sexe : F
Comment avez vous connu le forum : Double compte d'Ayame
Avatar : Faith Connors, héroïne de Mirror’s Edge

Signature du Règlement : Lu et Approuvé
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku Kazuo
Genin Supérieur de Kiri
Genin Supérieur de Kiri
Jigoku Kazuo


Messages : 415
Date d'inscription : 09/05/2019

Feuille de Personnage
Réputation: 74
Rang Ninja: C
PE (Disponibles): 200

{fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}  Vide
MessageSujet: Re: {fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}    {fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}  Icon_minitimeDim 21 Juin - 9:35


Tout d'abord, bonjour et bienvenue sur Naruto Origin ! Aaaah le voilà enfin ce fameux DC ! Passons aux choses sérieuses maintenant Twisted Evil

○ Que dire ? Et bien tout d'abord que j'aime beaucoup le côté folklore du clan et du personnage, ça donne vraiment de la profondeur à cette histoire, en revanche je regrette le manque de détails, notamment sur la fin où Jun passe Chûnin puis Jônin sans trop d'explications. MAIS ça n'enlève rien à la qualité de la présentation et sa mise en forme originale.
Pour ce qui est de la Capacité Spéciale je pense qu'elle sera étudiée plus en profondeur du côté de la Fiche Technique, validée en synthèse, mais à définir plus précisément.

Conclusion... validée ! Personnage intéressant, histoire originale, que demander de plus ? Plus justement ? Un détail étant donné que l'enfance du personnage et ce qui l'a amené à intégrer les forces de Suna y est plutôt bien décrit. Tu connais le chemin je crois, alors je ne vais pas te dire de passer du côté de la Fiche Technique et du Suivi de Personnage et encore moins te rappeler de recenser ton avatar, tout ça tu connais.


_________________
{fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}  1557769955-jigoku-kazuo-signature
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-origin.forumactif.com/
 

{fiche terminée} La fille au Scorpion Rouge {DC Ayame}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Prélude :: Présentations :: Présentations Validées :: Suna-