Partagez | .
 

 Intoxication Alimentaire [Mission de Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nami Amane

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2018

Feuille de Personnage
Réputation: 5
Missions:

MessageSujet: Intoxication Alimentaire [Mission de Rang D]   Mer 1 Aoû - 16:04









Intoxication Alimentaire Mission Solo



Une mission en solo. C'était assez rare pour Amane, qui n'en avait pas  l'habitude. Il faut  dire que son intégration à Suna était encore très récente et elle faisait de son mieux pour réussir ce qu'on lui demandait. Et autant dire qu'aujourd'hui, elle avait de la pression sur les épaules. Elle devait sauver le restaurant préféré de la belle et terrible Kazekage. Elle  n'avait pas le droit d'échouer, d'un autre côté si elle réussissait... elle se mettrait peut-être dans ses  petits papiers. Oui, il fallait tenter le coup, haut les cœurs !

Le restaurant se trouvait dans les rues de Suna, dans un angle plutôt tranquille et il y avait une jolie terrasse. Mine de rien, il s'agissait d'un sacré beau restaurant et il y avait une large clientèle, même si moins présente que d'habitude. Hum, ça devait être à cause des intoxications ça, il allait falloir agir vite et bien. Se présentant directement au personnel, ce dernier semblait soulagé de la voir. Bien, il fallait garder contenance.

Bonjour à tous. Je suis Nami Amane et je suis là pour tirer au clair ce qu'il se passe dans ces cuisines. Je demande votre coopération à tous.


Bien, au moins ils avaient l'air de bien vouloir coopérer. Tant mieux, ça allait grandement lui faciliter la tâche. Tout d'abord, la jeune femme décida d'observer comment les cuisines fonctionnaient normalement, afin de déterminer si quelque chose  clochait à ce moment ou s'il fallait remonter plus loin. Elle ne doutait, bien sûr, mais il fallait bien commencer quelque part. Ainsi, elle se posait dans un coin en observant en silence le staff travailler. Ce n'était pas une experte de la cuisine, son domaine étant plus la musique mais elle avait quand même quelques bases. En tant que nomade, c'était vital après tout et elle comptait bien se servir de ça pour trouver. En vain.

Hum, ça sera moins facile que prévu.


Amane n'y croyait pas, à ce que ce soit en amont. En effet, les ingrédients étaient à chaque fois frais du matin et inspecter par le chef cuisinier avant d'arriver aux cuisines. Donc le problème se situait entre leur arrivée en cuisine et le moment où ils étaient servis par les clients. Dans ce cas...

Chef, j'aurais besoin de certains renseignements, s'il vous plaît...


Plusieurs jours passèrent, durant lesquelles Amane ne pointa pas le bout de son nez au restaurant. En fait, elle avait convaincu le chef cuisinier, un certain Kazuto Kirihara venant du Pays du Feu de fermer quelques jours, afin de ne pas salir la réputation du restaurant le temps qu'elle enquête. Il valait mieux ça que d'empoisonner encore des clients et puis ça  montrerait à sa clientèle qu'il tient vraiment à  régler ce problème. Par contre, elle n'avait eu que cinq jours pour fouiner et trouver des informations. Mais avec l'aide de Kazuto et de son second, Suzaku Harugane, elle avançait vite. Et finalement vint la date butoir.  

Prenant la peine de réunir tout le personnel du restaurant avant l'ouverture, elle avait une pile de documents sur la table. Les registres du  personnel, qu'elle avait emprunté à l'administration du village deux jours auparavant. Une certaine tension se faisait sentir dans les cuisines, elle avait l'air d'avoir son verdict après tout. Mais : est-ce qu'une kunoichi, une gamine allait sauver ce restaurant ? Beaucoup en doutaient.

Bien, messieurs, merci de votre visite. Nous sommes ici pour trouver ce qui cause ces empoissonnements parmi la clientèle du restaurant. Et je pense avoir trouvé. Quelqu'un ici empoisonne volontairement les plats avant qu'ils n'arrivent auprès des clients.


Un certain brouhaha se fit entendre dans les lieux. Et surtout de Kazuto, qui ne pouvait pas croire qu'il y avait quelqu'un dans cette cuisine qui pourrait vouloir la saboter. Et pourtant, c'était la seule conclusion possible, pour la jeune ninja qui avait une idée très précise du coupable, qui d'ailleurs restait assez silencieux. Attendant que le personnel se calme, elle reprit alors la parole.

En menant mon enquête, j'ai assez fouillé dans vos dossiers et votre passé à chacun, car on n'empoisonne pas la clientèle d'un restaurant sans motif. Surtout lorsque l'on est soi-même cuisinier. N'est-ce pas, Suzaku Harugane ?


Oui, c'était lui le coupable. Il n'y avait aucun doute là-dessus. L'homme semblait frustré et surpris. De la comédie, bien sûr et même Kazuto n'y croyait pas. Comment son second, avec qui il travaillait depuis des années aurait pu faire ça. Mais la jeune fille coupa court aux protestations en montrant un symbole, dessiné sur une feuille de papier. Un emblème signifiant « Toosuto »,  pain complet.

Tu reconnais cet emblème, n'est-ce pas ? C'est celui de ta famille, après tout.


Toosuto était une petite famille mineure, possédant un ninjutsu très particulier affectant les glucides. Ils utilisaient à  l'origine cette technique pour parfaire leur travail en boulangerie. Mais vingt  ans auparavant, un homme avait ouvert un restaurant à Suna, dans le même quartier. Et sans aucune technique ninja il était bien meilleur  qu'eux, surtout sur les pâtisseries et condamna la famille à la faillite.

Ce n'était pas facile, de trouver toutes ses informations. Bien joué, tu avais presque réussi, Suzaku Toosuto.


La vengeance. C'était ça son motif. Il voulait causer la ruine du restaurant et avait pour ça même usurpé l'identité d'un marchand vagabond, via une certaine somme d'argent versée à ce dernier. Heureusement qu'un des clients, monsieur Kurogawa avait vu la scène à l'époque, même s'il ne s'était pas rendu compte de ce que ça  signifiait, à l'époque.

Suzaku Toosuto, vous êtes en état d'arrestation pour faux, usages de faux et sabotages par empoisonnement. Veuillez me suivre.


Il ne pouvait pas refuser ni se rebeller. Certes, elle n'était qu'une Genin, mais ça restait  une ninja. Et puis quant bien même il se débarrasserait d'elle, le village lui en ferait payer les conséquences. Tant pis. Kazuto était déçu. Après tout, il l’aimait bien, ce petit gars et s'il lui avait expliqué la situation, il aurait été ravi de l'aider. Mais c'était trop tard désormais.  

Parfait. Il ne restait plus qu'à amener l’homme au poste puis à faire son rapport auprès de la Kazekage. Et lui demander après si elle disponible pour un restaurant, dans cette enseigne ce soir. Même si elle se doutait bien de la réponse, mais après tout...


Nami Amane Genin de Suna



Halloween
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Intoxication Alimentaire [Mission de Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Kaze no Kuni :: Rues-