Partagez | .
 

 Traque ▬ Mission Solo Rang D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Inuzuka Shiro
Genin Aspirant
Genin Aspirant
avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : Konoha

Feuille de Personnage
Réputation: 2
Missions:

MessageSujet: Traque ▬ Mission Solo Rang D    Lun 20 Aoû - 12:49




traque


Solo




Contexte : Un groupe de voleur très organisé à été repéré dans un quartier du village. Il s'agit d'un quartier "aisé", sans histoire. D'après le voisinage ils seraient une dizaine de voyous, ils ne maîtrisent pas de techniques ninjas, mais ils agressent physiquement. Il faut les intercepter avant qu'ils se réfugient hors du village.
Type de la mission : Recherche
Objectif : Arrêtez les voyous



Tu n'avais jamais mis les pieds dans cette partie du village. Si par chez toi, ta petite famille ne disposait que de quatre vulgaires planches en veine moisissures en guise de murs et un sol à bois et paille crasseux, il y avait ici tout un tas de maisonnettes qui pouvaient accueillir toute ta famille et ça, sur des générations. Mais avant toute chose, il y avait surtout l'odeur. Celle-là, il avait fallu la travailler patiemment. Des générations de parfums, de fleur et de sous bois, devaient s'être employés dur à la concocter. Pour sûr ! Même un prince s'y serait trouvé à son aise !

▬ C'est pas mal par ici. Même si...
▬ Ça sent le chat.

Et vous éclatez de rire. Un rire cristallin, un vrai, qui vient du cœur, qui fait ressortir des larmes. Tu te perds davantage dans ton fou rire quand Iwa commence à perdre son souffle et à renâcler comme une hyène. Vous êtes là, deux jeunes cons, en train de vous marrer à ne plus pouvoir. Plus d'un regard se pose sur vous, plus d'un sourcil s'arque à votre démarche et au bordel que vos faites. Puis de cette rue, tout en parfum délicat, vous parvient, le clapotis paniqué d'une plainte. Ça monte, rivière en crue, ça se fait désirer. On peut sentir, sans même vraiment entendre, la trouille qui galope, sautant d'une bouche pour tomber dans une oreille et rebondir. Cette panique, elle prend force et vigueur à chacun de vos pas. Tu n'hésites plus, tu forces le trot et passes aux galops en une fraction de seconde.

▬ Tu entends ça ? Sur ta gauche, derrière le magasin.
▬ J'fais le tour.

Séparés, tu prends seule un raccourcis et grimpes sur l'un des bâtiments. Tu es en hauteur, mais y Séparés, tu prends seule un raccourci et grimpes sur l'un des bâtiments. Tu es en hauteur, mais y voir plus clair serais mentir, avec toutes ces architectures et ses arbres fleuris, mais tu captes en effet, du coin de l’œil, un mouvement paniqué en contrebas. Tu les suis du regard et t'apprêtes à leur tomber dessus quand un grognement freine ton action. Iwa. Il a réussi à en chopper un, mais pas le plus frêle. Un type monté comme une armoire normande se débat férocement contre ton frère. Il râle, grogne, frappe. Tu grimaces. En théorie, le Ninken est capable de s'en occuper, il est entraîné pour ça... cela dit tu ne pouvais possiblement pas abandonner ton compagnon. Tu descends d'un bond et atterri sur ledit malfrat. Ton poids n'est malheureusement pas suffisant. Il s’affaisse, ouai, mais il ne s’écrase pas comme tu l'aurais voulu. Sur ses épaules, alors qu'il se débat comme un vrai diable, tu perds patience et les frappes sur le haut du crâne, l’assommant... Cette montagne d'homme tombe à genoux, avant de s'étaler de tout son long sur le doux pavé de la rue.

▬ Yosha ! On en a eu un !
▬ On va pouvoir chopper les autres. Sniffons le.

Et vous vous mettez à la tâche, de façon professionnelle. Car comme vous vous en doutez sûrement, mais ce type ne sent pas la rose. Il est crasseux, un peu de boue par ci un peu de sang par là. Mais surtout beaucoup de stresser et de transpiration. Ce mec cocotte la nervosité et la fébrilité, pour sûr, c'pas lui le chef, ça c'est clair et net. Redressant frimousse de ce tas de muscles fétides, tu grimaces un peu, te concentrant pour ne pas dégueuler sur le malfrat. Un jappement en guise de « est-ce que ça va ? » de la part d'Iwa et un simple pouce en l'air pour réponse et vous voilà repartis en chasse. Et le type dans tout ça me dites-vous ? Attaché à un poteau par deux trois marchands. Façon, assommé comme il était, il n'allait pas bouger.

Donc tu cours.
Tu fonces avec Iwa, abandonnant derrière vous les belles rues, les parfums de fleurs, à chaque foulée, à chaque bond, pour vous rapprocher dangereusement des portes du village. Ils veulent se barrer... Ils veulent fuir. Alors il vous faut courir plus vite. Ruez en avant, avalant les mètres et s'envolant au-dessus des obstacles, vous pouvez sentir l'adrénaline vous investir le corps. Ces derniers temps, rares étaient les missions qui implique défoulements. C'est donc comme des fauves trop longtemps retenus que vous foncez. Ils sentent tellement fort que tu ne peux les perdre du nez. Ils ne sont visiblement pas Shinobi ( pour ne pas dire foutrement lents) et peine à sprinter.

Alors vous allez leur bloquer la route, par les hauteurs et leur bloquer toute fuite.

Iwa derrière, tout gonfler de muscles et de poils. Impressionnant loup roux tout hirsute de colère et de babines retroussées. Toi, devant, poings craquant, crocs visibles et griffes prêtes à découper.

▬ On va où comme ça les louloups ? Lances-tu en taquineries.
▬ Chez ta mère bâtard ! Ça sent l'originalité, l'improvisation de dingue ! Tu te permet d'applaudir, nageant dans le cynisme et le sarcasme.
▬ On me l'avait jamais faites celle là. Et sur ces mots peu sanglants, tu te jettes sur eux pour répondre à leurs minables provocations. Tu sautes sur le premier qui a ouvert son clapet, le bloque à terre. Face contre le sol, tu forces ses bras dans son dos, lui retournant poignet et coude avec force. Ça cri, ça souffre et t'aime ça. Iwa juste derrière, empêche une quelconque retraite et avance, griffes claquant sur le pavé. Un timmer stressant, qui empêche les autres d'agir. Une solution ? Ils en ont une bien sûre. Très simple, se rendre.

▬ C'est pas compliqué les gars. Sois vous vous rendez gentiment, sois je fais un rapport de mission qui implique bras cassés et pertes de doigts.
▬ Des petites phalanges croustillantes là... Rajoute le Ninken en se léchant les babines avec gloutonnerie.  

Tandis que certains hésitent, d'autres se mettent directement à genoux, bras derrière la tête en guise d'abandon. Pas très soudés ces bandits hm.

Au final ? Deux bras cassés mais aucun doigt de croqués et bien sûr un aller simple à la prison du village. De toute façon, ils n'étaient pas bien courageux, tout ce qu'ils avaient pour eux, c'était un peu de gueule et ce gros baraqué que vous aviez neutralisé un peu plus tôt. Pour sûr, les marchands du village étaient terrifiés et désemparés face à cette ribambelle d'individus agressifs. Mais ils n'étaient visiblement rien face à une pauvre Génin Aspirant.



(c) DΛNDELION

_________________

ready as i'll ever be. watch me conquer, watch me triumph

Inuzuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Traque ▬ Mission Solo Rang D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Monde Ninja :: Hi no Kuni :: Portes de Konoha-