Partagez | .
 

 Uzumaki Marunoko | terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uzumaki Marunoko

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 12/08/2018

MessageSujet: Uzumaki Marunoko | terminé   Lun 13 Aoû - 17:44

PRÉSENTATION


Nom : Uzumaki
Prénom : Marunoko
Age : 17 ans
Sexe : M
Capacité Spéciale : Uzumaki
Spécialité : Fuinjutsu
Affinité : -
Village : Konoha
Nindo : « Le chakra est une science qui doit nous lier »

Description du Personnage : Un grand gaillard d'un mètre soixante-treize, Marunoko se présente comme une grande perche avec son physique élancé, pas très porté sur les carrures musclées. Le bout de sa tête, rouge comme le feu sauvage lui vaut le surnom taquin de l'allumette auprès de ses proches mais est pour lui une profonde fierté, preuve de son appartenance à l'illustre clan Uzumaki. Pour cette raison, il ne les coupe pas, pensant que leur longueur est indicateur de sa propre expérience. Ils sont assez grands pour atteindre le bas de son dos et se terminent par un dégradé passant par le orange pour aller vers le jaune, complétant son allure de petite flammèche sur pattes. Il aime beaucoup jouer avec les mèches qui encadrent son visage et il lui arrive de se tresser une natte unique, lui donnant un style délicat allant avec sa personnalité sage. Dans ses yeux, la détermination et la passion émanent. Le regard châtain (orangé selon la luminosité) crie son amour pour l'aventure et attire le regard en général, détournant l'attention de son petit nez fin. Son grand sourire quant à lui est presque de nature, c'est un bon vivant qui apprécie la vie comme elle vient. Fort des sermons de morale que lui fait son père, il n'est pas du genre à déranger son monde.

Même s'il est plutôt curieux et aventurier, il est plutôt casanier. En fait, il préfère le calme et le silence plutôt que l'ambiance agitée des aires publiques. Son amour pour les livres explique parfaitement ce trait de caractère sage : Marunoko aime par dessus tout les mythes et les légendes mais n'est pas contre de la lecture pratique visant à améliorer sa maîtrise du chakra ou de la lecture fictive - c'est en quelque sorte un véritable rat de bibliothèque. Ce féru bouquins reste un fier Uzumaki. Un tempérament flamboyant et chaleureux font de lui un bon camarade : tout au long de sa vie il n'a jamais eu de mal à s'attirer la sympathie de ses pairs, sachant également s'accorder avec ceux à qui ils a offert son amitié. Quand on connaît son ambition innée, l'on a tendance à le penser rêveur alors qu'il est juste un grand optimiste. Poète dans l'âme il est un fervent adepte de l'insouciance pleine d'espoir. Devenir Hokage. Pourquoi ne pas viser haut, quand la vie nous offre tant de possibilités, d'opportunités d'accomplir de grandes choses ? La philosophie assez scientifique du jeune Uzumaki lui permet de forger sa propre Volonté du Feu. Inébranlable, l'échec et la difficulté ne lui font pas peur. Il a déjà prouvé à maintes reprises être un bosseur qui ne rechigne pas à la tâche quand il se décide, bien qu'on lui reproche parfois son impulsivité.

Ah ces Uzumaki ! Avec leurs crinières enflammées, ils sont souvent aux devants des ennuis. Pour Marunoko, son impulsivité est alimentée par sa nature curieuse - le poussant à aller inspecter et fourrer son nez là où il ne faut pas. Son orgueil contribue également grandement aux dangers que peut prendre cette tête brûlée : il n'hésitera pas à punir ceux qui souillent l'honneur de son clan ou celui de son village. Quand on l'a suffisamment excité/irrité, l'on a droit à un spectacle au ton arrogant pendant lequel le garçon se défoule en tirant profit de l'endurance innée que possèdent les siens. Cette teigne est aussi tenace qu'une tique : assommez-le puis ligotez-le pour être sûr qu'il ne reviendra pas à la charge ! Les ordres ne l'arrêteront pas si ses émotions excèdent sa discipline. En effet il lui arrive de désobéir lorsqu'il n'en fait qu'à sa tête et décide d'agir de son propre chef. Il s'assure généralement d'être le seul à être mis en danger par ce fait mais cela ne plaisait pas toujours à Kage-sensei ...

Doté de grandes connaissances générales, il en connait un rayon particulièrement sur le Fuinjutsu. Les sceaux sont sa grande passion et il travaille continuellement à en découvrir de nouveaux. Il ne se contente pas de connaître son propre domaine de prédilection pour autant, pour s'y préparer ou par simple curiosité il a étendu ses recherches aux autres arts ninjas généraux comme le Ninjutsu et le Taijutsu. Il n'est pas pratiquant, mais il saurait par exemple reconnaître les détails d'une technique s'il l'a déjà étudiée. D'ailleurs, puisque l'on parle de pratiques ; Marunoko croit en ce que prêche le Ninshû. Le chakra - qu'il perçoit comme une énergie au même titre que l'électricité - est pour lui une science intéressante et divine, que le Ninshû aide grandement à comprendre. « Le chakra sert à lier les shinobis » rappelle t-il le plus souvent. Derrière son visage souriant et ses qualités cérébrales impressionnantes pour un adolescent de 17 ans, Uzumaki Marunoko cache des démons émotionnels qui ne le quitteront pas aussi facilement. Sa recherche constante de plus de puissance vient de son double échec à l'examen Genin - parmi d'autres échecs mineurs ayant contribué à ses insécurités. Il se sent toujours trop inférieur par rapport aux autres mais le cache derrière le masque de la sympathie.

Histoire du Personnage : « Fils d'Akazukin et de Meian Uzumaki, ce soir célébrons la venue de Marunoko Uzumaki. Frères. Soeurs. Que les étoiles gardent nos enfants et puisse t-il devenir un illustre shinobi de la Feuille ! » s'écriait un homme hirsute, dans la trentaine à tout une assemblée regroupée autour de lui.

Dans les bras de la nuit, le large feu de camp qu'ils avaient allumé et utilisé pour griller le gibier constituant le festin de la soirée était la seule source de lumière qui permettait de voir par intermittence les visages réjouis des hommes et des femmes présents. Nous sommes à Konohagakure, plus précisément dans le quartier du clan Uzumaki, les guerriers aux cheveux rougeoyants reconnus à travers tout le pays pour leur force bien à eux. Mais ce soir, les valeureux combattants étaient en fête. C'est le premier jour d'une longue histoire, autant la démarrer dans la bonne humeur. Alors comme de bons vivants, nos roux shinobis criaient, riaient et chantaient et s'en donner à coeur joie, faisant des allers-retours jusqu'aux fûts de bière et autres alcools forts. La soirée fraîche sera très vite reproduite trois années plus tard lors de la naissance de sa petite soeur, Miya Uzumaki. Leur famille n'était pas spécialement réputée parmi leurs membres de clan mais s'entendait si bien avec tout le monde qu'ils donnaient régulièrement un coup de main pour les festivités, un geste que l'on leur rend bien en organisant de formidables soirées pour chacun de leurs enfants. Bref, Marunoko est celui qui nous intéresse, dans cette histoire. Un garçon sans problèmes, en somme, sage et discret, il correspond au profil typique du chouchou à sa maman. Il grandit baigné dans le plus pur des amours, dans un cadre familial presque utopique à l'abri des sauvageries du monde extérieur grâce aux remparts protecteurs du village caché de la Feuille. C'est grâce à ce village que les familles avaient pu s'épanouir dans de douces périodes de paix, un village qu'ils adoraient au point de décider d'échanger la petite vie tranquille à laquelle s'attendait le garçon pour celle du principal corps armé de nos jours, celle d'un shinobi.

Il est arrivé à l'Académie lorsqu'il avait cinq ans. Pour le préparer un tant soit peu et, pourquoi pas, lui faire prendre un peu d'avance, Akazukin son père avait décidé de lui inculquer les bases de l'art de prédilection de leur clan, le Fuinjutsu, aussi connu pour être l'un des arts ninjas les plus complexes. Surtout grâce à son ambition naissante et à sa volonté d'apprendre, il réussissait à assimiler les leçons les plus simples, tout juste à temps pour la rentrée des classes. Dès le premier jour, il s'est lié d'amitié avec Inuzuka Hanazura : une jeune fille membre du clan de dresseurs canins, avec qui il partageait bien une chose, le rêve de prendre la place du Hokage. Elle, estimait qu'il n'était que logique qu'elle succède à l'actuel Hokage, une légende de son clan. Lui, croyait dur comme fer que son propre clan n'avait rien à envier et pouvait facilement prétendre au titre. De cette opposition rivale naquit l'une de ses premières relations amicales. Les jours se suivaient et l'engouement des deux petits déteignait sur quelques autres camarades de classe qui ne tardèrent pas à rejoindre la paire de compétiteurs. Saiseki, Namiashi Tebiki et Akimichi Choko se joignirent à la course en tant que participants et spectateurs, Tebiki et Choko n'ayant aucune envie de devenir Hokage pendant que Saiseki promettait de rivaliser avec leurs "noms de clans pompeux". Les cinq enfants tissaient des liens solides dans et hors des cours : les premiers amis de Marunoko intensifiaient son désir de marquer l'Histoire.

Ses espoirs et son ambition furent coupés courts, malheureusement. Son enthousiasme et son grand sourire ne suffirent pas à pousser le jeune Uzumaki à exploiter tout son potentiel : il échouait l'examen de passage au grade de Genin une première fois à l'âge de onze ans. Une première fois qui n'ébranlait pas ses voeux, puisqu'il s'enrôlait à nouveau et sans hésiter pour "une année de la seconde chance", ne voulant pas raccrocher ses grandes attentes si tôt. Cependant, en échouant cette fois encore, il finissait par connaître sa première crise existentielle : "serais-je un bon à rien ?" "quel est mon utilité dans cette vie ?" tant de questions qui le firent douter de son intégrité. Marunoko songeait à mettre un terme à sa carrière de ninja avant même qu'elle n'ait débuté pensant de lui-même qu'il n'était qu'un raté absolu. Mais ses parents refusaient de le voir abandonner, ils décidèrent de l'encourager chacun à leur tour. Akazukin était le premier à lui proposer de l'entraîner personnellement, promettant de le rendre apte à poursuivre dans cette voie. Plus inquiète et protectrice, Meian Uzumaki préférait que son fils envisage la reconversion. Une idée qu'il n'approuvait pas mais qu'il ne rejetait pas totalement : le jeune homme passionné de littérature souhaitait avoir plus de temps à consacrer à sa passion, convaincu que cela ferait d'une pierre deux coups en forgeant son intellect pour mieux assimiler les enseignements de son père tout en satisfaisant sa mère, qui voulait voir son fils aîné faire autre chose que de se battre et se blesser.

Ils avaient imaginé que ce serait plus difficile de redonner au jeune Marunoko la même étincelle qui brillait dans ses yeux auparavant, mais ils furent surpris de le voir se donner à fond encore une fois en reprenant l'entraînement. Dès le premier jour, il avait démontré une intéressante déduction logique, remettant en question les formules utilisées dans les sceaux de son père. Quand il n'était pas en train d'épuiser ses forces en train d'essayer d'élargir son champ de compétences, il était avec sa mère occupé à lire et discuter d'ouvrages académiques et récréatifs, mère et fils partageaient de précieuses heures à entremêler leurs différentes âmes sensibles. Les deux activités bien que différentes finissaient par être mutuellement bénéfiques. Pendant qu'il comprenait de mieux en mieux les sceaux grâce aux cours théoriques et commençait même à songer développer ses propres formules, le garçon voyait sa concentration drastiquement augmenter, lui permettant de malaxer son chakra avec bien plus de précision. Il était important d'entretenir l'activité cérébrale selon la mère de famille, de ce fait, elle lui fournissait beaucoup de bouquins dans lesquels il pouvait mettre sa jugeote à rude épreuve.

Son entraînement intensif durera deux années. Deux années pendant lesquelles il a dû souffrir et même voir Miya avancer bien plus vite que lui. Deux années pendant lesquelles Marunoko a pu se retrouver, non, se trouver. En effet il avait maintenant de son côté une grande aide spirituelle. Le Ninshû, les préceptes répandus sur les terres humaines par le Sage des Six Chemins étaient devenus ses propres codes. Il s'était épris de curiosité pour ce culte sectaire que beaucoup semblent avoir mal compris. C'est d'ailleurs ces nouvelles croyances qui ont joué le plus grand rôle dans son progrès : en étudiant le phénomène du chakra de plus près et avec un regard plus scientifique, il parvenait enfin à totalement savoir gérer son énergie. C'est donc à l'âge de quinze ans qu'il reprit sa formation où il l'avait stoppée et passait l'examen haut la main. Recevant son bandeau frontal, un symbole chéri par toutes les jeunes recrues, il se remettait à rêver du titre de Hokage avec encore plus d'ardeur qu'à l'origine.

Shishigari Sarutobi et Emono Morin. Ses nouveaux coéquipiers étaient des inconnus, puisqu'il avait laissé les camarades de sa génération filer droit devant et sans lui, mais cela ne lui a pas empêché de se montrer aussi aimable que d'habitude : il devenait l'ami de ces deux autres Genins et ensemble ils firent de leur mieux pour survivre aux séances plutôt abusives de leur sensei, Kage Shimura. En établissant de nouvelles amitiés avec eux deux, Marunoko démarrait une nouvelle rivalité dans la foulée avec Shishigari, les deux garçons se disputant couramment la direction de leur trio. Pendant que le jeune Sarutobi brillait par ses compétences physiques, son maniement d'arme et son talent naturel pour le combat, son comparse Uzumaki, lui, lui était supérieur de par son intelligence, ses grandes réserves d'énergie et sa sagesse qui lui permettait de prendre les meilleures décision. De ce fait, Kage-sensei admettait lui-même qu'il n'y avait qu'un infime écart entre leurs compétences respectives. Ca n'empêchait pas les trois Genins de travailler ensemble, si bien que, alors que leur première année en équipe touchait à sa fin, ils se virent assigner une mission à haut risque visant à récupérer un otage auprès d'un groupe de criminels.

Cette mission aurait bien failli leur prendre la vie à tous les trois, séparés de leur maître, si ils n'avaient pas su prendre la main grâce à leur coordination. Démontrant leur travail d'équipe, ils ont réussi à repousser les attaques de vagues de bandits simples jusqu'à ce qu'un ennemi plus puissant ne fasse son entrée. Celui-là était un shinobi, au moins de niveau Chuunin. Les jeunes gens ont eu du mal à en venir à bout mais c'est encore une fois leur amitié infaillible qui leur sauvait la mise. Le nombre venait à bout de l'expérience quand le trio usait de tout leur pouvoir pour mettre leur adversaire hors d'état de nuire. La mission fut complétée avec succès, se soldant par des blessures légères pour la jeune Emono et modérées pour ses deux équipiers. L'année qui suit, Marunoko et les autres continuaient à renforcer leurs aptitudes et rêvaient déjà de devenir des shinobis de légende en tant qu'équipe. Ils mettaient les bouchées doubles en vue de l'examen Chuunin pour lequel ils avaient été recommandé mais un événement inattendu vint entraver leur progression. Pour des raisons personnelles, Emono quittait le village. Un crime contre nation, venant d'une fille aussi courtoise qu'elle ? Il y a forcément anguille sous roche. Avec l'intention d'empêcher son amie de faire une bêtise qu'elle pourrait amèrement regretter, le jeune Uzumaki était parti à sa rencontre mais fut devancé par Shishigari. Ce dernier avait débuté une relation avec la principale concernée depuis la fin de leur première mission dangereuse et se sentait grandement affecté par les présents événements. "Laisse moi m'en occuper, ne traîne pas dans mes pattes." disait son camarade pour l'empêcher de le suivre et gâcher son avenir en même temps qu'eux. Le Sarutobi faisait néanmoins la promesse de revenir en ramenant Morin, ajoutant que s'il ne parvenait pas à lui faire changer d'avis alors il resterait avec elle, dehors, pour la protéger.
C'est alors le coeur lourd que l'équipe 4 était dissoute, avec Marunoko pour seul membre encore opérationnel. Profondément attristé, il abandonnait une fois encore son rôle de shinobi en l'absence d'équipiers avec qui évoluer, mais continuait à s'entraîner régulièrement à domicile avec son père pour ne pas laisser les émotions noires prendre le dessus. Il suivait même le conseil de sa mère et commençait à écrire ses propres histoires. Il aura écrit quelques fictions en quelques mois avant de débuter la rédaction de journaux personnels dans lesquels il compile diverses informations privées. L'ennui le rattrapait bien vite et à l'âge de dix-sept ans, le jeune homme à la tignasse rouge rejoignait une toute nouvelle équipe de Genins lorsque les nouveaux talents vinrent titiller sa légendaire curiosité. Il reprenait le travail en ayant en tête le besoin de purger ses faiblesses, devenant une sorte de grand frère envers ses amis pour les protéger plus efficacement que par le passé. Il considérait la désertion de ses amis comme sa propre responsabilité et ne laissera pas une tragédie similaire se reproduire.
 


LE JOUEUR


Surnom : (Facultatif)
Age : 20 ans
Sexe : M
Comment avez vous connu le forum : Top-site
Signature du Règlement :Lu & Approuvé


Dernière édition par Uzumaki Marunoko le Ven 31 Aoû - 22:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuko Ren
Administrateur
Administrateur
avatar


Messages : 100
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Uzumaki Marunoko | terminé   Mar 28 Aoû - 1:17

Cela fait plus de 7 jours, des nouvelles de ta présentation ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzumaki Marunoko

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 12/08/2018

MessageSujet: Re: Uzumaki Marunoko | terminé   Ven 31 Aoû - 22:21

Elle est maintenant terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzumaki Genma
Genin Aspirant
Genin Aspirant
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 23/08/2018

MessageSujet: Re: Uzumaki Marunoko | terminé   Sam 1 Sep - 18:07

PRÉSENTATION ACCEPTÉE !
que le rp commence, ta présentation est validée ! Very Happy
Bienvenue parmi nous, Uzumaki Marukono, nous y sommes enfin arrivé ! Very Happy ! Avec cette présentation validée, tu peux dès maintenant commencer ton rp sur le forum, les sections te sont désormais ouvertes. Tu peux aussi aller faire ta propre fiche de personnage, si tu le souhaites, pour nous faire connaître les relations de ton personnage, ainsi que ses déplacements dans le rp. Et n'oublie pas le plus important : Ta fiche technique. Ah oui ! N'oubli pas d'aller enregistrer l'avatar de ton personnage dans le Listing des Avatars !

L'équipe d'administration espère que tu t’amuseras bien et s'il y a quoi que se soit, nous sommes toujours là pour répondre à tes questions !
Amuse toi bien & Bon rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uzumaki Marunoko | terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Uzumaki Marunoko | terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Origin :: Prélude :: Présentations :: Présentations Validées :: Konoha-